Home ACTUALITE Mme Imane Dan Dano Issaka, restauratrice: ‘’YUMI YUMI’’ ou une cuisine sans additifs…

Mme Imane Dan Dano Issaka, restauratrice: ‘’YUMI YUMI’’ ou une cuisine sans additifs…

Mme Imane Dan Dano Issaka, diplômée d’une licence en technico-commercial obtenue à l’Ecole Supérieure de télécommunication (E.S.t) de Niamey, est âgée de 22 ans, mariée et mère d’un enfant. « Après l’obtention de ma licence, ma passion combinée à mes objectifs m’ont orientée dans l’entreprenariat d’où la création de ‘’YUMI YUMI’’.

YUMI YUMI est un restaurant, combiné à une pâtisserie avec diverses variétés de gastronomie d’ici et d’ailleurs », affirme-t-elle. Mme Imane Dan Dano Issaka explique comment se fait son travail : « j’offre diverses gammes de gastronomie sans aucun arôme chimique, avec des menus variés de jour en jour, pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, sans oublier les pâtisseries et des méchouis, yaourt, dégué, jus naturel, des poulets fourrés, poissons braisés voire un service de décoration pour ceux qui veulent organiser des cérémonies comme les anniversaires, les mariages.

outre ma meilleure amie qui est ma partenaire, je suis assistée par six (6) agents avec pour chacun des tâches variées dont un livreur et les cinq (5) autres m’assistent dans tout ce qui est préparation. Il m’arrive des fois, en cas de grosses commandes, d’organisation de cérémonie, de pause-café ou de non disponibilité, de faire appel à plus d’agents pour qu’ils m’assistent dans les tâches afin d’honorer à temps le contrat. Nous proposons aussi des plats spéciaux sans sel ni sucre pour les personnes qui souffrent de tension, de diabète».

Quant aux difficultés, Mme Imane Dan Dano Issaka mentionne qu’elles sont énormes : « je suis confrontée des fois à la rupture de certaines pâtes alimentaires, céréales, fruits et légumes qui sont dues tantôt à la saison, tantôt à l’importation, sans compter les coupures intempestives d’électricité car vous n’êtes pas sans savoir que les gâteaux et crèmes glacés ont besoin d’être conservés au frais ».

Le vœux de Mme Imane Dan Dano Issaka est d’agrandir ‘’YUMI YUMI’’ en un grand restaurant ; elle se réjouit par la suite : «par la grâce d’Allah, j’arrive à subvenir non seulement à mes besoins, mais aussi l’entreprise bénéficie du soutien de mon tendre époux, de ma meilleure amie et de ma famille. Je profite de l’occasion pour lancer un appel à la jeunesse afin qu’elle s’engage dans l’entreprenariat tout en mettant de côté les mauvaises pensées et pratiques ».

Par Moumouni Idrissa Abdoul Aziz (Sahel Dimanche)

  1. Toutes mes féícitations Madame. Ce sont de telles initiatives dont l’Afrique a tant besoin tant au niveau des jeunes que des femmes; et vous alliez les deux. Beaucoup de courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Editorial : Repenser La Sécurité Collective !

On dit souvent qu’à «chacun ses problèmes dans la vie». On pourrait y ajouter aussi qu’à c…