Home ACTUALITE Mobilisation des femmes Tarayya autour de Bazoum Mohamed: faire de la femme Nigerienne, le moteur de notre développement…

Mobilisation des femmes Tarayya autour de Bazoum Mohamed: faire de la femme Nigerienne, le moteur de notre développement…

Poursuivant sa série de rencontres avec les couches socioprofessionnelles de notre pays, afin de leur présenter les grandes lignes du Programme de Renaissance, acte3, « Consolider et Avancer », le Président Mohamed Bazoum, candidat de la majorité présidentielle, était ce matin , l’hôte des femmes, réunie en grand nombre, au Centre Mahatma Gandhi de Niamey.

Comme il l’a d’ailleurs fait avec éloquence avec les autres couches, le Président Mohamed Bazoum dans un langage de vérité a promis une fois élu de sortir la femme nigérienne de cette place peu honorable qu’elle occupe actuellement.

Le Programme « Consolider et Avancer » a mis en priorité l’éducation de la jeune. Car, une jeune fille bien éduquée donnera une femme consciente et dynamique qui contribuera mieux au développement socio économique de notre pays.

Il s’agira à travers la création des internats ruraux de maintenir les jeunes filles à l’école ; une école qui sera le billet par lequel,  l’Etat parviendra à mieux maitriser la démographie qui annihile tous nos efforts de développement.

Le Programme de Renaissance, acte3, « Consolider et Avancer » prévoit aussi l’utilisation des jeunes filles dans les chaînes de valeurs dans le domaine de l’agriculture avec la création d’un fond pour aider les femmes à monter des entreprises afin de les rendre plus autonomes économiquement et valoriser une composante importante de notre société. 

La scolarisation de la jeune fille  et l’alphabétisation de la femme seront intensifiées.

Le Président Bazoum, s’est également appesanti sur d’autres chaînes de valeurs, comme la mode qui pourrait être une filière qui sera transformée ; le cinéma avec la création d’un fond dédié à cet art ; les rencontres périodiques avec les jeunes et les artistes. 

« Nous allons mettre en place une journée de l’artiste afin de faciliter l’interaction et sortir les artistes de leur précarité. La femme a un statut mineur, nous avons le devoir de la protéger. Soutenir les femmes est nécessaire, au nom de cette nécessité qu’on trouve une formule pour le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

Abdoul Aziz Kountché, fabricant de drones au Niger« Il n’est pas nécessaire d’aller ailleurs pour réaliser ses rêves »

Abdoul Aziz Kountché est un jeune nigérien de 37 ans qui a fait la prouesse de fabriquer d…