Home ACTUALITE Les témoignages d’un syndicaliste sur le rôle de l’activiste syndicaliste, Bazoum Mohamed…

Les témoignages d’un syndicaliste sur le rôle de l’activiste syndicaliste, Bazoum Mohamed…

Il nous a été demandé d’apporter quelques témoignages sur le rôle joué par le camarade Bazoum Mohamed dans les  luttes  syndicales  des années 1990.

En tant que syndicaliste, le devoir de mémoire exige de nous, entre autres, que nous  rappelons  parmi tant d’autres   ces quelques  souvenirs ,son action au conseil syndical de GOUDEL  et son Intervention Solennelle à la Conférence nationale souveraine .

L’action du camarade  Bazoum Mohamed  au conseil syndical de GOUDEL :
Suite aux tergiversations du bureau exécutif de l’USTN à conduire la lutte avec vigueur, un comité composé de six structures syndicales a été spontanément mis en place pour porter le flambeau de la lutte allumé par les étudiants le 9 février 1990.

Ce comité était  composé de : l’Union des Scolaires Nigériens (USN), dirigée  par Moussa Tchangari et Boubacar Sabo, le Syndicat National des Enseignants du Niger (SNEN), dirigé par le camarade Ibrahim Mayaki, le Syndicat National  des Impôts et Trésor(SNIT), dirigé par le camarade Issoufou BOUBACAR KADO, le Syndicat des Enseignants Chercheurs du Supérieur (SNECS), dirigé par le camarade Bachir Attoumane, le Syndicat du personnel  de l’hydraulique et de l’Equipement Rural(le SNAHER ), dirigé par le camarade Namata dit Bonnet Rouge et le syndicat Unique du Personnel des Ressources Animales ( le SUPRA) dirigé par le camarade  Abdou MAIGANDI et le SYNTRAMIN dirigé par Neino INOUA

Au fur et à mesure que la lutte avançait, le comité s’élargissait, il était devenu un comité de neuf avec l’arrivée : du Syndicat des Travailleurs des Bâtiments et  des Routes (SYNBAROUTE) dirigé par le camarade SEKOU, du Syndicat du Personnel Administratif et Technique de l’Université de Niamey (SYNPATUNI), dirigé par les camarades  Amadou et Maiga, et le Syndicat Nationale des agents de l’Agriculture du Niger ( SNAAN), dirigé par les camarades Halidou et Marou.

Le conseil Syndical de GOUDEL avait été le point de départ de la réconciliation entre le comité de neuf Syndicats et le bureau exécutif de l’USTN. En effet, après des débats très houleux, avec les interventions très habiles des camarades : Bazoum MOHAMED, Moussa OUMAROU, Ibrahim BOUBACAR, Seidou SABO, Mohamed MOUSSA, etc. Il avait  été demandé au comité des neuf Syndicats de présenter des excuses au bureau exécutif de l’USTN, pour accusation de corruption contre l’USTN, dans un appel à la mobilisation des militants du comité des neuf.

Le collectif syndical, dénommé comité des neuf,  avait  donné suite  à la demande de la plénière en contrepartie le bureau exécutif  de l’USTN avait  retiré sa plainte contre le comité des neuf Syndicats auprès de la justice.
Les choses étaient  rentrées dans l’ordre, le bureau exécutif de l’USTN avait  repris le chemin de la lutte.

Des conférences débats étaient organisées et animées par des éminentes personnalités, nous avons nommé : Le Professeur Abdou MOUMOUNI DIOFFO, savant en énergie solaire, Son Excellence DJIBO BAKARY , leader du parti SAWABA, ancien chef du gouvernement du Niger, l’ancien  Ministre Kaziendé  Léopold , Dr Ben  ADJI, économiste au ministère du plan, SAO MARANKAN, ancien magistrat etc.

