Home ACTUALITE L’ordre des architectes veut être associé dans les grands chantiers en cours

L’ordre des architectes veut être associé dans les grands chantiers en cours

Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu en audience, en fin d’après-midi de ce lundi 04 mars 2019 le Conseil National de l’Ordre des architectes du Niger.

A sa sortie d’audience, le Vice-Président du Conseil National de l’Ordre des architectes du Niger M. Moutari Dambaba a déclaré à la presse qu’ils ont échangé ’’sur un certain nombre de points, dont le premier, dit-il, ce que nous lui avons présenté le Conseil qui est en place depuis une année, le deuxième, nous lui avons exposé les différents points de notre plate-forme du Programme qui est entrain d’être mis en place et du Salon qui fût l’aboutissement dans l’année 2018 de ce programme de la 2ème année’’.

’’ Nous avions parlé des différents projets d’infrastructures en place notamment, du Programme de la Renaissance II, dans lequel vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a énormément de projets en cours et à venir et dans lequel, le Conseil National de l’Ordre souhaiterait retrouver la place qui est la sienne à savoir être un acteur majeur dans l’acte de bâtir au Niger’’ a-t-il ajouté.

’’Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a dans quelques mois un Sommet de l’Union Africaine (UA)qui doit se tenir pour lequel il y`a un certain nombre d’infrastructures majeures qui sont entrain de se construire dans lesquelles, malheureusement nous ne sommes pas toujours partie prenante, aussi nous avions tenu à attirer l’attention sur le fait qu’il faudrait à l’avenir songer à ce que nous fassions partie intégrante de ces projets d’infrastructures afin de pouvoir créer justement sur un plan local des champions qui pourront competir au delà des frontières nationales’’ , a exprimé Moutari Dambaba.

’’Pourquoi nous faisons le parallèle de cela, pousuit-il, c’est pour venir un peu sur un point où, le Niger est en phase avec cette notion d’ouverture, vous n’êtes pas sans savoir que le Niger est en fait porteur d’un projet de Zone de Libre Échange Africaine pour lequel nous applaudissons et pour lequel nous souhaiterions pouvoir disposer au moment opportun d’entreprises extrêmement compétitives et relèvant en ce qui nous concerne des services d’architecture et d’ingéniérie afin que nous puissions valablement nous défendre sur notre terrain et pouvoir exporter un peu nos compétences ailleurs’’.

’’Ceci dit, nous avions trouvé une oreille attentive auprès du Président de la République concernant les différents points que nous avions abordés avec lui et il a promis d’y apporter très rapidement des solutions afin que nous puissions continuer à travailler en toute sérénité et porter haut le flambeau du métier d’architecte au Niger’’ a conclu le Vice-Président du Conseil National de l’Ordre des architectes du Niger.
Plusieurs travaux d’infrastructures sont en cours au Niger dans la perspective du sommet de l’union Africaine en juillet prochain à Niamey.

Par Agence Nigérienne de Presse

10 Comments

  1. Surpris! Ton post de 07 Mars 2019 à 10:38, en dit beaucoup.

    « …je me rappelle dans une administration publique, on a fait venir un blanc pendant 3 semaines pour développer une base de données ou disons un formulaire access (Microsoft ), et ce pour un montant d’à peu prés 12 à 15 millions de fcfa, alors que ce qu’il a fait des diplômés (bac+3) de l’IAI (Institut Africain de l’Informatique) pourront faire bien plus que son formulaire acccess à un cout 10 fois moins cher mais les mêmes nigériens ne voudront jamais de cela……quelqu’un sur ce forum dit tout le temps « pauvre niger »

    Mais, faut-il comprendre que:

    « IL EST TRÈS FACILE DE SE CASSER LA JAMBE OU LE BRAS; MAIS, LE TEMPS NE PEUT ÊTRE PLUS OU MOINS LONG POUR SE RÉTABLIR GUÉRI, SE LEVER, MARCHER ET AVANCER AFIN D’ARRIVER À UN SUCCESFULL INDIVIDUEL TOUT COMME GLOBAL ».

    Le pouvoir de la 7ème République se bat de tout coté et en toute situation pour guérir cette profonde blessure tout en tenant compte que « C’EST PETIT À PETIT QUE L’OISEAU CONSTRUIT SON NID JUSQU’À Y PONDRE DES ŒUFS ET VOIR SES PETITS PRENDRE DES AIRS ».

