Accueil / ACTUALITE / Lettre ouverte à la Ministre de la Fonction Publique…

Lettre ouverte à la Ministre de la Fonction Publique…

Madame la Ministre,

Suite à votre la lettre n°0183/MFP/RA/SG/DGFP du 20 février dernier à l’attention des Responsables des institutions et des ministres d’Etat, Ministres et Ministres délégués, je me permets de m’adresser à vous par la présente.

Madame la Ministre, avant tout je tiens à vous féliciter pour votre attitude républicaine, pour le reflexe approprié qui sied avec le contexte. Il est utile de relever que c’est la toute première fois qu’un ministre de la fonction publique de la 7ème République s’adresse avec autant d’audace à des Responsables d’institution et à ses collègues ministres qui feignent d’ignorer la réglementation en vigueur. Surtout, qu’il est de notoriété publique que certains de vos prédécesseurs avaient passé tout leur temps à se livrer à la magouille dans les différents recrutements transformés en business ou à être à la fois complice et instigateurs de ce à quoi vous ne voudriez aucunement que votre nom soit associé.

En effet, il est consternant de constater qu’au moment où l’Etat bloque le recrutement des jeunes à la fonction publique au lieu de promouvoir des agents en activité remplissant tous les critères pour des postes techniques, certains responsables de l’Etat préfèrent faire recours aux retraités à travers les contrats de louage de service pour satisfaire le plus souvent une certaine clientèle politique ou familiale pire en violation de toute la réglementation en la matière.  Peu importe pour eux le rendement ou la qualité du travail, le plus important pour ces responsables que leurs amis ou parents trouvent un moyen d’émarger sur le budget de l’Etat à la fin de chaque mois.

Madame la Ministre, votre correspondance ne peut laisser indifférent tout citoyen jaloux de la bonne marche de notre administration publique sans laquelle le développement de notre pays ne peut jamais être envisagé, c’est pourquoi cette pratique mafieuse et immorale violant   la réglementation en vigueur doit être combattue et surtout qu’elle ne contribue qu’à rendre inefficiente et inefficace une administration publique déjà gangrénée par des multiples tares. D’où l’impérieuse nécessité de dresser des digues afin de contenir cette dérive supplémentaire.

Par ailleurs, pour la bonne marche de l’administration publique, il est également impératif que le Président de la République, Chef de l’administration conformément à l’article 62 de la constitution veille scrupuleusement au respect de la loi 2011-21 du 08 août 2011, déterminant la classification des emplois supérieurs de l’Etat et fixant les conditions de nomination de leurs titulaires à laquelle vous faites allusion. Cette loi violée de manière permanente depuis son adoption par l’Assemblée Nationale comme loi de la République, est pourtant une soupape de sécurité contre les abus répétés des différentes autorités ayant la prérogative de nomination et qui ne font aucun effort à l’heure actuelle pour distinguer les deux catégories de postes pourtant très bien spécifiés par ladite loi à savoir :

  • les emplois à caractère politique ;
  • les emplois à caractère technique.

Madame la Ministre, votre détermination à vous inscrire non seulement   dans le respect strict des textes en matière de recrutements ou de contrats de louage de service mais également à rejeter systématique tout projet de contrat non conforme à la réglementation est à saluer vivement une fois de plus car cela fait honneur à votre fonction. Par la même occasion je vous prie de bien vouloir rendre effective la procédure visant purement et simplement à résilier tous ces nombreux contrats de louage de service signés en violation de la réglementation en vigueur et engendrant des charges inutiles à l’Etat et cela afin de faire respecter la loi.  Une pratique inacceptable dans un Etat moderne qui semble être la plus en vogue conformément aux termes de votre lettre.  Ainsi, vous aurez rendu un éminent service à notre pays toujours en quête d’une administration moderne, efficiente, de développement et de servitude où la qualité des prestations serait appréciée par les usagers jouissant d’une attention particulière de l’accueil à la fin de la prestation dans les services publics.  

Aussi, Madame la Ministre, il est indéniable que la fonction publique dont vous avez actuellement la lourde charge, a grandement besoin davantage d’une véritable modernisation visant à améliorer sa gouvernance à travers le respect strict du dispositif juridique déjà bien étoffé.  Pour cela, je vous encourage vivement à ne pas porter le projet en gestation de prolongement de l’âge de la retraite à 65 ans. Dans un pays où 70% de la population a moins de 25 ans, un tel projet relève de l’hérésie. En effet, il n’y a point de doute qu’un tel projet est contre cette jeunesse qui n’aspire qu’à servir honorablement et dignement sa patrie surtout que notre pays a plus que besoin de cadres compétents et jeunes pour d’une part être à la hauteur de cette compétition féroce entre les Etats et d’autre part répondre présent au grand rendez-vous de l’intégration avec tous les défis que cela impose dans un monde globalisé.

