Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Lettre à ma sœur Malika Issoufou (Par devoir et par fraternité)

Lettre à ma sœur Malika Issoufou (Par devoir et par fraternité)

Chère sœur, je profite de ce début d’année 2018, pour t’adresser ce message fraternel. Tu seras très certainement surprise. Tu le sais sans doute, j’ai récemment plaidé, auprès de qui de droit, la cause du général Salou Souleymane, de son fils et de ses compagnons d’infortune et dans l’affaire du coup d’Etat, des prisonniers de « l’affaire cellule crises alimentaires » et OPVN, à savoir Malla Ari, Idé Kalilou et Bakary Seydou et autres, qui croupissent en prison depuis 2015 pour des raisons semble-t-il politiques ainsi que le sort des militaires radiés.

Suite à ma lettre plaidoirie, la question suivante m’a été posée : et le célèbre prisonnier BABA ALPHA pourquoi tu n’en parles pas ? Je leur ai répondu que j’en parlerai en temps opportun à la personne appropriée parce que le cas de mon petit frère, le très populaire BABA ALPHA de la Télévision Bonferey, et de son vieux père âgé de 72 ans en prison le 3 avril 2017 suite à « une condamnation à deux ans de prison pour faux et usage de faux pour la détention de faux papiers d’état civil doublée d’une déchéance de leur nationalité nigérienne, relève d’une affaire de famille et que le linge sale se lave en famille. Tu sais que j’appartiens à la communauté malienne puisque par ma mère, j’ai des parents à Tombouctou et à Hombori.

J’ai grandi, et me suis épanoui dans ma famille d’origine malienne. Ma sœur, dans notre communauté et dans l’opinion nationale, à tort ou à raison, tu es indexée, dans cette affaire d’emprisonnement de BABA ALPHA. Mais te connaissant et connaissant de longue date la prestigieuse Famille Moulaye Zeidane qui n’a jamais été prise à défaut dans ce Niger, je n’y crois pas un seul instant.

Du moins tant que je n’ai pas eu une preuve formelle de ton rôle. En d’autres termes, toi qui est issue d’une famille où le respect de l’être humain et où la gentillesse est envers ses parents comme prescrit par notre religion sont sacrés, je ne te croirais pas capable d’être à l’origine de l’emprisonnement de notre frère BABA ALPHA.

Je suis plutôt convaincu que tu es sans nul doute une victime des intrigants du palais. Je ne le répèterai jamais assez, il se pourrait qu’à l’égard de ces hommes, ton époux ait agi sous l’influence des mauvais esprits contre lesquels pourtant l’ancienne Sage et Honorable présidente du Conseil Constitutionnel de Transition, Salifou Fatoumata Bazèye l’avait mis en garde le jour de l’investiture, le 7 avril 2011 « et ce sont ceux-là qui disent non pas ce qui est ou qui devrait être, mais plutôt ce qui fait plaisir au chef. »

Mais que reproche-t-on donc à BABA ALPHA ? D’avoir fait usage de sa liberté de penser et d’opinion dans un pays où le premier responsable à librement signé la « Table de la montagne » ? Certainement puisque l’argument fallacieux de « faux et usage de faux » personne n’y croit dans un pays où ces dernière années il y’a autant de faux diplômés et de fonctionnaires préfabriqués que de vrais, dans un pays où le Bac avec ou sans mention et le BEPC se négociaient au marché « Katako », dans un pays où jusqu’à une date récente, pour être admis à un concours de la fonction publique, il fallait obligatoirement être pistonné ?

Donc, nous autres, croyons que notre frère BABA ALPHA a été plus victime de sa liberté de parole, pourtant garantie par la charte des droits de l’homme et des peuples. Si tous ceux qui sont concernés par des faux en écriture devaient être poursuivis comme BABA ALPHA, 40 prisons n’auraient pas suffi.
C’est pourquoi, ma sœur, je te prie d’agir en Sage conseillère (Spéciale ?) comme tu en as l’habitude et d’user de tous tes « pouvoirs » (des épouses en général) pour aider ton époux à se mettre au-dessus de la mêlée pour abréger les souffrances de notre frère commun BABA ALPHA, et des autres détenus précités.

En tant que frère, j’ai le devoir d’interpeller, ma sœur, pour attirer son attention sur certains dérapages que l’opinion publique lui attribue à tort ou à raison.

Tu le sais, ma sœur, que notre beau pays est une terre d’accueil bénie et de tolérance puisque des gens d’horizons divers, y sont arrivés, s’y sont instruits, se sont exprimés à cœur ouvert sur tout et tous, souvent de manière outrageuse, au nom de la démocratie sans avoir encouru grand-chose par rapport à leurs outrances. Nous avons nos frères d’origine malienne dans la haute hiérarchie qui auraient pu nous aider à faire libérer BABA ALPHA, mais ils se camouflent et nous fuient, et c’est leur droit.