    NB: Si l’on commence à cogner impitoyablement tous ceux qui mettent des barres dans l’engrenage du moteur de notre bus-Niger aujourd’hui roulant dans des difficultés socioéconomiques et administratives; certes, les prisons actuelles ne peuvent contenir les nombreux locataires qui y arriveront. Donc, reconnais qu’actuellement, la HALCIA tout comme le Département ministériel que contrôle l’Homme aux yeux du Félin, dis-je le MJG/S Marou Amadou; disposent de presque la totalité des dossiers ficelés concernant tous les délinquants mangeurs des biens communs des nigériens.

    Rappelle-toi des géants panneaux qu’a fait planté le pouvoir du régime d’un autre temps qu’avait dirigé un autre cru le pharaon CMSiste. Sur les grandes artères et aux carrefours de toutes nos grandes villes, chacun et nous tous lisions:

    «  » H A L T E À L ‘ A F F A I R I S M E D E S A G E N T S D E L ‘ É T A T «  »!

    N’est-ce pas depuis qu’un fuyard se trouvait dans tous les rouages du pouvoir que fut supprimé LA PROGRAMMATION DES BREVETÉS AUX ÉCOLES DE NIVEAU MOYEN, LES BACHELIERS DES LYCÉES POUR LES UNIVERSITÉS TANT À LA SEULE UAM/Niamey QU’À L’EXTÉRIEUR?
    Tous ces méfaits conçus et élaborés pour saboter le développement de notre pays afin d’aboutir à:

    – Développer l’embauche de faux diplômés et les nuls près de MAÏ FABRIQUER DAKANSHI pour le servir au détriment du peuple et la nation (création de son administration autonome et parallèle à celle de l’État du Niger au but de faire ce qu’il veut, comme il veut, de qui il veut, où il veut en vrai dieu paranoïaque;
    – Définir le Passe-droits comme outils de commerce et d’emploi pour tous ceux qui veulent accéder à un quelconque service de l’État => dépendre de la volonté du souverain fuyard ou moisir;
    – Accentuer la raison du PACs pour avoir le moindre stage pratique d’instance obligatoire à tout étudiant en fin de cycle afin d’enrichir son CV pour une demande d’emploi;
    – Affecter qui, MAÏ FABRIQUER DAKANSHI veut, où il veut, quand il veut et comme il veut; à cause de sa femme ou sa fille, soit-elle, qui l’intéresse ou intéresse l’un des membres de son clan mafieux;
    – Aux écoles et instituts de formations privés que lui ou les siens ont illégalement créés, on délivre facilement des diplômes aux plus offrants, quitte à venir détruire tout au passage;
    – Aux écoles de santé et cliniques privées, il suffit de donner de l’argent pour avoir le diplôme quitte à venir tuer d’innocents malades qui s’y présentent quand, leurs pharmacies opérant illégalement ne vendent que des produits issus de dons détournés afin de gagner plus d’argent et rembourrer leurs comptes en banque au détriment des pauvres citoyens nécessiteux si ces derniers ne se trouvaient pas sur leurs listes noires des opposants à euthanasier;
    – Dans les administrations du temps du fuyard dans les rouages du pouvoir; c’est connu que le commerçant n’achète et vend que pour gagner du profit. Or,

    « TOUT CELUI QUI ACHÈTE SON DIPLÔME D’ACCÈS À UN POSTE QUELCONQUE POSTE DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE, N’ATTEND QU’À RECOUVRER SON INVESTISSEMENT ET PUIS CHERCHER DES BÉNÉFICES TOUJOURS PLUS GROS, TELLE EST LA NATURE DES CORRUPTEURS DEVENUS CORROMPUS DANS DES BUREAUX PUBLICS OÙ ILS TRAVAILLENT ».

    Mais, celui qui sait avoir bien étudié et assimilé les leçons sur les bancs de classe et salles de cours, ne peut se rabaisser à attendre quelques billets empoisonnés qui compliqueraient la progression de son service pour bloquer tout le Niger et les nigériens, permanents gardiens de la queue d’IDH mondial.

    « AGIR DE CETTE FAÇON, C’EST UNE HONTE POUR UN MÉRITANT À SON POSTE D’AFFECTATION ».

