Home ACTUALITE Minute de silence au Conseil de Sécurité de l’ONU à la mémoire des Soldats Nigériens…

Minute de silence au Conseil de Sécurité de l’ONU à la mémoire des Soldats Nigériens…

A la suite de l’attaque de chinagodrar qui a occasionné la perte de 89 soldats nigériens, le conseil de sécurité de l’ONU a observé une minute de silence pour saluer leur mémoire lors de sa session d’hier.

Monsieur le Président,

Je voudrais, vous remercier et à travers vous, remercier les membres du Conseil pour avoir témoigné leur solidarité à mon pays par la minute de silence qu’ils viennent d’observer.

Le Jeudi 9 Janvier, le terrorisme a encore frappé mon pays, en faisant 89 victimes dans les rangs de nos vaillantes forces de défense et de sécurité suite à l’attaque du camp militaire de chinagoder à la frontière avec le Mali.  Cette attaque intervient moins d’un mois après celle d’Inates, toujours à la frontière avec le Mali, qui a fait 71 victimes dans les rangs de l’armée.

Je voudrais exprimer ici les sentiments de gratitude de mon pays aux Nations-unies dont les agences sur le terrain soutiennent le gouvernement ainsi qu’aux pays amis en particulier la France et les Etats unis d’Amérique sans le soutien desquels les victimes auraient été certainement plus nombreuses.

Leur action aura également permis la neutralisation de plusieurs dizaines de terroristes, alors qu’ils tentaient de fuir lâchement après avoir accompli leur sale besogne.

Le Niger, le Sahel et l’Afrique de l’Ouest, ont besoin de votre soutien à tous car la menace à laquelle ils sont aujourd’hui confrontés est une menace à la paix et à la sécurité internationales et à ce titre elle requiert l’action de tous.

