Accueil / ACTUALITE / POLITIQUE / Lutte contre l’impunité, Le Président Issoufou Mahamadou a une autre façon d’assainir…

Lutte contre l’impunité, Le Président Issoufou Mahamadou a une autre façon d’assainir…

L’assainissement des Finances publiques est une èquation difficile à équilibrer. Le Général des Corps d’armées Djibo Salou a essayé de le faire, l’on a vu le résultat.

le président Issoufou Mahamadou a pris l’engagement dès le 7 avril 2011 de le réaliser mais a près d’un an d’exercice du pouvoir, les choses tardent à se concrétiser. Les Nigériens sont impatients pour les résultats de l’opération. Existe-t-il un autre schéma pour y parvenir ?

Depuis le 07 Avril 2011, le Président de la République a pris l’engagement d’assainir les finances de l’Etat. D’Avril 2011 à maintenant, le schéma est en marche pour traquer les délinquants financiers, ennemis jurés du Niger. Mais cette façon de faire est truffée d’embûches, vu la lenteur des actions et la tournure qu’elles prennent, toutes salutaires pour le développement du pays. Assainir les finances d’un pays procède d’un courage ardent et d’une volonté farouche d’oeuvrer pour la bonne gouvernance économique et démocratique.

Dans tous les cas de figure, des règles existent pour gagner ce pari très compliqué en Afrique au Sud du Sahara. A s’en tenir aux dires des uns et des autres, dans les 4 coins du Niger, les avis sont partagés par rapport à l’élan du Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou dans son combat contre les détournements des deniers publics, les passe-droits, l’enrichissement illicite. Tantôt il est taxé d’être lent dans ses actes ; tantôt l’on se dit que ça va venir. L’un dans l’autre, beaucoup de dossiers sont en suspend et les citoyens attendent de voir clair dans cette affaire de châtiment des délinquants financiers de l’Etat.

Apparemment, l’équation est compliquée à équilibrer ; car le Président Issoufou Mahamadou traîne avec lui trop d’individus sales, trempés dans toutes les affaires scabreuses de dilapidation de fonds publics. Ils sont au sein de son propre parti et au sein de MODEM-Lumana Africa, de RDP Zama’a, RSDGaskia, que sais-je encore. Dans ces conditions, il est difficile voire même impossible de réussir un bon assainissement. Car, le scénario le plus probable, c’est l’impartialité dans le traitement des dossiers. C’est pourquoi nous soutenons une autre façon de faire et réussir une belle opération mains propres. Le schéma à nos yeux est le suivant : faire la part des choses dans le traitement des dossiers des leaders politiques ou des politiciens et ceux des agents de l’Etat, donc les fonctionnaires.

Alors, en général et cela est vérifié, il n’est pas facile de réellement assainir le délinquant financier politicien en l’envoyant tout de suite en tôle qu’il soit de l’opposition ou de la majorité parce que c’est bonnet blanc, blanc bonnet. Mais la formule du remboursement paraît à nos yeux la meilleure afin de faire rentrer l’Etat dans ses droits même s’il faut rendre à quiat, les voleurs politiciens de l’Etat. Le général de corps d’armée Djibo Salou l’a expérimenté. Il a recouvré quelques 7 milliards de FCFA à moins d’un an.

Combien le Président Issoufou Mahamadou va « ramasser » durant son quinquennat ? Ça c’est le cas des politiciens qui sont en réalité les vrais voleurs de l’Etat et les vrais « combinards » ; Pour les fonctionnaires de l’Etat, qu’ils soient civils ou militaires, la rétrogradation semble être la meilleure solution pour le délinquant financier ou corrompu. Concrètement, il s’agit ici de sanctionner le grade ou le rang. Ce faisant, le patron ou disons le DG d’une entreprise ou société publique peu devenir simple agent dans la même « boîte » tandis que celui qui était peut être son subordonnée peut le remplacer.

Ceci est une véritable sanction car, de son rang de DG peut être qu’il est payé à 600.000 FCFA par mois, indemnités et autres avantages compris pour se retrouver après son forfait avec seulement 100.000 FCFA ou même moins ! Si de telles scènes ont lieu, qui va oser toucher illégalement l’argent de l’Etat ? Quel agent de l’Etat va se retrouver avec 3, 4 ; 5, 6, 7 villas souvent à étages ? Quel fonctionnaire de l’Etat va posséder 2, 3, 4 cylindrés? Alors il suffit de mettre ce schéma en marche pour voir les retombées servir le peuple Nigérien, surtout les plus démunis.

Ce schéma est mieux, mille fois mieux que celui que l’on observe aujourd’hui et permettra de faire profiter tous les Nigériens et les remettre au travail même les politiciens ; au lieu de ces patati-patata.