Depuis les évènements du 9 Février 1990 et la grande marche du 16 Février 1990, la réunion du bureau exécutif de l’U.S.T.N était élargie aux secrétaires généraux des syndicats affiliés pour les raisons d’efficacité dans la lutte. Les réunions étaient présidées par le camarade Laouali MOUTARI, Secrétaire Général de l’U .S.T.N .
Le jour de ce conseil syndical historique de Goudel  , l’intervention du camarade Bazoum MOHAMED  avait  permis aux camarades dissidents que nous étions de nous réconcilier avec le bureau exécutif de l’Union des Syndicats des Travailleurs du Niger , USTN , le cadre de lutte avait  été ainsi unifié , la lutte avait  repris  le bon  chemin  jusqu’à l’obtention de la tenue de la  Conférence Nationale Souveraine . Certes beaucoup d’erreurs avaient  été commises, il serait souhaitable que la génération montante en tiendrait compte et tirerait  les leçons qui s’imposeraient. 

Le deuxième souvenir inoubliable, c’était en pleine assises de la conférence Nationale Souveraine.

L’Intervention solennelle du camarde Bazoum Mohamed  à la conférence souveraine nationale   :

Le porte-parole des forces armées Nationales, les FAN, avait  lu un communiqué devant les délegués de la Conférence Nationale Souveraine  , il ressortait  de ce communiqué que les Forces Armées Nationales avaient  décidé de se mettre  à l’écart des assises de la Conférence Nationale Souveraine. En un mot l’armée ne participerait   pas aux travaux de la conférence Nationale Souveraine.

C’était une impasse dans la grande salle du palais du 29 juillet, les visages étaient crispés. Nous soupçonnions un autre complot du pouvoir de la 2ème  République .

« D’un coup de maitre  magique », le camarde Bazoum Mohamed  avait pris la parole, il avait  lancé un appel solennel  aux forces Armées Nationales, en insistant sur le fait que  l’armée nigérienne est une composante de la nation, elle ne peut être en dehors des événements qui concernent la nation nigérienne.

Dans un  appel très  vibrant, il  demandait  à l’armée nigérienne de bien vouloir reprendre  sa place dans ce débat national. L’auditoire avait  vivement  applaudi, après quelques échanges avec le président de la République le Général Ali Chaibou ,  le groupe des jeunes officiers, des FAN, de la Douane,  de la police nationale,    les  Namata  Samna Goubé, les Daouda Malam Wankeye,  le Diallo des sapeurs pompiers, les ibro Ayouba , etc,   nos Forces Armées Nationales  avaient  décidé de reprendre leur place  à la conférence nationale souveraine  ,  à la grande satisfaction des forces vives de la nation.

Le pouvoir avait  aussi failli de se retirer de la conférence nationale souveraine.

Grâce la réaction  du procureur de la cour suprême, Soli Abdourahamane , le pouvoir a repris sa place à la conférence nationale.

Toutes les manœuvres tendant à empêcher   la tenue de la  conférence nationale souveraine  ont été déjouées  grâce aux talents des orateurs de la délégation de L’USTN,  l’USN, et du monde Rural, le camarade Alio Boubacar , Le camarade Bazoum Mohamed était un des grands «  tireurs  d’élite  »de l’USTN, le plus redouté par la délégation du pouvoir, dans  ce grand combat de la restauration de la démocratie au Niger.

Voilà très brièvement les témoignages que nous pouvons apporter en quelques lignes  sur l’apport de Bazoum Mohamed dans les luttes syndicales des années 1990. Il s’agit ici que deux cas pris parmi tant d’autres, étant donné que nous n’avons pas le temps de bien développer  tous les cas.

Il faut noter,  chaque fois que la division se profile à  l’horizon dans notre camp, l’intervention du camarade Bazoum avait  pu apporter un boom au cœur des camarades, calmer les esprits. C’est un homme de conviction, un grand orateur, il était un grand syndicaliste, à l’époque il était coordonnateur de la section USTN de Maradi, mais  il  tirait beaucoup  les ficelles à l’ombre.

Nous  pouvons  dire donc, sauf erreur de notre  part, que le camarade  Bazoum Mohamed  était un syndicaliste politique, à l’image du doyen Djibo BAKARY, que  l’âme du grand héros repose en paix. Il n’avait  jamais caché ses convictions politiques dans les années 1990, déjà  dans les  années 1980 , à l’occasion d’un séminaire syndical à Namaro , nous le soupçonnions  d’être en contact avec certains politiciens  révolutionnaires Burkinabés, les Salifou Diallo, les Ouédraogo, etc.  L’histoire nous a donné raison.

