Accueil / ACTUALITE / Mission du ministre de la Défense Nationale dans la région de Tahoua : Encourager les éléments des FDS sur le théâtre des opérations dans la zone frontalière avec le Mali

Mission du ministre de la Défense Nationale dans la région de Tahoua : Encourager les éléments des FDS sur le théâtre des opérations dans la zone frontalière avec le Mali

Le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari, a effectué une visite de travail dans la région de Tahoua le vendredi et le samedi dernier. Cette mission intervient 48 heures après l’attaque d’une patrouille militaire par un groupe terroriste à Midal à quelques encablures de la frontière nigéro-malienne à environ 90 kilomètres de Tilia. L’attaque qui a été perpétrée le mercredi dernier aux environs de 4 heures du matin, a malheureusement coûté la vie à cinq(5) de nos vaillants soldats.


Accompagné du Chef d’Etat Major des Armées, le Général de Corps d’Armée Seyni Garba, des cadres centraux du ministère de la Défense Nationale et des Officiers des Forces Armées Nigériennes, le ministre est allé présenter les condoléances du Président de la République, du gouvernement et du peuple nigérien d’une part et d’autre part essayer de comprendre ce qui s’est passé lors de l’attaque et tirer des conclusions afin de tels événements ne se reproduisent plus. A son arrivée à Tahoua dans la matinée du vendredi, le ministre de la Défense Nationale a été accueilli par le secrétaire général de la région de Tahoua et le Commandant de Zone N°4 le Colonel Mohamed Toumba entouré de ses proches collaborateurs avant de recevoir des honneurs militaires que lui rendait un détachement militaire des FAN. Aussitôt après l’accueil, la forte délégation conduite par le ministre a pris la route de Tilia.

Notons qu’après avoir visité le 43e Bataillon Inter Armes de Tilia, la délégation ministérielle s’est rendue à Midal où nos vaillants soldats ont été surpris par un groupe terroriste. Arrivée sur place, le ministre a trouvé le Commandant du Bataillon du 43ème BIA de Tilia qui est sur le lieu du drame depuis l’annonce de l’attaque. M. Kalla Moutari et la délégation qui l’accompagne ont reçu d’amples explications de la part du Commandant du 43ème BIA Tilia en ce qui concerne les premières analyses qui ont été faites après l’attaque.

Le ministre de la Défense Nationale et le chef d’Etat Major des Armées ont posé des questions techniques pour mieux comprendre les conditions dans lesquelles la patrouille a été surprise. Par la suite ils ont sillonné le site de campement où la patrouille a été attaquée, apprécié la direction à partir de laquelle, les assaillants étaient venus et repartis. A l’issue des différents échanges et le constat sur le terrain, il est ressorti que nos soldats ont été surpris par l’ennemi.

Le samedi très tôt dans la matinée, le ministre de la Défense Nationale M. Kalla Moutari s’est rendu sur les lieux où les cinq (5) soldats décédés ont été inhumés pour se recueillir devant leurs tombes. Peu après, le ministre Kalla Moutari et le Chef d’Etat Major des Armées ont rencontré les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) à la place d’armes du 43ème BIA de Tilia. S’adressant aux FDS, le ministre a d’abord transmis les salutations du Chef de l’Etat, du gouvernement et de toute la nation pour le travail exceptionnel qu’elles sont en train de mener dans le cadre de la défense et de la sécurisation du territoire national.

Un travail qui permet aux populations de circuler librement sans être inquiétées contrairement à ce qui se passe ailleurs. Le ministre a prodigué quelques conseils aux FDS pour corriger les erreurs qu’elles enregistrent souvent dans l’exercice de leur mission. M. Kalla Moutari a incité les FDS à faire preuve de vigilance. Il a également souligné que le seul remède contre la mort, est de combattre.

«Vous devez porter la fierté de notre pays, vous devez tenir notre drapeau haut quelles que soient les circonstances. Nous sommes de cœur avec vous, mais nous exigeons de vous le courage et la bravoure. Nous exigeons de vous la liquidation systématique de ces bandits », a rappelé le ministre aux éléments des FDS. Par ailleurs, M. Kalla Moutari a notifié aux FDS qu’elles sont là pour empêcher aux ennemis de venir commettre des actes criminels dans notre pays, et aussi pour couper la route aux trafiquants des drogues.

