Home ACTUALITE Les Présidents Issoufou Mahamadou et Alassane Ouattara décident de dynamiser, diversifier et renforcer davantage la coopération entre les deux pays…

Les Présidents Issoufou Mahamadou et Alassane Ouattara décident de dynamiser, diversifier et renforcer davantage la coopération entre les deux pays…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a effectué samedi, 04 mai 2019, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, une visite de travail et d’amitié.

Au cours de cette visite, le Président de la République a eu un entretien en tête-à-tête avec son homologue ivoirien SEM Alassane Ouattara, à la Résidence du Président de la République de Côte d’Ivoire. 

Les deux dirigeants ont ensuite co-présidé une réunion avec les délégations des deux pays. Cette rencontre a été sanctionnée par une déclaration conjointe des deux Chefs d’Etat, axée sur les voies et moyens de dynamiser, de diversifier et de renforcer davantage les relations entre les deux pays.

Dans une déclaration devant la presse nigérienne, ivoirienne et internationale, le Président de la République a souligné que sa présence à Abidjan « est un symbole fort de notre volonté commune de renforcer les relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays vieilles de plusieurs années. » 

Sur le plan politique, « l’axe Niamey-Abidjan a toujours été un axe solide et ce depuis le combat commun pour les indépendances », a indiqué le Chef de l’Etat, rappelant que « les liens d’amitié légendaires entre les pères fondateurs de nos nations respectives sont bien connus ». 

« Nous avons une volonté commune d’entretenir et de vivifier cet héritage. Ceci d’autant plus que sur le plan multilatéral, nos deux pays sont fort heureusement membres des mêmes organisations sous régionales, régionales, et internationales de promotion de l’intégration politique, économique et socioculturelle », a ajouté SEM Issoufou Mahamadou.

Sur le plan bilatéral, le Président de la République a proposé la dynamisation de la commission mixte, le renforcement de nos échanges, l’adoption du protocole d’accord de siège de la représentation du Conseil Nigérien des Utilisateurs des Transports Publics CNUT, d’un projet d’Accord Aérien, d’un projet de protocole de coopération dans le domaine de la gestion des ressources humaines, le développement du corridor entre Abidjan et Niamey à travers le prolongement du chemin de fer Abidjan-Kaya et l’Autoroute Abidjan-Ouagadougou, la promotion des investissements privés de nos citoyens dans les deux pays ».

SEM Issoufou Mahamadou a salué « le rôle éminent que joue la Côte d’Ivoire dans l’exercice de son mandat au Conseil de Sécurité, en faveur d’une plus forte implication des Nations Unies dans la gestion des questions sécuritaires dans les pays du G5-Sahel, notamment le plaidoyer pour le placement de la force conjointe sous le Chapitre 7 et le renforcement de son mandat ». 

« Je voudrais également vous remercier pour votre appui à la candidature du Niger comme membre non permanent du Conseil de Sécurité pour la période 2020-2021 », a dit le Président de la République à l’endroit de son homologue ivoirien.

Le Chef de l’Etat a réitéré « les sentiments sincères d’amitié du peuple Nigérien au peuple frère Ivoirien » et a réaffirmé à son homologue ivoirien « tout l’intérêt que nous attachons à cette visite d’amitié »

Lire la déclaration du Président de la République 

Le Président ivoirien faisant le point de cette rencontre, dans une déclaration, s’est dit « très heureux d’accueillir le Président Issoufou et cher frère » à l’occasion de cette visite. 

Il s’est réjoui de cette visite qui vient « renforcer les excellentes relations d’amitié et de fraternité qui existent entre la Côte d’Ivoire et le Niger depuis l’époque de nos premiers Présidents Hamani Diori et Felix Houphouët Boigny.

Le Président ivoirien s’est félicité de « l’exemplarité des relations de coopération qui unissent nos deux pays ainsi que du comportement remarquable, et je tiens à le souligner, de la communauté nigérienne en Côte d’Ivoire tout comme son importante contribution à l’essor économique de la Côte d’Ivoire» 

SEM Alassane Ouattara a félicité son homologue nigérien pour les résultats obtenus par le Niger, sous la haute autorité du Président Issoufou Mahamadou « dans la lutte contre le terrorisme » ainsi que son implication personnelle dans le renforcement de l’intégration économique, sous régionale et continentale.