  1. Nous venons de lire l’une des démoniaques VIDÉOs toujours traitées par des pseudos spécialistes de géopolitique, les faisant circuler sur les réseaux sociaux aux fins de vilipender la clairvoyance de SRM le Président Issoufou Mahamadou du Niger, comme si cette personnalité les gêne dans leurs affaires occultes. I est dit: « IL FAUT COMMENCER PAR NETTOYER DANS SA MAISON ET LA DEVANTURE AVANT DE DIRE AUX AUTRES QUE LEURS RESIDENCES EST INSALUBRE ». Qu’avaient-ils fait chez eux pour faire croire qu’ailleurs chez les autres est malpropre? Est-ce que le pays de KÉMI SÉBA et cet autre qui gouelle à « L’ANGLE DE VUE » sur le plateau de la Télévision SIKKA traitant du « FRONT UNI CONTRE LE TERRORISME: LA SOLUTION MIRACLE? ».
    1/ Ces faux intellectuels, savent-ils ce qu’est la géopolitique, local à plus forte raison, régionale, internationale ou mondiale pour se permettre de s’ingérer dans des affaires qu’ils ne maitrisent pas?
    2/ Avaient-ils une seule fois de leur existence, occupé des hauts postes névralgiques d’une communauté, un peuple ou une nation pour venir s’ingérer dans des affaires dont ils n’ont aucune mesure ni portée de la responsabilité?
    3/ Ont-ils approché leur dirigeant suprême à leur dire le poids qui pèse sur la tête de tout dirigeant d’un peuple ou d’une nation pour ainsi penser ce qu’ils disent sur des médias qui les véhiculent jusque sur des réseaux sociaux qui les diffusent à outrance aux fins de trainer plus d’un citoyen africain, dans leurs jeux occultes?
    4/ Ont(ils un contrat de quelque part, de quelqu’un pour s’en prendre à notre Président de la République traitant des questions, non pas du Sénégal ou de quiconque que des seuls citoyens nigériens?
    5/ Ont-ils oublié que tous les africains de cette zone de la CDEAO et de CEMAC, n’ont pas encore séché leurs larmes quand, en complicité avec cette métropole dont ils tinrent à défendre, leurs ancêtres ont trainé des africains à la Seconde guerre mondiale sans qu’on puisse donner la moindre chance aux survivants de regagner leurs terres natales; alors que c’est au Camp militaire coloniale de THIAROYES qu’ils furent tous rassemblés et exécutés sous les yeux complices des dirigeants sénégalais? Ces tirailleurs sénégalais qui vendirent leurs peuples au bénéfice de la métropole! Hein!
    6/ Ignorent-ils que c’est avec l’aval de leur Premier dirigeant qui leur a occulté toute chose servant la pensée conspirationniste, que l’Afrique fut divisée et balkanisée afin de dominer les africains, les animaliser en les abêtissant pour mieux exproprier, exploiter et exporter leurs richesses?
    6/ N’est-ce pas que c’est à l’Ile de Gorée/Sénégal, que fut installée et exploité sans le moindre humanisme, tout ce qui fut la vidange des bras valides en nos jeunes filles, femmes et filles comme des sardines transportées allègrement dans des soutes de négriers et emmenés telles des bêtes de sommes aux travaux d’exploitations des richesses aux nouvelles terres d’Amérique découvertes en 1492 par Christophe Colomb? N’eut été la sage clairvoyance de l’humanisme et sage Président Abraham Lincoln américain, aujourd’hui, la traite négrière et l’esclavage auraient perduré jusqu’à nos jours où des individus comme Kémi Séba et cet autre, nous vendraient comme des moutons destinés à l’abattoir. Qu’ont-ils fait pour stopper cet esclavagisme sinon, le pousser outrance pour leurs intérêts mesquins?
    7/ Ces gens qui n’eurent jamais connu de réelles instabilités malgré l’énorme soutien qu’ils ont eu de la métropole; quelles solutions plausibles, ont-ils apportées à leur rébellion casamançaise qui a duré plus d’une décennie avant qu’ils empruntent des méthodes auprès de notre pays qui a réglé le nôtre avec le MNJ pour de moindre tapage? À moins d’être la solde des individus qui les utilisent pour trouver une certaine liberté de compliquer nos problèmes dont ils sont l’origine avant de fuir leur pays respectifs, on le sait depuis que l’on défendait leur cause partir du Sénégal comme si ces avocats de diable connaissent profondément notre peuple et notre pays; la conscience panafricaniste de ces petites gens doit être interpeler par le groupement de nos Sociétés Civiles et les intellectuels afin qu’on arrête cette campagne de dénigrement de notre Président de la Ré^publique, disons, SEM le Président Issoufou Mahamadou qui ne se fatigue de se donner à fond pour défaire les nœuds les plus complexes que les uns et les autres ignorent.
    8/ Avant d’affirmer que l’un ne sait pas conduire le véhicule, il est mieux de voir l’autre au volant en chauffant son moteur aux plein gaz en ville comme en rase campagne. Autrement, un Hadith du Saint Prophète Mohamed (rsaws) Messager Envoyé pour guider l’humanité sur le droit chemin, a dit: « QUAND ON A RIEN DE BON À DIRE, MIEUX VAUT SE TAIRE ». Et, si les intellectuels sénégalais n’ont rien de bon à dire sur le problème du peuple nigérien et de l’espace CDEAO que de proposer la libération totale des prisonniers politiques (de quel prisonnier politique s’agit-il réellement si ce n’est que ce fuyard qui est allé s’installer chez ses protecteurs qui lui ont fait un lavage de cerveau à la manière des procédés de candidats de Boko Haram et autres EI ou Aqmi, aux fins de rentrer au bercail où enflammer davantage, les foyers restés encore éteints).
    Or, ne peut-on pas se permettre de comprendre que c’est depuis son retour et conduit à la prison que tous les grands grabuges contre nos FDS aux fronts, se sont accentués en prétextant qu’étant gnouffé, il n’y a rien à voir avec ce qui se passe dehors. Non! Juridiquement, se sachant n’avoir aucune chance d’être un éventuel présidentiable, il est incroyable qu’il soit revenu pour simplement purger le reste de la peine à lui, infligée suite à sa rocambolesque affaire.
    AUX BONS ET VRAIS PANAFRICANISTES, IL N’EXISTE PAS CE COMPORTEMENT DE PLANTATION DE COUTEAU DANS LE DOS DE N’IMPORTE QUEL DIRIGEANT AFRICAIN. IL N’EST AUJOURD’HUI QUE DE QUESTION D’UNION DE CŒURS ET DES ESPRITS AUTOUR DE NOS DIRIGEANTS SINCÈRES POUR NOUS TROUVER D’ISSUE DE SORTIE DE CETTE CRISE TERRORISTE.
    A/ ALORS QUE DES PAYS COMME L’ALGÉRIE A CONNU TOUTES LES IGNOMINIES AVANT D’ÊTRE LIBÉRÉS, NOS INTELLECTUELS DOIVENT COMMENCER PAR CONNAITRE LES CLAUSES DE CONTRAT SOCIAL QUI EMMENA LA MÉTROPOLE À NOUS OCTROYER FACILEMENT LES INDÉPENDANCES POLITIQUES À NOS PAYS POUR MIEUX COMPRENDRE LES DIFFICULTÉS DE NOS DIRIGEANTS À POUVOIR CONTENIR LES ASSAUTS CRIMINELS DE CES TERRORISTES ET LES ENDIGUER OU MÊME LES ANNIHILER DÉFINITIVEMENT. Autrement, même le Jeune Président à sang chaud, arrivé à la tête de la métropole, ne s’attendait pas à connaitre les difficultés d’exercice du pouvoir qu’il croyait simple et aisé quand il pensait devoir changer les choses intervenues avant sa venue au monde ; donc, ne le regardant pas. C’était pareil avec l’afro-américain remplacé par le Papy Trump tout comme ce dernier qui pensait pouvoir gérer la chose publique telle une Entreprise personnelle. La réalité de l’exercice du pouvoir dépasse l’entendement d’un simple citoyen qui ne sait ni ne comprend la vraie marche du monde convoyé par des hommes tapis dans l’ombre qui manipulent les ficelles des marionnettes. TOUS LES DIRIGEANTS DE CE MONDE PHYSIQUE, SONT DES MARIONNETTES QU’UTILISENT D’AUTRES GENS AU SERVICE D’UNE PUISSANCE QUE PERSONNE NE PUISSE ACCÉDER ET LA RAISONNER AU BON SENS HUMANITAIRE. Respectons-nous et évitons d’indexer X ou Y quant à la situation des peuples vivant dans l’espace du G5-Sahel. Personne ne se dira sauvé ou mieux préparé à s’en sortir indemne. Demandez au fuyard burkinabé ce qu’il a connu des réalités d’exercice du pouvoir quand on sait qu’ils sont tous tenus en respect par un Épée de Damoclès que la métropole leur a suspendu sur la tête. Aussi, tout ceux qui luttent en aspirant conquérir le pouvoir, doivent se mettre en tête qu’ils ne peuvent y accéder qu’après être sermonné de ne jamais trahir les principes du droit de la métropole à disposer des terres et de l’ensemble du peuple, faute de quoi, LA LIQUIDATION SYSTÉMATIQUE PAR UN ASSASSINAT CONSPIRÉ.
    Soyons plutôt tous unis derrière nos dirigeants afin qu’ils puissent nous conduire au bon port. Aux bons et sincères panafricanistes entendeurs, salut!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 10 JUILLET 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 10 juillet 2020, dans la salle habi…