Pour sa part le Chef d’Etat Major des Armées, le Général de Corps d’Armée Seyni Garba a indiqué qu’il est venu directement sur le terrain pour avoir une idée précise du déroulement des opérations.la-dlgation-prsentant-les-condolance–la-famille-dun-soldat-dcd Selon lui, les premières conclusions qu’ils ont tirées, nos soldats ont été surpris. Il a rappelé aux éléments des FDS qu’une sentinelle qui ne fait pas correctement son travail peut mettre la vie de toute une unité en danger.

C’est pourquoi, il a conseillé aux éléments des FDS que partout où ils sont, le rôle de la sentinelle est importante. Il a par ailleurs noté que dans une zone hostile, ils devaient avoir plusieurs sentinelles compte tenu de la complexité et des contraintes du terrain pou éviter la surprise. Le Chef d’Etat Major des Armées a relevé des insuffisances à corriger pour contraindre l’ennemi sur toutes les lignes de fronts. Il a demandé aux FDS de redoubler davantage la vigilance.

Retenons que le ministre de la Défense Nationale a visité les différents services pour s’assurer que les conditions nécessaires sont réunies pour permettre à nos militaires d’assumer leur mission. C’est dans ce cadre qu’il a visité le garage, le magasin de stockage de vivres, l’infirmerie du 43ème BIA, etc. Après, le 43ème BIA de Tilia, la délégation ministérielle s’est rendue au Poste Militaire de Reconnaissance d’Agandao à 15 km au Nord Est de la frontière malienne. Là également, le ministre de la Défense Nationale et le Chef d’Etat Major des Armées se sont adressés aux militaires en leur prodiguant des conseils d’usage.

Ils ont demandé entre autres la bonne collaboration avec les populations, parce que leur mission consiste à protéger le territoire et ses populations. Comme au niveau de la première étape, ils ont appelé les militaires à plus de vigilance. Le ministre de la Défense Nationale a rencontré les populations, et leur a demandé d’entretenir des bons rapports avec nos militaires, de les soutenir afin de les aider à assurer leur mission visant à les sécuriser ainsi que leurs biens.

Les populations ont, quant à elles, soumis des doléances au ministre de la Défense Nationale dont l’ouverture de certains marchés de la zone. En réponse à cette doléance, M. Kalla Moutari a confié que ces marchés ont été fermés pour des raisons de sécurité. Cela permettra aux FDS de mieux mener leur mission dans cette zone frontalière du Mali.

Au poste avancé de Telemces, le ministre de la Défense Nationale M. Kalla Moutari a conseillé aux soldats de ne jamais laisser leurs armes tomber entre les mains des ennemis. Quant au Général de Corps d’Armées Seyni Garba, il a notifié aux FDS que chacun doit assumer ses responsabilités.

«Je ne veux plus entendre que nos troupes ont été surprises. Il est temps de vous ressaisir. Il faut éviter la négligence et la fuite dans le combat» a averti le chef d’état major des armées. De retour à Tahoua, le ministre Kalla Moutari est allé présenter ses condoléances au nom du Chef de l’Etat, du gouvernement et du peuple nigérien, à la famille d’un des illustres disparus. Une  »fatiha » a été dite à cette occasion pour que l’âme des illustres disparus repose en paix.

Au terme de sa mission, le ministre de la Défense Nationale a rencontré les éléments des FDS à la Place d’armes du 42ème BIA de Tahoua afin de passer les messages délivrés aux étapes précédentes. Ajoutons aussi que la délégation ministérielle a rendu visite aux militaires blessés à l’infirmerie du 42ème BIA de Tahoua.

À propos de l'Auteur

Laouali Souleymane, Envoyé spécial(onep)

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. surprise hummmmmmmmmmm notre arme actuelle se laisse surprendre . et le ministre leur exige de
    liquider systematiquement ces criminels , bandits , alors souvent notre arme s en prend aux paysans comme ds le cas de la region de diffa et souvent aux eleveurs peuls en le traitant des element de mujao .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*