Accueil / ACTUALITE / Loi de finances 2018 au Niger: heurts entre policiers et manifestants à Niamey

Loi de finances 2018 au Niger: heurts entre policiers et manifestants à Niamey

Manifestation dans les rues de Niamey au Niger, le 29 octobre 2017, contre la loi de finances 2018.

Au Niger, la police a utilisé des gaz lacrymogènes ce dimanche 29 octobre pour disperser des manifestants à Niamey. Ils entendaient protester contre la loi de finances 2018 qui, selon eux, entraînera une hausse des prix des produits de première nécessité. La marche a dégénéré lorsqu’un groupe de manifestants s’est dirigé, malgré les interdictions, vers la place de la Concertation, en face du Parlement.

Des pneus brûlés autour des différents carrefours, la police qui jette des gaz lacrymogènes et qui sillonne la ville à grande vitesse, les manifestants n’ont pu atteindre l’Assemblée nationale.

La manifestation a dégénéré lorsqu’un groupe de protestataires s’est dirigé malgré les interdictions vers la place de la Concertation, en face du Parlement, qui sert habituellement de point de chute aux manifestations.

Joint par RFI, Abass Abdoul Aziz, président de l’Association de défense des droits des consommateurs des technologies de l’information, de la communication et de l’énergie (Actice), et l’un des organisateurs de la marche, précise que « l’itinéraire a été préalablement défini » et que les gens n’étaient pas d’accord pour le modifier car c’était « une marche pacifique qui a été autorisée », a-t-il insisté.

Abass Abdoul Aziz souligne, par ailleurs, que cette nouvelle loi de Finances va « étouffer » le peuple nigérien.

Le peuple nigérien est un peuple qui vit dans l’extrême pauvreté et cette loi de finances vient étrangler davantage ce peuple-là, alors que de l’autre côté, l’Etat ne veut rien faire pour diminuer son prestigieux train de vie… Abass Abdoul Aziz

À propos de l'Auteur

Source: RFI

À propos Administrateur

12 plusieurs commentaires

  1. Avec cette loi de finances 2018, le président Issifou est entrain de se à dos la grande majorité des nigériens; même ses premiers soutiens commencent à remettre en cause l’autisme de nos gouvernants.
    Les mesures sont brutales et la pédagogie pour Les faire avaler à un peuple exsangue et écrasé par la pauvreté frise la cruauté.
    L’arrogance de certains soutiens de Issifou n’est pas de nature à faciliter les choses.
    Ces profiteurs et autres thuriféraires crient sur tous les toits les vérités de leur champion qui continue à traire une vache à l’agonie.

    Que Dieu sauve le Niger. Tous ces hommes politiques ne pensent qu’ à leur intérêt, le Niger leur importe peu.

    • je valide tes dires. Je suis un de ses militants de la 1ere heure quel vient de perdre car mes espoirs sont déçus. Toutes les tares et tous les tors que nous avons dénoncé pendant les 20 ans d’opposition de Issoufou refont surface sous ce 2 eme mandat.
      Malgré tout il est de loin mieux pour moi que le commerçant des bébés ibo habitué a la tactique  » jai fui pour sauver ma peau ».  » il a des intentions mortifères voila pourquoi je fui » »
      Vivement pour une nouvelle génération consciente en 2021 pour prendre en charge les préoccupations réelles des nigériens.

  2. LONGUE VIE AU PRESIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU.

    • AMINE. QUE DIEU PRETE LONGUE VIE AUX ADVERSAIRES DU PRESIDENT POUR QU’ILS VOIENT COMMENT IL VA TRANSFORMER POSITIVEMENT LE NIGER D’ICI 2027. AMINE.

      • L’assemblée Nationale est une institution nationale et non la propriété personnelle du Président Issoufou ou des Députés. Par conséquent, les Nigériens ont tous le droit de manifester et d’exprimer leur mécontentement sans pour autant détruire et vandaliser les bâtiments publics qui nous appartiennent à tous et encore s’attaquer aux propriétés privées qui représentent le labeur des individus privés. Ces comportements sont tout simplement inadmissibles et indigne de tout peuple qui se respecte.

  3. nous sommes estomaquer ;déçu meurtri ;indignè de cette marche qui est pistonnée par l opposition. le président de la république malgré son emploi du temps très serrè la semaine dernière avec les chefs d états de la sous région avait proposè a la société civile comme a l opposition « une parole construite « car c est la seule voix pour vider tout contentieux et a notre grande surprise des compatriotes qui continue a se mettre a 4 pattes derrière un collectif de cons .le dialogue reste toujours ouvert.MAIS NOUS ENVISAGEONS DE PORTER PLAINTE AU NIVEAU DES ORGANISATIONS MONDIALES .