En conséquence, vous aurez déjoué le grand complot en cours contre la jeunesse nigérienne, de plus, votre nom ne sera jamais associé par la postérité à un projet sans aucune pour l’administration publique à même de ternir votre image et enfin la jeunesse vous sera toujours reconnaissante.

Je vous prie d’agréer Madame la Ministre, l’expression de mes sincères salutations.

Par Soumaila Abdou Sadou (Citoyen) Tamtam Info News.

À propos Administrateur

26 plusieurs commentaires

  1. A condition de convaincre le bureau politique du PNDS. La merde vient de là

  2. merci jeune homme pour vos nombreuses contributions constructives malgré certaines attaques impertinentes de la part de certains esprits pervers tapis dans l’anonymat relatif du web. Vous restez imperturbable et vous continuez à proposer de manière vraiment constructive. En faisant du « karanbani » (car je ne suis ni un spécialiste du droit du travail, ni un économiste encore plus un administrateur); il me semble:

    -Que vous simplifiez un problème complexe en sous-entendant qu’il y a une correspondance automatique entre un départ à la retraite et un diplômé à la recherche d’un emploi. En clair le marché de l’emploi dans presque tous les pays du monde est caractérisé par une « sur-offre » dans des domaines techniques au sens large allant des travaux manuels aux scientifiques et une sous-offre dans des domaines « administratifs ».

    – Les anciens ont l’expérience et les jeunes l’énergie. C’est la combinaison intelligente des deux qui crée une société dynamique, harmonieuse et prospère à l’image il me semble de la Suisse, du Japon etc.

    – Pour l’âge de la retraite aussi, il y a des nuances. Si on fait un métier pénible, on s’use très vite et on aura besoin de se reposer très vite. Ce qui n’est pas le cas des métiers moins pénibles. De plus dans des domaines « intellectuels », avec le temps la compétence augmente.

    Bref en résumé les choses ne sont pas si simples que ça. Il faut ajouter de plus une absence quasi certaine des données relatives aux besoins et(ou) aux départs à la retraite dans les domaines sectoriels.

    In fine, vous avez raison sur au moins un point: on est au Niger ce qui signifie qu’au Gondwana, on ramène les retraités non pour leur expérience mais plutôt pour caser les parents, les obligés politiques..etc

    Vive les anciens d’hier, d’aujourd’hui et de demain et bonne chance à la jeunesse.

  3. GOURDOUMOUSS HANA KWANA

    Puisqu’en ce 20 Mars 2019 à 10:01, se demandant, QUE FAIRE? « Pauvre Niger » a effleuré là où ça nous démange pour aller dans le sens incompréhensible aux uns et aux autres qui pensent en lisant les schémas des situations à la surface sans l’intelligence et la culture générale pour descendre plus aux fins fonds de l’œil des cyclones qui secouent nos sociétés afin de saisir le véritable sens où l’on conduit notre Jeunesse.

    Si vous connaissez la force et la puissance qui ont permis au FUYARD de réussir la traversée sans peine de tous les régimes depuis qu’il ait pu se glisser dans les rouages du pouvoir au Niger: du simple élève sortant adjudant des douanes de l’ENA Moyen de Niamey nommé Sous/préfet près de son tuteur Baba Tandja Mamadou puis ancien proche clé du premier Régime militaire, en passant DG ORTN, membre du Gouvernement, DirCab/PCMS, quand à la démocratisation de la vie politique de notre pays, il fut l’ex-double PM des 3ème et 5ème République; l’H+pocrite n’eut aucun regret de trahir son Papa-tuteur qui l’eut indiqué à l’excentrique Kountché.

    Chercher et lisez les 24 PROTOCOLES DES SAGES DE SI… C’est un document très clair duquel émane toute la politique mondiale par laquelle, les hommes et femmes éclairés du sens donné à l’existence de l’Homme sur Terre puisent la raison pour comprendre la VÉRITÉ à tous les problèmes que les faibles subissent pendant que les forts et puissants écrasent les pauvres pour avancer.

