Home ACTUALITE Les vérités de Hama Zada sur l’affaire Asusu

Les vérités de Hama Zada sur l’affaire Asusu

Le Monde d’aujourd’hui dans sa dernière parution à, comme à son habitude délire dans ce qu’il est convenu d’appeler désormais Asusugate. Ne respectant ni l’éthique encore moins la déontologie du noble métier de journaliste il affirme derechef: confessions de Hama Zada à la directrice générale de Asusu on m’a instruit pour vous nuire et je vous demande pardon.

Hama Zada qui a d’ailleurs reconnu et affirme en face de la DG de Asusu et en présence de ses collaborateurs qu’il a reçu instructions formelles écrites de lui nuire mais qu’il ne peut révéler de qui ça vient à dit clairement agir contre sa volonté. Il ne peut donc être celui qui est derrière cette prétendue mise au point à Asusu.

Comment peut il en être ainsi alors qu’il s’est même agenouillé devant la DG dans le bureau de celle ci pour lui demander pardon pour tout le mal qu’il a pu lui faire sur instructions?

Devant une telle accusation d’une telle gravité le DG de Sopamine Hama Zada qui n’a pas sa langue dans sa poche à balayé d’un revers de main cette accusation farfelue.

Reaction du Dg de la Sopamin suite à l’article paru dans le journal  » le MONDE d’aujourd’hui :

A l’endroit du journaliste qui a écrit cet article :,  » Il ne sait pas ce qu’il fait  » De cette manière, il y’a très peu de chance qu’il aille loin dans ce métier. Il a tout intérêt à se ressaisir.

Et par rapport à l’objet de l’article , c’est à dire le dossier ASUSU : ce que j’en pense , c’est que cette démarche n’est rien d’autre qu’une tentative désespérée de noyer le poisson dans l’eau ; En d’autres termes, faire diversion et amener l’opinion à oublier l’essentiel c’est à dire les 10 milliards dûs aux sociétés d’État et 2 milliards aux banques soit environ 12 milliards dont on ne sait exactement quelle destination ils ont pris.

Ces histoires de boko haram, d’insécurité à Diffa et de la destruction des baraques et que sais-je encore ( ce sont les arguments avancés par dame Reki pour justifier son forfait ), ne sont que de la poudre aux yeux .

Qu’elle arrête de perdre son énergie et de se consacrer au remboursement des fonds compromis.

La SOPAMINE ira jusqu’au bout. Tout son baratin ne nous intéresse pas.
Seul le remboursement des fonds dilapidés nous préoccupe.

Les contes de fée autour de son époux …
La prétendue cabale contre sa personne …
Toutes ces inepties ne la dédouaneront pas de ses obligations contractuelles :

Rembourser ….
Rembourser …
Rembourser…
L’argent à elle confié tout simplement .

J’espère que Madoff ne l’a pas inspirée …
En temps normal , c’est la banque qui porte plainte contre ses clients indélicats comme ce qu’elle a fait des années durant .
Ceux qui crient avec elle sans savoir ce qu’elle veut faire passer en ameutant le monde entier feraient mieux de lui donner le conseil suivant :
 » ferme la et pense à comment reparer les dégâts « .

Un dernier mot : Nous ne sommes pas encore en campagne électorale.

[author ]Hama Zada (DG Sopamin)[/author]

 

21 Comments

  1. L’affaire est très simple remboursée l’argent du contribuable nigérien c’est tout.
    Faut pas chercher d’autres excuses ,si vous avez profité de cet argent en disant que votre mari est ministre sa fait votre problème il est ministre et non le Niger ,rembourser nos sous s’ils vous plaît .

  2. La question principale est de savoir d’abord, pourquoi SOPAMIN a déposé ses fonds a ASUSU et pas dans une autre banque ?
    Nous pouvons dire sans risque de nous tromper que sur des injonctions/instructions politiques que ce DAT a été fait, comme dans le cas des 200 milliards.
    Le but ici aussi est de pouvoir utiliser ces fonds, car dans les comptes de SOPAMIN, les autorités ne peuvent pas puiser dedans.
    Entretemps, une convention pour payer les contractuels a été signée avec ASUSU avec des avances éventuelles au cas les salaires ne sont pas transférés à temps par le Trésor.
    Maintenant que l’Etat doit 4 milliards à ASUSU, SOPAMIN réclame son DAT, qui avait une clause de renouvellement, pourquoi les mêmes instructions politiques initiales qui ont conduit au DAT, ne peuvent pas etre données pour le renouveler ; sachant que les fonds ont servi à des avances sur salaires octroyées par ASUSU aux contractuels, que l’Etat pour masquer son incapacité à les payer à temps voulait transférer la gestion au niveau des collectivités.
    L’Etat (nos gouvernants) à travers la SOPAMIN en réclamant le remboursement du DAT, veut :
    – comme disent certains “le beurre, et l’argent du beurre, et même la fille de la crémaillère. »
    – surtout comme l’ont souligné les analystes politiques, cela est une cabale qui vise le mari de la DG de ASUSU, en l’occurrence Ibrahim Yacouba, qui semble-t-il n’est pas ces derniers temps d’odeur de sainteté avec le cercle restreint de décisions du Gury, notamment sur la configuration actuelle de la CENI et le code électoral, qui sont un boulevard pour une élection (tropicale) certaine de tout candidat présidentiel du PNDS, conduisant du coup les allies et l’opposition a une vassalisation et/ou a une mort politique définitive. C’est donc, ce bras de fer qui est engagé, le PNDS, s’il ne prend garde pourra s’en sortir plus affaibli que renforce, notamment si Ibrahim claque la porte, et aussi en dévoilant le vrai deal qui a conduit au DAT, a l’utilisation qui en est faite, et surtout les noms d’éventuels barons qui ont bénéficié de crédits de ASUSU sur instructions politiques toujours.