« M. le Président, nous sommes en admiration devant les résultats obtenus au Niger malgré la situation qui indique les voisins où il y a des conflits autour de votre grand pays », a dit SEM. Alassane Ouattara.

« Nous venons d’avoir un entretien très fructueux au cours duquel nous avons réaffirmé notre volonté de renforcer davantage les relations entre nos deux pays »

En dépit des importantes potentialités qu’offrent les deux pays, le volume des échanges demeure très faible, a-t-il déploré.

Le Niger et la Côte d’ivoire se sont accordé sur la nécessité de dynamiser ces échanges à travers l’identification des secteurs d’échanges prioritaires tels que l’agriculture, l’élevage, le transport, ainsi que la promotion des investissements dans les deux pays, a indiqué le Chef de l’Etat ivoirien.

A cet égard, la Côte d’ivoire invite le Gouvernement et les populations nigériennes « à s’approprier le port autonome d’Abidjan et le port sec de Ferkéssekédougou dont les travaux débuteront très prochainement afin de bénéficier de leurs extraordinaires atouts », a-t-il poursuivi.

Les deux dirigeants sont également convenus « d’œuvrer à la mise en place d’un instrument de coopération moderne et ambitieux pour dynamiser la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Niger. » 

Ils ont décidé du renforcement de la coopération sécuritaire notamment la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité. 

« Nous avons souhaité bénéficier de l’expérience du Président Issoufou Mahamadou et de la réussite de sa stratégie en la matière », a dit SEM Alassane Ouattara.

Le Président ivoirien a réitéré ses félicitations au Président Issoufou Mahamadou « pour le rôle important qu’il joue pour parvenir à l’entrée en vigueur de l’accord sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine(ZLECAf) dont il est le Champion désigné par la Conférence des Chefs d’Etat de l’Union Africaine. »

« Plus de 22 pays ont déjà ratifié l’accord sur la ZLCAf qui entrera officiellement en vigueur, j’espère, lors du prochain sommet extraordinaire de l’Union Africaine en juillet 2019 », a-t-il ajouté.

Il a également félicité SEM Issoufou Mahamadou en tant que Président de la Task Force Présidentielle sur la Monnaie Unique de la CEDEAO qui comprend le Niger, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Nigéria, « pour le travail important qu’il a accompli en faveur de l’avènement de cette monnaie unique. »

« Nous avons aussi abordé la situation socio-politique et les foyers de tension préoccupants en Afrique. La situation sécuritaire à la CEDEAO et au Sahel a également fait l’objet de nos entretiens notamment la multiplication des attaques dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest et la nécessité, pour nous au sein de la CEDEAO, de mieux mutualiser nos efforts et nos moyens pour pouvoir combattre ce terrorisme », a-t-il noté.

Le Président de la République de Côte d’Ivoire a félicité le Président Issoufou Mahamadou pour les conclusions du Sommet conjoint G5 Sahel-Allemagne du 1er mai 2019 à Ouagadougou.

La Côte d’Ivoire, a-t-il annoncé, apportera son soutien à travers le déploiement en septembre 2019 d’un bataillon de 650 soldats au Mali dans le cadre de la MINUSMA.

« Merci M. le Président de venir nous voir entant que frère et en tant qu’ami. Je vous réitère la volonté de la Côte d’Ivoire de dynamiser, de diversifier et de renforcer la coopération entre nos deux pays. Je vous dis encore un grand merci d’être venu, avec une si forte délégation, dans le pays qui est le vôtre. La Côte d’Ivoire et le Niger forment un seul pays comme nos premiers Présidents ont eu l’occasion de le démontrer », a conclu SEM Alassane Ouattara. 

A son arrivée à Abidjan, samedi matin, le Président Issoufou Mahamadou a été accueilli à la passerelle de l’avion présidentiel, à l’Aéroport International Félix Houphouët Boigny, par SEM Alassane Ouattara.

Le Chef de l’Etat a été salué par les hautes personnalités ivoiriennes notamment le Vice-Président de la République, SEM Daniel Kablan Duncan 

Après avoir reçu les honneurs militaires avec exécution des hymnes nationaux des deux pays.et les honneurs civils des membres du Gouvernement ivoirien, SEM Issoufou Mahamadou et le Président Alassane Ouattara ont eu un entretien en tête-à-tête au salon d’honneur de l’aéroport.

A son départ d’Abidjan, le Chef de l’Etat a été raccompagné jusqu’à la passerelle de l’avion présidentiel, par le Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire.