    Avant de fuir et depuis qu’il était dans le souple engrenage du moteur de notre administration; le fuyard a tout pourri avec ses malveillances contre le Niger et le peuple nigérien. Il a tant blessé nos administrations avec ses pourritures de cadres faux diplômés aujourd’hui, difficilement extractibles pour ne pas encombrer les prisons.
    PRÉCISION:
    Au travail confié au blanc pendant 3 semaines afin de développer une base de données/un formulaire access (Microsoft) pour un montant de prés 12 à 15 millions de fcfa, alors que des diplômés (bac+3) de l’IAI (Institut Africain de l’Informatique) pourront faire mieux à un cout 10 fois moins cher…
    Don’t forget this situation, my friend:
    LE FUYARD MAÏ FABRIQUER DAKANSHI NE CONNAIT QUE CETTE FORMULE D’OÙ, IL AFFIRMAIT À QUI VEUT L’ENTENDRE; QU’ON NE POURRA JAMAIS LE PRENDRE AVEC LE POISSON POURRI DANS LES MAINS. Comprends-tu cela en djerma? => Lui et ses acolytes sont habitués à ne jamais et au grand jamais, travailler avec tous ceux qui peuvent un jour les dénoncer. Pour ça, tel le dit certaines femmes impudiques, « JE NE PRENDS AUCUN ENFANT D’AUTRUI, MA PROPRE SŒUR OU FRÈRE SOIT-IL, CAR IL RACONTERA TOUT CE QU’IL/ELLE ME VOIT FAIRE À L’ABSENCE DE MON MARI ».
    Ainsi, craignant de dévoiler leur système mafieux, mieux travailler avec des connaissances importées même si les les locales sont excellentes et efficientes – quitte à ce que le pays en pâtisse.

  2. cela est pratiquement vécu dans tous les domaines….le Niger forme et envoie ses meilleurs fils et filles et ensuite les laisse, certains restent à l’étranger, d’autres rentrent et travaillent pour le privé ou à leurs comptes, très peu viennent travailler dans les institutions et administrations de l’État et le grand perdant dans tout ça c’est l’Etat et nous tous les nigériens….c’est ancré en nous de ne prendre avec sérieux nos compatriotes lorsqu’il s’agit de compétences, on préfère toujours importer ces compétences (blanc, asiatique, autre africain etc)……on entend très souvent d’autres nigériens décrié d’autres nigériens en disant : mais que savent -ils faire???c’est pas parce que ils ont étudié dans des universités et écoles etrangeres qu’ils sont plus compétents que nous mais les compétences importées (qui nous coutent très chères) ont fait les mêmes établissements académiques que certains de nos frères nigériens

    je me rappelle dans une administration publique, on a fait venir un blanc pendant 3 semaines pour développer une base de données ou disons un formulaire access (Microsoft ), et ce pour un montant d’à peu prés 12 à 15 millions de fcfa, alors que ce qu’il a fait des diplômés (bac+3) de l’IAI (Institut Africain de l’Informatique) pourront faire bien plus que son formulaire acccess à un cout 10 fois moins cher mais les mêmes nigériens ne voudront jamais de cela……quelqu’un sur ce forum dit tout le temps « pauvre niger »

    1. @Surpris : Vous m’enlevez les mots de la bouche. On ne peut pas dire mieux que votre message. C’est tellement bien dit.

      Surpris : je vous dis que parfois sur ce site il y a en qui déverse un fiel sur ceux qui sont allés chercher leurs diplômes dans les grandes écoles comme si c’est un sacrilège.
      Surveillez les articles de Issoufou Kado Magagi. Dès qu’il fait une mauvaise sieste et se réveille, il envoie des boulettes de méchancetés sur les nigériens qui ont commis l’erreur d’aller étudier à l’étranger.

  3. Les architectes du Niger œuvrant pour le programme de renaissance ISSOUFFOU MAHAMADOU vous êtes d’un mérite d’honneur à notre égard du moment que nous témoignons de nos yeux vos réalisations grandioses dans tout l’espace de notre teritoire.
    Néanmoins pour que le Niger pusse être doté d’architecture moderne , des vitres écrans audio+ visuel dans les places publiques afin que tout le monde soit informé , il faudra que les uns et les autres soient suffisamment sensibiliser sur la bonne conduite morale de crainte qu’ils ne pillent tout sur leur passage par la grâce des manifestations politiques stériles dignes de l’ignorance qui les animent .

    La 7eme République du Niger ….promit à la victoire.