    1. J’étais à un doigt de féliciter cette dame pour l’expansion fulgurante de ASUSU. Mais, avec tes révélations, je constate que son amour avec Kishin kassa n’est pas gratuit. C’est peut être vrai ce que vous dites par rapport à l’Etat, mais la question de rembourser la SOPAMIN ne devrait pas souffrir d’ambiguïté car le contrat est clair.
      Avec des dépôts gratuits de plus de 4 milliards de la part des sociétés d’Etat, elle devrait pouvoir les fructifier en une année et être en mesure de rembourser n’importe quel dépôt.

      1. Mon frère Bouba2,
        Oui le contrat dans ses libelles est clair, mais dans ce cas de figure les non-dits sont plus forts car la connotation politique du contrat est plus forte que celle commerciale n’en déplaise à ceux qui soutiennent son aspect purement d’opération commerciale.
        En effet, si ASUSU a pu utiliser ces fonds dans des opérations commerciales et/ou financières, elle aurait pu les fructifier, mais ces fonds ont été bloques dans des payements salaires que le Trésor n’arrive ou ne veut pas rembourser, pourquoi le MF n’instruit pas le Trésor de rembourser ASUSU d’abord.
        Il est important et urgent que ASUSU aussi convoque l’Etat du Niger en justice pour non payement de dettes pour les salaires payes et dont les virements y correspondant n’ont été faits par le Trésor jusque-là.
        Il se peut Gury (MF, Massaoudou) le fait à dessein de pas faire les transferts des fonds payes par ASUSU, qui auraient été des arriérés de salaires pour l’Etat, pour demander la démission de la DG, et nommer une direction provisoire, à qui Gury va finalement rembourser les fonds dus, comme c’était le cas avec la communauté urbaine de Niamey, et la nomination de la délégation spéciale, a qui, maintenant les crédits sont libérés, et on prétend qu’elle fait du bon travail.
        C’est une manière vicieuse de bloquer les institutions, nommer leurs obliges, et procéder ensuite à la libération des fonds dus qu’ils refusent sciemment de payer/rembourser aux autres surtout quand ces derniers ne sont plus des inconditionnels soutiens de leur pouvoir.

    1. Goorkoo cest toi le vrai bordel, alboro zaka et mounahiki, aucun respect pour les femmes, c’est horrible surtout si tu as des soeurs et une mere . il ya plein de d’homme Voleurs qui volent l’Etat du Niger et l’argent du people sans inquietude aucune, ni debat ou insultes dans les journeaux ont les montent meme en grades.

      Mais des qu’ une femme brille ou fait une difference positive au Niger elle est toute de suite trainee dans la boue. Goorkoo regarde bien dans ta court….quelle mentalite !!! Demande pardon a ta maman pour l’insulte faite a Reki qui vient d ‘une famille digne.

  3. 200% de soutien à la DG Asusu contre ces prédateurs de ressources financières. Voilà des hypocrites, sinon comment demander à la dame de démissionner de son poste alors qu’eux même on failli dans leur mission de redresser les finances publiques. Des vauriens.
    Latchako pense t’il connaître la finance bancaire mieux que la BCEAO!!!
    Que celà serve de leçon à tout ceux qui continuent à soutenir le Guri dans ses projets funestes. Ils passeront à la casserole. Les uns après les autres.
    Allons seulement…..

    1. Vous soutenez sans fondement. Vous vous foutez de qui? On a dit simplement de ramener l’argent Rien d’autre. Pourquoi c’est aussi compliqué? Ramenez l’arg Du peuple. 400% au DG Sopamin, bien répondu. Hama Zada aime la bagarre et vous croyez que ça sera facile de s’en sortir comme ça?

      1. Oui c’est vraiment simple. Mais ce qui est également simple c’est que l’état éponge d’abord ses dettes envers Asusu (si bien entendu il lui doit de l’argent). Ainsi Asusu pourra rembourser plus facilement SOPAMIN.

  4. Les Tchangari au lieu de nous servir des balivernes comme à tes habitudes, va créer un compte chez asusu. Tu viens sans honte nous raconter des choses insensées

    1. Vous occupez pas des Tchangari, eux font un combat personnel, pas général. Si vous les suivez ils vont brûler notre pays. Ils sont la société civile, une SC qui ne joue son rôle que pour défendre leurs intérêts particuliers. Ou est ce que vous avez vu ces gens défendre le bas peuple ?
      À niamey la, on se connaît tous. Pas la peine de dire autre chose que ce que nous connaissons.