A noter qu’au cours de son séjour dans la capitale ivoirienne, SEM Issoufou Mahamadou a rencontré les ressortissants nigériens vivant en Côte d’Ivoire, venus très nombreux l’écouter sur la vie politique, sociale, économique et culturelle du Niger et le remercier pour les importantes réalisations dans tous les domaines enregistrées depuis 2011, dans le cadre du Programme de renaissance du Niger.

SEM Issoufou Mahamadou a remercié ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire pour l’accueil chaleureux et fraternel qu’ils lui ont réservé à son arrivée à Abidjan et pour leur comportement exemplaire en territoire ivoirien. Ce comportement a été apprécié par le Président Alassane Ouattara qui a tenu d’ailleurs à le signifier de vive voix au Président de la République.

Le Président Issoufou Mahamadou, content de ce comportement des ressortissants nigériens vivant en Côte d’ivoire, a cependant encouragé ses compatriotes à continuer à bien se comporter dans ce pays frère et ami, en respectant ses lois et règlements.

Le Chef de l’Etat était accompagné, dans ce déplacement, de M. Ouhoumoudou Mahamadou, Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Mamadou Diop, Ministre des Finances, M. Kalla Ankouraou, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Kané Aichatou Boulama, Ministre du Plan et M. Sadou Seydou, Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé..

Source: Presidence de la Republique

  1. Vos peuples vous reconnaissent de véritables et sincères croyants au Maitre Suprême Créateur de la création qui délègue son Pouvoir à qui Il veut. L’Éternel Seigneur Majestueux Très Haut a voulut de vos modestes personnes pour recevoir la Délégation d’un lopin de son Pouvoir sur vos peuples respectifs du Niger et de la république de Côte d’Ivoire.

    « …Le Niger et la Côte d’ivoire se sont accordés sur la nécessité de dynamiser ces échanges à travers l’identification des secteurs d’échanges prioritaires tels que l’agriculture, l’élevage, le transport, ainsi que la promotion des investissements dans les deux pays, a indiqué le Chef de l’État ivoirien… ».

    Quand on sait que les croyants tant Chrétiens que Musulmans en RCI, ont compris qu’ils sont frères les uns les autres quand toute forme de politique sociale et sociétale ne peut et ne doit se reposer que sur cette importante initiative de conjuguer la joie et s’unir tous ensemble pour chasser toute peine qui nous guette; c’est en Cote d’Ivoire (tel qu’autrefois chez notre voisin du sud) que j’ai vu les croyants arrêter leurs affaires en fermant boutiques et boutiques pour répondre à l’appel d’Allah (swt) dans les Mosquées; ce qui est bien connu chez les chrétiens pour la Messe de Dimanche à l’Église.

    Nos Très Chères Excellence Messieurs Issoufou Mahamadou du Niger et Alassane Dramane Ouattara de la RCI; rassurez-vous dans les devoirs à vous confiés par le Créateur de la Création. Une délégation des mécréants vint demander d’après le Calife Omar Ben Al Khattab qu’on leur indiqua entrain de siester sans garde ni vigile, sa cravache et son sabre suspendus à une branche de l’arbre sous lequel il se repose. Quand l’interprète lui adresse le « As Salam Aleykoum » qu’il répondit sereinement en se redressant, les membres composant cette délégation lui dirent: « EST-CE AINSI QUE VIVENT (traces de tresses des fibres de la natte, visibles sur le flanc de la plus haute autorité/sans garde) LES DIRIGEANTS ET LEURS FIDÈLES À VOTRE RELIGION »? Le Prince des croyants les rassura en ces termes:

    « QUICONQUE DIRIGE UNE COMMUNAUTÉ, UN PEUPLE OU UNE NATION AVEC SINCÉRITÉ ET PROBITÉ, IL N’A RIEN A CRAINDRE QUAND C’EST DIEU L’ABSOLU ET TOUT-PUISSANT QUI TIENT LIEU DE SON GARDIEN ».

    Qu’Allah (swt) vous serve d’inséparable Garde partout en tout lieu et à tout temps de votre gestion des peuples comme partout dans votre vie privée.

    QUICONQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commémoration De L’armistice : Le Ministre Katambé Promet De Resoudre Les Problèmes Des Anciens Combattants Et Anciens Militaires Relatifs À Leurs Doléances Société…

Il y a de cela exactement un siècle et un an qu’a été signé, à Versailles en France,  l’ar…