  4. Tout, des plus légaux quand on sait qu’après tout, ce sont ces mêmes architectes qui auront la très lourde charge d’expertiser, enquêter et élucider tout problème qui sur/subviendrait avec le temps. Nos architectes ont d’ailleurs tardivement réagi (peut-être parce qu’un de ses posts, notre camarade Gourdumouss Hana Kwana – de ceux-là mêmes les Soldats Libres, Soldats de la Liberté et leurs Compagnes qui savent lever la tête pour voir plus loin que le bout du nez – qui, suite à un cas similaire, a rappelé un très fameux film sur un Ingénieur architecte de pont-et-chaussée constructeur d’un pont écroulé 1/2 siècle après alors que la garantie est à 3 jours de son terme. Le titre de ce film est: « UN DÉTENU EN ATTENTE DU JUGEMENT »? Ce qui ne fut pas le cas avec l’écroulement, aux conséquences d’extrême gravité en l’écroulement de toit du Palais des Congrès, la veille d’ouverture des travaux de notre Conférence Nationale Souveraine où, nos amis Abdourahamane Zakaria, Kaka Doka, Mahamadou Nouhou Arzika, les tigresses Mariama Gamatié, Mme Barry ou les grands frères – doyens – STJ, Feu Bello Tchiousso Garba, l’ancien président vert MO, SEM Bazoum Mohamed ou même notre Excellence qui, présentement préside sagement sur la destinée de notre pays, tous ces grands hommes et femmes n’auraient pas respiré l’air de la Renaissance du Niger que prône le fils de l’ADER, SEM le Président Issoufou Mahamadou.
    « LA MECHANCETE DES UNS QUAND TU NOUS TIENS »!
    Allah (swt) est Lui Seul Très Capable de sauver qui Il veut, quand Il veut, où Il veut et comme Il veut. Quand Il affirme qu’Il connait ce cache la poitrine des hypocrites, Il confirma dans le Saint Coran: « …Par orgueil ou par manœuvre perfide, cependant la manœuvre perfide n’enveloppe que ses propres auteurs… ».
    Nous Le remercions ce Grand Protecteur Tout Puissant Seigneur, Allah Soubahanahou wa Ta’ala d’avoir faussé le calcul des despotes ennemis du Niger et son peuple qui voulurent se fixer éternellement au pouvoir en exterminant artificiellement, tous les politiciens de toutes nos couches sociales (1307 délégués) présents à ce Rendez-vous pour refonder notre République du Niger. Ces sadiques malveillants qui s’acoquinaient au pouvoir, avaient tout mis au point selon leur calcul pour que ce toit soit tombé sur les participants à l’heure de l’ouverture de la CNS afin de cavaler seuls à éternité en faisant croire que ce fut l’effet de leur pouvoir surnaturel. Mais, Allah (swt) a abrogé leur macabre dessein.
    Quand on se rappelle de l’écroulement du viaduc de la ville de Gênes et ses morts ensevelis dans des tonnes de décombres; ill est tout à fait juste et normal à l’Ordre de nos Architectes de s’en inquiéter pour être associé dans les grands chantiers en cours; car, LA CONFIANCE N’EXCLUE PAS LE CONTRÔLE. afin d’assurer et garantir l’écosystème de notre environnement et l’éco-santé à notre population; il serait souhaitable qu’à la Société SONILOGA de ne pas directement délivrer les documents autorisant la mise en circulation de tout véhicule-poubelle venant d’Europe avant de l’avoir soumis à de contrôles rigoureux évitant ainsi les ruptures brusques de certains supports vitaux des utilisateurs. PRUDENCE, MÈRE DE SÛRETÉ.

  5. Cette demande est tout à fait légitime. Quoi de plus normal que des nigériens s’impliquent dans la construction des infrastructures? C’est une question nationale qui transcende les positions politiques.

    1. La demande est legitime, malheureusement elle n´est pas adressee a la bonne personne. Si apres 8 ans issoufou n´a jamais rien fait pour promouvoir le savoir faire nigerien pour lequel il n´eprouve que du mepris, ce n´est pas au crepuscule de son regretable reigne qu´il le fera.

    1. Quoi de plus normal que son excellence fait recours aux architectes nigerien. C le seul président qui est entrain d organisé un grand sommeil de l U A .qui va créer plus de 5000 emplois pour les jeunes. Félicitations son excellence et bon vent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …