Home ACTUALITE Ligue 2 – France : 12 Africains champions ?

Ligue 2 – France : 12 Africains champions ?

Alors que le Sénégalais Gana Gueye et que le Camerounais Éric-Maxim Choupo-Moting devraient sans surprise glaner le titre de champions de France avec le Paris-Saint-Germain cette saison – le PSG compte déjà 8 points d’avance sur l’OM, second – d’autres talents africains pourraient en faire de même à l’échelon inférieur, et plus précisément en Domino’s Ligue 2.

Deuxième division française pleine de charme et de suspense, la Ligue 2 abrite effectivement de nombreux footballeurs nés ou originaires d’Afrique, venus exporter leurs talents dans l’antichambre de l’élite tricolore, en attendant d’être remarqués ou ambitionnant la montée avec leurs formations respectives. Et c’est notamment le cas de douze joueurs du RC Lens, actuellement leader au classement.

Arrivés lors du dernier mercato estival dans le Nord de la France, Jules Keïta (Mali), Steven Fortes (Cap-Vert), le duo Moussa Sylla-Zakaria Diallo (Sénégal), Cheick Traoré (Mali), Benjamin Moukandjo (Cameroun) et Cyrille Bayala (Burkina Faso), ont ainsi rejoint les Cheick Sene (Sénégal), Arial Mendy (Sénégal) , Massadio Haïdara (Mali), Cheick Doucouré (Mali), Walid Mesloub (Algérie), Mouaad Madri (Tunisie) et Simon Banza (RD. Congo), pour compléter un effectif lensois qui ne cesse d’impressionner depuis l’entame de la saison.

Passé tout proche d’une promotion en première division l’an dernier – éliminé seulement en finale d’accession – le RCL est d’ailleurs le grand favori des bookmakers quant à la montée en fin de saison, et ses talents africains ne sont clairement pas étrangers à ce statut. Alors que le site Betclic et son code promo du moment permettent de gagner jusqu’à 300€ en cas de titre pour Lens, on se dit donc clairement que cette saison est peut-être la bonne pour l’ancienne formation des légendaires Song, Foé ou encore Diouf, qui attend son retour parmi les meilleurs clubs français depuis 4 ans.

Muni actuellement de 7 points d’avance sur le premier non-qualifié virtuellement en Play-offs d’accession, Lens a de toute façon son destin entre ses mains, et pourra compter sur son contingent africain dans cette longue lutte pour la montée. Y parviendront-ils tous ensemble ? Réponse dans quelques mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Editorial : Repenser La Sécurité Collective !

On dit souvent qu’à «chacun ses problèmes dans la vie». On pourrait y ajouter aussi qu’à c…