Home ACTUALITE Mobilisation des ressources internes La Direction Générale des Douanes ou le mauvais casting

Mobilisation des ressources internes La Direction Générale des Douanes ou le mauvais casting

Rien, absolument rien ne va plus à la Direction Générale des Douanes. L’amateurisme est si criard, qu’on ne sait plus où va le bateau piloté par un capitaine amateur, désemparé et sans repère. Et pourtant, en dégageant Issaka Assoumane et en nommant dans la foulée, le Général Halilou Amadou,nous étions de ceux qui pensaient que le Ministre Hassoumi Massaoudou a trouvé l’oiseau rare, au regard des qualités et autres compétences qu’il décrivait sur le Général.

Le SNAD, le puissant syndicat des douanes, qui avait vivement protesté contre cette nomination sanction pour leur corps a dû reculer même si à la dernière fête du 1er mai, le Secrétaire Général l’a rappelé. Mais aujourd’hui, les résultats n’ont pas suivis. Ça va de mal en pie. Pire, aux dires de certains, mieux vaut le règne Issaka Assoumane que le kamé kamé de l’ingénieux Général.

En vérité, le Général partait déjà avec un gros handicap, celui de la méconnaissancede la matière douanière et de sa complexité que même certains douaniers, pour ne pas dire la plus part n’arrivent pas à cerner et qui n’est pas de la comptabilité matière. Après 5 mois à la tête de la Douane, il n’arrive toujours pas à maitriser le moindre principe de la réglementation douanière, il a démobilisé et mieux encore démoralisé les agents de la Douane entière.

L’échec est si douloureux pour les agents de douane, que lors d’une interview accordée à la télévision nationale, à l’occasion de la célébration de l’an I de sa seconde mandature, le Président de la République n’a pas félicité la douane au même titre que les impôts.

Le constat des partenaires techniques et financiers, notamment le FMI est aussi amer. Manque de vision, manque de réformes, amateurisme, etc. Le FMI n’a pas été tendre avec la douane qui est incapable d’engager des réformes. La gestion de la douane est caractérisée par une navigation. On prend une mesure aujourd’hui, dès le lendemain elle est rapportée.

Des chefs de bureaux relevés 2 semaines après leurs nominations pour ceux qui ont de la chance, si certains ne sont changés avant même de rejoindre leurs postes.

Par exemple rien qu’au niveau des deux brigades de Niamey, il y a eu depuis son arrivée plus de 3 chefs : Au CIR, le Colonel AYAHA a été remplacé par Dakayo, puis Dakayo par le Colonel Ibro Ayouba et tout récemment, le Colonel Ayouba est remplacé par le Colonel Mohamed Yacouba.

Pour parer à la contre performance on ressort les mesures : pas d’enlèvements directs, interdiction de dédouaner dans certains bureaux, contrôle des véhicules sans dédouanement, valeurs administratives, déchargement intégral, contrôles sans discernement des brigades. Des mesures justes éphémères sans résultats probants. A en croire que l’Equipe actuelle est incapable de réfléchir pour engager les réformes qui pourront booster les recettes douanières et sortir la douane de l’abysse dans lequel elle se trouve.

Le Directeur Général des Douanes, au lieu d’anticiper, de projeter, pense simplement qu’une main invisible veut le faire échouer. Son incompétence est imputée aux autres. Il y a une crise de confiance notoire au sein de toute la Douane, y compris la nouvelle Directrice Générale Adjointe de la Douane. Le Général pense que partout, il y a un complot contre lui, quand la DGA propose quelque chose c’est automatiquement rejeter, car il pense que c’est une peau de banane. Certains collaborateurs disent éprouver de la peine devant les interlocuteurs étrangers.

Lors du passage de la mission du FMI certaines mesures pour l’évaluation des marchandises ont été discutés et la procédure arrêtée en collaboration avec la direction de la Douane. Le Niger s’est alors engagé à appliquer la valeur transactionnelle comme base d’évaluation. Mais contre toute attente, et sans surprise pour ceux qui connaissent les sauts d’humeur du Général, dès le départ du FMI, une note circulaire est envoyée pour revenir au valeur administrative, donc on a balayé tout ce qui avait été discuté avec le FMI.