    « QUAND ON IGNORE SA PERSONNALITÉ ET OUBLIE D’OÙ L’ON EST VENU, LÀ OÙ L’ON SE TROUVE; ON NE PEUT SAVOIR VERS OÙ L’ON VA POUR ATTEINDRE SA BONNE DESTINATION ». Me ZaksKab

    Chaque fois que les orientaux et maghrébins commencèrent à douter de ce document des 24 Prots, c’est tout l’ensemble des puissants de l’Occident qui se mettent en transe avec toutes leurs artilleries idéologiques et médiatiques afin de démontrer l’invalidité applicative de ces satanistes fascicules aux parchemins datant depuis le temps de la Rububiyya « période et histoire de l’humanité avant le Déluge de Noé où le vécu des humains fut maintenu dans le caché/Badinou en des Versets Complets qui débutent certaines Sourates par de simples alphabets – Çad Yâ Sîn, Alif Lam Mime… équivalents de Dossiers contenant des fichiers ennregistrés en informatique) dans le Saint Coran.

    Or, la vérité est telle que le fuyard qui ne manque jamais d’astuce dans sa gibecière pour tromper son interlocuteur. Il est d’un genre de celui-là, menteur, trompeur, hypocrite qui, chaque fois qu’il cause avec son ami le plus intime, il prétendit être un proche parent d’une High Personality. Un jour, croyant à la sincérité de leur amitié, l’honnête ami eut besoin d’un coup de pouce auprès de cette autorité à l’attention de qui, il mit trois documents à lire et apprécier afin d’y apporter d’amendements ou conseils. Les 3 documents + un mot écrit mentionnant « POUR APPRÉCIATION »; le tout mis sous enveloppe bien fermée et même scellée au scotch et tout remis au perfide faux ami menteur!
    – Ayant vu mais sachant exactement l’importance de ce qui est écrit dans les documents enveloppés à remettre, une fois chez lui, il ouvrit l’enveloppe, lit les documents et trois jours après, vint affirmer avoir remis tout à main propre. Ignorant le très fort lien existant entre l’expéditeur et le destinataire; le menteur diar qu’un tel a apprécié la finesse par laquelle les documents furent mis au point.
    – Deux mois après, et par le même mensonge, il dit venir directement du domicile de cette High Personality qui salue l’ami expéditeur. ce dernier s’explosa en disant: « MENTEUR! RAMÈNE-MOI MES DOCUMENTS SINON JE PORTE PLAINTE CONTRE TOI POUR ABUS DE CONFIANCE CAR ÇA N’A JAMAIS ÉTÉ REMIS ». Sur le champs, il inventa un autre mensonge en disant: « Ah, bon, j’appelle alors le Garde pour savoir pourquoi il n’eut pas remis la commission ». Mensonge sur mensonge, pour ça, il en a fait 13 successivement avant d’être coincé à reconnaitre qu’effectivement, les 3 docs sont chez lui.

    C’est ainsi que les francs-maçons ont appris à tromper, leur mère soit-elle, pour arriver à leur désir de nuisance. C’est ainsi que le fuyard apprit à malmener et tromper quiconque l’approche.

    C’EST AUSSI PAREILLEMENT QUE LES PERFIDES HYPOCRITES APPLIQUENT LES 24 PROTOCOLES DES SAGES DE SI… EN TROMPANT ET DIVISANT LES GENS POUR LES AFFAIBLIR ET MIEUX DOMINER AVANT DE LES POUSSER À LA CATASTROPHE AUX FINS FINALES DE LES GOUVERNER.

    De tout ce qui se passe relativement au blocage de recrutement de jeunes diplômés, les contrats de service acceptés aux PACs déjà à la retraite, le refus de simples stages pratiques non rémunérés aux diplômés nouvellement sortis de l’école (sans aucune expérience pratique), le maintien exagéré des vieux tels Ô’Ô à +75 an toujours soudés aux postes de conseillers à la PRN, AN et Primature pour de salaires et autres avantages exorbitants; la vie chère, les facilités accordées aux expatriés….etc TOUT ÇA N’EST QU’UN PROGRAMME CONÇU POUR POUSSER LES JEUNES À SE REBELLER CONTRE LES ANCIENS AFIN D’ARRIVER – TEL QU’AU PRINTEMPS ARABES ET DU MAGHREB – POUR INSTAURER LE PRINTEMPS NOIR EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE. Tout est mis au point et fin prêt à l’action. Encore, un peu de temps et ça va arriver. Quand ça arrive, c’est dans les produits du goût de la jeunesse que tout se déclenchera (boissons gazeuses, thé, cigarettes, comprimés vendus par des pharmaciens de rue sous forme du suicidant Tramol, l’invalidante Chicha et autres drogues dont semble la consommation libéralisée dans tous nos pays sans que ce soit porté à la connaissance des citoyens.
    Quand le moment propice sonne la cloche, l’on verra le frère tuer son frère, l’ami mettre son ami à mort, le fils attaquer son père et la fille applaudir quand un garçon enfourche sa mère qui l’empêche en la grondant de ne pas sortir pour des garçons. Soubahanallah!

