Accueil / ACTUALITE / Licenciement des Médecins : un exemple à suivre…

Licenciement des Médecins : un exemple à suivre…

Le Ministre de la Sante, Mr Moutary Kalla

Le Ministre de la Sante, Mr Moutary Kalla

Depuis quelques jours, un débat intense s’est installé sur les réseaux sociaux entre ceux qui applaudissent des deux mains la terrible sanction de licenciement de certains médecins par la Fonction publique nigérienne et ceux qui sont farouchement opposés à cette sentence, car la jugeant trop disproportionnée.

Chacun des deux camps affute ses armes avec des arguties plus ou défendables. Sans entrer dans ce débat passionné et passionnel, analysons les faits sans parti pris. De quoi s’agit-il ?

A en croire l’Arrêté du Ministre de la Fonction publique, que voici (voir fac-similé) :

« En application des dispositions de l’article 137 de la loi 2007-026 du 23 juillet 2007, Portant Statut général de la Fonction Publique de l’Etat et de l’article 266 du Décret N°2008-24/PRN/MPF/T du 31 juillet 2008, portant modalité d’application dudit statut, les agents dont les noms suivent sont licenciés de leur emploi pour refus de rejoindre le premier poste d’affectation à compter de la signature du présent Arrêté ».

Vous avez bien noté, il s’agit d’une révocation pour refus de rejoindre leur poste d’affectation.

On est où là ?

Refuser de rejoindre son poste d’affectation ; mais c’est une très grave faute professionnelle ; notre pays était-il devenu si bas, la morale publique a-t-elle disparu ?

La Conscience professionnelle n’existe-t-elle plus chez les fonctionnaires ?

C’est quoi cette nouvelle mentalité ?

Qu’il soit clair pour tous, le Niger ne s’arrête pas à Niamey.

De Fachi à Gaya, de Téra à Bosso ; de Dan Issa à Madama, etc, le Niger est un tout.

Et lorsqu’on accepte d’être un agent de l’Etat on accepte derechef de servir sur l’ensemble du territoire national. Qu’on ait les moyens ou pas de servir dans son lieu d’affectation, on est obligé d’obtempérer. En refusant de le faire, ces fonctionnaires quelles qu’en soient les raisons, ont bafoué les règles élémentaires de la fonction publique et leurs sanctions sont méritées.

D’après plusieurs sources, il s’agit d’une instruction ferme du Président de la République qui a remarqué que la situation de notre pays mérite des mesures énergiques.

Le Ministre de la Santé publique, Kalla Moutari, un homme à poigne et qui veut mettre rapidement de l’ordre au sein d’un Ministère où certains se comportent comme des roitelets, n’a pas hésité un seul un instant de traduire en actes concrets, ces instructions du Chef de l’Etat .

Il a promis de promouvoir l’ordre et la discipline dans cette jungle. D’autres ministères vont emboiter le pas très bientôt nous a-t-on assuré.

Tous ses fils à papa, tous ses néo roses ou ces guristes qui refusent de rejoindre leurs postes d’affectation, tout simplement par ce qu’ils ont les bras longs ou les « jambes généreuses » vont connaître les rigueurs de la loi.

C’est dur de se réjouir de voir tous ces médecins licenciés au moment où notre pays en a grandement besoin, mais laisser ce genre de comportement perdurer est préjudiciable à la bonne marche de l’administration. Donc « a ba gawa kashi, dan mai ray yaji tsoro ( battre le cadavre pour faire peur aux vivants).

Pourvu que ça dure…

ArreteMedecin2016

À propos de l'Auteur

Ibrahim Aghali (Web Contributeur) Tamtam Info News

À propos Administrateur

88 plusieurs commentaires

  1. Pauvre pays, les nigériens ne se réjouissent que du malheur de leurs compatriotes. Un peu d’intelligence, un pays dernier de la planète peut il se réjouir en se débarrassant de médecins? Si ce ministre est soucieux de la justice, c’est de s’opposer à la violation quotidienne de la règle de droit par les gouvernants mais non en privant les pauvres citoyens des prestations médicales publiques déjà onéreuses dans le privé. Lorsqu’on est un bon gouvernant avisé, on cherche toujours le consensus dans un secteur aussi vital pour son pays mais pas se comporter en enfantin comme si on se trouvait à la place Amadou Boubacar du campus universitaire de Niamey.

    • Tchimikika, Il faut d’abord lire un article avant de commencer à raconter des bêtises. comment peut cautionner un agent de l’état qui refuse de regagner son poste d’affectation et tu accuse un ministre de l’avoir révoquer? ce sont plus tot les médecins qui ont refusé de regagner leur poste qui ont privé les pauvres des soins de santé et non pas le ministre. un peu du sérieux toi aussi….

      • Chamsidine Mamane

        Mr le ministre nous vous prions de continuer dans se sens et sans relâche, si un jour vous lâchez les semelles vous ne pouvez plus serré vis chaussures. Dans ce cas bon courage. En plus n’oublie jamais les infirmiers contractuelles qui sont en pleine brousse. Si la situation nécessite veuillez ouvrière la porte aux infirmiers contractuel d’aller faire les études en médecine.

  2. C’est cet exemple là que le ministre de l’enseignement primaire doit suivre. Que de s’en prendre à ses collaborateurs, il vaut mieux chercher à relever le défi qui vous fait face et qui est l’incompétence professionnelle des enseignants, des élèves qui ne savent ni lire ni écrire encore moins compter. Jusqu’à preuve de contraire tout ce qu’il fait ne relève aucunement pas de ses prérogatives, de soit du ministre des finances, soit du ministre de l’intérieur, soit d’un des ministres en charge de l’enseignement, preuve qu’il est incompétent et idiot.

  3. Adali na gari na kowa

    Ces impitoyables médecins qui, malgré qu’ils soient assermentés ne cherchent que de l’argent aux plus pauvres par mille fois qu’eux. Ils doivent comprendre que tous les nigériens ont droit aux soins au même titre que les habitants de Niamey. ISSOUFOU doit aussi songer à évaluer les ministres.

  4. L’acte du Ministre kalla est sincère.. Telle doit être la devise du Niger… Chapeau Mr kalla….et bon vent

  5. Il faudrait aussi licencier Mahamdou Issoufou pour incompetence et incapacite a gouverner le Niger.

  6. Dismissal of Doctors: an example to follow

  7. Une fois au moins, les internautes sont unanimes sur une question nationale. Je pense que la renaissance culturelle s’amorce. Il convient vraiment de toiletter la situation des médecins. Cette indiscipline n’existe qu’à la santé que chez les médecins. DU COURAGE KALLA. Le résultat et le sentiment ne vont pas ensemble. Autre sujet important c’est la question des médecins tantôt dans le public tantôt dans le privé avec comme slogan, trouvez -moi à partir de 14h à la clinique de …..