Il y a là un non respect des engagements souscrits avec le FMI, les mesures sont déjà entrain d’être violées, ce qui risque d’avoir des conséquences fâcheuses pour notre pays. Devant cet échec patent, le ministre des Finances, Hassoumi Massaoudou a réuni les douaniers, mardi dernier, pour leur remonter les bretelles et annoncer vouloir effectuer des contrôles chaque mois voir la compétence de chaque bureau.

Que faire pour sauver la douane de cette situation. Après toutes les situations possibles usitées, nous restons toujours convaincus que seul un appel à candidature pour recruter un DG des Douanes avec un contrat bien précis, mais qui aura la liberté de construire son équipe, de mener les réformes nécessaires avec une vision et une stratégie appropriée.

[author ]Ibrahim Aghali (Allo tamtam N° 01 du 23 mai 2017)[/author]

19 Comments

  1. g= gangasterisme
    u= usurpateurs
    R= réactionnaires
    i= irréfléchi
    Le guri est donc un systhéme de gangters usurpateurs du pouvoir du peuple animés d’amateurs réactionnaires irréflchis.

  2. Le probleme est tout autre que cete description faite dans cet article
    Ca n`a rien avoir avec la connaissance de la cose douaniere. Un non douanier peut tres bien gerer ce domaine et apporter des resultats tres positifs
    Non la realite est que les douaniers ne veulent pas que ca reussisse, ils ne veulent que l`echec de cette nouvelle direction ainsi ils pouront continuer comme par le passe a s`offrir tout que ce qu`ils desirent au frais du contribuable
    Si chaqu`un faisait objectivement son boulot meme sans ce general les recettes auraient pu etre meilleures qu`elle ne le sont presentement. Mais non on passe a critiquer une nomination legitime jusqu a dire que l ancien directeur aurait fait mieux . oui bien sur il aurait pu faire mieu en ce sens que tous allaient remplir leurs comptes excepte le Pays.
    S il tatonne et chaque de directeur a 3 reprises c est aprcequ`il a constate que chqu`un de ces nomes ne fait pas le boulot demande
    Nous devons le soutenir dans cette tache pourqu`il reussisse et egalement nous devons dire aux douaniers que ca ne peut pas continuer ainsi ,ils travaillent pour le compte du Niger pas pour leur propre compte

  3. Jeune homme en pleine forme et sportif, recherche un emploi de chauffeur particulier ou chauffeur de camion. Je suis nigérien. J’ai 12 ans d’expérience de conduite au Niger, 10 ans d’expérience de conduite en Europe, au Burkina Faso, au Bénin et au Togo. Je possède quelques notions en mécanique et je sais bien faire l’entretien d’un véhicule. Je suis une personne propre, ordonnée et aimant garder un endroit (véhicule) propre. Je suis très patient, calme, discret et sociable. Je suis ouvert d’esprit et désire apprendre plus. Je ne bois pas d’alcool et ne fume pas (l’alcool et le tabac ne me dérange pas). Je possède un permis de conduire nigérien, européen, un diplôme de secouriste Croix Rouge…etc. Bonne connaissance du français, parlé et écrit ; anglais basique ; djerma et haoussa (langues maternelles). Je suis disponible immédiatement, tous les jours et 24H/24H.
    Veuillez me contacter au 99. 67.42.17 pour d’amples informations ou entretien.

  4. D’accord avec vous Maiga. Il y a beaucoup de lucre à justifier et à tous les niveaux ! L’Administration tout entière est quasi inopérante et inefficace : de minables occupent de postes très stratégiques pour la survie et le développement d’un Etat ! On va où comme ça ? Vous êtes recruté le même jour qu’un douanier et avant la fin de l’année, il s’achète une grosse cylindrée, des maisons et des parcelles pendant que vous peinez à joindre les deux bouts ! Aucun esprit sain ne peut trouver cela équitable ! L’administration est telle qu’on ne peut sanctionner personne de nos jours du fait de sa politisation excessive ! Presque tous les postes purement techniques sont devenus « politiques ». Mais comme vous le dites si bien, Allah règlera nos comptes tous car si vous faites semblant de l’ignorer, Lui ne vous oublie pas et son rendez-vous est certain ! Car comme le dit un sage : « Ce n’est pas parce que votre punition est repoussée que le bras de Dieu est affaibli, et n’espérez pas non plus qu’Il ferme les yeux sur vos actes » ! Le Président Issoufou a beaucoup à faire s’il veut réellement entrer dans l’Histoire avec tous les honneurs, par la grande porte et la conscience tranquille !