Bien au contraire, ils mettent de l’huile sur le feu et sont même les boutefeux bien qu’ils aient profité de l’extrême liberté de la presse pendant ….20 ans. Ils prendront conscience un jour qu’il ne faut pas fuir un frère.
Pour toutes ces raisons et d’autres, je demande à ma sœur d’user de ses « pouvoirs » pour faire libérer les prisonniers politiques, en particulier notre petit frère Baba Alpha puisque, hier dans l’opposition, ton président de mari avait bénéficié de la clémence de ses prédécesseurs pour avoir usé et abusé de la liberté de la presse.

Je n’ai plus qu’à prier le TOUT PUISSANT pour que ma sœur puisse se raviser pour prendre les bonnes résolutions qui lui feraient passer une bonne année dans la sérénité.
Aides nous à faire libérez notre frère BABA ALPHA et son père et retrouver leur nationalité nigérienne….et Allah (SWT) t’aidera.
Fraternellement

Niamey, le 08 janvier 2018

À propos de l'Auteur

Ton frère Djibril

À propos Administrateur

22 plusieurs commentaires

  1. سلام
    سايت بسيار خوبي داريد. بابت مطلب خوبتان سپاسگذارم
    موفق باشيد

  2. Mais HABA KOUMA qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi tu agresse Djibril parce qu’il a écrit à sa petite soeur ? Tu as englouti trop de prébendes ou quoi ?Tu as grandi à Niamey ou quoi ? Mais tu oublies que c’est ton maître à penser qui a signé la TABLE DE LA MONTAGNE ou la MONTAGNE DE LA TABLE (appelle la comme tu veux) sans contrainte ? Tu oublies que MACRON a dit que la démocratie c’est lui ? Tu veux la dictature ou quoi ?
    DONC COLLE LA PAIX A DJIBRIL QUI NE FAIT QU’EXERCER CES DROITS

    • On expose pas ses problèmes avec une sœur sur les réseaux sociaux. Djibril devrait débarquer chez sa sœur pour échanger avec elle sur les questions de leur famille.
      En fait Djibril cherche autre chose.
      Voilà pour ceux qui ne connaissent.

  3. Pardon monsieur l’ancie Vice-président, il faut aller faire ta politique. Laisse Bana Alpha régler ces problèmes. Le RDP a besoin d’un chef, cherche à enlever le vieux pour reprendre le parti c’est mieux. Pour le reste y a rien d’autre à faire. Malika est la femme du President, si c’est elle qui doit décider de faire libérer un prisonnier, c’est que c’est très grave. Alors pour toute ces raisons monsieur l’anci Vice-président laissez cette affaire.

  4. Les gens n’ont pas la notion de Droit, Démocratie, Liberté d’expression.
    Ils n’ont pas encore la notion de l’islam.
    Mais la seule notion qu’ils ont, c’est celle des partis politiques : rose, blanc, bleu, violet, vert, orange, ……
    C’est normal qu’on vous piétine, mes sœurs et frères !
    Remettez-vous donc à Allah, le mainteneur de la justice!

  5. Toutes les louanges sont à Allah Ta’ala. Remettez-vous à Allah Ta’ala. Allah est notre meilleur garant. Ni sommeil, ni somnolence ne le surprennent.
    Il voit tout et il entend tout. Il suffit seulement de l’invoquer nuit et jour.
    Allah subhanah wa Ta’ala nous a interdit d’adorer les personnes et les djins. Les djinns (diables) sont nos ennemis déclarés.
    [voir sourate ya-sin versets 60, 61……]

  6. hi ho ha vu le contenu de cette lettre inspirant du pitie malgre qu en politique y a pas de pitie , soeur malika aidez le mr .pour l amour de dieu et son prophet que le salut et paix soient sur lui . amen

  7. hi !ha ! ho !! la justice emprisonne et mme CHARLIE Malika libere qd elle veut . quelle faveur !! la femme est douce surtout qd elle a peau claire et que son mari est negre ,captif .

  8. HABA KOUMA, que tu sois d’accord ou pas, la liberté d’expression a toujours existé au Niger depuis la conférence nationale. Prends les journaux et les enregistrements audios de l’époque Baré : Issoufou disait ce qu »il voulait. Et puis si ISSOUFOU a signé la Table de la montagne c’est bien. Si tu trouves ton compte avec le Gury tu devais applaudir des deux mains tant que guriste.
    Donc où est ton problème ? Quel ton problème ?

    • La liberté de la presse a toujours existé? Sauf qu’aujourd’hui personne ne peut craindre d’être enlevé nuitamment pour être bastonné. C’est ça la différence avec des régimes d’exception.

  9. Qui défend la liberté d’expression? Djibril BAARE? Faut-il rire ou pleurer?
    Quelle mémoire courte!
    Vraiment les nigériens sont tolérants.