    • Merci. E quand on programme l’africain on le retrouve au résultat. C’est à dire il réagit comme on s’y attendait.On fait de nous les objets de notre propre histoire/.

      • GOURDOUMOUSS HANA KWANA

        Exactement EXACT! La seule solution pour notre issue de sortie, c’est de veiller à la grande portée d’une intervention-conseil sensibilisante de SEM le Président Issoufou Mahamadou quaand il demandait aux nigériennes et nigériens de « S’ANOBLIR EN SE SURPASSANT POUR QUITTER LE STADE ANIMAL AU STADE HUMAIN ». Étant l’un des rares sages encore aux possibilités de s’adresser à tous les peuples, quand Na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika, parle, seuls les doués de sens et de raison raisonnable, peuvent évaluer la profondeur de l’océan de sagesse qu’il maitrise. Quand j’entends ou écoute ses interventions, j’en médite alors ça m’a toujours rappelé un Hadith du Saint Prophète Mohamed (rsaws) à qui, un Compagnon demanda de lui donner un conseil salutaire. L’Envoyé d’Allah (swt) lui répondit: « SOIT PATIENT ». Le même Compagnon revint une autre fois et demanda la même chose. Le Messager Envoyé pour guider l’humanité sur le droit chemin, lui répéta: « AIE LA PATIENCE EN TOUTE CHOSE ». Une autre fois, il revint et demanda un conseil à s’appliquer pour arriver au Salut. Il lui répondit: « LA PATIENCE EST UN CHEMIN D’OR ». S’en tenant à ce seul conseil, le Compagnon escroqué, spolié de son bien qu’il aime, insulté, brimé; il reste patient, toujours patient jusqu’à la fois où se reposant sur le dos dans une très belle nuit sans lumière lunaire, il remarqua l’immensité des étoiles scintillantes de tous les formats et de toutes les couleurs comme des milliers de lampes suspendues dans le ciel et, s’est dit « POURTANT, ELLES NE SONT PAS SUSPENDUES SINON, ON AURAIT APPRIS QU’UNE D’ELLES S’EST DÉTACHÉE ET TOMBÉE SUR NOTRE SOL. D’AILLEURS, DE QUEL PYLÔNES OU SUPPORTS CE CIEL EN EST-IL SUSPENDU? Ainsi, il comprit qu’Allah (swt) Seul le maintient PATIEMMENT STABLE depuis le début de Temps sans qu’il ne s’écroule ou se déplace ailleurs pour nous laisser sans cette belle toiture étoilée. C’est par la PATIENCE qu’Allah (swt) maintient son engagement de fournir l’eau, l’air et la nourriture à toutes ses créatures tant terrestres qu’aquatiques qui L’adore ou Le mécroit. Alors, SOYONS DE SINCÈRES CROYANTS ET ADORATEURS D’ALLAH (swt) QUAND MÊME IL NOUS GRATIFIE DE SA MISÉRICORDE POUR SON PARADIS FIRDAOUSS ou l’autre lieu ignominieux dont nous Le prions de nous en épargné.
        Mais, remercions le Tout Puissant et Éternel Seigneur Majestueux et Très Haut, de nous avoir gratifié d’un très sage Président de la République qui aime tant son peuple, en la modeste personne de SEM Mahamadou Issoufou qui ne manque aucune occasion sans se pencher vers la sécurité spirituelle et sociale de son peuple. Prions afin qu’Allah (swt) nous place un successeur de son statut spirituel afin que soit raffermies la Foi, l’Harmonie, la Convivialité et l’Unité de nos peuples autour de l’idéal salvateur dans ce Bas-monde et l’Aude-là. Amen!

  4. Jeunes contre les vieux: voila le genre de faux débat qu’on ne trouve que dans notre gondoina.. Comme si c’est seulement la fonction publique qui doit créer les emplois. Ce genre de débat c’est le symbole de notre manque d’ambition pour notre pays.