    1. Oui Aladin 1er, des minables occupent des postes stratégiques, vitaux à l’Etat, la promotion à outrance de la médiocrité. Le plys grand problème de ce pays est la politisation de l’administration le Président avait très diagnostiqué le problème au début de son mandat mais a été incapable d’y remédier. D’ailleurs quelque soit sa bonne foi, il ne reussira pas facilement vu qu’il est entouré d’hypocrites qui ne pensent qu’à leurs propres intérêts. Le Président a oublié qu’il a juré sur le saint Coran, et se laisse aller dans des jeux de caniveaux, oubliant les intérêts de la nation.

  5. Tous les nigeriens ont compris depuis longtemps que les douaniers, voleurs en tenue et armés ne veulent pas du changement. Ils ont peur de l’informatisation et des réformes qui ne leur permettent plus de voler. Donc ils sont en tarain de saboter les actions de réformes du nouveau DG, pour le diaboliser. Ils sont en retard tout le monde a compris et c’est un jeu vieux qui ne date pas de la naissance du SNAD. Messieurs du SNAD, SNAI, et autres syndicats de voleurs autant vous résigner et vous glorifier de votre passé de voleurs parce que à présent il va vous falloir mériter ce que vous gagnez comme tous les autres travailleurs de ce pays. Si c’est l’Etat qui accepte de vous payer un salaire de 100millions par mois ça ne gênera personne parce que on suppose que vous le méritez. Mais on ne peut pas accepter que le vol soit légalisé éternellement dans un pays. Tout le monde sait que vous travaillez pour vous. Certains d’entre vous le disaient sans vergogne à qui veut l’entendre. Si on reste toujours dernier de la planète c’est à cause du SNAD, du SNAI, au même titre que les dirigeants. Il ne faut pas trop pousser le corporatisme jusqu’à perdre le sens et la raison, pour oublier que tous nous sommes rattachés à la nation. De cette nation dépendra le salut de tout le monde. Changeons et avançons avec ceux qui veulent marcher. Le passé est derrière et on y reviendra pas sinon c’est Kountché ou Diori qu’on irait chercher pour diriger. Revenez sur terre chers douaniers c’est terminé le temps de l’escroquerie à grande échelle où à chaque garde vous rentrez chez vous avec 4 ou 5 millions volés aux plus pauvres. C’est du passé mais n’oubliez surtout pas que la Justice Divine aussi vous attend. Rassurez vous il n’y aura pas de SNAD ou de corruption là bas vous allez payer c’est sûr.

    1. Vous avez raison mais ce sont des problèmes structurels qui existent bien avant l’arrivée de Issoufou au pouvoir.
      Nous avons tous notre part de responsabilité.
      Que faire?
      Va – t-on continuer à sombrer?

    2. MAIGA
      JE SUIS ENTIEREMENT D’ACCORD AVEC TOI SUR LE COMPORTEMENT DES AGENTS DES REGIES FINANCIERES. COMMENT COMPRENDRE TOUTE LA CORRUPTION QUI REGNE AUTOUR DES CONCOURS D’ENTREE A LA DOUANE SI CE N’EST CETTE BOULIMIE DU HARAM! LE TRAIN DE VIE DES AGENTS DE DOUANE DEPASSE DE TRES TRES TRES LOIN LEURS REVENUS SALARIAUX!
      QUANT AUX AGENTS DES IMPOTS, JE PRIE DIEU POUR ME MONTRER LE JOUR OU CE FAMEUX 06 SERA SUPPRIME. COMMENT COMPRENDRE QUE L’ETAT VOUS PAIE UN SALAIRE (PENDANT QUE BEAUCOUP DE NIGERIENS SONT AU CHAUMAGE) ET CE MEME ETAT DOIT VOUS INCITER A BIEN FAIRE VOTRE TRAVAIL! MAUDIT SOIT CELUI QUI INSTITUE CETTE LOI SCELERATE! DITES MOI MESSIEURS DU SNAI :
      * POURQUOI EST CE QU’ON DONNE PAS UN 06 AUX ENSEIGNANTS POUR CHAQUE ENFANT NIGERIEN FORME?
      * POURQUOI LES MEDECINS ET INFIRMIERS N’ONT PAS DE 06 POUR CHAQUE VIE SAUVEE ?
      * LA LISTE EST LONGUE………
      SI VOUS NE POUVEZ PAS VOUS CONTENTER DE VOS SALAIRES, QUITTEZ L’EMPLOI ET LAISSEZ CEUX QUI N’ONT PAS DE TRAVAIL ET QUI ONT LES DIPLOMES Y ACCEDER!

  6. Dites moi quel secteur social, economique ou culturel marche reellement dans ce pays. La douane ne peut faire exception a la regle. Le pays souffre d´un manque total de leadership a tous les niveaux. Du sommet de la pyramide (issoufou mamadou) a son pied (citoyen lambda), que des amateurs, des irresponsables, des escrots font la pluie et le beau temps. Seule une revolution sociale creatrice d´un changement radical de mentalite pourrait ramener ce pays dans le bon ordre de marche. Merci

    1. Tu as raté ta sortie car le Niger n’a pas besoin de révolution sociale qui ne peut être qu’une occasion pour semer du désordre.
      Alors tu as fait fausse route…..mieux pour toi …il faut te mettre dans la logique de l’initiative 3N pour faire de l’agriculture ou l’élevage.
      Sans blague ni rancœur.

  7. Mr. Agali, est-ce que à lui seul le DG fait la douane? Comment la douane peut-elle faire des recettes alors que les affaires ne tournent pas?

    Mr. Aghali, combien les frustrés t’ont donné pour nous nourrir avec ce ramassis?

  8. Fini le temps des cadeaux……fini le temps de récréation!!!
    Chers douaniers il n’y a plus la possibilité de gros détournement ni l’eternisation ou perennisation à un poste……maintenant c’est le grand controle….alors il faut vous mettre au travail.
    D’ailleurs bientot nous allons vous retirer tout ce qui est redondant et que vous n’arriverez pas à justifier la provenance……..ET FINI LES RISTOURNES ET LES 06 .

  9. Ce qui arrive à la Direction de douane n’a rien d’étonnant.
    C’est connu: l’administration nigérienne est prise en otage par quelques individus très attachés à leurs intérêts égoïste. Très hostiles aux reformes ils s’amusent à bloquer toutes initiatives visant la transparence. Pour enfoncer le clou on va accuser les porteurs des reformes pour en faire la risée et décourager toutes les tentatives d’innovation.
    Ceci se fait dans tous les secteurs (finances, éducation, santé….).
    Voila pourquoi le Niger tourne en rond quand les autres pays avancent.
    Et on s’étonne d’être dernier du monde en IDH

  10. Ce commentaire est partial. Le DGD fait le management. Il revient aux différents Chefs d’unités de faire leurs boulots correctement. Le problème de la DGD et de la DGI c’est le gouvernement qui sans cesse interfère pour décourager leurs engagements. Quelque soit le DGD si le soutien politique est absent, c’est du zéro à la fin. Même au temps de Mr Issaka Assoumane, il a toujours eu à faire aux interventionnismes du gouvernement et des partis politiques.

  11. M Agali parle de ce que tu connais et ne tente pas de faire du semblant . Connais tu réellement la comptabilité des matières ? Je doute fort . Si tu penses que c’est le plus banal des actions à mener dans l’administration fait pression pour que son application soit effective dans l’administration publique et tu verras , l’amorce de développement qui s’en suivra .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

À propos de l’arrêt N°06/CC/MC du 28 juillet 2020

Cette démarche de l’assemblée nationale est inopportune . Il semblerait que tous les…