Home ACTUALITE NIGELEC : L’INFORMATION QUI VIENT DE PARIS

NIGELEC : L’INFORMATION QUI VIENT DE PARIS

Le directeur général de la Société nigérienne d’électricité (Nigelec), M. Halid Alhassan

LA LETTRE DU CONTINENT, dans sa parution du 26 juillet 2017 nous informe que notre Nigelec enregistre une perte financière sèche de près d’un demi – milliard de francs CFA du fait de ses relations tendues avec la « power Holding CO of Nigéria » en plus du fait que seules deux des quatre turbines de la centrale de GOROU BANDA, fournies par l’équipementier allemand MAN, fonctionnent.

Le DG de la Nigelec, selon le journal, mise sur la construction prochaine du barrage de Kandadji pour combler le déficit énergétique et sortir sa société du rouge.

OBSERVATIONS 

1 – selon le Sahel dimanche spécial N°1733 du 2 avril 2017, la Nigelec a financé le monument du Rond point qui porte son nom pour un montant de 480 millions 893 mille 942 francs CFA, donc près d’un demi – milliard de francs CFA.

Question : pourquoi a t – elle financé ce monument pour enregistrer une perte sèche d’un montant quasiment égal au coût du monument? 

2 – Si la solution de notre problème énergétique viendrait de la construction du barrage de Kandadji, seul Dieu a la solution.

La fin des coupures intempestives n’est donc pas pour demain.

[author ]Elhadji Idi Abdou (contribution FB)[/author]

25 Comments

  1. Solaire et vent constituent effectivement une solution, surtout le solaire.. depuis que le cout d investissement a très fortement baissé. Mais en complément d un socle sûr comme le thermique car 1 kw soleil produit en moyenne 1000 kWh en Europe mais probablement 1200 kwh au Niger.Par contre 1 kwh thermique produit 6000 à 7000 kwh mais surtout d une énergie maitriséel Malheureusement il faut 1 litre de gazole pour produire 4 kwh .La solution pour une fourniture sure de puissance 1 kW c est 1kw thermique associé à 1 kw solaire . On assure ainsi stabilité et coût optimum.Le Niger est un cas particulier suite à l obtention d un prix très rédut du kwh importé Nigeria qui doit se situer autour de 20 CFA par kwh( à vérifier).Mais fragilité technique et politique. La solution solaire apparaît alors moins intéressante Kandadji est un Projet très ambitieux mais apparemment très difficile à réaliser.Et si le Nigeria livre il n a pas de justification économique mais seulement politique. Tout cela est difficile. Essayons d être objectif.

  2. Au Burkina Faso, le taux de couverture en électricité est de 19%. Un déséquilibre immense entre les besoins des citoyens et l’offre de la Société nationale d’électricité du pays (SONABEL). Pour remédier à la situation, les députés ont voté jeudi une loi autorisant la production de l’électricité par le secteur privé.
    Votée jeudi à l’unanimité au parlement, cette nouvelle loi consacre la libéralisation du secteur de l’énergie autorisant ainsi les sociétés privées à investir dans la production et la vente d’électricité pour faire face au déficit énergétique.

    Longtemps monopolisé par la SONABEL, la société nationale d’électricité du pays, le secteur de l’énergie est désormais ouvert au privé. Il sera ainsi procédé à la suppression de la segmentation permettant l’installation de producteurs indépendants d’électricité sur l’ensemble du territoire national.

    Attirer les investisseurs du secteur privé
    Ce qui donne aux Burkinabé la possibilité de s’approvisionner en électricité auprès des fournisseurs de leur choix. En ouvrant la production d’énergie à la concurrence, le Burkina compte réduire considérablement l’insuffisance des investissements qui caractérise le secteur et qui entraîne un déficit structurel d’énergie estimé à plus de 10,5 GWh soit plus de 1,3 Milliard FCfa en chiffre d’affaires. Ce qui constitue un impact négatif sur l’économie nationale. Cependant, cette nouvelle réglementation traduit également une autre volonté du gouvernement Burkinabé. Le Burkina Faso veut diversifier ses sources d’énergie.