  8. VIVE LE NIGER UNI ET PROSPÈRE
    FORCE RESTE A LA LOI.

  9. L’État a raison car nul n’est indispensable de nos jours et aucun chantage ne doit être admis ! Cependant, il faut aller jusqu’au bout et redéployer le surplus des agents de santé et d’enseignants qui se tournent les pouces à Niamey, prompts à éconduire le malade qui donne l’impression d’être pauvre ou ignorant. Il suffit d’un petit effort pour assainir l’Administration ! Mais, Faites un tour dans les villages reculés et vous verrez que les vrais travailleurs, non je dirais même les vrais patriotes sont là-bas entrain de lutter à aider les villageois : sans électricité, sans radio, sans réseau téléphonique, parfois sans ambulance, des routes inexistantes, des dotations en produits sanitaires dérisoires voire inexistantes et 4 à 5 mois d’arriérés de pécules par dessus le marché ! C’est à ceux-là qu’il faut penser ! Pas à nos enfants gâtés des grandes villes ! Ce ne sera que justice !

  10. THE LAW NO WONDER

    Haba dai in kaga giemin dan’ouwanka ya kama dawuta to kasama naka ruwa

  11. Well done Kalla mais il faut aussi discipliner certains medecins des centre urbain qui au temps de service public sont dans les prives. Aghali il faut faire un saut 8h dans les hospitaux or centre de sante tu verras certains venir a 9h ou midi. Alors a la fin du mois ils sont les premiers a toucher leurs salaires. Les ecoles publiques aussi sont left par les enseignants pour la vacation. Et Universite de Ny est videe aussi.

  12. Monsieur le Ministre BRAVO: ces médecins doivent savoir qu’ils sont nigériens comme nous tous car formés par le pays par conséquent doivent servir le pays partout. Si chacun se permet de choisir son affectation où allons nous? Un exemple concret peut être que le concerné ns édifiera: Du temps de Feu Kountché , un de ses neveux a été affecté en brousse, et le monsieur s’est présenté à lui pour trouver une meilleure affectation, il l’a écouté jusqu’à la fin et lui a dit ceci: si mon fils refuse d’aller en brousse ai je le droit d’envoyer le fils d’autrui en brousse? Conclusion : le monsieur a eu 24h pour rejoindre son poste et ce fut fait. Ces médecins ne travaillent que pour eux même même pas pour l’Etat, car ils ne travaillent que dans les cliniques donc pour eux tout en prenant le salaire de la FP.
    Je vais vs donner 3 exemples qui expliquent la mauvaise foi de ces médecins:
    – Il ya un médecin possédant une clinique qui officie dans la clinique de 14h au dernier malade 6jr/7 tandis qu’à l’hôpital national il travaille 1/7 et tenez vs bien avec seulement 10 malades, si par malheur vs ne faites pas parmi les 10 heureux, vs attendez la semaine suivante ou vs partez dans sa clinique: Où est le sérieux;
    – A CHU, si vs êtes admis pour la prostate, vs avez toutes les chances de mourrir sans voir le médecin ou vs le voyez une seule fois, mais vs pouvez le voir dans sa clinique privée 24h/24: Où est le sérieux encore;
    – Un autre médecin spécialiste, ayant les patients devant sa porte a dit ceci à un malade: Tu es le seul que je reçois, je ne suis pas un imbécile qui pour travailler pour eux gratuitement alors que les malades attendent et il sortit direction où on ne travaille pas gratuitement: Où est le sérieux encore.
    MONSIEUR LE MINISTRE FAITES RESOUDRE A TOUS LES MEDECINS CETTE EQUATION: LA FP OU LE PRIVE A EUX DE CHOISIR CAR LES ETUDES DE CHACUN D’ENTRE EUX ONT ETE FINANCE SUR LES RESSOURCES DES CONTRIBUABLES DES NIGERIENS: LE PEUPLE EN A MARRE.

  13. Le seul licenciement est trop insuffisant pour ces voyous de médecins! Il faut leur faire payer les salaires perçus entre temps, et les juger et les emprisonner pour les préjudices subies par le Niger et son peuple qu’ils ont refusé d’aller soigner!

  14. Il faut aussi encourager l’application des lois et des règlements de notre pays, même si on est contre le pouvoir en place. Sinon le Niger risque de rester dernier pour longtemps encore. Même cela n’est pas pour déplaire à des nigériens comme TOTO A DIT qui dit du Niger, avec une certaine joie: » le dernier de la classe de la race humaine .. 187 sur 187 … Rien derrière a part la brousse, les animaux sauvages ».

  15. Vive le Niger mes amis vive la justice et la bonne volonte du Président pour avoir agi en faveur de la vérité et du respect pour la republique

  16. Bonjour à tous
    Cher journaliste, vous venez de soulever un important problème social mais malheureusement, vous êtes restés en chemin en vous fiant uniquement aux propos d’une partie, sur lesquels vous avez ajouté votre opinion personnelle pour ce noble corps.
    Dans l’arrêté que vous veniez de poster, il y’a les noms des médecins en spécialisation, des médecins qui sont à leurs postes et ne sont pas en spécialisation et enfin, des médecins qui ne sont ni spécialisation ni à leurs postes. Un traitement au cas par cas doit serait la bienvenue.
    Je veux vous parler que des médecins en formation dans la suite de de texte.

    De quoi s’agit-il ?

    Du rythme de recrutement des médecins

    …..2006-2011-2015, voilà le rythme du recrutement à la fonction publique pour les médecins, pharmaciens et chirurgiens dentaires au Niger. Pour les médecins, cela suppose 8 ans d’étude sans discontinuer et sans redoubler. Selon ce rythme, les médecins qui finissent leurs études en 8ans doivent attendre encore 5ans pour ce faire recruter en tant que généraliste. Mais la carrière médicale n’en finit pas là car après vous avoir recruté, le ministère vous demande après 3 ans de service, d’aller en spécialisation dont la durée est de 4 – 5 ans selon la spécialité choisie (excepté le master).

    Du recrutement de 2006 et celui de 2011 (les derniers « officiellement » avant celui de 2015)

    En effet, lors de ces 2 recrutements beaucoup des médecins en spécialisation avaient été recrutés et avaient bénéficié d’une mise en position des stages pour leur permettre de finaliser leur formation.
    A l’heure où je vous écris ces mots, 99% de ces médecins ont regagné leurs postes et pour la majorité à l’intérieur du pays au niveau des régions (Vous pouvez vérifier cela) et c’est le Niger qui en sort grandi.

    Du recrutement de 2015

    Le 26 Aout 2015, le ministre de la fonction publique a signé l’arrêté N° 1982/MFP/RA portant nomination des cent huit (108) agents dans le Cadre de la Santé Publique dont 28 médecins en spécialisation.
    Rappelons qu’ avant ce recrutement, le ministère de la Santé Publique a fait signer les concernés un engagement de servir l’État partout où le besoin se fait sentir sur l’ensemble du territoire national pendant au moins cinq (5) ans. Suivis après d’une signature de présence physique. L’engagement et la présence sont des formules classiques du recrutement à la fonction publique. En son temps, des rumeurs faisaient état de la volonté du ministère de la Santé publique de vouloir filtrer les médecins qui sont en formation à travers ces 2 signatures. Mais le problème est que nulle part, dans aucun papier, aucune lettre, le ministère de la santé n’a explicitement notifié que ce recrutement ne concerne pas les médecins en formation.