C’était  un élément fédérateur des énergies  durant  la lutte syndicale des années 1990, grâce  son apport nous avions évité la division du mouvement syndical pendant la lutte.

A l’occasion de son investiture par le PNDS,   à la candidature aux suffrages suprêmes,  des élections  de 2021, nous nous joignons aux autres camarades pour  présenter au grand politicien, nos très vives félicitations et lui souhaiter beaucoup du courage pour les nouvelles épreuves qui l’attendent  et succès continus.

Par Isssoufou BOUBACAR KADO MAGAGI

26 Comments

  1. Je ne connais pas très bien KADO mais en le lisant je sens qu’on est en présence d’homme de qualité, un homme honnête, un homme lucide, un patriote convaincu qui fait des analyses percutantes
    Pourvu qu’il continue sur la même lancée en évitant de tomber dans la bataille des chiffonniers.

  2. L’une des caractéristiques de la génération présente, c’est la superficialité, l’absence de références historiques malgré l’accès gratuit à des encyclopédies prodigieuses comme Wikipédia (surtout en anglais). Elle préfère sous toutes les latitudes les ragots, les histoires sulfureuses, regarder par dessus le mur, épier, calomnier..etc Au Niger particulièrement peu de personnes connaissent l’histoire du pays, des personnages publiques d’hier et d’aujourd’hui. Car qu’on le veuille ou non, tous ces personnages surtout ceux d’aujourd’hui, qu’on les aime ou pas ont eu rendez-vous avec l’histoire par leur volonté, leur pugnacité (même en politique, il en faut) et leur destin. Du coup, il est tout à fait intéressant de savoir qui est Bazoum réellement, qui est Mahamadou Issoufou, Mamane Ousmane, Hama Amadou, Seyni Omar. ..car « nous » pouvons insulter leur père, leur mère (caractéristiue africaine car je n’ai jamais vu ni entendu même un survivant de la shoah insulter la mère de Hitler ou quequ’un insulter la mère de Le pen ..etc).

    1. car « nous » pouvons insulter leur père, leur mère mais ils resteront des personnages historiques tous du pouvoir comme de l’opposition. On peut « attaquer » sans insulter.

  3. He Allah pourquoi on se comporte toujours negativement.
    Moi j ai connu Mr Kado: dire qu il joue au griot c est une insulte meme pas a lui seul mais a tout
    Nigerien qui aime son pays et souhaite un bien
    etre a notre population .Nous devions feliciter et remercier
    Mr Kado pour toutes ses interventions pertinantes chers internautes soyez positifs.
    Merci Mr Kado de ce rappel
    et

  4. Le courroux du pseudo  » Dignité  » résulte du fait à travers le récit, il n’a pas été cité comme grand acteur à la conférence nationale.
    Pourquoi traiter son ennemi juré Bazoum de fédérateur des énergies pendant les luttes syndicales. Pour lui il faudrait manipuler l’histoire, déformer les faits , insulter les gens comme il aime faire .
    Si dignité est honnête avec lui lui-même, il sortirait à visage découvert et dire tout ce qu’il pense avec des arguments détaillés. Mais se mettre à traiter les gens de griots parcequ’ ils ne partagent pas votre courte vision, relève de mauvaise fois et faire preuve de grande lâcheté dans un débat citoyen . KADO dans son poste n’a jamais prédit qui serait président de la république en 2021. Il a apporté son témoignage historique sur des faits vécus par tous les nigériens et certains syndicalistes qui avaient assisté au conseil syndical de Goudel. C’est tout! Et Dignité dans sa campagne d’intoxication, commence à dire qu’on fait l’éloge du futur président.
    Dieu seul sait ce qui arrivera en 2021.
    Mais personne n’a le droit d’empêcher à d’autres de dire ce qu’ils penchent de leur camarade.

  5. Ce qui me fait rire et qui me fait pitié: chaque fois qu’un compatriotes prend son temps précieux pour écrire un texte, pour nous éclairer, nous édifier sur un sujet d’intérêt général , certains faibles esprits tentent toujours de le dénigrer , l,’insulter ,le diffamer. N’est-il pas possible pour ces esprits égarés de débattre avec courtoisie sans haine?
    Comment peut on défendre la démocratie avec des tels comportements insensés, étrangers à la nature du nigérien?
    Un débat se veut constructif et non destructif .

    1. Oui, mais pour discuter il faut avoir des arguments solides sinon… Comme disent les marxistes il y a le travail simple que peut faire tout individu moyen et il y a le travail complexe.
      « Il faut pour le comprendre avoir fait ses études ».

  6. Ce qui me fait rire : chaque qu’un prend son temps précieux pour éclairer , nous édifier sur un sujet d’intérêt , il y aura certains esprits faibles qui se cachent derrière les pseudos pour dénigrer, diffamer et insulter.
    Et ces espèces de nigériens se considèrent comme des défenseurs de la démocratie , des donneurs de leçons.
    Des que vous dites le contraire de ce qu’ils , ils vous déclarent corrompu ! Griot du régime! Souvent ils ne prennent pas la peine de bien votre pensée. Ils tellement obsédés par la heine , le désir de nuire , ils ne veulent pas que l’on parle bien de quelqu’un.
    Ils passent toujours leur vie à criter ,à vilipender des livres penseurs qui ne pensent comme eux.

  7. Dans ce beau Niger, personne n’a le droit de dire le contraire du mensonge que distillent certains activistes de peur d’être accusé de corrompu?
    Dignité, votre espèce est la seule détentrice de la vérité. Le monopole de la pensée, de dire son avis sur le courant de l’histoire appartiendrait -il à vous seuls ?
    Personne ne doit interpréter les événements sauf vous ? Faites attention !

  8. C’est parti le griot.

    Cette pratique de faire l’éloge des personnes contemporaines qui ont la capacité de leur octroyer une nomination politique est simplement détestable. Les IKM ont donné le coup d’envoi pour courtiser le potentiel futur chef d’etat. No wonder Niger holds all the time the ladt place

    1. Personne ne connaît le futur chef qui sera issu des élections présidentielles de 2021.
      Le post n’a fait que apporter un témoignage sur un syndicaliste, sur des syndicalistes, en aucun moment il a parlé du futur Président de la République. Le futur président sortira des urnes et non à travers les éloges.
      Arrêtez de polluer le débat, de faire des fausses accusations.
      Je comprends que le témoignage dérange certains agités qui ne savent même pas lire entre ligne ,qui voient partout le mal. Leur logique, insulter ,dénigrer , diffamer.
      Dans le témoignage plusieurs noms ont été cités, eux aussi donnent-ils des décrets?
      Les agitations que vous faîtes, sont -elles commandées et financées par quelqu’un? C’est pourquoi vous accusez tout ce qui pensent pas comme vous ?
      C’est ça défendre la démocratie? Quelle hypocrisie!

    2. La question c’est pourquoi ce témoignage maintenant?? Pourquoi Lui en particulier à ce moment précis ? des syndicalistes brillants au Niger ne manquent pas, ce qui aurait été équitable c’est d’en citer le maximum et inclure M.Bazoum dans la liste. Là très clairement le témoignage peut prêter à confusion.

  9. cette conférence nationale est le fruit de la manière dont la politique est faite au Niger aujourd’hui…..c’était une grosse erreur cette conférence nationale…….

    1. Personne ne connaît le futur chef qui sera issu des élections présidentielles de 2021.
      Le post n’a fait que apporter un témoignage sur un syndicaliste, sur des syndicalistes, en aucun moment il a parlé du futur Président de la République. Le futur président sortira des urnes et non à travers les éloges.
      Arrêtez de polluer le débat, de faire des fausses accusations.
      Je comprends que le témoignage dérange certains agités qui ne savent même pas lire entre ligne ,qui voient partout le mal. Leur logique, insulter ,dénigrer , diffamer.
      Dans le témoignage plusieurs noms ont été cités, eux aussi donnent-ils des décrets?
      Les agitations que vous faîtes, sont -elles commandées et financées par quelqu’un? C’est pourquoi vous accusez tout ce qui pensent pas comme vous ?
      C’est ça défendre la démocratie? Quelle hypocrisie!

      1. Kamaye Dan Koré, as tu lu dans mon commentaire ou je mentionne une quelconque partie prise et surtout si j’ai mentionné le president du Niger en 2021? j’ai juste dis que cette conférence nationale était l’une des mauvaises choses qui nous soit arrivée, à ce que je sache lors de cette conférence, il y avait tous les politiciens d’avant et actuels (opposition et pouvoir), cette conférence nationale, je le dis et le répète était une catastrophe pour le Niger et son résultat en est une épine pour nous dans ce présent Niger, comprend comme tu veux…….2021, 2021…..il n’y a que ça dans des bouches et cerveaux comme les siens qui vivent au crochet des politiciens…..l’esprit du complot que tu mentionne est mesquin donc selon toi, on ne peut pas parlé de son pays et dire ce que l’on pense de son pays s’il n’y a pas une motivation (argent) provenant de quelqu’un qui a le moyen de financer cela….certainement c’est ce que tu fais….d’ailleurs tous ce qui ont rejoins les partis de MRN depuis l’avènement du PNSD au pouvoir le font juste pour l’argent, ça ce n’est un secret pour personne!!!tu veux être directeur d’une école primaire publique dans un village ou bien travaillé (fonction publique), rejoins un parti MRN!!!!c’est le slogan vendu depuis 8 ans maintenant

        tu es certainement le genre de militant MRN qui se sont invités pour manger dans ce plat MRN

  10. Témoignages pour témoignages !
    Moi j’étais membre de la délégation de l’USTN conduite par le camarade issoufou Boubacar Kado, en 1993, le rapporteur général de notre délégation était le camarade Ibrahim Laouali , il est vivant
    vous pouvez procurer une copie du dit accord avec lui .
    Avant de prendre une décision sur les points d’accord, le camarade KADO a eu toujours l’honnêteté de demander à la délégation de l’USTN et le courage de se concerter avec son équipe avant de prendre la décision finale. Les documents audiovisuels et écrits peuvent être consultés aux archives de l’ USTN ou à Télé ‘Sahel. Je pense que les traîtres sont ceux qui ont fui les débats et qui sont revenus honteusement profiter des retombées de l’accord.
    Les grands traîtres sont ceux qui ont profité de la grève générale des travailleurs pour conclure des accords avec des fraudeurs pour faire perdre des recettes importantes à l’État du Niger.
    Par rapport au témoignage je confirme ce que le camarade a dit .Nous disposons des documents audiovisuels pour le prouver.
    Le camarade KADO est toujours resté sur sa ligne , il n’a pas changé. Par contre beaucoup de ceux qui ont combattu cet accord de 1993 ,sont aujourd’hui à la mangeoire , plus zélés que les vrais militants de la première heure.
    KADO , qu’on le veuille ou pas , est le seul parmi nous qui est resté toujours constant par rapport à sa ligne de départ. Nous nous connaissons tous . Donc ne venez pas nous divertir avec cette histoire du protocole.

    1. Chacun a le droit de dire ce qu’il pense .
      Chercher à tenir l’image de quelqu’un parce qu’il ne pense pas comme toi , relève de l’hypocrisie , et de manque d’éducation.
      Si tu as un avis contraire tu le fait valoir avec des arguments , qu’est-ce qui prouve que tu n’as pas été payé pour dire ce que tu es en train de dire ? Oh la haine ! Oh la jalousie! quand tu le tiennent ! Pauvre sournois ! Le post nous a donné un bonne leçon d’histoire qui est réelle. Si tu es jaloux rentre dans l’histoire. Il n »est pas donné à n’importe qui de renter dans l’histoire.
      Tu vas finirtoute ta vie à jalousir les libres penseurs . C’est tout ce que tu sais faire, pauvre dignité.