  5. Hama Zada est petit-d’esprit et pas du professionnel.

    Je ne comprends pas comment il se permet d’ébruiter des secrets commerciaux sans encourir aucune conséquence.

    Ce qui est fâchant au Niger, c’est d’avoir affaire à cette horde de pseudo-intellectuels au savoir limité et étriqué, sans aucune expérience de travail valable, avec leurs grandes g*eules puantes et mal nettoyées, qui se permettent de se répandre dans les médias pour donner leurs versions (des affaires/litiges) tout en ignorant royalement la perspective de l’autre partie.

    Pourquoi sortir sur la place publique pour étaler les termes et conditions d’un contrat qui lie deux institutions nationales ? Dès qu’il y a contrat, il est possible qu’une des deux parties fasse défaut et le contrat devra prévoir les mécanismes pour solutionner un tel problème. Même si un tel mécanisme n’existe pas, on peut se prévaloir de tribunaux. Alors pourquoi se présenter devant le tribunal populaire si n’est que de jeter le discrédit et l’embarras sur l’autre partie ? Ces pratiques doivent cesser. Par ailleurs, Hama Zada confond Asusu à Raki Moussa.

    Hama Zada est une médiocrité. Pas étonnant que tout ce qu’il peut faire, c’est un petit diplôme en marketing qui se vend à 1 kopeck le kilo.

    1. Vous parlez de Hama Zada qui est pas professionnel, quand même, vous défendez soit disant une femme qui a gaspillée l’argeby du contribuable. Arrêtez quand même faut pas divertir les gens ici, elle doit simplement rembourser l’argent.

      Ici y a que Sopamin qui a fait une requête, et si la CNSS fait également une requête? Il faut arrêter ces choses la. Au Niger y a toujours cet art de vouloir défendre une personne coupable pour masquer les choses. Arrêtez pendant qu’il est temps, cette histoire peut aller plus loin que vous pensez.

      1. Je ne défends pas Raki Moussa.

        Je déplore le fait que Hama Zama (le-pas-du-tout-professionnel) vienne déverser sur la place publique une affaire strictement confidentielle et en faire un problème interpersonnel. Je ne comprends pas que ce problème soit ramené à la personne de Raki Moussa. À sa place, je démissionnerai et cette affaire restera entre ces entreprises et Asusu. En plus, je demanderai une injonction pour que mon nom ne soit pas associé à Asusu. Lorsque Raki parle de problèmes exogènes qui ont affecté leur trésorerie, ça paraît plausible et credible. De toutes les façons, si ce n’est pas vrai, les auditeurs la rattraperont.

        Donc Hama Zada, le-pas-crédible vas te rhabiller. Ton indécence a atteint le fond du baril.

        1. Non mon frère, tu délires. Il faut te ressaisir, la dame a raconter des mensonges. Aujourd’hui tout est clair, ASUSU ne peut pas honorer ses engagements. Il faut donc conseiller à Raki de trouver les moyens pour rembourser les sous qu’on lui a confier.

      2. Tu es vraiment une tête de noeud. C’est la dame qui a commencé à convoquer un point de presse pour informer le publique sur cette affaire. Alors qui n’est pas professionnel?

    2. Apparemment c’est toi le mediocre, analyse bien Les 2 versions. On parle Ici de DAT, veut dire depot à termes. Ça v dir tu depose ton argent avec kelkun et tu lui Di k tu va venir reprendre Dans 1 temps. Maintenant ça dvien un probleme. Aussi n’a remettre l’argent de sopamin. Point barre. Un contract c’est un contrat. Alkawali c’est alkawali. Stp pas parti pri

    3. Monsieur vous se savez qui est HAMMA ZADA et vous mentez en voulant protéger RAKI, mais c’est elle mémé qui a dit à la Télé que ASUSU égal à Raki elle a dit qu’elle l a enfanté et qu’elle est d’ailleurs l’Actionnaire Principale; et lors de son point de presse elle a utilise toujours le « MOI ».
      Dire que Hamma ZADA n a qu’un « petit » Diplôme démontre que vous, vous êtes trop attaché aux diplômes et non aux compétences ca montre que vous êtes aliénés aux pratiques françaises qui demande qu’elle est « ton Diplôme; hors le diplôme n’est pas forcement égal compétence. Je sais que Hamma a au mois un BAC G3 ou G2 des années 80 du Lycée Technique Dankasawa de Maradi et l’a obtenu sans bavures.
      Rien qu’avec ce niveau et l’expériences acquises HAMMA est Capable diriger n importe quelle entreprise.
      nous avions vu des autodidactes diriger(très bien) tout un ministère de finance et même un Pays mieux que polytechniciens ou des ingénieurs sorti de Grandes écoles Françaises donc arrêtez nous cette pensée.
      Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Une délégation de la Fédération pour la Paix Universelle reçue jeudi par le Président de la République…

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu jeudi, 17 octobre 2019, une …