Home ACTUALITE Les USA offrent au Niger un Centre de planification et de conduite des opérations anti-terroristes d’une valeur de 9,3 milliards FCFA…

Les USA offrent au Niger un Centre de planification et de conduite des opérations anti-terroristes d’une valeur de 9,3 milliards FCFA…

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les Etats-Unis ont offert au Niger un Centre de planification et de conduite générale des opérations (CPCO). 

Lors de la cérémonie de réception de ce centre, le ministre de la Défense nationale par intérim, Mohamed Bazoum, en réceptionnant l’infrastructure militaire, a magnifié  l’excellence de la coopération militaire nigéro-américaine qui se matérialise tous les jours à travers le renforcement des capacités opérationnelles multiformes avec des appuis techniques et matériels conséquents dans le contexte actuel de lutte contre le terrorisme.

Par ailleurs, la menace terroriste toujours grandissante et polymorphe, « commande à nos armées d’être à la pointe de l’innovation et de se doter de tous les moyens leur permettant, en temps réel, d’anticiper et d’être réactives. Dans cette optique, la création du CPCO, était dès lors devenue pour les autorités nigériennes une priorité » a indiqué le ministre Bazoum.

La réalisation du CPCO est le fruit de la volonté du Président de la République, Chef Suprême des Armées, Issoufou Mahamadou avec la collaboration de l’Ambassadeur des Etats unis d’Amérique au Niger de concrétiser ce projet.

Le ministre de la Défense Nationale par intérim a également expliqué que le centre de planification et de conduite des opérations est une structure qui assure en permanence, sous l’autorité du chef d’état-major des armées, notamment pour la prévention et le traitement des crises, une contribution à la veille stratégique, à la planification pré décisionnelle et opérationnelle, et à la conduite générale des actions militaires décidées par le Gouvernement dans un cadre national ou multinational.

Il recueille et tient à jour, en permanence, les éléments d’information nécessaires au chef d’état-major des armées dans l’exercice de ses attributions de conseiller militaire du Gouvernement et de responsable de la planification et de la conduite générale des opérations. A ce titre il prépare les décisions opérationnelles du chef d’état-major des armées, élabore et diffuse ses ordres aux commandements ; définit l’organisation du commandement d’une opération ; arrête les modalités du soutien des opérations ; coordonne les aspects interarmées de la logistique et des transports associés aux opérations.

C’est dire que le démarrage imminent des activités du CPGO permettra d’optimiser les moyens d’aide à la décision de l’Etat Major des Armées et sera un atout précieux dans l’assistance aux troupes engagées. Cet organe sera un gage supplémentaire d’efficience des Forces de Défense et de Sécurité dans le combat contre le terrorisme et la grande criminalité.

D’une valeur de 16,5 millions de dollars,  soit environ 9,3 milliards FCFA, le CPCO « permettra aux commandants de communiquer avec toutes les forces sur le terrain, sous leur direction », a affirmé l’ambassadeur américain au Niger, Eric Whitaker.

« Nous remettons aujourd’hui le nœud C2 de 16,5 millions de dollars qui intégrera toutes ces capacités et les capacités existantes des Forces armées nigériennes (FAN) en synchronisant les opérations par le biais des communications. Ce nouveau bâtiment, deux centres d’opérations tactiques déployables, du matériel de communications spécialisées, des radios et un entraînement simplifieront l’information pertinente des champs de bataille pour les commandants, afin que ceux-ci puissent mieux utiliser leurs forces. De plus, les commandants pourront communiquer avec tous les actifs sous leur commandement. Nous sommes confiants que le matériel et la formation reçus seront utilisés avec succès pour mener à bien les tâches et missions du FAN.

