Accueil / ACTUALITE / SOCIETE / Mali: excédés par la guerre dans le nord, des soldats se révoltent à Bamako

Mali: excédés par la guerre dans le nord, des soldats se révoltent à Bamako

BAMAKO — Des dizaines de militaires maliens se disant excédés par le manque de moyens pour combattre la rébellion touareg et les groupes armés dans le nord de leur pays, ont manifesté mercredi en tirant en l’air à Bamako où ils ont investi le siège de la radio-télévision publique.
« Nous en avons marre de la situation dans le nord » du pays, en proie à une rébellion Touareg et aux activités de groupes islamistes radicaux, a affirmé à l’AFP l’un de ces militaires qui étaient plusieurs dizaines dans les rues, tirant des coups de feu en l’air et semant la panique parmi la population.
Les militaires qui ont investi l’Office de la radio-télévision du Mali (ORTM, public) qu’ils occupaient en fin d’après-midi, sont des jeunes agissant à visage découvert. Ils ont tiré en l’air dans les bâtiments du siège, situé au centre de Bamako, et ont fait sortir tout le personnel.
Quelques heures plus tôt, des soldats avaient manifesté en tirant en l’air dans un camp militaire de Kati, ville-garnison à quinze kilomètres de Bamako, afin de réclamer un armement adapté pour combattre dans le nord.
« Nous voulons des munitions pour aller combattre les rebelles touareg, trop c’est trop », a déclaré un caporal du camp, sous couvert de l’anonymat. « Le ministre de la Défense est venu ce matin à Kati, mais il ne nous a pas convaincus », a-t-il ajouté.
Il a affirmé que les soldats ne voulaient pas « le départ du président de la République », Amadou Toumani Touré, un ancien militaire lui-même. « C’est notre président, mais il faut qu’il règle les choses », selon lui.
Début février, des femmes et proches de soldats avaient manifesté dans plusieurs villes maliennes, dont Bamako, pour dénoncer le silence sur la situation de ces soldats et la « mollesse du pouvoir » face aux rebelles touareg.
Certaines de ces manifestations avaient tourné à la violence et des propriétés appartenant à des Touareg saccagées. Les manifestants s’en étaient également pris aux biens d’autres communautés à la peau claire, comme les Arabes du Mali ou des Mauritaniens installés dans le pays.
Présidentielle programmée
Le président Touré avait réussi à calmer l’ardeur des femmes de soldats en prenant en compte leurs demandes, en particulier qu’elles puissent avoir des nouvelles de leurs maris au front, et avait appelé à ne pas « faire l’amalgame » entre rebelles touareg et civils des communautés à la peau claire.
Le Mali est confronté depuis le 17 janvier à des attaques du MNLA (rebelles touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad) et d’autres rebelles, dont des hommes lourdement armés qui avaient combattu pour le régime de Mouammar Kadhafi, qui ont pris plusieurs villes du nord du pays.
Un mouvement islamiste armé touareg, Ançar Dine (Défenseur de l’islam) qui veut imposer la charia (loi islamique) au Mali par la lutte armée, a affirmé contrôler trois villes dans le nord-est du pays, près de la frontière algérienne: Tinzawaten, Tessalit, Aguelhok.
Dans une vidéo diffusée le 13 mars, Ançar Dine avait montré des images de soldats maliens morts à Aguelhok, ainsi qu’une trentaine d’autres faits prisonniers.
Le gouvernement malien a en outre accusé Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a des bases dans le nord du Mali d’où elle opère dans plusieurs pays du Sahel, de combattre avec le MNLA. Aqmi retient en otages treize Occidentaux, dont six Français.
Le premier tour de l’élection présidentielle, à laquelle le président Touré qui a épuisé ses deux mandats de cinq ans ne se représente pas, est en théorie prévu le 29 avril au Mali, couplé à un referendum constitutionnel.
Mais des observateurs s’interrogent sur la tenue d’un tel scrutin alors que la moitié du territoire du pays est en proie à un conflit armé.

À propos Super User

11 plusieurs commentaires

  1. Une tres bonne lecture, merci bien !!!

  2. ¾ ½ ¾ ½ ³- ½ Gofman …. ¾ ² ½ ½ ¾ ² ! ¼ ½ Augen ² ¾ ¼ . ½ Gofman, ³ ¾ ¾ ² ² ½ ½ ¾ ¾ ² ½ . ² ½ ½ ² ² . Gentouch 78 ½ , ? ¾ ½ ¾ ² ½ ² ¾ ¾ ½ ¾. ² ¾ ½ ² ¾ ¾ ¾ ½ ¹ ² ² ¼ ¾ ¼ ½ , ¾. ² : ² ½ ? ½ ½ ² ¾ ? ? ¾ ? ¾ ? ½ ¾ ² , ¾ ¾ ² ¾ ² ¾ ½ ² ² ¾ ¼ ½ ³ ¾. ¼ ¼ 2 78s. ¾ ¾ ¾ ² , ¾ ¾ ¼ ½ ¾ ¾ ½ ½ ² ½ ½ , ¾ ¾ ² ² ² ¾, ½ ¾ ¾ ² ¾ ² ¾ ² ½ ¾ ² ¾ ( ¾ , ¾ ¹ ¾ ² ¼ ¾ Augen ½ ¾ ³ ¾ ¾ ² ½ ¾ ² ), ½ ¾, ½ ² ¾ ¼ ¼ ² ² ² . ¼ ½ ¾ ³ ¾ ² ¾ , explainations, ¼ ½ ¼ ½ ¾ ½ , ½ ² , ¾ ½ ¾ ¹ ½ ½ ½ ¾ … … .. WEL

  3. Allahou akbar!!!
    Tenons-ns bien ,les consequences de la guerre en libye que le sale ,fils de cette chienne ,nicolas farkozi a voulu ,commence a produire ces effets sur le sahel .
    les mutins soldats pour justifier leur coup ,font savoir au monde ,qu ils manquaient l armement pour mater les bandits errants du nord . alors la solution pour ces cons soldats ,c est de renverser att ,pour moi goorkkoo ,les soldats ,chomeurs armes ,je vous soutiens mais vs avez mal fait car vous etes tombes ds les pieges que ces cochons blancs ,francais ns ont tendu .donc ces criminels ,francais profiteraient de la situations ,vous allez vous s enretuer . ET MAINTENANT QUI VA VOUS APPORTER CES ARMESDONT VS DESIREZ POUR COMBATTRE? LA FRANCE? LA RUSSIE ? EN TOUS CAS CES TOUAREGS BANDITS,ERRANTS DS LE DESERT ,ILS SONT BIEN ARME ,DONC LA NAISSANCE DE LEUR NOUVE ETAT EST PROCHAIN APRES CELUI DU SOUDAN SUD ,NATO DE SARKOZI A TUE MAAMAR KADDAFFI ,L EX- MAITRE DES HOMMES BLEUS DU DESERT , PAUVRE PEUPLE MALIEN ,LE FILS DE CETTE PUTE ,FARKOZI EST L AUTEUR DE NOTRE MAL .

  4. Oui. Vraiment dommage pour nos frères maliens. Maintenant il faut prier pour que les putschistes puisent être à la hauteur de la situation. Sinon, un nettoyage systématique des touaregs est à craindre par cette junte de jeunes soldats ayant pris le pouvoir pour les mobiles qu’on connait. Les généraux doivent les encadrer pour trouver des solutions pacifiques avec plus de modération. Amen !

  5. Un acte regrettable et que sera regrettable pour les maliens. est ce la solution idéale de faire un coup de d’Etat dans cette situation et à quelques semaines des élections présidentiels? Non, au vue de ce qu’on a connu au Niger avec ses multiples coup d’Etat inutils et destructrice, on ne peut que regretter cela et ne pas souhaiter aux voisins et amis, mais dommage pour les maliens.

  6. A ATT,

    Tu mérites ce qui t’arrivesinon comment peux-tu avoir confiance en ces touareg culturellemnt hypocrites sous le fallacieux prétexte de cousinage à plaisanterie en leur confiant le commandement de plusieurss unités au Nord. Voilà les conéquences de ton excès de bonté.Et au Niger aussi ces rebelles touaregs profitent toujours de l’antagonisme orchestré par certains intellectuels tarés. Si nous tous noirs nous sommes unis même en rêve ils n’oseront aller en rebellion. Soyons vraiment vigilants. Ne soyons pas surpris qu’un bon matin on dit que le PM actuel a fuit pour aller rejoindre ses frères égarés qui se trompent d’époque et de lieu. Dans tout Etat au monde c’est toujours dans une région que se trouve sa richesse principale.Bandes d’égoïstes vous n’êtes pas musulmans. Au Niger on ne va vous faire cadeau incha’Allah.Fénéants!

    • [quote]A ATT,

      Tu mérites ce qui t’arrivesinon comment peux-tu avoir confiance en ces touareg culturellemnt hypocrites sous le fallacieux prétexte de cousinage à plaisanterie en leur confiant le commandement de plusieurss unités au Nord. Voilà les conéquences de ton excès de bonté.Et au Niger aussi ces rebelles touaregs profitent toujours de l’antagonisme orchestré par certains intellectuels tarés. Si nous tous noirs nous sommes unis même en rêve ils n’oseront aller en rebellion. Soyons vraiment vigilants. Ne soyons pas surpris qu’un bon matin on dit que le PM actuel a fuit pour aller rejoindre ses frères égarés qui se trompent d’époque et de lieu. Dans tout Etat au monde c’est toujours dans une région que se trouve sa richesse principale.Bandes d’égoïstes vous n’êtes pas musulmans. Au Niger on ne va vous faire cadeau incha’Allah.Fénéants![/quote]

      On ne devrait pas publier ce post;c’est du pur Bonty Diallo

    • Ce commentaire est complétement raciste:les touaregs sont des nigeriens comme les autres ni plus ni moins
      [quote]A ATT,

      Tu mérites ce qui t’arrivesinon
      comment peux-tu avoir confiance en ces touareg culturellemnt hypocrites sous le fallacieux prétexte de cousinage à plaisanterie en leur confiant le commandement de plusieurss unités au Nord. Voilà les conéquences de ton excès de bonté.Et au Niger aussi ces rebelles touaregs profitent toujours de l’antagonisme orchestré par certains intellectuels tarés. Si nous tous noirs nous sommes unis même en rêve ils n’oseront aller en rebellion. Soyons vraiment vigilants. Ne soyons pas surpris qu’un bon matin on dit que le PM actuel a fuit pour aller rejoindre ses frères égarés qui se trompent d’époque et de lieu. Dans tout Etat au monde c’est toujours dans une région que se trouve sa richesse principale.Bandes d’égoïstes vous n’êtes pas musulmans. Au Niger on ne va vous faire cadeau incha’Allah.Fénéants![/quote]

  7. SOMMES-NOUS LE DINDON DE LA FARCE ?

    AQMI, le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA)… opèrent dans une zone on ne peut plus aride où l’eau manque, la nourriture aussi. Il n’ya même pas d’ombre pour se protéger du soleil.
    Ces mouvements opèrent sans beaucoup de difficulté, apparemment.
    Or, même les Etats ont de la peine à maitriser ce domaine. Il faut nécessairement se poser des questions et tenter de découvrir les véritables forces qui appuient ces mouvements.
    On ne peut pas me faire croire que ces mouvements vivent sur la base de leurs propres moyens qui ne sont pas inépuisables. Ils agissent comme en terrain conquis, disposent d’armes redoutables, arrivent à nourrir leurs hommes et à entretenir leurs troupes mieux, dirait-on, que les Etats frontaliers du Sahara qu’ils attaquent en toute impunité.
    En outre, ces mouvements entretiennent des contacts réguliers avec l’Extérieur grâce aux nouvelles technologies de l’information… des téléphones satellitaires qui les relient aux quatre coins du monde.
    Dans une zone sans routes, sans pistes viables, ces combattants courent, attaquent, conquirent, se replient ou se déploient à volonté. Ce n’est pas de la magie. La manne ne leur tombe pas du ciel. Il ya sans doute des forces invisibles qui les soutiennent, leur fournissent par des voies obscures ce dont ils ont besoin et observent de près ce qui se passe dans la zone.
    Kadhafi n’est plus. Il ne pouvait donc pas continuer à armer ces mouvements. Le dispositif Kadhafi a été disloqué : ses partisans sont arrêtés ou éparpillés.
    Alors qui sont les nouveaux Kadhafi qui fournissent les armes et les munitions à profusion à ces mouvements qui font feu à volonté alors qu’ils ne disposent pas d’usine de fabrication d’armes dans le désert ?
    Kadhafi n’était-il qu’un simple écran, l’arbre qui cachait la forêt. L’arbre a été abattu mais la forêt existe toujours.
    C’est cette forêt que nos Etats doivent défricher pour y déloger les monstres à visage humain qui déblaient le terrain à ces mouvements tout en nous gratifiant d’un sourire narquois et de conseils « avisés » qu’ils nous empêchent de mettre en application.
    Ouvrons les yeux. On n’arrivera pas à vaincre AQMI et le MNLA si leurs sources d’approvisionnement ne sont pas asséchées.
    En avons-nous la volonté ?

    • [quote]SOMMES-NOUS LE DINDON DE LA FARCE ?AQMI, le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA)… opèrent dans une zone on ne peut plus aride où l’eau manque, la nourriture aussi. Il n’ya même pas d’ombre pour se protéger du soleil.Ces mouvements opèrent sans beaucoup de difficulté, apparemment.Or, même les Etats ont de la peine à maitriser ce domaine. Il faut nécessairement se poser des questions et tenter de découvrir les véritables forces qui appuient ces mouvements.On ne peut pas me faire croire que ces mouvements vivent sur la base de leurs propres moyens qui ne sont pas inépuisables. Ils agissent comme en terrain conquis, disposent d’armes redoutables, arrivent à nourrir leurs hommes et à entretenir leurs troupes mieux, dirait-on, que les Etats frontaliers du Sahara qu’ils attaquent en toute impunité.En outre, ces mouvements entretiennent des contacts réguliers avec l’Extérieur grâce aux nouvelles technologies de l’information… des téléphones satellitaires qui les relient aux quatre coins du monde.Dans une zone sans routes, sans pistes viables, ces combattants courent, attaquent, conquirent, se replient ou se déploient à volonté. Ce n’est pas de la magie. La manne ne leur tombe pas du ciel. Il ya sans doute des forces invisibles qui les soutiennent, leur fournissent par des voies obscures ce dont ils ont besoin et observent de près ce qui se passe dans la zone.Kadhafi n’est plus. Il ne pouvait donc pas continuer à armer ces mouvements. Le dispositif Kadhafi a été disloqué : ses partisans sont arrêtés ou éparpillés.Alors qui sont les nouveaux Kadhafi qui fournissent les armes et les munitions à profusion à ces mouvements qui font feu à volonté alors qu’ils ne disposent pas d’usine de fabrication d’armes dans le désert ?Kadhafi n’était-il qu’un simple écran, l’arbre qui cachait la forêt. L’arbre a été abattu mais la forêt existe toujours.C’est cette forêt que nos Etats doivent défricher pour y déloger les monstres à visage humain qui déblaient le terrain à ces mouvements tout en nous gratifiant d’un sourire narquois et de conseils « avisés » qu’ils nous empêchent de mettre en application.Ouvrons les yeux. On n’arrivera pas à vaincre AQMI et le MNLA si leurs sources d’approvisionnement ne sont pas asséchées.En avons-nous la volonté ?[/quote]

    • [quote]SOMMES-NOUS LE DINDON DE LA FARCE ?

      AQMI, le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA)… opèrent dans une zone on ne peut plus aride où l’eau manque, la nourriture aussi. Il n’ya même pas d’ombre pour se protéger du soleil.
      Ces mouvements opèrent sans beaucoup de difficulté, apparemment.
      Or, même les Etats ont de la peine à maitriser ce domaine. Il faut nécessairement se poser des questions et tenter de découvrir les véritables forces qui appuient ces mouvements.
      On ne peut pas me faire croire que ces mouvements vivent sur la base de leurs propres moyens qui ne sont pas inépuisables. Ils agissent comme en terrain conquis, disposent d’armes redoutables, arrivent à nourrir leurs hommes et à entretenir leurs troupes mieux, dirait-on, que les Etats frontaliers du Sahara qu’ils attaquent en toute impunité.
      En outre, ces mouvements entretiennent des contacts réguliers avec l’Extérieur grâce aux nouvelles technologies de l’information… des téléphones satellitaires qui les relient aux quatre coins du monde.
      Dans une zone sans routes, sans pistes viables, ces combattants courent, attaquent, conquirent, se replient ou se déploient à volonté. Ce n’est pas de la magie. La manne ne leur tombe pas du ciel. Il ya sans doute des forces invisibles qui les soutiennent, leur fournissent par des voies obscures ce dont ils ont besoin et observent de près ce qui se passe dans la zone.
      Kadhafi n’est plus. Il ne pouvait donc pas continuer à armer ces mouvements. Le dispositif Kadhafi a été disloqué : ses partisans sont arrêtés ou éparpillés.
      Alors qui sont les nouveaux Kadhafi qui fournissent les armes et les munitions à profusion à ces mouvements qui font feu à volonté alors qu’ils ne disposent pas d’usine de fabrication d’armes dans le désert ?
      Kadhafi n’était-il qu’un simple écran, l’arbre qui cachait la forêt. L’arbre a été abattu mais la forêt existe toujours.
      C’est cette forêt que nos Etats doivent défricher pour y déloger les monstres à visage humain qui déblaient le terrain à ces mouvements tout en nous gratifiant d’un sourire narquois et de conseils « avisés » qu’ils nous empêchent de mettre en application.
      Ouvrons les yeux. On n’arrivera pas à vaincre AQMI et le MNLA si leurs sources d’approvisionnement ne sont pas asséchées.
      En avons-nous la volonté ?[/quote]

      c la france’
      c la france’
      c la france’c la france ‘sa c vrai
      c la france’

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.