  4. Le pouvoir est allé trop loin ! Les « leaders » de la société civile ont perdu de leur superbe et le peuple a commencé à les démasquer et à passer outre leurs injonctions ! Ce qui s’est passé dimanche est une grosse alerte car nul ne sait où peut s’arrêter un peuple en colère. Les manipulations tous azimuts ont sévèrement miné l’unité des nigériens à telle enseigne qu’aujourd’hui ils ne peuvent même s’unir pour le moindre intérêt commun. Le salut réside dans l’unité de l’action, au-delà des considérations partisanes car ces mesures concernent tout le monde. Le percepteur des impôts se fiche pas mal de votre couleur. Quant au pourcentage sur l’héritage, il ne leur reste plus qu’à « réformer » le Livre Saint dans les clauses qui ne les arrangent pas ou dérangent leurs maîtres. Là, ils ont provoqué COSTAUD car Allah a promis de défendre son Livre et Il l’a si bien fait, de la Révélation à ce jour (un millénaire et demi). Un mortel averti en vaut…. Tout musulman qui cautionne cela, doit arrêter même de prier, ce n’est plus la peine ! Au fait, et si le défunt ne laisse que des dettes que ses héritiers doivent éponger, que fait l’Etat dans ce cas ? Doit-il apporter sa contribution à l’effort des descendants pour apurer ses dettes ? Ce qui s’apparente à la banqueroute n’est que la résultante d’un faisceau de comportements : mauvaise gestion, incompétence, corruption, détournements, mégalomanie, etc. Il est encore temps de corriger et de donner de bons signaux à ce peuple qui ne demande qu’à vivre en paix !

  5. Vraiment, même la Télé Nationale n’a parlé que très superficiellement, sans montrer les images pour un évènement de portée nationale, l’on ne doit pas cacher aux Nigériens les problèmes de la nation, alors que si c’était la first lady qui a organisé une manifestation la Télé allait montrer tout son zèle. Ayez peur de Dieu , cette Télé est un bien national. Dans tous les cas comme dit un proverbe haoussa  » Laissez les chiotes dans le ventre n’empêchera pas d’avoir faim ».

  6. Joint par rfi, joint par CNN, joint par VOA, etc. C’est toujours les médias étrangers qui « ravitaillent » les médias locaux en nouvelles. Parfois j m demande à quoi ces deniers servent.

  7. Niger mon beau pays

    je crois que le president Issoufou est un intellectuel pour comprendre que le monde evolue
    et l’adage qui dit on peut tromper une partie de peuple tout le temps ou tout le peuple une partie du temps
    mais jamais tout le peuple tout le tenps Il a vu des exemples ca et la , le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, la Gambie etc … je crois cette loi des finance est allee trop loin. Les biens de l’orphelin est des biens qu’il ne faut pas toucher. L’orphelin est un bien a proteger avec beaucoup de soins car le bon Dieu ALLAH jSWT nous a exhorte a ne pas manger les biens de l’orphelin En tout sincerite en ecrivant ses lignes j ai les larmes qux yeux Trop c’est trop
    Pour faire renter de l’argent au tresor , il faut dimunier le train de l’etat
    – reduire la taille du gouvernement de 45 ministres a 24 ministres,
    – reduire les avantages des deputes a moitie
    – reduire toi meme monsieur le president tes deplacements de moitie
    – reduire les avantages des ministres de moitie

  8. Une chose est sure chaque chose a une fin.
    Je n’ai jamais apporté sur ce site une critique subjective contre qui que ce soit (opposition comme majorité) je suis et reste toujours libre de mes pensées.
    Force est de reconnaitre que le régime de Issoufou a bénéficié dune largesse aveugle des nigériens. IL est arrivé par la force des billets de banque a fédérer autour de lui tous les politiciens aux intestins fragiles. Je suis de ceux qui jusqua un passé récent pensent que Issoufou est la solution pour l émergence du Niger. IL vous souviendra malgré son score soviétique de plus de 92% aux élections de 2016 il a persisté dans dans son plan de mouillage de l’opposition en débauchant Seyni O. Ce dernier craignant un 2eme gountoun gatarinka a bien jeté l’éponge pour rejoindre le mangeoire.
    Non content de tout cela malgré l’entrave aux libertés individuelles et collectives, face a une guerre qui menace de partout, le régime na trouvé mieux que pincer davantage le peuple a travers une loi de finances que même le régime de Hitler na eu a réservé aux juifs.
    Issoufou doit comprendre avant lui des gens ont eu a diriger ce pays ( il est le 9eme ) et après lui le Niger et son peuple continueront a vivre.
    Jamais le Niger et son peuple n’ont souffert et n’ont pleuré autant des morts que sous le régime des camarades milliardaires.
    Un conseil un peuple opprimé finira tôt ou tard par exploser et Issoufou peut demander conseil auprès de Blaise Compaoré.
    Je suis convaincu que le peuple nigérien n’est pas un peuple de moutons.
    Oui je pleure pour mon Niger car a l’horizon pas vraiment de belles perspectives ( Ni dans l’opposition actuelle), nous avons vu de toutes les danses.
    C’est ma conviction personnelle.
    Que Dieu vienne en aide au Peuple Nigérien et Qui nous débarrasse de toute mauvaise graine (quelle soit de l’opposition actuelle comme du pouvoir).
    Dieu aide le Niger et son Peuple.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*