  5. C’est une très bonne chose de dire la vérité à nos chers enfants.
    Ils doivent se prendre en charge.
    Ils doivent cesser de tout attendre de l’Etat.
    Il y a des moments pour appendre avant de penser à s’enrichir.
    La fonction publique ne peut donner du travail à tous.

  6. Le Niger notre chers patrie , nous avons connus les critères réels du droit Administratifs + politiques depuis des années et nous sommes parfaitement conscient du fait que le mot de passe principale de l’intégration stratégique réside dans la vrai version obédosocialiste afin que le patriote pussent agir et exécuter selon le réglement intérieur de cette boite solidaire universelle mais , cette fois si les sociétés transparentes du monde entiers ont affaires à un sujet du Maitre qui reste Fidel au monothéisme islamique bien que la religion n’a pas d’impact sur sa coopération $trat€gique géopolitique sans utiliser le rouge jusqu’à la fin naturelle de sa vie .
    Un monde juste sa n’existe pas donc Abba le mondialisme juste mais <> c’est à quoi la planète terre s’y attend et les justes ce sont ceux qui cherchent le savoir + connaissance sociétaires toute leurs vie = impérialisme idéologique .

    Mme la Ministre respectez les droits de l’homme de la jeunesse Nigérienne en leur offrant un travail modeste de l’arrière petite conforment à leurs apports professionnels + physiques et au cas échéant sentez vous coupable de l’injustice sociale vis à vis de nos personnalités .
    Nous avons étudiez donc c’est au moins notre droit absolus de servir ceux qui sont mieux diplomés que nous.

  7. Formons bien nos enfants et créons des opportunités d’emploi dans tous les secteurs au lieu d’être là à nous chamailler sur des miettes. Ayons de grandes ambitions

  8. QUE FAIRE?

    Entre temps tous les emplois non salariés sont occupés par des jeunes non nigériens.
    Pendant ce temps nos jeunes sont entrain de fumer, de critiquer, de prendre à témoins l’opinion publique nationale et internationale « pour tout ce qui adviendra »…
    Pendant que nos jeunes sont là à insulter leurs parents qui vont à la retraite à 65 ans ce sont les jeunes béninois, togolais, maliens, burkinabés, sénégalais,n nigérians…qui nous font couture, qui réparent nos voilures, qui nous construisent nos maisons, qui nous s’occupent de nos jardins, qui font de la restauration….
    Pendant ce temps les jeunes nigériens font du thé, font des débats, font des déclaration et critiquent leurs pères qui, disent-ils occupent leur place dans la fonction publique.
    A entendre certains nigériens nous devons faire partir, d’une manière ou d’une autre tous nos vieux.
    Et après?
    Y a-t-il un seul pays qui éliminé ses vieux pour pouvoir créer des emplois?.
    Madame la Ministre, une question et une seule: que faire face à cette jeunesse qui n’a aucune qualification et qui n’a appris que des revendications?.
    Il y a décidément des débats qui ne posent qu’au Niger.

    • C’est malheureusement la situation dans ce pays où les gens ne connaissent que leurs droits et ignorent leur devoir.
      Retraite à 65 ans où à 15 ans ayons le courage de dire à nos enfants que la fonction publique ne peut donner des emplois à tous les jeunes.

    • La solution réside dans le recrutement massif des jeunes dans les centres de formation professionnelle.

  9. Je m’oppose aussi au projet de loi tendant à prolonger l’age de la retraite à 65ans car se serait une insulte à notre jeunesse qui végète dans le chômage et qui naturellement aspire à l’emploi. Aussi dans un pays où l’espérance de vie tourne autours de 55ans, il est aberrant de pousser l’age à la retraite à 65ans. L’état a-t-il des difficultés à payer ses pensionnaires?de grâce laisser les travailleurs jouir de leur pension à 60ans avant que certains d’entre eux cassent leur pipe.Après leur mort les héritiers ne bénéficieront que d’une minable pension de survivants.

