Home ACTUALITE «L’hypocrisie et la complaisance vis à vis du statut de Kidal n’ont que trop duré», déclare Elhadji Idi Abdou…

«L’hypocrisie et la complaisance vis à vis du statut de Kidal n’ont que trop duré», déclare Elhadji Idi Abdou…

Cette méthode relève purement et simplement du terrorisme et doit susciter une intolérance générale.

En agissant, ainsi, ils se font trahir par leurs actes et confirment, eux-mêmes, sans le savoir, ce que le Président de la République du Niger, M. Issoufou Mahamadou a dit sur le statut de Kidal. Sur cette question, le Président de la République a, parfaitement, raison et mérite d’être soutenu par tous les nigériens et tous les panafricains.

Ils viennent à travers cette pseudo manifestation de prouver à la face du monde que le statut de Kidal menace l’intégrité du territoire malien et que ceux qui administrent Kidal et les terroristes sont, comme disent les littéraires, bonnet blanc et blanc bonnet.

Tout est clair et net, à partir de cette pseudo manifestation qui parle d’un illusoire territoire d’Azawad, le statut de Kidal menace l’intégrité du territoire malien en plus de la menace sécuritaire qu’il représente pour le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Il revient à la CEDEAO d’agir en conséquence afin de garantir la sécurité dans le Sahel. Malgré tous les rapports et documents qui soulignent le fait que la CMA prête main forte aux terroristes, le Conseil de sécurité des nations unies peine à prendre les dicisions qui s’imposent, il est, donc, grand temps que nos pays s’assument au nom de la sécurité de leurs peuples.

« L’hypocrisie et la complaisance vis à vis du statut de Kidal n’ont que trop duré ».

Par Elhadji Idi Abdou (Contribution Web)

6 Comments

  1. Il y a plus intrigant encore: la déclaration de l’ex-rebelle Mohamed Annacko qui disait que les touaregs du Niger, du Mali, de Libye, etc. vont aller se joindre à ceux du nord Mali pour défendre la même cause (celle-là même inavouable, visant la création de l’Etat de l’Azawad). Puis le mutisme assourdissant de l’actuel PM du Niger, Brigi, de notoriété publique cerveau de l’ex-rébellion, et qui en plus clame de plus en plus fort sa lassitude et son envie de prendre congé de la primature, où, du reste, des rumeurs de plus en plus insistantes font état de son prochain remplacement par le tout nouveau Ministre d’Etat à la Présidence, Hassoumi Massoudou. Il faut dire qu’en huit de renaissance, les « peaux claires » du Niger ont amassé de l’argent en s’emparant de l’essentiel du pouvoir économique dans ce pays. C’est donc normal – et même logique tout simplement – qu’ils se mettent aujourd’hui, pratiquement à découvert, à caresser des ambitions territorialistes et séparatistes.

  2. Tout citoyen du monde n’a qu’à dire son point de vue en toute objectivité et toute sincérité reconnue à un homme raisonnable; ce, par rapport aux sages et transparentes réponses données par SEM le Président Issoufou Mahammadou quand il intervenait lors de sa dernière visite au Mali en disant:

    « …avoir constaté, avec regret, qu’il y a des mouvements signataires des accords de paix d’Alger, qui ont une position ambiguë – la connivence avec les terroristes, à ne plus admettre surtout que cela a eu des conséquences sur notre sécurité par rapport aux attaques contre le Niger avec la complicité de ces mouvements où des soldats nigériens ont perdu la vie à plusieurs reprises; par exemple, Inatès =>18 soldats et dans une autre attaque => 28. Or, il y a des preuves sur la complicité de ces mouvements-là avec les terroristes. Le Niger condamne ces comportements. L’ambigüité doit s’arrêter. Ou bien on est dans les accords de paix, ou bien on est avec les terroristes. Il faut se déterminer…Du G5 Sahel, le Président Issoufou Mahamadou a indiqué que la Force Conjointe progresse… Mais les gens sont impatients. Ils oublient que la lutte contre le terrorisme est une lutte très difficile. Il faut voir ce qui s’est passé au Moyen Orient, en Irak et en Syrie. C’est toutes les armées les plus puissantes du monde qui se sont engagées contre Daesh. Mais ces armées ont dû mettre près de trois ans avant de vaincre Daesh. Et encore ce n’est pas fini. Il y a toujours une résistance résiduelle de Daesh en Irak et en Syrie…Demander d’en finir avec le terrorisme en quelques semaines, n’est pas possible » quand on sait que la force conjointe est déjà en place malgré le besoin d’équipements afin que l’opérationnalisation et la Force du G5 Sahel en cours, montent simultanément en puissance… ».

    QUE VEUT DE MIEUX, LA POPULATION DE CETTE ZONE MENACÉE QUAND NOS DIRIGEANTS TIENNENT VAILLE QUE VAILLE À POUVOIR AFFAIBLIR ET MAITRISER L’ENNEMI COMMUN DE NOS DEUX PEUPLES »?
    Il faut être de fatidiques collabos des terroristes pour penser autrement jusqu’à trouver de points de vue défavorables au règlement rapide de cette situation de KIDAL.

    Pour une fois, le frère Elhadj Idi Abdou a contribué Webement en donnant raison à l’homme qui a toujours su raisonner en disant ce qu’il fait et en faisant ce qu’il dit: SEM Issoufou Mahamadou.

