Home ACTUALITE Mot du Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République: Pour une Afrique forte, unie et solidaire…

Mot du Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République: Pour une Afrique forte, unie et solidaire…

Le Peuple nigérien, son Gouvernement sontheureux et fiers de vous accueillir fraternellement, amicalement, en terre africaine du Niger. 

Votre présence parmi nous nous honore quand on sait, comme le dit la sagesse africaine, que « le pied ne va pas là où le cœur ne veut pas ». 

Nous ne saurions exprimer suffisamment notre gratitude à la Commission de l’Union Africaine et à tous les Etats membres pour la confiance placée en notre pays,  en vue d’accueillir l’Afrique au Niger. 

Notre vœu le plus ardant, c’est que les rencontres de l’Afrique à  Niamey soient un succès éclatant à la hauteur des hautes questions et décisions placées à l’ordre du jour de l’UA, Niamey 2019

En faisant le libre choix d’être des nôtres, chez vous, vous témoignez éloquemment de votre engagement à contribuer de manière décisive à la matérialisation d’un idéal de progrès longtemps entretenu : l’avènement de l’Accord de libre échange en Afrique.

Aujourd’hui donc, à travers l’historique rencontre de Niamey, l’idéal se transforme en réalité dans l’intérêt supérieur du Citoyen africain pour qui, les frontières entre Etats, ces murs de séparation artificiellement dressés pour séparer des frères issus des mêmes communautés, seront réduites à leur simple et théorique expression, réparant progressivement ces hideuses cicatrices infligées à la face de notre continent et qui lui donnent cette image peu reluisante de « miroir brisé ».

Le Niger, dans son ensemble, se félicite de recevoir ici, à Niamey, les dignes frères et sœurs d’Afrique, venus témoigner du lancement officiel, de la mise en vigueur de l’Accord portant création de cette Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). 

« L’Afrique doit s’unir », avait martelé un de ses leaders aujourd’hui disparu. J’ai nommé le Président N’Krumah du Ghana. En ces heures de retrouvailles et de grande communion, comment ne pas rendre grâce à Dieu, le Clément, le Miséricordieux pour nous avoir permis de conduire à son terme l’exaltante mission à nous confiée, à savoir faire aboutir l’ambitieux projet  de création de la Zone de libre échange continentale africaine, la ZLECAF.

Je mesure encore l’ampleur des doutes des uns et celle des appréhensions des autres. Mais je mesure surtout, et pour m’en féliciter, la conviction profonde des uns et l’engagementtotale des autres pour qu’à l’unisson, nous puissions, gagner ce pari combien vital pour nos pays et pour nos économies dans un monde de concurrence implacable où seuls les grands ensembles, parce que forts et unis, ont chancesde survie et possibilités d’épanouissement.

Comme vous le savez, la Zone de libre échange continentale africaine répond à notre ambition commune de doter notre continent d’un instrument idoine et efficace de développement socio-économique, ainsi que de consolidation de la solidarité entre nos peuples. 

Aujourd’hui, avec l’avènement de notre marché unique, notre continent stimulera son industrialisation, diversifiera son commerce et rendra compétitive, à tous égards, son économie. 

Désormais, l’Afrique parlera d’une seule voix et agira à l’unisson. Elle misera sur ses énormes atouts et ses riches potentialités dans le cadre de ses engagements commerciaux et diplomatiques avec le reste du monde.

Notre continent, disons-nous, pèsera désormais de son poids lourd dans les négociations avec les autres partenaires du monde.

Pour être compétitifs sur le marché international, nos produits et services, dans leur diversité, doivent être performants, parce que fruits du génie d’un peuple créateur et travailleur.

Nous avons les moyens et les ressources pour proposer au marché international des produits de qualité. Nos réalisations économiques à l’échelle nationale constituent l’un des facteurs qui vont nous permettre de conquérir toute notre place et de jouer pleinement  notre rôle sur le marché international.

Aujourd’hui, nous devons tous, Citoyens africains, être fiers de nous-mêmes, fiers d’être au service de nos peuples, fiers d’être au service de notre continent.

Attelons-nous donc avec courage et détermination à renouveler notre engagement visant la réalisation, dans les délais requis, detous les projets de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

En son temps, le Roi Gezzo disait que « si tous les enfants du pays venaient, par leurs mains assemblées, boucher les trous de la jarre percée, le pays sera sauvé ». 

Il revient à nos Opérateurs économiques, par leur esprit d’ingéniosité et de perspicacité, de saisir cette opportunité historique, tant rêvée par les Pères fondateurs de notre Organisation continentale, pour asseoir leur compétitivité et partir à l’assaut des marchés, de tous les marchés, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre Continent. 

Je reste profondément convaincu que le salut de l’Afrique réside dans son unité et dans sa solidarité. C’est cette unité et cette solidarité de tous les instants, qui permettront à nos peuples de jouir pleinement de leurs richesses si durement acquises mais si jalousement convoitées.

Engageons-nous alors à léguer aux générations futures une Afrique forte et unie ; une Afrique solidaire et prospère.

Par le Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République du Niger

  1. Les Soldats Libres, Soldats de la Liberté et leurs pieuses compagnes avec l’ensemble des nigériennes et des nigériens et tous ceux qui ont adressé de prières à Allah (swt) pour la bonne tenue de la mémorable rencontre des Présidents et Chefs d’États africains à l’occasion de l’édition UA 2019 qui reste et demeure une réussite sans faille à Niamey au Niger; nous rendons la Grâce et la Gloire au Grand Organisateur Maitre Suprême qui, sans cligner d’œil, contrôle parfaitement son Monde, Celui-là même l’Éternel Seigneur Très-haut qui a placé sa Large Main Protectrice à tous des Hôtes de SEM le Président Issoufou Mahamadou assisté de son humble et fidèle compagnon SE le PM Brigi Rafini, jusqu’au retour dans leurs pays respectifs de tous les invités. Qu’Allah (swt) bénisse le Niger et son peuple ainsi que nos plus hautes autorités. Ameen!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…