À propos Super User

14 plusieurs commentaires

  1. Dire que je ne connaissait pas votre site, vous voila bookmarker !

  2. Abdoul Nasser Hassane

    Il faut que le president de cette dite republik achève cette assainisement que le general s.djibo a débuté puisse qu’il lui avait remis tout les dossiers,ils a juré devant dieu et les hommes, ya presque un de cela le 7 avril passé.

  3. S’il est nécessaire de durcir la politique envers les fraudeur et les politiciens corrompus cela doit avoir lieu conjointement entre le durcissement des textes de lois et des sanctions plus lourdes prononcées par le pouvoir judiciaire.
    Cet aspect cohercitif aura pour corrolaire de réduire de facto la volonté de frauder. En revanche, il faut de l’autre coté amener les nigériens politiciens ou non à voir dans le suivi des règles imposées un salut financier qu’il ne peuvent trouver dans la fraude.

  4. Il s’agit d’une somme du plus d’un milliard de FCFA en monaie Americaine (dollar) qui ont ete l’objet de contre-facon dans la region de Zinder. La gendarmerie aussitot alerte a pris de mesures exceptionelles pour conduire des investigations afin de debusquer les personnes qui se cachent derriere cette affaire de faux billets. Une des personnes inculpees par la gendarmerie de Zinder a devoile l’implication du Sultan Aboubacar Sanda dans cette affaire de faux billets et le Sultan Aboubacar Sanda a ete transfere a Niamey par la gendarmerie afin de repondre a plusieurs interrogations et son role dans cette nebuleuse affaire. L’avenir nous dira si les nouvelles autorites vont appliquer la loi sans distinction sur les citoyens quelque soit leur rang social ou seulement les plus faibles vont etre frappes par la loi. Dans tous les cas la gendarmerie a fait son travail et gloire a la gendarmerie qui a le respect de tous les nigeriens. Affaire a suivre…

  5. Et bien tout celui qui a investi dans un projet c’est dans le but de rentabiliser.qu’est ce qui se passe au Niger,la politique est devenu un projet économique à long terme.on prête auprès d’autres activités économiques ,on investi le tout dans le parti,puis une fois le parti au pouvoir ou proche du pouvoir,ils récupèrent leurs investissements,Et quoi de plus normal que de boire l’eau de ton puits.Cependant le pauvre citoyen qui marche sous le soleil et qui paye des impôts se fait arnaquer par quelques individus qui sont sous la climatisation.Mai ça doit s’arrêter,La vie des millions d’humains n’est pas un instrument.Et La loi est faite pour tous cependant doit être applicable à tous,et non de faire u distinction entre haurra houlla et backa houlla.Pour protéger les biens publiques ils faudrait que institutions d’audit des comptes indépendantes et intègre aient les compétences et les moyens pour mener à bien leur mission.Et tout manque à gagner devrait être justifier,et s’il ne l’a pas été je rejoins Daouda Adamou d’utiliser la formule de remboursement.

  6. CHers amis ne vous faites pas des illusions. ISSOUFOU a sans doute de la bonne volonté, il est de bonne foi, mais malheurreusement la mafia l’a déjà coincé. Il n’y peut rien malgré son courage. Et dans son entourage immédiat participe à son encerclement et son isolement. Il aurait du comprendre ces enjeux avant d’être au pouvoir.Malheureursement il ya eu trop d’enfantillage, du lyrisme démocratique, de la naiveté et de l’utopie de la part du PNDS.
    Maintenant que le vin a été tiré…

  7. CHers amis ne vous faites pas des illusions. ISSOUFOU a sans doute de la bonne volonté, il est de bonne foi, mais malheurreusement la mafia l’a déjà coincé. Il n’y peut rien malgré son courage. Et dans son entourage immédiat participe à son encerclement et son isolement. Il aurait du comprendre ces enjeux avant d’être au pouvoir.Malheureursement il ya eu trop d’enfantillage, du lyrisme démocratique, de la naiveté et de l’utopie de la part du PNDS.
    Maintenant que le vin a été tiré…

  8. Tous les nigériens sont égaux devant la loi. Elle est dure et elle le reste pour tout le monde. Comment voulez vous Monsieur le journaliste nous proposer cette couleuvre a avaler. Faites un tours s ‘il vous plait en campagne pour voir combiens de pauvres paysants meurent pour un simple problème de quelques sous qu ‘ils ne possèdent pas, que les politiciens véreux sont entrain de détourner allégrement . D ailleurs tout le monde sait que ces sous n ‘ont jamais été remboursés demandez les agents des finances.

  9. Voilà un des rares journalistes et nigériens qui ont bien perçu le problème auquel l’assainissement est confronté au Niger non parce que ce qu’il dit est faisable d’un trait, mais de par le type de démarche qu’il propose. En réalité, nous faisons preuve de méchanceté pour rien au Niger. Rien que le fait de publier le nom de quelqu’un comme ayant accepté qu’il a détourné et qu’il a payé est une sanction parce que quoi qu’on dise, nous sommes tous attaché à notre réputation. Et là l’Etat gagnerait plus puisqu’il rentrera dans tous ses droits. Mais voyez-vous au Niger, on aime seulement que les gens soient châtiés jusqu’aux os. Mais ça c’est de la méchanceté pure et simple. Imaginons par exemple qu’on fasse ce que la plupart demandent : on attrape quelqu’un pour un milliard de détourné, on satisfait la rue en l’arrêtant et en l’enfermant avec beaucoup de boucan. Pendant ce temps, lui considère qu’il a tout perdu et de ce fait ne propose rien à rembourser. Qu’est-ce que l’Etat aura gagné ? Il va s’organiser à cacher ses biens avant de sortir et il ne paiera plus par la suite. Mais il reviendra vous narguer à nouveau un jour. C’est du tapage pour rien que nous faisons ici en pensant que ces politiciens seront tous en prison. C’est l’un ou l’autre : ils iront en prison et l’Etat ne percevra rien et notre misère ira s’accroissant ou on trouve une formule qui les encouragera non seulement à payer ce qui est découvert et peut-être même à confesser d’autres qu’on n’aura pas découvert (pourquoi pas ?) et ainsi se repentir. En tout cas, il faut une formule plus efficace (moins méchante certainement). Les spécialistes pourront nous aider.

  10. Monsieur
    DAOUDA AMADOU
    C’est toi même le vrais nigerien car ta proposition est la meilleure au lieu de passer par la lévée de l’ immunité mieu vaut apliqué mille fois ta decision partant de cette proposition tout nigerien se sentira concerner par la bonne gouvernance que Dieu nous protège AMEN

  11. la corruption a gangrené le fondement de la société nigérienne. le Chef de l’Etat ne peut à lui seul mener la lutte contre la corruption et d’autes mafias.ceux qui sont chargés de mener cette ne la feront pas parce que le niger est un pays de « AJARA » et où la société vous pousse à devenir malhonnête .

  12. Ta proposition est intéressante mais la loi est faite pour tout le monde, en occident c’est facile de voir un dirigeant dans les rouages de la justice du fait de sa mauvaise gestion c’est qui est tout à fait normal pourquoi pas chez nous; un politicien est un citoyen et il doit répondre de ses actes devants la justice en cas d’indélicatesse

    • Oui mon frere tout a fait d’accord avec toi, ca fait une decennie que je vis aus etats unis et ce qui m’impressione le plus; c’est le fait que quand un individu est ecroue’ pour corruption ou detournement, il est en meme temps politiquement un homme mort a jamais, you done comme disent les anglais et a jamais. Et comme quelq’un l’a toujours dit  » tant que nous ne nous departissons pas de l’idee’ selon laquelle, politique est synonyme de richesse, nous serons toujours a la traine des nations developpees ». Tout individu qui detourne les biens de l’etat et dont les faits sont etablis, tout simplement saisi tous ces biens , remettre l’etat Nigerien dans ces droits et le jetter tout simplement au cachot et le bannir a vie de l’administration, un point, un tiret…just my 2 cents..

      • enseignant de brousse

        [quote]Oui mon frere tout a fait d’accord avec toi, ca fait une decennie que je vis aus etats unis et ce qui m’impressione le plus; c’est le fait que quand un individu est ecroue’ pour corruption ou detournement, il est en meme temps politiquement un homme mort a jamais, you done comme disent les anglais et a jamais. Et comme quelq’un l’a toujours dit  » tant que nous ne nous departissons pas de l’idee’ selon laquelle, politique est synonyme de richesse, nous serons toujours a la traine des nations developpees ». Tout individu qui detourne les biens de l’etat et dont les faits sont etablis, tout simplement saisi tous ces biens , remettre l’etat Nigerien dans ces droits et le jetter tout simplement au cachot et le bannir a vie de l’administration, un point, un tiret…just my 2 cents..[/quote]bonjour à tous
        je suis tout à fait d’accord avec vous
        Le remboursement de la somme ne doit en cas éteindre l’action en justice
        un acte malveillant a été commis et l’action en pénal doit suivre son cours.ce n’est pas un lynchage, c’est pour une recherche de vérité et de justice.
        situer les responsabilités, punir les coupables, blanchir les innocents
        sans rancune

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.