  10. Nous assistons à l’éclosion des hérauts des temps modernes.

  11. GASKYA SAÏ ALLAH & GOURDOUMOUSS HANA KWANA

    L’on doit aussi reconnaitre la plus grave et lourde erreur commise pendant la 5ème République quand fut supprimée la programmation des brevetés dans nos différents Centres de formations et Écoles de spécialisation du niveau moyen pendant que les bacheliers furent carrément laissés à eux mêmes de choisir d’aller se former en santé humaine pour se verser dans l’élevage, mécanicien pour le métier de charpentier ou agronome travaillant aux Ponts et chaussées… TOUT À N’EST QUE LA CONSÉQUENCE DES MÉTHODES DE GESTION ADMINISTRATIVE DU FUYARD « MAÏ FABRIQUER DAKANSHI » AFIN DE CRÉER SA PROPRE ADMINISTRATION PARALLÈLE À LA CHARGE SALARIALE DE L’ÉTAT POUR UNIQUEMENT LE SERVIR.
    Pareillement, il est allé jusqu’à vouloir créer sa propre police parallèle pour ordonner d’aller arrêter qui il veut, comme il veut quand il veut et où il veut; autrement, il ne faut oser s’opposer à sa volonté ou rester docilement à son service sans lever l’échine. Même dans l’armée, il a son armée parallèle chargée de suspendre le permanent épée de Damoclès sur la tête de quiconque, son tuteur Président soit-il; d’où, les nombreux et réguliers coups d’État que le Niger a connus; heureusement effacés de nos républicaines FAN, aujourd’hui redressées dans sa noblesse.
    Nous l’avions toujours dit qu’il est facile de détruire (la santé, l’environnement agricole, social tout comme les Marchés facilement mis à feu pour de regrettables incendies afin d’appauvrir les commerçants afin de les obliger de dépendre de sa volonté ou moisir dans leurs misères. C’était pareil jusqu’aux éleveurs dont on enflamme simplement les zones de pâturage pour les forcer à vendre leurs bétails et rester pauvres que l’on voit devenus vendeurs de téléphones portables ou du carburant fraudé.
    COMMENT PEUT-ON AVOIR UNE ADMINISTRATION EFFICACE QUAND, À LA BASE, LE RECRUTEMENT DES ACTEURS (FONCTIONNAIRES) EST FAUSSÉ POUR DES CONSIDÉRATIONS POLITIQUES?
    Espérons que SEM le Président Issoufou réussira à lever sa cravache « BOULALA » pour frapper fort avant de céder la canne de commandement à son successeur. Autrement ce sera la continuité tel l’a dit le Gl Ali Seybou à propos de sa gestion suite du sanguinaire régime militaire CMSiste de Kountché; car, au lieu d’améliorer, il est venu tout aggraver en se partageant le peu laissé par son prédécesseur (BDRN, Crédit du Niger, Caisse d’Épargne des PTT, la SNTN, Air-Niger, tous les bâtiments administratifs…). Yâ Allah (swt) vient au secours de notre pays le Niger avant qu’il n’aille aux mains des essaimes de forces occultes qui tournoient sur nos têtes.

    • Samba Dodo Béré

      Les gens sont MALHONNETES ET HYPOCRITES. Quand on fait une critique, même lorsqu’elle ne s’adresse pas directement au pouvoir, ils font aussitôt une liaison avec Hama Amadou qui est leur obsession maladive alors qu’ils savent pertinemment que la personne n’a absolument rien à avoir avec Hama ou Lumana. C’est juste pour discréditer les citoyens sincères qui ont eu le courage de refuser d’aller à la mangeoire comme eux. Comme ça ils peuvent justifier leur lâcheté et leur caractère lèche-bottes.

  12. Le problème est et reste la politisation de l’administration. Les nominations tous azimuts ont créé une fonction publique parallèle ! Faites le point sur le personnel politique qui grouille autour des cabinets du PRN, du PAN et du PM et vous verrez ! Les gens se recrutés par d’autres voies ! L’impunité a créé une crise de confiance sur la sincérité de l’organisation de tout concours de recrutement. L’initiative de la Ministre est louable car elle a au moins osé remettre les pendules à l’heure ! Sinon le problème est profond et nécessite des mesures énergiques et des pilules fortes pour la guérison afin de nous faire bouger de la place peu honorable que notre pays occupe depuis longtemps. On n’est jamais premier pour rien et jamais dernier pour rien ! Il y a toujours des causes mais parce que nous avons inversé les valeurs (promotion de la médiocrité, de l’incompétence), que voulez-vous ? A la maison nous sommes de véritables paons, mais hors des frontières… Hum ! Nous avons intérêt à changer de comportement sinon cette administration va cesser de fonctionner d’elle-même.

  13. طراحی و ساخت موشن گرافیک
    ساخت موشن گرافیک
    طراحی موشن گرافیک
    تعرفه موشن گرافیک
    موشن گرافی
    هزینه موشن گرافیک
    ساخت ویدیو تبلیغاتی

  14. C’est pour la première fois que j’ai lu ce genre de lettre ouverte. J’en suis ému, je l’avoue. En effet, au Niger, nous sommes spécialisés dans le négativisme. Quand un citoyen écrit pour encourager les bienfaits d’un autre, il y a de quoi s’en féliciter car c’est constructif. Bravo M. Soumaila Abdou Sadou. J’ajouterai qu’il faut plus penser aux jeunes que de prolonger l’âge de départ à la retraite.

