Home ACTUALITE Lutte contre le COVID-19 : quand des tailleurs d’habits se reconvertissent en confectionneurs de masques respiratoires…

Lutte contre le COVID-19 : quand des tailleurs d’habits se reconvertissent en confectionneurs de masques respiratoires…

Avec l’avènement de la pandémie du Corona virus (Covid 19), certains articles tels que les masques respiratoires permettant de se protéger et de limiter la propagation du virus font l’objet d’une utilisation constante et recommandée.

Cette nécessité de l’utilisation des masques respiratoires a suscité l’intérêt de certains tailleurs de la capitale qui se sont spécialisés dans la confection des masques respiratoires, ceci pour permettre l’accès à moindres coûts de ces masques à toute la population et mettre un certain aspect esthétique les rendant plus attrayants pour amener toute la population à utiliser ces masques et stopper la propagation de ce virus pour le bien être de notre population.

Garba Tassaou, tailleur d’habits masculin et féminin depuis 1984, avec cette crise, s’est tourné vers la confection des masques respiratoires. Dans la confection de ses masques, il ajoute sa touche personnelle en mettant de l’éponge pour rendre le port du masque agréable. Le faisant au début pour ses proches uniquement, il décide de commercialiser ses articles à moindre coût (200f l’unité) parce qu’il trouve que beaucoup de gens n’ont pas accès aux masques jetables et n’ont pas les moyens de s’en offrir tous les jours.  «Pour nous, c’est une manière d’apporter notre contribution à la lutte contre cette maladie mortelle qui menace notre pays et le reste du monde».

Quant à Mahamadou, jeune tailleur, exerçant depuis 2008, il s’est tourné vers la confection de ces masques après avoir reçu les conseils d’un ami qui lui montra l’importance de ces masques avec l’arrivée de ce virus et la demande qui allait augmenter car le besoin se ferait ressentir pour ces masques et que cela permettrait à tout le monde de se procurer ces masques pour se protéger.<< Je confectionne ces masques avec différents tissus que je prends le soin de choisir à cause de leurs douceurs, leurs attirances, car il y a des gens qui ne portent pas les masques car ils disent que c’est vilain mais, avec une touche personnelle, ils porteront les masques et se protègeront», confie-t-il. Mahamadou vend ses masques à 150f l’unité pour ceux qui achètent en gros et à 200f l’unité pour ceux qui se les procurent en détail.

Ces masques confectionnés par ces tailleurs reconvertis ont permis à beaucoup de nigériens de se protéger, car ils font partie des règles de sécurité prescrites pour lutter contre la propagation du Covid 19. Ces masques confectionnés sont utilisables pour une durée indéterminée car ils peuvent être entretenus chaque jour par les utilisateurs en les lavant avec du savon une fois de retour chez eux.

Par Issaka M Almoubarak (ONEP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Les hommes politiques nigériens doivent avoir pitié des citoyens nigériens lambdas et de notre cher pays qui nous a tout donné.

Les défis, securitaires , alimentaires, et les inondations, nous imposent un minimum de re…