  11. Le post a relaté que des faits qui peuvent être vérifiés à travers des documents audiovisuels. Maintenant les narco-syindicalistes et autres politiciens qui se cachent derrière la société civile, si ils ne sont pas d’accord avec les faits , qu’ils nous présentent leur version des faits . A ce moment nos éminents historiens voudront bien apprécié, c’est important pour l’information de le génération montante.

  12. Pourtant le témoignage illustre bien la réalité que seuls les éternels haineux ne voient pas .
    Le protocole dont tu parles a fait l’objet d’une négociation entre la délégation du gouvernement et celle de l’USTN , conduite par le camarade issoufou Boubacar Kado, devant la presse en toute transparence.
    Lui est resté prendre son courage à deux mains pour nous faire sortir de l’impasse que certains soudards et narco- syndicalistes, nous ont plongée et ont fui les négociations , ne sont revenus que jouer aux mesquins . Nous avons tout compris votre heine au protocole. Ce protocole a empêché à certains d’être au pouvoir au racourci ,en exploitant la grève de 55 ans jours . Tout ça c’est de l’histoire ,regardons l’avenir. Si tu es garçon prend ton bic donne nous ta version de fait au lieu de te cacher derrière le web pour raconter des bêtises.

  13. psychologie religieuse ( certaine ) – éducative ( douteuse ):
    Surnois = des gens à sentiments + pensées diriger dans un état d’esprit malveillant = haine rancune .
    Hypocrite = ils ont particulièrement le sourire aux bouts des lèvres mais leurs réalités intérieur est totalement parallèle à l’humeur positif qui se lit sur leur visage = perroquet ignorant .
    Traitre = ceux qui trahissent une confiance avec le temps = ils t’approche pour mieux connaitre tes réalités afin de ne pas le raté au piège = les matérialistes + analphabète religieux .
    Les sages = ils sont indifférents et garde la paix + force intérieur en permanence + la vie privé + possession d’autrui ne leur dit pas grand chose = c’est très difficile de les connaitre à travers leur mine mais plutôt travers leur action + pensée .
    Problématique Scoba :
    1) la jeunesse consciente a t- elle aimé ou pas la nomination de Pablo comme président du partie au pouvoir ?
    2) ne songe telle pas à se rapprocher du partie au pouvoir afin de connaitre ses faiblesses et s’emparer du pouvoir un jour afin de remettre les pendules du foot nigérien à l’heur ?
    Correction 1 = nous sommes apolitiques et nous ne prétendons jamais être contre le bienfait du genre humain dans son ensemble et c’est ce qui fait notre force indestructible même face aux plus grands charlatents de ce monde qu’ils soient armé ou politiciens voir animer par la bête noir en personne = nous ne sommes pas sur terres pour semer du désordre mais plutôt servir d’anonciateur + dénonciateur + réconciliateur = tout comme le coeur à des raisons que la raison ne connait pas , il y a des personnes qu’on ne doit juger , ont les croient .
    Correction 2 = non que Dieu nous en garde de se faire passer pour des gens indexés injustement car nous savons tous que quoi que l’on fasse au genre humain il ne sera jamais satisfaits et sa c’est le Maitre même qui l’a affirmé lorsque Adam + Ève lui ont désobéis = les Présidents actuels ou avenirs nous semble être de personne trop occupés puisque même gérer un petit troupeau est difficile à plus forte raison des empty + nous souhaitons réussir sans aliénation quelconque afin de prendre soin de nous même + ceux qui comptent sur nous .

    Étant donné que la philosophie moderne n’est rien d’autre que l’interprétation de la nature + ses créateurs dans un esprit critique en temps réel , chers administrateurs nous vous demendons de bien vouloir accepter les dossiers jeunes dans vos ONG stratégiques et continuer tranquillement votre taches administratives dans le respect des textes évolutives + semi collective de tout les fils noirs du peuple Nigérien .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les manifestations contre la politique de la France en Afrique prennent forme et se précisent en Afrique…

Le samedi 14 septembre 2019 , une grande manifestation, d’une portée historique, qui…