  15. Samba Dodo Béré

    On veut nous faire croire que c’est pour que les jeunes profitent de l’expérience des vieux qu’il faut prolonger l’âge de la retraite a 65 ans.

    1. D’abord, pour profiter de l’expérience des vieux, il faut que les jeunes soient recrutés. S’il n’y a pas de place pour les recruter, de quelle expérience vont-ils profiter?

    2. Ensuite, si les vieux n’ont pas fait profiter de leur expérience jusqu’a 60 ans, est-ce à 65 ans qu’ils vont le faire ?

    3. Les jeunes qui restent sur le carreau en attendant que les vieux aillent à la retraite à 65 ans, ne voient-ils pas, eux aussi, leur âge avancer ? Combien d’entre eux seront-ils encore « recrutables » à la fonction publique et pour combien d’années s’ils doivent attendre que des places se libèrent après les 65 ans des vieux ? Surtout après avoir perdu considérablement de temps après les années blanches dues aux grèves, les années de chômage, etc.

    Du grand n’importe quoi cette loi !

  16. Samba Dodo Béré

    MAIS TOUT LE MONDE SAIT QUE QUAND ON EST DU PNDS ON NE PART PAS A LA RETRAITE. GURI VOUS RECYCLE AUTOMATIQUEMENT EN VOUS GRATIFIANT D’UN POSTE ENCORE PLUS JUTEUX. LA RETRIATE C’EST POUR LES AUTRES, CEUX QUI SONT DE SIMPLES CITOYENS ET NON DES SUPER-CITOYENS COMME LES MILITANTS DU PNDS QUI OCCUPENT DES POSTES TECHNIQUES PARFOIS AU-DELA DE 70 ANS. Alors, arrêtez l’hypocrisie !

    IL NE FAUT PAS NON PLUS OUBLIER TOUS CEUX QUI FALSIFIENT LEURS ACTES DE NAISSANCE POUR GRAPINER 3 ANS, 4 ANS…ET MEME 10 ANS ou PLUS ! Aujourd’hui, tous les journaux nous disent qu’une certaine personnalité au plus haut niveau de l’Etat est née en 1960 alors que nous savons qu’elle est de 1957. Et quand on va voter la loi sur les 65 ans ce sera pareil. Certains se feront nommer après l’âge légal de départ à la retraite, d’autres falsifieront leurs actes d’état civil et voudront travailler après 80 ans. Au Niger c’est du n’importe quoi. Il n’y a plus de principes, plus de morale, plus de lois. Rien. Ceux qui sont en haut peuvent faire tout ce qui leur vient en tête. Ce n’est pas la lettre de Christelle Jackou qui y changera quelque chose. C’est une tempête dans un verre d’eau.

  17. ADILA YAR TASSAOUA & TARANA BAMARADATCHÉ

    Quand déjà, depuis le 20 février dernier, Mme le Ministre de la Fonction Publique s’était permisse d’adresser la lettre n°0183/MFP/RA/SG/DGFP à l’attention des Responsables des institutions et des Ministres d’État, Ministres et Ministres Délégués afin d’expliciter la violation flagrante de la loi 2011-21 du 08 août 2011, déterminant la classification des emplois supérieurs de l’État et fixant les conditions de nomination de leurs titulaires; ce, depuis son adoption par l’Assemblée Nationale comme loi de la République pour distinguer les deux catégories de postes pourtant très bien spécifiés par ladite loi relative aux emplois à caractère politique et ceux à caractère technique;

    Tandis que, sous l’Article « Finale de Miss Intellect Niger », notre très respectable et respectée 1ère Dame Hadjia Aïssata Issoufou Mahamadou, déclarait cette grande sagesse ancestrale:

    « QUAND LES FILLES SONT EXCELLENTES, C’EST LA NATION QUI EST EXCELLENTE »