    Des négociations entreprises avec l’ancien ministre de la santé publique

    Comme ce fut le cas des recrutements antérieurs, les médecins en spécialisation ont mis un comité en place, chargé de demander la mise en position des stages, devenue désormais un cas de jurisprudence. A l’issue de ces négociations, il a été convenu avec le ministre (sortant), les enseignants chercheurs, le DRH, l’inspecteur de travail et les concernés, de formaliser la situation de ces médecins, qui du reste sont en fin de spécialisation (4eme et 5eme année).
    C’est soulagé du dénouement de cette affaire que ces médecins ont continué leur formation jusqu’à un soir du 28 Avril 2016.

    Du communiqué radiotélévisé du ministère de la santé publique du 28 Avril 2016

    Le jeudi, 28 Avril 2016, le ministère de la santé publique a fait passer un communiqué radiotélévisé demandant aux médecins en formation de regagner leurs postes au plus tard le 05 Mai 2016, « sous peine de sanctions disciplinaires ».
    Ce communiqué a sonné tel un tonnerre dans un ciel serein.

    De la reprise de service des médecins en spécialisation

    L’appel était sans équivoque, et le souci de conserver ce matricule qui ne vient que tous les 5ans a motivé beaucoup des concernés à abandonner leur formation après des années de sacrifice (Quel drame !!!). Les attestations fournis par ces médecins, confirment l’effectivité de cette reprise de service. NB : Certains de ces médecins poursuivent leurs formations en Europe et au Maghreb et n’ont pas pu respecter le délai de 7 jours.
    Les médecins ayant regagné (95% environs des concernés) leurs postes, en plein dans les activités de leurs structure respectives, ont soudain appris non par voie officielle leur licenciement de la fonction publique par un arrêté. Ce dernier a été signé par le ministre de la fonction publique après une saisine du ministère de la santé.

    De la lettre adressée au Ministre de la fonction par le Ministre de la Santé Publique

    Le 27 Avril 2016, soit 1 jour avant le communiqué sur l’ultimatum demandant aux médecins de regagner leurs postes, le ministre de la santé a adressé un courrier par voie officielle au ministre de la fonction publique, portant licenciement de certains agents de l’État. La question est pourquoi un ultimatum alors que tu as déjà demandé le licenciement de ces médecins ????

    De l’arrêté N° 0388 /MFP/RA/DDC du 09 Mai 2016, portant licenciement de certains agents de l’Etat en service au Ministère de la Santé Publique

    Rien à dire !!! Ah sauf que dans cet arrêté, sur 28 concernés, seuls 19 sont visés. Pourquoi pas les autres ? Personne ne connait encore la réponse.

    Plus tard un autre arrêté de licenciement de 18 médecins est sorti dont 4 médecins en formations.

    Voila pour les médecins en spécialisation. A vous d’en juger.

    • Merci pour ce détails. On comprend mieux cette affaire à travers votre commentaire sans parti pris. Je propose au Ministre de la santé de traiter cette affaire « au cas par cas ». Ceux qui ont refusé de regagner leurs postes sans motif valable en restant dans le privée ou les ONG doivent être châtiés et sanctionnés, sanction qui peut aller jusqu’au remboursement des salaires indûment perçus.
      Dans l’intérêt du pays, une indulgence doit être accordée aux médecins en fin de spécialisation pour qu’ils finissent leurs formations, car autrement la perte sera double: pour eux et pour le Niger qui perd ainsi des médecins qu’il a formé à coup des millions à cause d’une petite année surtout que ces derniers ne sont pas nombreux.
      Enfin, c’est juste mon opinion.
      .

  17. Semble t il que des Nigeriens n’attendaient que l’occasion pour insulter les Médecins .. Une profession pourtant noble …

    A moins que TOTO A DIT soit dans l’erreur … En se conformant aux explications données par le SG défendant leurs collègues , il n’y a jamais été question a ces médecins en formation de refuser d’obtempérer de rejoindre leur poste au contraire … Ils s’y sont conformés en majorité en étant
    a leur poste dans le délai prescrit … Dans la fourchette temporelle qui leur a été donnée , en abandonnant leur formation en cours , en dépit de cela , une première vague de 19 médecins étaient virés …
    Par esprit de solidarité … Quand d’autres médecins montraient leur support a leurs collègues malgré avoir respecté l’ordre de rejoindre leur poste , selon la compréhension de TOTO A DIT , 18 autres médecins ont été rajoutés a la liste de licenciement sans qu’aucune explication plausible soit donnée a ces médecins qui ont pourtant respectés les mesures de présence ou de répondre présents a leur lieu de travail a la lettre , pour les 19 premiers , pour la seconde vague la raison reste inconnue ?

    Quelle est donc l’erreur commise par ces 19 Médecins qui se conformer a l’injonction de présenter en temps requis au poste de travail ?

    Le SG a bien dit qu’ils défendent ceux qui ont ont rejoint leur poste de travail … Ils luttent pour eux …

    Pourquoi donc 18 autres médecins ont été rajoutés ?

    Le peuple ne mérite t il pas une explication des autorités médicales ..

    Pour dire un total de 37 médecins ont être licenciés en un laps de temps , malgré avoir respecté les consignes de rejoindre leur poste pour le temps qui leur a été donné…

    D’aucuns disent que les Médecins font le malin , a supposer même qu’ils fassent le malin comme ils l’allègent, IL N’EST PAS PERMIS A N’IMPORTE QUI DE DEVENIR MÉDECIN ou NE DEVIENT PAS MÉDECIN QUI VEUT … Jusqu’à se spécialiser ..

    Dans toute analyse , il faut privilégier le rationnel en place et lieu de l’émotionnel : l’émotion bloque la vue de l’objectivité …

    Et pour le dernier de la classe de la race humaine .. 187 sur 187 … Rien derrière a part la brousse, les animaux sauvages … Même en terme de valeur additive vérifiable , le Médecin n’a t il pas plus d’impact social , de valeur ajoutée que ces Ministres ou Députés .. Bien que leur salaire est moindre que ceux de ces Députés ou Ministres … Qui le plus souvent ne doivent leur poste qu’au truchement de la politique .

    Pour TOTO A DIT, Ces Médecins , 7 ans plus , après le Baccalauréat au lieu d’être vilipendés doivent être remerciés …
    Quand malgré leur modeste salaire a la différence de ces politiques qui sont dans les 7 digits en ferme d’émolument .. ces Médecins se contentent des 6 digits … Pourtant plus formés… Plus de bagage intellectuel ,

    Quand le Niger a un besoin criard de Médecin par patients au lieu de les licencier … Ils devaient être stimulés …encouragés …

    Ou bien ?

    Qu’est ce qui explique la fuite des cerveaux vers d’autres horizons ?

