Home ACTUALITE Les travailleurs d’Orange Niger menacent d’aller en grève à partir de demain…

Les travailleurs d’Orange Niger menacent d’aller en grève à partir de demain…

Après avoir tenté en force de gruger le fisc nigérien par des chantages et autres intimidations, sans succès, le  groupe Orange Niger  tente de se venger sur les pauvres travailleurs nigériens.

En effet, ces derniers qui, 11 années durant, se sont sacrifiés pour faire de l’entreprise ce qu’elle est devenue aujourd’hui (2 ème parmi les sociétés de téléphonie au Niger ) sont entrain de devenir les dindons de la farce dans cette phase de reprise des activités d’Orange Niger par Télécel Bangui.

D’après les informations que nous avons recueillies, le repreneur d’Orange Niger  a simplement promis de garantir deux ans d’emplois au 388 salariés en CDI. Donc ce qui revient à dire qu’en 2021, il y aura probablement une mise au chômage de nombreux agents.

Or, depuis la fermeture de Orange Niger en novembre dernier jusqu’à aujourd’hui, ces travailleurs nigériens ont consenti tous les sacrifices en travaillant sans relâche pour satisfaire les 2,9 millions de clients qui  font confiance à Orange Niger. 

L’Etat du Niger doit s’impliquer pour protéger ces pauvres travailleurs nigériens et protéger les intérêts de notre pays. L’objectif principal consiste à ce que les travailleurs nigériens ne soient pas laissés en marge des actions que le groupe a entrepris, notamment celui d’avoir déjà replacer tous les travailleurs expatriés dans d’autres filiales depuis le mois de mars à avril 2019 et laisser les  travailleurs nigériens avec un nouvel employeur qui envisage de ne garder les emplois que pendant 2 ans, ne garder que 120 emplois à terme et faire appels aux sous-traitants pour diminuer la masse salariale.

Dans les négociations avec les salariés, Orange avaitpromis de quitter le Niger de manière convenable, mais aujourd’hui avec cette forfaiture, force est de constater que pour eux, convenable signifie seulement, celui de garantir l’emploi pendant 2 ans, prendre leur chèque et partir. 


Actuellement les travailleurs nigériens réunis en Assemblée Générale exigent une indemnité de 18% du chiffre annuel de l’exercice 2018 à reverser intégralement pour tous les sacrifices consentis pendant toutes ces années de travail, faute de quoi, une cessation collective de travail suivie de sit in sera observée le 20 et 21 août 2019.

Par Namalka Bozari (Web Contributeur) Tamtaminfo News

12 Comments

  1. Les sociétés comme Orange ont déjà arnaqué le Niger, ils ont mis une stratégie qui leur permet d’envoyer l’argent chez eux (par le billet de certains services, projets et matériel payés et ou facturés), à la fin ils déclarent pression fiscale, c’est faux et archi faux mais Hassoumi a compris leur petit jeu mais très malheureusement il n’a pas pu finir son travail…. c’est honteux qu’un État se fasse arnaquer de la sorte comme si on manque des compétences pouvant voir de loin ce genre de fraudes arrivées, notre différence avec les pays maghrébins, ce qu’ils se font pas arnaquer aussi bêtement comme nous….il faut que nous nous réveillons…regardez un peu c’est qui se passe avec orano, ancien Areva, ces gens là exploitent notre uranium depuis au moins 4 décennies et l’électricité est encore un luxe pour nous, même pas 15% de couverture nationale….si ça n’est pas pire que l’esclavage…je donne ma tête à couper…

  2. Pour autant les nigeriens ont un pouvoir de contrainte sur ORANGE Niger, un pouvoir indeniable

    Cette societe continue de se faire du fric au Niger parceque nous continuons d en faire usage de ses services, qu` arriverait il si tous ensemble nous nous decidons de mettre un terme a tout usage des services fournis par ORANGE Niger jusqu a satisfaction complete ou dans une mesure raisonable des doleances des travailleurs ?
    Orange Niger peut toujours tromper l`Etat du Niger mais les consommateurs ontce pouvoir de contrainte pour l`obliger a se conformer au minimum demande par des notres qui travaillent pour elle

    Pour une fois nous nous devons de mettre de cote nos divergences ( d appartenance) politiques et agir de facon a assurer un bien etre a nos compatriotes qui sont dans cette societe. faut pas oublier que cela pourait se repeter par d autres societes agissant dans la telephonie ou autres domaines

    1. Je crois que tu n’as pas compris le problème.
      Pour Orange le Niger est un tout petit marché où cette société ne gagne pas d’argent et donc ils veulent partir…
      Dommage pour les salariés qui étaient bien payés et bien traités.
      Ce gouvernement a détruit Braniger. Lavibelle et Orange Niger tout ça à cause des impôts et maintenant le plus comique c’est qu’ils veulent créer une zone franche sans impôts au Niger..

  3. @Halido; ce sont des raisonnements comme le vôtre, raisonnements irresponsables et sans compassion qui font que le Niger est toujours à la traîne malgré son immense potentiel.
    La présence des multinationales telles que Orange, Microsoft, Engi, Uniliver, Summa…, outre les investissements importants qu’elles effectuent, constitue un apport de savoir faire, de transfert de technologies innovantes pour le Niger et ses jeunes cadres sans compter les emplois générés.
    C’est pour cela qu’aujourd’hui tous les pays, même les plus développés font tout pour attirer ces géants. Le Niger qui est le dernier de la planète et de loin le pays le moins industrialisé du continent et du monde doit faire preuve de plus d’ingéniosité pour non seulement proteger et développer son tissu industriel, mais également créér des conditions d’une bonne attractivité de manière à attirer des investisseurs majeurs.
    Or le comportement irresponsable de nos ministres de certains de nos concitoyens, l’arrogance, la bêtise ainsi que la mauvaise gouvernance constituent un frein majeur au développement du secteur privé nigérien.

    1. Merci Ohms.
      Votre réponse très claire est exactement celle que j’aurais fait à Halido qui menace ceux qui ne pense pas comme lui.
      La situation de ient grotesque. L’état assommé Orange Niger et ensuite on lui demande d’intervenir pour les employés d’orange.
      Quelle tristesse et quelle mauvaise gouvernance !!!
      Nul doute que tous ces problèmes vont finir de faire fuir les maigres capitaux qui veulent s’investir au Niger. Hélas pour nous.

  4. Salam,
    Tout ça est lié à la mauvaise gouvernance.
    Des ministres qui prennent des dessous de table ne sont plus aptes à taper sur la table. Quelle honte pour nos dirigeants !
    L’état peut reprendre Orange en ouvrantddes actions et mettre des gestionnaires intégres à la Tête par exemple la Directrice Commerciale, Orange une femme très dynamique qui continue de faire ses preuves.

    1. Vraiment, j’en conviens , tout cela decoule du mauvais placement des ressources humaines dans notre pays.L’encadrement est assuré par des hommes parachutes par les partis politiques à leur tete PNDS.L’Etat est paralyse a cause de ce fait.Aucun service strategique ne fonctionne normalement.Mr Bazoum le pretendant au siege du PDT est passe par la avec ses courtisans
      ue

  5. C’est vraiment ignoble ce que Orange essaie de faire aux nigériens , réveillons nous nigériens , il faut que ça cesse. Orange ne peut pas se remplir les poches durant 11 ans et d’un coup prendre un gros chèque et laisser ses employés dans une situation précaire . Sachez que Orange ne va jamais tenter de faire une telle chose au Sénégal ou au Mali .

    1. Effectivement au Sénégal ou au Mali on ne demande pas des impôts qui ne sont pas soutenables par les entreprises locales.
      Orange est une énorme entreprise multinationale.
      Si elle ne gagne pas d’argent au Niger elle s’en va et c’est tout… Ce gouvernement de prédateurs a aussi ruiné la Braniger… Continuons comme ça et nous resterons à notre dernière place bien méritée.

      1. Gaya gaskia & Abdoulaye S. Vous préférez que les intérêts de ORANGE soient mis au dessus des intérêts du NIGER n’est ce pas; honte à vous les valets locaux des impérialistes. ORANGE peut s’en aller on s’en fout et d’ailleurs qui les a appelés si ce n’est pas la recherche de profit et la complicité des barons d’antan qui ont placé leurs enfants,alliés et connaissances? Ils ont tiré le maximum sans avoir payé l’équivalent en impôt et taxe, mais voilà que pour la 1ère fois que l’état a décidé de les faire payer le vrai montant des impôts qu’ils doivent normalement, ils se mettent en transe et décident de quitter après 11 bonnes années de tricherie. Vous et vos semblables vous criez au scandale et pointez du doigt ceux qui ont décidé de mettre désormais le Niger dans ses droits. On vous a à l’œil continuez à vociférer ça ne changera rien c’est fini. MOOV & AIRTEL sont et seront là pour continuer le service. Ils sont pour la recherche de profit aussi et ont subi la même rigueur de la loi. Ces français peuvent partir pour ne plus revenir c’est mieux pour le NIGER et les Nigériens.

Comments are closed.

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…