  10. Cette lettre ouverte est déconcertante. Elle signifie en gros que l’auteur pense qu’au Niger:
    – les juges sont à la solde du gouvernement et que la séparation des pouvoirs n’existe pas.
    – que l’épouse du président peut lui dicter ses décisions en matière de justice
    – que le Niger n’est pas une démocratie.

    Au final, si BABA ALPHA était libéré. On serait en droit à la fois de se révolter contre le pouvoir arbitraire du Président et à la fois d’éclater de rire…en se demandant, au fond qui gouverne???

  11. Je partage ton point de vue Rekia.Djibril n’a pas peur puisqu’il ne se reproche rien et ne cherche pas à avoir quelque chose,c contrairement à certains prebendiers qui n’hésitent pas à attiser le feu de la haine.
    Le Niger et le Mali sont deux pays frères avec les mêmes populations de part et d’autre des frontières.Quand le père de Baba Alpha était né, Gao faisait partie du territoire du Niger .Baba Alpha, est né au Niger, marié à une nigérienne et des enfants nigériens, donc il ne connait aucun autre pays de résidence en dehors du Niger.
    Il y’a quelques mois,lors de la retransmission en direct du sommet France Afrique tenu à Bamako, à l’arrivée du Président Issoufou,l’animatrice n’a pas cessé de répéter que l’épouse du Président du Niger, Lalla Malika, est d’origine malienne.
    À ma petite soeur Malika, c’est Dieu qui donne le pouvoir, nul ne peut y mettre fin avant le terme fixé par Allah SWT. En démocratie, c’est la liberté de penser, il y aura toujours des gens qui sont avec vous et d’autres qui seront contre vous et qui vous critiqueront.L’essentiel est de servir son pays.Oui SERVIR,SERVIR,SERVIR…
    Je ne crois pas tout comme Djibril que tu aies une responsabilité quelconque dans l’emprisonnement de Baba Alpha et son vieux pere sans en avoir la preuve.Mais en ta qualité d’épouse n’hésite pas une seconde après cette lettre ouverte de Djibril à intercéder auprès de qui de droit pour mettre fin au calvaire de Baba Alpha et son père. Un bienfait sera toujours récompensé aussi bien dans ce bas monde et dans l’au delà.
    Puisse Dieu bien guider tous ceux qui ont une responsabilité quelconque dans l’attestation de Baba Alpha et son père, à prendre la bonne décision le 13 mars prochain.

    • Non! ne vous moquer pas des Nigériens jusqu’à ce point. Il ya bien des étrangers dans chaque pays du monde qui ont pris les papiers d’état civil et la nationalité du pays hôte. Mais il ya bien des règles dans tous les pays pour le faire; alors si quelqu’un est passé par des voies frauduleuses pour les avoir ce n’est pas la femme du président qui le défendra et si ça arrive les nigériens qui ont porté ce président au pouvoir s’en aviseront. N’insultez pas les nigériens et n’entrez pas comme ça dans la vie d’un couple. faites votre combat politique dignement!

      • Tout à fait d’accord avec Karim; il faut ajouter que Malika ne peut pas libérer quelqu’un condamné par la justice nigérienne ni d’ailleurs son mari et il faut que ça reste ainsi

  12. ce sont des niameyzés entre eux,je suis de passage,lol

  13. Maigani, Djibril tu le sais était un fonctionnaire international à la BCEAO soumis à un devoir de réserve. Même quand son frère était au pouvoir il n’a jamais écrit puisque soumis au devoir de réserve en tant que fonctionnaire détaché. Au Sénégal en tant qu’étranger l’obligation était de se taire. Mais depuis qu’il est depuis un certain à la retraite de la BCEAO il est libre ‘écrire. tu le sais Djibril n’a pas peur puisqu’il ne se reproche rien. Maigani c’est toi qui a peur puisque tu te caches derrière un pseudo pour lui parler.
    Si tu es garçon décline qui tu es et tu verras qu’il va te répondre.
    Maigani tu es un aveugle. La faute aux prébendes ?

    • Ah Djibril, la BCEAO et le fameux devoir de réserve.
      En effet la BCEAO c’est à prendre ou à laisser.
      On attache personne à la BCEAO.
      Mais si tu juges que ton gros salaires peut te faire oublier tes devoirs c’est aussi un choix.
      La preuve Djibril a quitté cette même BCEAO pour venir au Niger pour être « vice-président ».
      Mais dès les premières complications Djibril a fui pour retourner … à la BCEAO.
      Et il nous parle du … devoir de réserve..

    • Quoi tu es dans ton rêve. Est ce que tu sais qui était Djibril Bare? On l’appellait le vice-président. Il dirigeait ce pays. Donc arrête de nous raconter n’impirte Quoi.

  14. Djibril « l’écriveur public  » a vraiment le temps et la liberté d’écrire.
    On le comprend, il y a eu des moments où il était plus prudent de se taire, de se cacher courageusement. Maintenant il y a vraiment la liberté d’expression dans notre pays.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.