    Ce n’est pas de gaieté de cœur que certains nigériens opèrent a l’international .. Faire profiter de leur savoir sous d’autres cieux , ou ils sont appréciés et respectés pour leur compétence rien que leur compétence et savoir sans politique politicienne …

    Qui parmi ceux la qui insultent ces Médecins , peut expliquer pourquoi ces 19 ou 18 Médecins ont été licenciés nonobstant le fait qu’ils se sont présentés a leur lieu de service dans les délais impartis … Et pourquoi le rajout de licenciement jusqu’à 37 ?

    Est ce une question de trésorerie même si telle est le cas ne devrait on pas fouiner les priorités dans un pays qui traine a la queue dans le concert des nations ..187 sur 187. ?

    Entre le remerciement ou licenciement d’un Ministre sans portefeuille ou attributions définies et un Médecin formé aux techniques de sauver des vies humaines …

    Ou le choix doit être porté?

    Mais de quoi se mêle TOTO A DIT? : KARAMBANI !!!

    N’en demeure pas que TOTO A DIT soutient ces Médecins: COURAGE!!!

    • Lire

      Ses collègues

    • Il faut aussi encourager l’application des lois et des règlements de notre « sale pays » même si on est contre le pouvoir en place. Sinon le Niger risque de rester dernier pour longtemps encore. Même cela n’est pas pour déplaire à des nigériens comme TOTO A DIT qui dit du Niger, avec une certaine joie:  » le dernier de la classe de la race humaine .. 187 sur 187 … Rien derrière a part la brousse, les animaux sauvages ».

    • Noble c’était avant…. Depuis que ces médecins ne cherchent que l’argent la noblesse les a quitté. Un médecin qui fait shap-shap…….😅😅😅😑😑

      • c’est le métier qui est noble. Vous le voulez ou pas. Le même que vous insulter vous soigneront un jour et ce jour vous comprendrez que la noblesse dont on attribue à ce métier est bien méritée. Ne laissez le sensationnel vous empêcher de réfléchir.
        Oui, que ceux qui ont réellement refusé de regagner leurs postes sans raison valable soient sanctionnés . Mais ce que vous ne saviez beaucoup été à leurs postes quand ils ont été sanctionnés. Est CELA LA JUSTICE???
        Est ce logique de demander à quelqu’un qui a financé sa spécialisation pendant 4ans d’abandonner pour aller servir dans un CSI parce que vous lui avait donné un matricule. Un ETAT ça prévoit, et ça ne réfléchi à court terme. A bon entendeur salut!

  18. Dans tous les ceux qui ont les moyens partent se faire soigner au Maroc, en Tunisie ou en Europe.
    Le reste des nigériens attendent tranquillement la mort. Donc 18 médecins de moins ou de plus ça change quoi?

    NB nous avons eu notre indépendance en même que le Maroc et la Tunisie…
    En mot nous sommes un peuple sans ambition…
    Allez, circulez

  19. Niger: quel pays! Quel peuple!
    Il y a encore des nigériens qui trouve tout à fait acceptable qu’un fonctionnaire refuse de rejoindre son poste d’affectation.
    Est -ce que nous aimons réellement ce pays?

  20. Revolutionnaire, tu es vraiment seul pour defender l’indefendable.
    On se connait au Niger et on connait perfetement ce que font les medecins surtout depuis l’Etat a decide de les engager sans concours. Et vivement que ceux là servent d’examples dans toute l’administration publique.
    Il nya pas que les medecin qui aiment rester a Niamey compte de bien d’avantage de formation et les acotés que l’on gagne à la portion central.
    Pour etre honnete c’est une tres bonne chose pour le Pays si nous aimons vraiment le Niger, les choses doivent changées .
    Andou

  21. Vous savez quoi?
    Certains de nos médecins ne font que acte de présence dans les formations sanitaires publiques pour reprendre le chemin des cliniques privées.
    Conclusion ils sont payés par l’Etat (pour rien) et par les cliniques privées
    Si on sent que le malade a des moyens on le guide vers les cliniques privées.
    Si on voit qu’un malade est dans un état désespéré on le transfert à l’hôpital car mourir à la clinique est une contre-publicité pour celle-ci.
    Et nous savons tous que c’est comme ça.
    Pourquoi alors mentir à nous-mêmes?
    Bon dieu: comment allons redresser ce pays?

  22. Les enseignants chercheurs et les médecins font ce que bon leur semble à cause de leur statut particulier.Les premiers évaluent mal les étudiants.Quand ils font passer 20 étudi ants sur 200 en classe supérieure,ils sont fiers, ils ne se sont jamais remis en cause .Quant aux seconds;parmi eux il y en a qui consultent les malades une fois par semai ne. Ils ne commencent ces consultations tard. L’État est responsable de cette déconfiture. Statut particulier oui; mais ils ne doivent pas se croire tout permis.

    • Vous savez quoi?
      Certains de nos médecins ne font que acte de présence dans les formations sanitaires publiques pour reprendre le chemin des cliniques privées.
      Conclusion ils sont payés par l’Etat (pour rien) et par les cliniques privées
      Si on sent que le malade a des moyens on le guide vers les cliniques privées.
      Si on voit qu’un malade est dans un état désespéré on le transfert à l’hôpital car mourir à la clinique est une contre-publicité pour celle-ci.
      Et nous savons tous que c’est comme ça.
      Pourquoi alors mentir à nous-mêmes?
      Bon dieu: comment allons redresser ce pays?

  23. Vous savez quoi? Je sens que mon pays est en train de renaître.
    ALHAMDOULILAHI
    YA ALLLAH
    Tous les remerciements et toute le gloire est à TOI

  24. Oui Mr le Ministre.
    Force reste à la loi.
    Nous voulons avoir un pays?
    Alors respectons nos lois.

  25. Mais attendez:
    Si chacun de nous peut faire ce qu’il veut pourquoi s’attendre à ce que nous faire qui sont dans les FDS fassent les sacrifices de leur vie pour nous protéger?
    Chaque nigérien doit, dans son secteur d’activité, se considérer comme un soldat au front.
    C’est de cette manière que tous les pays qui comptent au plan mondial ont agi.
    Et je crois savoir que nous ne sommes pas des sous-hommes.
    Et je crois savoir que nous sommes capables de nous sacrifier pour notre patrie.

  26. Au Niger tout le monde te dira que ça ne va pas. Mais dès qu’on commence à prendre des mesures pour avancer c’est la levée des boucliers.
    Quel intérêt trouvons nous à être toujours derniers?
    Nous devons apprendre à faire les sacrifices qu’il faut dans
    – l’intérêt supérieurs de notre pays
    – dans notre propre intérêt
    – dans l’intérêt de nos enfants sinon nous sommes en train de leur infliger la vie
    Quand quelqu’un faute il doit accepter de payer au lieu de dire untel aussi a fait…
    Qu’ALLAH protège notre cher pays de nos propres médiocrités

  27. Ibrahim Aghali, avant d ecrire ton torchon as tu rencontre les concernes pour comprendre reelement le noeud du probleme. Tu as cru comme un con aux salades fourni a vous par ce zele de ministre?
    Arreter de raconter des conneries!,vous connaissez rien du probleme. Tous ces medecins licencies sont des fils de pauvre. Ils sont en pleine specialisation. Donc ils n ont jamais refuser de rejoindre leur postes mais ils sont dans des univetsites entrain d etudier. En pareil circonstance c est une mise en position de stage qu on delivre comme le cas de 2011. Ces medecins ont eu la promesse de l ancien ministre de la sante de continuer leur etuded ils airing leur mise en position de stage. Mais contre toute attente le nouveau Kalla tenet tout en cause. Il surgit du neant et sommes les pauvres medecins en specialisation d abandonner leur universite respective pour rejoindre leur poste d affectation a travers in delai Que lui meme n a pas respecte avant de les licencier. La plupart malgre leur etude ont repondu a la menace en rejoignant leur poste cpmme l attestent les prises de fonctions dont ils disposent. C est dans ce contexte etant sur place qu ils ont appris leur licenciement. Voila les faits. Pensez vous Que si ce sont des fils a papa comme vous dites, vont export d une telle sanction? Assurement non. Nous sommes au Niger on se connais. Donc c est pas une question de refus encore moins une question de rester a Niamey. Y a koi a Niamey? Foutaise. Les sont entrain de souffrir en etudiant 13 annee apres le Bac pour servir la population, tout ce que vous trouvez a faire c est de les licencier sans expliquer clairement de koi il s agit.

    • Ah des fils des pauvres qui hésitent pour aller soigner les pauvres, leurs parents. Il faut vraiment les emprisonner.

    • Pour un dvpt durable du NIGER

      Révolutionnaire, il faut se dire la vérité, un fils de pauvre ne va pas trouver un boulot et rester continuer à étudier et à étudier encore… Tu as menti grave même. Je connais beaucoup de ceux qui sont listés et ça me fait mal car j’ai beaucoup d’amis parmi eux. Mais laisse-moi te dire il y a beaucoup de ces Dr qui sont ici à Niamey entrain de travailler dans des cliniques privées. Je le répète tu as menti grave quand tu disais qu’ils étaient partis rejoindre leurs poste de travail car je te dis-moi j’en connais beaucoup parmi eux. Beaucoup des Nigériens sont là en quête de récrutement quelle qu’en soit le lieu géographique…
      Je suis d’accord que c’est dur de se faire licencier mais il faut se dire la vérité au moins pour le bonheur de la génération future. Ca ne sert à rien de prendre un salaire que tu ne mérite pas. Car tu ne travaille pour le compte auquel tu es payé. Cet arrêté du Ministre c’est l’arbre qui cache la forêt car c’est un problème qui existait depuis la nuit des temps dans toute l’administration nigérienne.
      Le Niger a besoin s’il vous plait d’une administration consciencieuse et éprise du patriotisme et des fondemants éthiques au profit de tout le peuple du NIGER. Penses-tu que dans le secteur privé ces genres de manquements seront acceptés?
      Je pense non…Alors redressons nous pour SMART…
      S – Spécifiques
      M – Mesurables
      A – Atteignables
      R – Orientés résultats
      T – Réalisables dans le temps

      Nous devons nous regarder tous en face et nous dire les quatre vérités…

      • Cela prouve que tu ne connais rien du tout et tu est ignorant. Si tu veux bien comprendre la sitution lis le commentaire de « toto a dit » tu comprendras et fera ton opinion. Moi a leur place aucun imbecile ne me fera reculer en arriere etant en specialisation presque à la fin. Tu sais c est koi etre chirurgien? Tu sais la souffrance que les gens endurent pour devenir chirurgien. Je prefererai terminer ma formation et partir sous d’autres horizons ou je serais respecter. Ces genres de specialistes sont tres recherche en France.

      • Comment peux tu parler du sigle ou acronyme mnémonique S.M.A.R.T. quand tu sembles remettre la fondation et la consécration manifeste du M.B.O. , Management by Objectives Voire de son implémentation perceptible ?..

        L’aspiration de tout Médecin ou n’importe quel autre domaine d’exercice n’est pas d’être le meilleur et spécialiste de ce l’on fait ou pratique?

        Et comme tu l’allèges, « fils de pauvre ne va pas trouver un boulot et rester continuer à étudier et à étudier encore…  »

        Insinues tu aussi que le fils de pauvre n’a pas droit au perfectionnent et rester en phase avec l’évolution de la technologie et aux outils de pointe ?

        Que ce privilège doit être réservé aux fils de « riche »?

        Ne peut on être fils de pauvre est avoir des ambitions et but dans la vie?
        Insinues que le fils de pauvre doit s’adonner a la pratique routinière , monotone et sans vision d’amélioration dans son domaine?

        Entre un fils de pauvre spécialisé en cardiologie, ophtalmologie , neurologie par exemple , et un fils de pauvre ou dit riche qui ne l’est, qui a DÉCIDÉ et REFUSÉ… d’étudier et d’étudier ,
        à supposer que tu sois dans le prédicament critique d’être consulté aux mains de qui,
        veux que ta vie soit confiée ou être traité… Entre l’expert ou le Novice ?

        Il est inconcevable d’après toi que le fils de pauvre continue à étudier … Étudier … Mais quand toi dans la situation de vie ou de mort , pourquoi est il acceptable, a te lire, préfères tu être évacué et être sous la supervision de celui ou celle la qui a décidé d’étudier et d’étudier jusqu’à devenir Spécialiste sous d’autres cieux , ou être consulté par un spécialiste même au Niger?

        Si trop étudier se révèle maintenant un crime , pour vouloir être la crème de la crème dans son domaine , n’importe lequel , pourquoi si tu dois être opéré au lieu d’aller voir le Médecin qui aussi a choisi d’étudier et d’étudier tu ne te fais pas opérer par un boucher , un wanzam ou charlatan ambulant… ne savent ils pas aussi éventrer ou couper ?

        Le bistouri n’est il pas aussi un couteau pour faire des incisions , ou préfères tu le scalpel dans la main du boucher au bistouri a celle du Médecin Spécialiste habitué?

        Depuis quand la poursuite du couronnement dans sa filière de prédilection est devenu une tare … Une turpitude …

        Et POURQUOI , certains Nigériens cherchent a éluder ou changer le bien fondé de la teneur et lutte de ces Médecins qui ont bien précisé qu’il n’ait jamais été question d’un refus de rejoindre a leur poste d’affectation, ou d’un refus de respecter un ultimatum ou décider ou vouloir servir seulement a Niamey.. Bien au contraire , ils ont respecté la loi et n’en demeure pas moins qu’ils ont été licencié ..

        Dans le cas particulier de ses potentiels Spécialistes que gagnerait le Niger a licencié ou interrompre leur cursus juste en fin ou la veille de la concrétisation de leur dur labeur ?

        Que ces Médecins décident de faire valoir leur savoir a l’international , ils gagneraient plus en terme de rémunération salariale et comme TOTO A DIT a eu a le dire , certains n’attendaient que cette conjoncture pour régler leur compte personnel voire haine contre ces Technocrates de la santé .. Et comme l’a souligné l’internaute Révolutionnaire , aucun imbécile fut il ministrion , ne doit faire reculer un Médecin a la réalisation d’être un jour Spécialiste ?