    Pendant que les inconditionnelles de la plage de Tamtaminfo, CONSCIENCE DU PEUPLE, Conscience Prudente, TARANA BAMARADATCHÉ & GÉORGIENNE DE TBLISSI confirmaient cette intangible pensée en affirmant qu’il est irréfutable à toute nation comme la nôtre d’espérer voir ses filles exceller quand on a des Mères comme les Honorables 1ères Dames Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika qui, par et pour leurs actes et actions, ne laissent aucune Miss consciente insensible d’aller vers l’Excellence tant dans les études, le travail et la vie conjugale afin de devoir et pouvoir restituer l’excellent savoir-vivre et savoir-faire pour le «MIEUX-VIVRE-ENSEMBLE» dans notre Niger, Terre de toutes les opportunités;

    Alors quelque part, des patriotes nigériennes et nigériens réunis dans un cadre de création de l’ONG ADER & RAR – Niger, ont dit et affirmé que:

    « TOUTE FILLE NON SCOLARISÉE EST UN MAL POUR LA SOCIÉTÉ; TOUTE AUTRE FILLE NON ÉDUQUÉE EST DU VENIN DANS LE CORPS DE LA NATION QUAND CELLE-LÀ EXCELLENTE SERT D’ANTIDOTE POUR GUÉRIR LA MÈRE-PATRIE »; et,

    Ailleurs, le Président de la République qui est mieux placé pour reconnaitre la valeur du Meilleur sur le Bon, de l’Excellent qui coiffe tout pour l’avoir été, l’est et ne sera que l’efficient Président que le Niger et les nigériens espèrent trouver de comparable à lui qui puisse le succéder tout en invitant SEM Issoufou Mahamadou de regarder d’un œil paternel, une des filles certainement devenue mère pour avoir préféré rentrer au pays après ses études de Droit (Licence) + Master II en Communication Publique, Sociale, Institutionnelle et Politique qu’elle a obtenus à l’Université Hassan II de Mahammédia/Maroc; alors qu’elle était voulue à travailler pour une firme italienne qui l’a détectée dès à la soutenance en 2010; et, vouée à sa noblesse de fervente croyante, elle rentra au pays, se maria pour se trouver jusqu’à aujourd’hui en attente d’un quelconque travail respectable.

    Il est claire que cet état de fait n’honore pas notre pays qui veut de l’excellence quand on sait que cette jeune femme détentrice de Master II n’a jamais été 2ème de sa classe depuis le Primaire jusqu’à l’obtention de son BAC au Lycée d’Excellence de Niamey.

    Il apparait clairement que ce sont les femmes qui affirment et confirment le vrai amour de ce pays et l’épanouissement des nigériens dans leur ensemble quand les hommes, on le voit, sont ceux qui ne voufront pas de bons avenirs à leurs enfants qu’ils bloquent au chômage forcé pour se cramponner aux différentes fonctions devant échoir aux jeunes.

    « C’EST DE LA PURE HONTE À CEUX QUI VEULENT DE 65 ANS D’ÂGE POUR LA RETRAITE..

    La 1ère Dame Hadjia Aïssata Issoufou Mahamadou tout comme la Princesse des Tambari, disons Mme Kaffa Cristelle Jackou Ministre de la Fonction Publique ont prouvé qu’elles sont du côté de l’excellence pendant que les hommes (les pères) ne tiennent qu’à cultiver la médiocrité pour laisser un Niger pourrie à leurs postérités.
    Il est tout à fait logique de se demander:
    – Est-ce un crime d’être intelligent et excellent quand on est né des parents qui n’ont suffisamment de moyen pour passer du cap de la pauvreté à celui de satisfaction en soi? Autrement s’il en est ainsi, beaucoup ne seront pas ceux qu’ils sont actuellement. PAC, Passe-droit et Favoritisme n’ont de place à l’Excellence! Veillons-y pour notre pays, le Niger que nous aimons tant.
    – Afin de motiver les enfants à aller vers l’Excellence, nous estimons que Madame la Ministre de la Fonction Publique a dégagée sa responsabilité face au crime social en perspective; et, nos 1ère Dames sauront y intervenir pour que les progénitures méritants des parents moins nantis, puissent témoigner de la sagesse que la Mère de la Nation Hadjia Aïssata déclara et affirma, confirmée par les Compagnes des Soldats Libres et Soldats de la Liberté au service de la démocratie citoyenne.
    Qu’Allah (swt) vienne en aide à la Jeunesse nigérienne victimisée par ses pères, les mâles imposants.

    «Quand les filles sont excellentes, c’est la nation qui est excellente» Sagesse ancestrale.

    • Formons bien nos enfants et créons des opportunités d’emploi dans tous les secteurs au lieu d’être là à nous chamailler sur des miettes. Ayons de grandes ambitions

Répondre à JANDODO Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.