Home ACTUALITE MSF suisse crée le buzz sur les réseaux sociaux avec des chiffres fantaisistes sur le palu à Magaria…

MSF suisse crée le buzz sur les réseaux sociaux avec des chiffres fantaisistes sur le palu à Magaria…

Dr. Anne Pittet (Hopital de Magaria Niger)

Depuis un certain, une vidéo postée par MSF Suisse a créé le buzz sur  les réseaux sociaux.  Dans cette vidéo, MSF affirme sans mettre de gants  que dix enfants de moins de cinq ans décèdent chaque jour dans son centre de santé de Magaria, dans la région de Zinder.  Devant cette grossièreté et sans entrer dans une polémique inutile, les autorités ont démenti ce communiqué alarmiste de Médecin sans frontières (MSF) sur la mortalité infantile dans le sud du pays.

Mme Djermakoye Hadiza Jackou, responsable du programme gouvernemental de lutte contre le paludisme a indiqué que seuls 67 décès liés au paludisme avaient été recensés à Magaria depuis le début de l’année.

Mieux, le Ministre de la Santé Publique, Dr Illiassou Mainassara, médecin de son état, fidèle à la mission qu’il s’est assignée, d’être à chaque moment aux côtés des populations nécessiteuses a préféré se rendre sur les lieux pour constater de visu, l’état sanitaire des populations de Magaria.

 

Le Ministre de la santé publique en tête d une importante délégation dont le responsable national du MSF suisse séjourne depuis le 1er octobre 2018 dans la région de Zinder. Au cours de cette importante tournée il visitera l hôpital de district de Magaria , les csi urbains et ruraux de Magaria, le CRENI de Magaria, le csi de Bandé , le district sanitaire de Doungass et son CRENI , l hôpital national de zinder, le centre mère enfant et l ENSP de Zinder.
Comme vous le savez le CRENI de Magaria qui est logé dans l hôpital a fait l objet d une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux faisant état des décès par dizaines chaque jour depuis le début des périodes des pics de paludisme et de malnutrition de juin à fin septembre. Tôt ce matin du lundi le Ministre s est rendu d abord au CSI de bandé avant de continuer sur l hôpital de district de magaria . A Magaria le Ministre a d abord visité les magasins du stockage des médicaments et des intrants de prise en charge des malnutris où il a constaté une disponibilité importante de ces produits.
Comme il a été question des décès par dizaines voir des centaines, le Ministre a vérifié lui meme le système de gestion des données et les registres des collectes des données en présence de tous les médias, des responsables administratifs et coutumiers, du MSF. Contrairement aux informations véhiculées , du 1er janvier au 30 septembre 2018 soit 9 mois un total de 75.000 cas du paludisme ont été enregistrés dont 123 décès sur l ensemble du département de Magaria dont 105 décès sur ces 123 ont été enregistrés par MSF suisse du 1er juin au 30 septembre 2018 donc sur 4 mois soit 26, 25 décès par mois et environ 1 décès par jour ( informations vérifiables au centre de surveillance épidémiologique et des données sanitaires du département de Magaria dont celles transmises par MSF ).
Rien n a été laissé au hasard, même le registre où sont enregistrés les décès par le MSF , il a été vérifié par le Gouverneur de zinder et re vérifié par le Ministre, le décompte nom par nom des enfants décédés à relever sur ce registre 10 enfants qui sont décédés du 2 au 30 septembre 2018 , c est vrai dira le Ministre qu on constate un nombre important des cas de paludisme dont 2 à 3 voir 4 enfants par lit mais ne raconter pas des faux chiffres, le MSF a t il besoin de faire un plaidoyer pour la reconstitution de ses fonds sur la base des faux chiffres et de la manipulation des consciences de ses partenaires extérieurs.
Ce qui est sûr même un seul décès est une grosse perte , c est la volonté divine que rien ne peut empêcher et c est le lieu de présenter au nom du Président de la république Issoufou Mahamadou , du chef du gouvernement Briggi Raffini et au nom du gouvernement les condoléances les plus attristées aux familles endeuillées.
Pour le Ministre de la santé publique Dr illiassou Mainassara la contribution des MSF suisse est nécessaire mais doit se faire sur des bases saines et honnêtes.
Le gouvernement est même disposé à aider le MSF dans son plaidoyer auprès de ses partenaires pour la reconstitution de ses fonds afin d appuyer à l amélioration de la santé de sa population. La dame qui a intervenu sur la vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux, complètement étourdie devant le Ministre a laissé entendre qu on lui a demandé d affirmer cela , mais qui lui a demandé de rapporter ces faux chiffres ? Cela sera connu lors de la restitution programmée ce soir après le travail du comité conjoint MSF et cadres du Ministère de la santé publique mis en place séance tenante.
Le Ministre de la santé publique et sa délégation ont pris le chemin de Doungass à 14h ce lundi, et à noter que Doungass dispose aussi d’un CRENI appuyé par MSF suisse. Notons que tous les districts, les CSI de la région zinder disposent d un stock important d antipaludéens et d aliments thérapeutiques mis en place par l État ( confiance ment ) et les partenaires tels que le fond mondial de lutte contre le paludisme , le PMI ou l initiative du Président Américain de lutte contre le paludisme, le PAM , l OMS et l UNICEF a affirmé le directeur régional de la santé publique de Zinder Dr Abou yahaya et confirmé par la coordinatrice du programme PALU Dr Hadiza jackou qui est dans la délégation du Ministre.
Nous reviendrons en détails après Les différentes étapes.
[author ]IBRAHIM AMADOU (Tamtam Info News)[/author]

4 Comments

  1. « …Mieux, le Ministre de la Santé Publique, Dr Illiassou Mainassara, médecin de son état, fidèle à la mission qu’il s’est assignée, d’être à chaque moment aux côtés des populations nécessiteuses a préféré se rendre sur les lieux pour constater de visu, l’état sanitaire des populations de Magaria.. » Allez raconter vos inepties aux populations qui n´ont que ces seules ONGs comme soutien et vous verez leur reaction. Alors que mahamdou issoufou lui meme est le premier a tourner dos a ces memes populations, comment voules-vous que ses ministres choisis selon des criteres qui n´ont rien a voir avec la competence et l´amour du prochain soient sensibles aux souffrances des nigeriens?

    1. LA CITATION NE VOUS A PLUS, HELAS SAI HAKURI. PUISQUE LE MINISTRE S’EST RENDU SUR LES CHEVEUX DES MALADES. EN VOULANT TROP DENIGRE LE PRESIDENT ET GOUVERNEMENT VOUS TOMBE FINALEMENT DANS LE RIDICULE. SUIVEZ VOTRE CONSCIENCE CAR VOUS FAITES LE CONTRAIRE DE CE QU’ELLE VOUS DICTE.

        1. 😂😁😀AH!!l Les malades ont des poux sur leur cheveux ou quoi …
          Sinon c’est être au CHEVET de quelqu’un…
          ou simplement lu rendre visite….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Coopération Inter-Universitaire : Université de Tahoua et Rutgers University, New Jersey…

Le Recteur de l’Université de Tahoua, le professeur Addo Mahamane et son personnel enseign…