Je suis heureux de présenter ce cadeau au Niger car je sais à quel point le Niger fait preuve de courage et de détermination face aux menaces à la sécurité dans la région. Je rends hommage aux forces de défense et de sécurité qui mènent actuellement des opérations dans différentes parties du pays tout en maintenant un haut niveau de solidarité par-delà les frontières. Dans les livres d’histoire, il sera écrit que lorsque la paix a été menacée au Sahel, les Nigériens se sont levés pour la préserver, a réaffirmé Eric Whitaker.

« Au cours des deux dernières années, le Gouvernement des États-Unis a fourni au Gouvernement nigérien un avion Cessna C208. Cela a donné au Niger des capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance pour localiser des terroristes et d’autres menaces pour sa souveraineté. En outre, nous avons équipé la Force de défense de la base à Agadez, quatre sociétés de lutte contre le terrorisme et une société de logistique. Enfin, nous avons donné des véhicules de transport de troupes blindés au Niger et des canots à boue pour poursuivre les menaces au Niger. Nous pensons que toutes ces capacités sont essentielles pour aider le Niger à vaincre Boko Haram et d’autres organisations terroristes désireuses de causer des dommages à l’intérieur de ses frontières ».

Washington a accru sa présence militaire au Niger qui lui a permis de construire une importante base de drones à Agadez (nord), dont le coût est estimé à une centaine de millions de dollars et qui donne aux Etats-Unis une plate-forme de surveillance de premier plan.

Le Niger, pays sahélien, fait face à des groupes djihadistes à ses frontières malienne et libyenne au Nord et à Boko Haram à sa frontière nigériane, au Sud-est.


Les Etats Unis d’Amérique viennent encore de témoigner leur soutien au Niger  dans le cadre de la coopération militaire. Le pragmatisme qui caractérise de façon générale la coopération entre le Niger et les Etats unis d’Amérique s’est illustré cette fois ci par la construction et l’équipement d’un centre de planification et de conduite des opérations à Niamey afin de doter le Niger d’un outil stratégique d’aide à la décision militaire dans la lutte contre les forces du mal. Cet appui intervient dans un contexte marqué par la lutte contre le terrorisme.

Par Tamtaminfo news

4 Comments

  1. L’impérialisme ne fait rien en cadeaux, tous les systèmes informatiques, électronique sont vérolés c-a-dire « brisés ». Vous serez espionnés jusqu’à moelle. Et comme l’Occident est le parrain des  »djihadistes », tous vos plans et projections seront connus et communiquer aux partenaires djihadistes, pour contrecarrer vos actions, le chao s’installe , nos états deviennent ingouvernables au grand dam de l’Occident.ce cadeau est un poison.

  2. Mr Érik l’ambassadeur des États Unies au Niger votre positionnement dans notre camp démocratique nous va droit en plein coeur on dirait l’éclaire d’un aigle dans les cieux .Vous faite non seulement honneur aux démocrates Américains mais aussi à la ferme volonté du pouvoir de votre confédération , faite en sorte que les décisions politiques de votre fédération soient rationnels + humanistes sans aller en contre sens des intérêts du tiers car il n’existe pas une nation voir une société sans ambition pour le monde = notre Souverain ISSOUFFOU MAHAMADOU + notre 1er Gendarme BAZOUM MOHAMED + notre Corps de l’armée dans sa généralité + notre jeunesse consciente , ont parfaitement comprit la nouvelle règle du jeux en géopolitique et pour cela afin d’éviter des accidents de travail dans la coopération Niger + USA : << reconnaissez nous dans la cour des grands sur l'écran mondiale et traitez notre Puissance Étatique comme une force vaillante + capable + prédominante à l'échelle national .
    Nous somme engagé en ce qui concerne la respect de la réciprocité d'échange économique + empirique + ressource naturelle etc avec votre ambassade car notre Ministre de l' Intérieur Bazoum conviendrait avec ceux de la nationalité Nigérienne qui soutiennent l'idée selon laquelle <>.
    NB : nous décidons de conquérir la politique mondiale autant que l’ USA ( 50 nations ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …