Accueil / ACTUALITE / MINISTRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DEVANT LES DÉPUTÉS

MINISTRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DEVANT LES DÉPUTÉS

illiassouassembleDe l’interpellation du ministre, Dr Illiassou, par le député, Lamido, l’on peut retenir :
– que la République est vidée de tout son sens car les textes la régissant sont systématiquement violés avec la complicité de ceux qui sont censés les protéger ;  » la loi ne permet à aucun médecin d’être à la fois au public et au privé  » pourtant on retrouve plus les médecins du public dans les privés que dans les établissements publics;
– la concentration exagérée du personnel de santé (médecins, infirmières/infirmiers, etc.) à niamey alors que des régions comme Diffa n’ont droit pas à grand chose;

– les injonctions politiques, le trafic d’influence sont, entre autres, à la base du non respect des textes régissant les fonctions sanitaires ce qui explique le dysfonctionnement qui a pris en otage les services publiques de la santé et son administration;

– le ministre de la santé a été franc, direct et sincère à travers ses réponses aux questions et a marqué son engagement à prendre en charge les problèmes qui plombent le secteur de la santé s’il a les coudées franches;
– plusieurs intervenants – députés n’ont pas cerné la complexité de la question et ont parlé avec leur coeur ;

– heureusement, il y a quelques rares députés qui méritent d’être appelés honorables députés, comme, M. Lamido, auteur de l’interpellation, qui, dans sa réaction après les réponses du ministre, a, magistralement, enseigné ses collègues sur ce que doit être un député il a proposé la formation d’une commission parlementaire avec comme membres les anciens ministres de la santé pour cerner toutes les dimensions de la question et ainsi permettre à l’AN d’agir en connaissance de cause pour aider les parties à trouver une solution pour l’intérêt des populations ; aussi, l’honorable, Lamido, attirait -il l’attention du gouvenement à ne pas vider le statut général de la fonction publique de son sens avec cette cascade de statuts autonomes et particuliers ;

– enfin, la disparité entre Niamey surtout et les autres régions est révoltante au point où la République n’a aucun sens.

À propos de l'Auteur

Elhadji Idi Abdou (FB contribution)

À propos Administrateur

4 plusieurs commentaires

  1. Il ne s’agit justement pas d’élaborer des lois et de textes, mais surtout de veiller à leur application pour le bien être de tous.
    Dès lors que le problème est connu et soulever, je pense qu’une bonne partie de la solution est déjà connue. Pour ce faire l’implication de tout le monde est nécessaire pour résoudre ces problèmes que nous chantons depuis.
    Honorable Mr le député, ce problème est très crucial et est un des facteurs qui bloque le système de santé au Niger. Vous avez très bien fait de faire l’objet d’interpellation et j’espère que vos collègues vous accompagnerons pour assister Mr le Ministre dans le respect de ces lois et textes pour la bonne marche de notre système de santé.

  2. Comment cette république peut avoir un sens lorsque Monsieur Issoufou Mahamadou n’a pas compris qu’il est arrivé au pouvoir parce que les nigériens fondent espoir sur lui pour resoudre toutes les gabégies qu’il a denoncé en son temps. HELAS, HELAS, HELAS, il est venu pour faire pire, Pire, PIre, PIRe, PIRE…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*