        Est ce dire les quatre vérités face a face que de refuser de reconnaître que des Nigériens malgré le respect d’être dans la disposition légale de l’ultimatum donné a eux se voient tout de même licencier et licenciement auquel s’ajoute une seconde liste de 18 autres médecins sans aucune explication officielle ne soit fournie..

        Est ce cela la justice de la loi ou la cruauté de l’injustice si force devait rester la Loi?

        Et en terme de time-bound ou réalisation dans le temps, ces Médecins Spécialistes ne sont ils a un an ou presque de la fin de leur spécialisations , pourquoi le rappel?

  28. Un ancien ministre de l’éducation de base a fait le constat en 2002 qu’il y a trop d’enseignants et surtout d’enseignantes à Niamey. Il disait qu’il y a des établissements sans bibliothèque mais qui ont plus de 10 bibliothécaires. Je disais voilà un ministre qui va faire changer les choses. Malheureusement il n’a pas pu redéployer comme il l’a promis. Moutari que je connais bien, que même Tanja connais quand il était élève au CEG et lui préfet de maradi, n’est pas de nature à reculer pour une cause juste. Il n’est pas ces genres de ministres accrochés à un poste.

  29. Sous d’autres horizons, on leur retire meme la licence pour qu’ils ne puissent plus pratiquer. Ce qui est revoltant dans leur comportement pour nous, c’est qu’ils sont tous prets a aller au fin fond du Niger si c’est pour travailler pour une ONG ou MSF. Le Gouvernement doit meme taper plus fort en leur demandant de rembourser leurs années d’etude. Cela servira de lecons aux prochains. Et s’il vous plait arreter de nous parler de sage-femmes ou de matronnes. La duree de formation d’un medecin est 3 fois plus longue que celle d’une sage femme, sans parler du cout. Qui sont les fonctionnaires les plus respectés dans le monde svp? Ce sont les Medecins et les Magistrats. Quelqu’un parle ici d’injustice, mais dans le cas des Medecins c’est une affaire de vie ou de mort. On a toujours, et on aura toujours besoin de medecin dans toutes les localités. Desolé mes chers médecins, personne ne vous defendra, si vraiment vous avez refusé de rejoindre vos postes. Cela ne fait-il pas parti de votre deontologie?

    • Ignorant! Avant d indexer les gens ils faut comprendre de quoi il s agit. Qui vous a dis Que ces medecins ont refuser de rejoindre leur postes.Bon Dieu ils sont en specialisation. Et pourvotre information chaque annee l Etat envoi des medecins, ses agents en specialisation. Et ils partent dans des universites avec non seulement leur salaire mais aussi une bourse du ministere de la sante avec une mise en position de stages pour aller faire 3 a 5 ans. Cest tout simplement cette mise en position de stages Que ces medecins ont demande etant Donne qu ils sont deja a leur 4 eme annee de specialisation dans leurs frais. Et Elle leur a ete promise a une reunion avec l ancien ministre Mano Agali, don’t les medecins disposent de l audio. C est suite a ca qu on leur a dit de continuer leur etude en attendant une lettre ecrits par le ministre. C est dans cette attente qu intervient le nouveau ministre pour remettre en cause tout et qualifier les pauvres medecins de tous les maux sans expliquer au peuple de quoi ils s agit. Donc personne n a refuse de rejoindre son poste et personne n a jamais dit qu il veut rester a Niamey. Ils sont simplement en specialisation pour venir combler le vide de nos hopitaux en specialiste dans tous le pays et partout ou le besoin se fera sentir. Et tenez bien,il ne leur reste qu une annee pour etre pleinement operationnel. Et c est le Niger qui allait gagner. Helas les princes qui nous gouvernent n ont aucune vision. Ils ont preferer intoxiquer le peuple afin de detester ces vaillants medecins. Parmi eux il y en dans tous les domaines de la chirugie cardiaque a la medecine. Dommage. En fait c est du « Bakin Ciki ». Ils sont jaloux.

      • Des enfants des pauvres qui vont en spécialisation avec leurs bourses et leurs salaires: vivent le Niger.
        Au temps de Kountché si tu refuses de revenir après ta maitrise pour aider le pays tu connais le reste.
        Vive Kountché.
        Vous avez dit Bakin Ciki?
        De qui à l’égard de qui?

      • C’est l’arreté du Ministre en fac-similé qui dit qu’ils ont refusé de rejoindre leur poste. Il n y a nul part dans ce document ou on parle de specialisation. Et meme si on est en specialisation on peut rompre cela et le reprendre plus tard si le pays a urgemment besoin de vous. ET Dieu seul sait que le Niger a besoin d’eux. Et comme tu le dis ils sont venu combler un vide. Donc avant de traiter les gens d’ignorant il faut aussi lire l’article. Et sache aussi que ce que tu nous dit n’est valable que si tu dans ce groupe, autrement laisse les medecins venir eux meme dementir et infirmer devant l’opinion publique. Nous ne sommes pas contre eux mais plutot contre leur geste si c’est vrai. Et c’est ce conditionel qui prevaut pour tous ceux qui ecrivent ici. « Si c’est vrai, ce que le journaliste raconte en fonction de l’arreté » Salam.

        • Justement le fac simile du ministre n est Que salades. Il vous cahe la verite juste pour justifier son. Acte. Qui vous ditqQue je suis pas victims aussi? Tu disais d abandonner la specialisation pour la reprendre plutard, tu sais de koi tu parles? Aucun imbecile fut il in ministre ne me fera reculer juste a la fin de mes etudes. Si ils n ont pas besoins
          De chirurgiens d autres pays comme la France en ont grandement besoin. Et pour votre information le medecins nigeriens est tres sollicites en Europe pour son savoir faire due a sa bonne formation.

        • Si tu veux reelement comprendre la situation lis le commentaire de gaskia je suis sure Que c est in medecin. Il fait la genese des faits reps qu ils sont. Et non les bla bla des agents du ministere tapis dans des bureaux aigris a vouloir faire mal seulement.

    • S’ils vous plaît informez vous des faits avant de vous lancer dans des publications ou des commentaires choquants, et c’est comme ça vous vous faites enfermer pour rien. Si il ya un pays où les agents de santé en général ne sont pas respecté c’est bien au Niger, et ça quelqu’en soit votre dévotion!Je vous invite à voyager voir comment se passent les choses sous d’autres cieux comme tu le dis. Et tu peux aller voir votre ministre pour retirer aux médecins leur diplôme

      • À la santé tout comme à l’éducation beaucoup d’agents ne savent ce qu’ils font.Et l’entretien pédagogique découle de l’entretien médical. Comment voulez-vous qu’on vous respecte quand vous maltaitez les gens?