    « QUAND DES INDIVIDUS SONT SOUS CULTIVÉS SUR DES QUESTIONS DEBLA MARCHE DU MONDE CONTEMPORAIN, ILS NE MANQUERONT PAS DE SE DIRIGER DROIT VERS LEURS AVILISSEMENTS VOIRE LEURS MOUROIRS ».
    Dans l’Ancien Testament complétant la Sainte Bible/Al Angil du Prophète Issah/Jésus fils de Marie; dans les Livres Historiques; et, au livre d’ESTHER pour mieux comprendre comment les malveillants guidés par « SATAN » le Maître de l’Esprit du Mal quand ceux-là que l’on croyait « Bons Amis » furent capables d’user de tous les moyens (Esther ou Hadessa, soit-elle) pour découronner la vraie et bonne Reine Vashti dont la finalité n’étais autre que pour affaiblir le Roi Assuérus afin de l’affaiblir et le détrôner de son Royaume qui s’étendait depuis l’Éthiopie en Afrique jusqu’en Inde, sur cent-vingt-sept (127) Provinces. C’est au Chapitre 9 du Livre d’Esther que l’on peut comprendre clairement, les différents plans de nuisances des serviteurs de Satan; car Satan tint à dominer l’humanité pour la détourner de sa voie du salut, l’égarer avant de l’avilir.

    « POUR RÉUSSIR TOUTE FIN MALÉFIQUE CHEZ DES GENS PACIFIQUES, IL FAUT NÉCESSAIREMENT AVOIR LA COMPLICITÉ DES SERVITEURS DE L’ENNEMI DE LA PAIX EN INTERNE AU SEIN DE LA FAMILLE CHEZ LA PAIX ». Chers frères et sœurs du Niger, du Mali, de toute l’Afrique et l’humanité tout entière;
    « SEMONS LES GRAINES DE LA PAIX, ENTRETENONS LES PLANTS DE LA PAIX, CULTIVONS L’ARBRE DE LA PAIX, POUR MOISSONNER LES DOUX FRUITS DE LA PAIX AFIN DE DÉGUSTER LA SUCCULENTE SAVEUR DU JUS DE LA PAIX ET DORMIR SOUS LE TOIT DE LA PAIX ».

    C’est à ce prix que s’est mortifié le Regretté défunt Blanc-africain en la personne du Feu ancien Président français Jacques Chirac décédé à son domicile parisien. C’était en compagnie de SE le sage Président Tandja Mamadou, toutes les nigériennes et tous les nigériens âgé de trente (30) ans, ont en mémoire le passage à Tahoua du grand serviteur de la PAIX, infatigable défenseur de l’environnement; à TAHOUA d’où il a lancé son déterminent appel à l’attention de la communauté internationale, plus particulièrement à l’adresse des décideurs africains quant à « LA BOMBE À RETARDEMENT => LA JEUNESSE AFRICAINE EN CHÔMAGE » afin qu’ils en tiennent compte pour ne pas creuser un gouffre qui avalerait tout sous un conflit générationnel. Les dirigeants africains d’antan l’eurent entendu d’oreilles bouchées de plomb quand aujourd’hui, l’Histoire donne raison à l’homme raisonnable.

    Face aux flux de migrants qui, des pays de l’Est et de l’Afrique, menacent l’Europe; n’est-il pas temps de satisfaire les besoins de base pour assoir une PAIX durable en Afrique selon le cri de cœur de l’homme de Tahoua, Lion de L’Ader SEM le Président Issoufou Mahamadou qui ne cessait de sommer la responsabilité des grands du monde quant aux conséquences et dégâts collatéraux que produirait la déstabilisation et l’éclatement de la République sœur de Libye. Ce comportement de SE le Président Issoufou Mahamadou, prouvent qu’il est de la même école de sagesse du défunt Blanc ami de l’Afrique, Feu jacques Chirac. Sachons, sachez que la fourberie et l’égocentrisme ne passent jamais dans la tasse de thé du fils de Dandadji na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika. Qu’Allah (swt) soit avec les sincères et que nos peuples soient dorénavant gouvernés par des hommes et femmes probes. Amen!

    TOUTE FILLE, TOUT FILS D’AFRIQUE EN GÉNÉRAL; TOUTE CITOYENNE ET TOUT CITOYEN DE NOS DEUX PAYS (le Mali et le Niger) se doivent d’unir leurs forces et leurs puissances pour aller au front afin qu’ensemble, neutraliser ces anti-africanistes terroristes sans-foi-ni-loi qui menacent notre quiétude.

  3. tous les nigériens , vraiment patriotes , doivent totalement et sans conditions, soutenir le President Issoufou , par rapport à cette question précise !
    Nous devons être prêts à tout , derrière le President Issoufou , par rapport à cette question.
    Tout le monde connait ces bandits et ceux pour qui ils roulent.
    Sogeons à encourager , partout, des milices d’autodéfense !

  4. Moi, c’est le timing de cette déclaration de Issoufou sur la situation de Kidal qui m’intrigue. Je la trouve un peu tardive, pour ainsi dire. C’est dire donc que c’est seulement maintenant que Issoufou s’est rendu compte que la situation d’isolement du nord Malien procède de cette logique de création de l’Etat de l’Azawad?!

  5. Arrêtons d’être naïfs! Kidal ne fera plus jamais partie intégrante du Mali. Il n’y a pas longtemps, on a vu le PM malien se rendre à Kidal sous escorte des Nations Unies. Actuellement cette zone est totalement amputée du reste du Mali. Comment donc imaginer que la situation du Mali (sa reconstitution géographique) puisse s’envisager? Le nord malien est tout simplement la première portion de territoire conquise dans le cadre de la création du nouvel Etat de l’Azawad, et cela la CEDEAO n’y pourra rien, car les Occidentaux sont derrière ce projet. Après cet acquis, restent désormais les autres parties constitutives de l’Azawad que vont devoir céder la Mauritanie, le Burkina Faso et le Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …