Accueil / ACTUALITE / Mahamadou Habi Salissou : un homme d’expérience à la tête de la Communication

Mahamadou Habi Salissou : un homme d’expérience à la tête de la Communication

Le Président de la République, Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou a procédé à un léger réaménagement technique du Gouvernement, suite au retrait du MPN Kishin Kassa de la mouvance présidentielle. Les professionnels de la Communication ont accueilli avec joie et enthousiasme la venue de M. Mahamadou Habi Salissou au poste stratégique de la Communication.

En effet, après avoir délaissé ce secteur, un abandon qui s’est d’ailleurs fortement ressenti sur la communication gouvernementale, le Chef de l’Etat a décidé de confier cette responsabilité à un homme d’expérience et qui maîtrise parfaitement les rouages gouvernementaux.

Plusieurs fois ministres dans des secteurs divers, Sala Habi a laissé des très bons souvenirs partout où il est passé. Travailleur infatigable, courtois, disponible et attentionné, il a su mettre sa capacité d’écoute et d’analyse au profit des missions à lui confiées. Aujourd’hui, il hérite d’un secteur laminé par l’amateurisme de certains.

Mais connaissant l’homme, il va certainement et très rapidement remettre de l’ordre, remettre les agents au travail et fixer des objectifs clairs, afin que la communication gouvernementale sorte de la cacophonie pour être une communication professionnelle au service de la Nation.

Le Changement des mentalités tant prôné par les plus hautes autorités de ce pays passe par une communication de qualité et des émissions de sensibilisation de bonne facture. Sala Habi qui connait parfaitement les hommes des médias nigériens saura insuffler un dynamisme nouveau au secteur de la communication .

Bon vent Monsieur le Ministre.

À propos de l'Auteur

Namalka Bozari (Tamtam Info News)

À propos Administrateur

13 plusieurs commentaires

  1. Pas besoin d avoir un brevet pour etre un bon diplomate, ou etre un bon ministre, donc juger de la performance probable des gens en fonction de leur diplome pourait etre tres errone.
    Yacouba n a pas fait moins que les autres qui ont succede a la tete de la diplomatie Nigerienne, vous pouvez lui en vouloir d avoir quitter le bloc majoritaire mais reconnaissez lui son merite
    Pour Salah Habi il vient tout juste d etre nomme a ce poste laissons lui du temps avant de le juger. Il pourait bien reussir s il mettait fin au clientelisme regant de ce ministere et surtout s il agissait de facon a mettre un terme a ce griotisme de nos medias

  2. Cet article est vraiment Nigérien, que de la médiocrité.

  3. Est ce que ce type a eu son brevet d’étude d’abord. Il n y a qu’au Niger qu’on fait la culture de la médiocrité. Un ministre des affaires étrangères qui ne connait rien à la dilpomatie, et à dire qu’on a des têtes dans ce pays.
    Je pleure le Niger

    Allah ya issa

  4. Namalka Bozar
    le tout nouveau griot de Habi Salissou

  5. C’est parfaitement vrai Mr. Parfait. On n’en a cure de vos accointances en politique. Des faits rien que des faits Mr les journalistes….

    • Est ce que ici la il est incapable de faire ce travail? Vous êtes aveugles à travers la politique. Si un des vos leaders étaient au commande vous la à être contents pas pour le pays mais pour ce que vous piuvez avoir. En vérité malgré que Ben Omar est ce qu’il est s’il revenait à la communication vous aurez critiqué au nom de la politique. Pas parce qu’il est capable. Faut mourir Salla est la

  6. Il est temps que les journalistes nigériens apprennent à produire des articles non partisans.
    Il n’est pas interdit d’être adhérant ou sympathisant de tel courant politique ou supporter de telle personnalité, que cela transparaisse dans les articles, ce n’est plus du journalisme.
    Produire un papier clair, sans aucun parti parti est gage de réel professionnalisme.
    Le monde entier vous lit.

    • Je ne commente jamais mais la je vais le faire. Merci au journaliste pour cet écrit. Le Président du Niger a procédé à quelques nominations qui étaient comprises du peuple auquel nous étions en accord. Pourquoi est ce vous sautez immédiatement et critiquez la nomination de Salla? Vous le faite à travers justement la politique. Est ce que ce qui a été dit de lui est pas vrai? Tout le monde connais Salla ici, il a été incontestablement l’un des meilleurs Ministre de l’ense Supérieur, ou bien ça aussi vous contestez?

      On peut be pas aimer Massaoudou, il faut lui reconnaître son génie, ou il est capable de tout gérer, il le fait à ça façon mais ça marche. Et je peux citer d’autres. De grâce quand y a une bonne action acceptez la quand même.

      • A mon avis, PARFAIT n’a point critiqué Salla. Juste qu’il trouve l’article un tantinet laudateur. C’est son droit de le souligner, tout comme, le journaliste peut allègrement jouer aux frotte-manches, c’est sondroit. C’est une question d’angle, comme dirait l’autre. Sans rancune.

      • A Alirou, en quoi la designation de cet analphabete a la tete d´une communication inexistante peut etre une « bonne action » ?

      • Besoindejustice

        Vous dites « On peut ne pas aimer Massaoudou, il faut lui reconnaître son génie, ou il est capable de tout gérer, il le fait à ça façon mais ça marche ». Donc pour vous ça marche génialement!?

      • M. Alirou.
        Où ai-je critiqué Monsieur Habi ?
        Vous avez mal lu mon commentaire. Je fais une remarque sous l’angle de la pédagogie dans le journalisme de façon générale, et vous réduisez ma réaction à une critique envers Monsieur Habi.
        Je ne me permettrai jamais de porter un jugement de valeur sur une personne, quel que soit son rang parce qu’avant tout je suis un être humain et on ne juge pas son semblable, seul Dieu nous jugera.
        Au contraire, j’adresse tous mes vœux de succès au Ministre parce que gérer un portefeuille ministère n’est pas aisé, tout particulièrement celui de la Communication.

        Ceci dit, j’ai tout à fait le droit de porter un regard critique sur le journalisme dans son ensemble, quel que soit la couleur politique.
        Lisez par exemple le journal le Monde ou le New York Times. Et comparez.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.