      • Nigerien, tu t’affiches deja. J’aurai voulu que tu parles comme ton pseudo au lieu de montrer ta couleur. Moi je m’en contre balance du Ministre, mais je loue son acte, si vraiment ce que dit l’article est vrai. Nous aimons tous ces Medecins. Nous avons tous des freres et des cousins parmi eux. Mais si, (je dis bien si) c’est vrai qu’ils ont refusé de rejoindre leur poste, alors il faut sévir. Je dirai sévir en commencant par les medecins qui sont les plus importants pour nos populations, pour que demain tout un chacun reflechira avant de faire un geste comme cela. Maintenant attendons de voir si ce que le journaliste dit est vrai. Salam.

  30. yacouba maiga
    juillet 25, 2016 à 11:58

    Aller voir qui sont ces medecins
    ce sont des battachès ;des fis a papa

  31. surtout le n°1 et le n° 7 de la liste sont très indisciplinès ;ils sont connu depuis les cliniques

  32. ah oui le nouveau ministre de la santé c est pas comme les autres ministres indulgents et complices ; c est comme ça aussi kalla moutari a redresser les tetus zinderois ;il a bien corriger les zinderois ; kalla moutari ne blague pas ;du courage kalla

  33. ces camarades ont eu la chance d’être viré de la fonction publique où il n’existe aucune objectivité, rien que la culture d la médiocrité.
    je pèse mes mots!!!
    Qu’Allah vous choisisse le meilleur.
    Ameen!

    • Wallahi ils ne me font pas du tout pitié. Ils abusent trop. Et pour ceux qui disent que c’est injuste, je vous dis encore que nul n’est indispensable. Tu as opté pour servir alors assume toi et ne sois pas lache comme dirait l’autre. Vous êtes recrutés sans concours pour la plus part qui me comprend entre griffes. On a pas besoin de vous si vous ne voulez pas aller là où on a besoin de vous. Et trop d’impolis d’ailleurs parmis car on a vu beaucoup à l’oeuvre dans les établissements privés car je suis un exemple vivant heureusement car si ça ne tenait qu’à vos indifferences. Bien fait Monsieur le Ministre. La loi c’est la loi un point c’est tout.

  34. Pourtant depuis plus d’une décennie, les 2/3 de l’effectif des sages – femmes du Niger sont à Niamey et dans ses environs! Combien de morts maternelles et d’infirmités auraient pu être évitées si elles étaient en service ailleurs dans le Niger profond. N’est-ce pas une injustice flagrante d’exclure plusieurs médecins pour le même problème qui s’observe dans d’autres corps et dans d’autres ministères? Ce n’est qu’une petite portion de la face visible de l’iceberg dans la gestion des ressources humaines au Niger. Que faire? Du pain sur la planche!

  35. il faut remplacer les médecins par des infirmiers, ils sont plus serviables. Le Niger étaient mieux au moment ou les centres de santé étaient gérés par des infirmiers.

    • Veux – tu voir par – là qu’il faille laisser l’ordinateur et revenir sur la machine à écrire, ou revenir sur le téléphone fixe au détriment du portable, ou encore revenir sur des enseignants étrangers d’un autre temps au détriment des nationaux. Mon cher, en réalité, l’infirmier n’est pas formé pour jouer le rôle du médecin et vis versa. C’est même un honneur pour les infirmiers d’avoir cette délégation de pratiquer certains actes médicaux. C’est lié au sous – développement, mais ce sentiment de pouvoir que confère la délégation d’actes médicaux à l’infirmier disparaîtra inexorablement avec le temps et les rôles seront plus clarifiés et respectés. Comprendre que ce sont deux corps qui se complètent c’est encore mieux! C’est dans l’intérêt de tous et de la population.

    • Penses-tu que ces infirmiers aujourdhui puissent interpreter les resultats d’un scanner, d’un MRI? Non mon cher comme le dis si bien WANE MUTUNE, aucune comparaison entre l’ordinateur et la machine a écrire a part le clavier.

      • sauf que la machine à écrire a un avantage sur l’ordinateur, on n’avait pas besoin d’imprimer pour avoir son papier, on saisi et directement on a le document physique, mais avec l’ordinateur, il faut d’abord saisir son document et pour avoir le document physique, il faut l’imprimer (donc il faut un 2em matériel), donc la machine à écrire reste encore utile pour des personnes qui n’ont pas assez de moyens et ou même ceux qui veulent économiser, ce qui m’amène à conclure que nous avons besoin d’autant plus besoin de infirmiers que des médecins, un infirmier nous coute moins cher qu’un médecin, bien que l’erreur est humaine, j’en ai vu beaucoup de médecins en commettre dans la simple prescription des médicaments…par exemple prescrire jusqu’à 2 fois de plus les médicament ayant occasionnés l’allergie à son patient ne relève pas d’incompétence mais du manque de sérieux, tres souvent des infirmiers et des pharmaciens remettent en cause leur prescription…la medicine est au Niger est autre chose…ailleurs c’est vraiment du sérieux….

  36. Aghali, pour question d’équité et de justice, il serait intéressant que tu explores la gestion des ressources humaines dans ce ministère avant de nous balancer la face visible de l’iceberg. Sais-tu que les 2/3 de l’effectif des sages – femmes du Niger sont à Niamey et dans ses environs? Cherche à savoir pourquoi? Parmi les médecins, tu en trouveras des spécialistes tassés à Niamey alors que les besoins sont ailleurs. Il en est de même pour des aides – anesthésistes, des techniciens de radiologie entre autres. Combien de ministres de la santé ont observé impuissants cette situation et ont fermé les yeux là – dessus? Ces agents sages – femmes, médecins spécialistes et autres agents qui ne jurent que d’exercer et de passer toute leur carrière à Niamey sont – ils plus nigériens que les autres? Je me rappelle d’un ministre de la santé qui s’est rendu dans un hôpital de district de Niamey où il a constaté la présence de trois gynécologues alors qu’au même moment, toute une région parmi les huit n’en disposait même pas un.
    S’agissant des médecins, en 2011 ou 2012, il y a eu un recrutement à la Fonction Publique dans lequel de nombreux médecins étaient en formation. Vous, vous rendez compte recruter quelqu’un à la Fonction publique étant en formation! Combien de jours ont – ils travaillé pour l’Etat et pourtant ils ont pris aisément leur salaire et leurs bourses. Ont – ils été exclus? Allez-y savoir! En tant que journaliste intéressé aux investigations, je te suggère d’aller au fond, tu trouveras de quoi en dire long. La plupart de ces médecins exclus sont en formation de spécialisation. Des spécialistes dont le Niger en aura tant besoin. Et comme il s’agit de prendre service, allont – ils abandonner la formation pour cela où de revoir leur situation du moment où y a eu une jurisprudence en la matière? Tout est négociable. C’est une perte pour le Niger. Ce serait mieux de gérer au cas par cas. Dans tous les cas, il y a de nombreux agents qui sont payés sans jamais être là où le besoin se fait sentir. Allez – y voir combien d’agents il y a à Kollo et les autres centres non loin de Niamey, comparez aux normes en terme de besoin vous serez scandalisés. C’est toute une refondation qui est nécessaire mais impossible à réaliser au risque de casser tous les oeufs des poules, pintades dont le Niger regorge pour en faire des omelettes.

  37. Aller voir qui sont ces medecins

  38. Tous les Ministres de la santé affichent une certaine complicité. Imaginez-vous qu’un Ministre de la santé signe des arrêtés et des décisions d’ouverture des cliniques et des salles de soins au profit des fonctionnaires de l’Etat. Les médecins et les infirmiers abandonnent leurs patients dans les officines de l’Etat pour rejoindre les centres de santé privés. Tous les Ministres sont conscients de ces pratiquent et observent impuissants. le refus de rejoindre les postes d’affectations sont cas dans tous les Ministères et les Directions Générales.

  39. C’est vrai que bon nombre de personnes ne veulent pas quitter niamey pour aller servir ailleurs…c’est débile de se faire licencier à cause de ça vraiment…..je suis sur que ces médecins voudront servir dans les privés (cliniques et autres) pour rester coute que coute à niamey!!!!!or l’intérieur a tellement besoin de ces médecins…comment peut se comporter ainsi svp???je reprends la phrase du ministre « le Niger ne s’arrête pas à Niamey »

    • Pourtant depuis plus d’une décennie, les 2/3 de l’effectif des sages – femmes du Niger sont à Niamey et dans ses environs! Combien de morts maternelles et d’infirmités auraient pu être évitées si elles étaient en service ailleurs dans le Niger profond. N’est-ce pas une injustice flagrante d’exclure plusieurs médecins pour le même problème qui s’observe dans d’autres corps et dans d’autres ministères? Ce n’est qu’une petite portion de la face visible de l’iceberg dans la gestion des ressources humaines au Niger. Que faire? Du pain sur la planche!

      • dans toute chose, il faut un début et j’ose espérer que ceci est un début et que l’Etat mettra ldisposition les ressources compétentes issues de tous les domaines dans les coins et recoins de ce vaste pays que le Niger puisque les taxes, impôts etc ne sont pas uniquement payés par les populations de la région de niamey mais avec les concours de ces 7 autres régions, et ces taxes, impôts et autres participent largement dans la formation des enfants de ce pays et donc tout le pays doit en profiter…c’est le cas de niamey n’yala, nous avons vu dosso sogha, maradi kolia, bientot agadez sokni etc…

    • Arreter de raconter des conneries!,vous connaissez rien du probleme. Tous ces medecins licencies sont des fils de pauvre. Ils sont en pleine specialisation. Donc ils n ont jamais refuser de rejoindre leur postes mais ils sont dans des univetsites entrain d etudier. En pareil circonstance c est une mise en position de stage qu on delivre comme le cas de 2011. Ces medecins ont eu la promesse de l ancien ministre de la sante de continuer leur etudes ils auront leur mise en position de stage. Mais contre toute attente le nouveau Kalla remet tout en cause. Il surgit du neant et sommes les pauvres medecins en specialisation d abandonner leur universite respective pour rejoindre leur poste d affectation a travers un delai Que lui meme n a pas respecte avant de les licencier. La plupart malgre leur etude ont repondu a la menace en rejoignant leur poste comme l attestent les prises de fonctions dont ils disposent. C est dans ce contexte etant sur place qu ils ont appris leur licenciement. Voila les faits. Pensez vous Que si ce sont des fils a papa comme vous dites, vont ecope d une telle sanction? Assurement non. Nous sommes au Niger on se connais. Donc c est pas une question de refus encore moins une question de rester a Niamey. Y a koi a Niamey? Foutaise. Les medecins sont entrain de souffrir en etudiant 13 annee apres le Bac pour servir la population, tout ce que vous trouvez a faire c est de les licencier sans expliquer clairement de koi il s agit.

      • On fait une mise en position de stage à quelqu’un qui a travaillé pendant un certain nombre d’années pas à un tricheur. Ils savent qu’ils n’ont pas fini leurs études pourquoi vont ils déposer des dossiers d’intégration à la fonction publique? Est ce que les étudiants des autres facs qui ont des licences peuvent chercher à être intégrés à la fonction publique s’ils ambitionnent de s’inscrire en année de maitrise? Ne défendez pas l’indéfendable. Les médecins ont tout eu dans ce pays: recrutement sans concours, grille salariale spéciale, indemnités de toutes sortes.

        • Parce que la licence n a rien a voir avec un doctorat. Et qu en 2011 c a ete ainsi. Et les recrutes sont entrain de finir actuellement leur formation.

        • On travailler ou avec Kel licence de kelle fac? Ne compared pas l incomparable. Ok

        • Il fallait etre medecin toi ki parle si c est a la Porte de n importe ki. Si le Niger n a pas besoins d autres pays en ont grandement besoins d eux. Malheureusement c est comme ca. Pour de telle inconseques le Niger a perdu beaucoup qui aujourdhui des Professeurs dans des universites canadiennes, francaise pour ne citer Que celles la.

      • C’est de la tricherie, je sers dans la région de zinder. Quand j’ai fait la prise de service à un de ces médecins en octobre 2015 il voulait de là revenir à Niamey sous prétexte de chercher sa famille sans même voir le CSI où il est affecté. Je l’ai convaincu de se présenter à son poste et venir faire une demande de permission d’absence. Il était revenu dans le véhicule qui l’a amené et sans demander une permission d’absence il est reparti pour ne plus revenir. Donc en réalité il était venu chercher le certificat de prise de service pour compléter son dossier et avoir une mise en solde. Depuis cette date j’ai décidé de ne plus délivrer de certificat de prise de service le même jour à un nouveau agent. Je l’observe d’abord pendant quelques jours.

        • Qu en dite vous de la mise en demeurre qu ils nont pas respecter?

        • Il faut rectifier vos histoires. Peut vous avez fait ca en novembre ou decembre. Et la mise en solde n apas besoin de votre papier.

          • Vous etes vraiment ignorant si vous dites qu’on peut leur faire une mise en solde sans certificat de prise de service. C’est peut etre une autre forme de tricherie que vous connaissez bien!

        • Dans toutes situation on pere le pour ou le contre. Dans d autres cieux on Cree des Lois speciale pour faire face a une situation. Ils etait en negociation avec le ministere. C est la mise en position de stage ki derange les gens. On pourrai mm leurproposer une mise en disponibilite donc sans salaire. Mais ils gardent le matricule.

          • Vous sembler ignorer les textes qui régissent la fonction publique. La mise en position de stage, la disponibilité sont des dispositions applicables seulement à ceux qui ont travaillé pendant au moins trois ans. Mais ceux là………………

        • C est vous qui ignorer le fonctionnement d un Etat, en 2011, tous les medecins en formation ont beneficie d une mise en position de stage. Allez y savoir. Ils sont encore la entrain de parfaire leur specialisation. . Pour ce qui est de la mise en solde. C est une prise de service collective Que le ministere fait. Pas besoin de votre papier.

      • Fils des pauvres? Qui refusent d’aller soigner les pauvres?
        N’est-ce pas le monde à l’envers?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*