    Diversifier les sources d’énergie
    « Le gouvernement a pris la ferme résolution de donner une nouvelle orientation à la politique énergétique au Burkina Faso à travers une transition claire vers les énergies renouvelables en vue d’inverser la tendance », a expliqué jeudi le ministre de l’Energie, Alfa Oumar Dissa devant les 120 députés du Parlement de son pays.
    Une volonté qui n’a rien d’utopique. Les ressources naturelles pouvant être exploitées pour la production de l’énergie au Burkina Faso sont immenses. Le potentiel solaire du pays est estimé à 6 KWh/m2/jour soit une énergie brute d’environ 1 500 GWh par an alors que celui de l’hydraulique peut totaliser une puissance de 72 MW.

    Reste cependant un autre défi, la nécessité de réglementer le marché pour éviter une flambée des prix avec cette nouvelle loi. Les députés Burkinabé ont déjà alerté dans ce sens.

  3. A côté de nous, l’Assemblée Nationale vient de voter la loi permettant aux privés de produire et vendre de l’électricité ? Et nous …….

  4. L’auteur de cet article est un vrai zozo, il ne connaît même pas la centrale de Gorou Banda qui est une centrale Diesel fonctionnant au fuel lourd et au Gasoil donc différente d’une centrale thermique avec turbine à vapeur de rendement plus faible.
    Monsieur, quand on veut faire de la désinformation, il faut se donner au moins la peine de s’assurer de la pertinence de ses arguments.
    La technique n’a rien à voir avec la politique politicienne et vos paroles haineuses.

  5. Barrage de KANDADJI,
    Comme tous les précédents régimes vous tournez en rond pendant 6 ans pour revenir à la solution KANDADJI.
    Ca fait pitié

  6. Pourquoi ne pas envisager la privatisation de la Nigelec. Cette solution présente beaucoup d’avantages car il y aura forcément des investissements massif de la part du repreneur et oblige à la bonne gouvernance financière de l’Etat (fini les fonds politiques financés par Nigelec, discipline dans la gestion de nos finances publiques car l’Etat paye le courant et se rationnalise, fini le gaspillage inconscient etc). Sans compter que le taux d’électrification du pays va accroître sérieusement. Avec tout ça, n’Est-ce pas le salut pour le citoyen lamda ?.

    Pour l’avenir proche, il faut privilégier la construction rapide du barrage de kandadji et miser sérieusement sur le solaire. Nous avons le meilleur ensoleillement du monde et nous étions pionnier dans le domaine, pourquoi ne pas en profiter. Je conseille au Gouvernement d’en faire son cheval de bataille en commençant tout de suite par former une masse critique d’ingénieurs et techniciens spécialisés et mettre en place une vraie stratégie et une feuille de route conséquente. On a tout à gagner.

    1. belle analyse… mais ce que tu oublies, nos dirigeants savent ce qui est bon..mais ils choisissent les pires solutions…; en langage terre a terre, ils ne veulent pas du developpement de ce pays…tout comme un riche ne veux pas que les autres pauvres s’affranchissent….

  7. Tant que les scientifiques ne font pas la distinction entre le sentiment et verité scintifique, il n’est pas insensé de s’interroger sur leur credibilité. des lors, je me pose la question est ce que nos ingenieurs sont impliqués dans la politique de la réalisation de Gorou banda, une somme colossale qui est jetée dans la poubelle juste parce que certains gagnent leur pain dans la réalisation.

    1. Bonjour,

      Que dire du chemin de fer qui est aujourd’hui enterré naturellement par le sable et les eaux de pluies.
      Quel gachis pour le Niger !
      Quels hommes politiques élus au destiné du Niger!

  8. LA SEULE ET VALABLE SOLUTION RESTE ET DEMEURE LA CENTRALE NUCLEAIRE CAR SE REPOSER SUR L ENERGIE HYDRIQUE EOLIENNE OU SOLAIRE C EST TOUJOURS ETRE TRIBUTAIRE DES ALEAS CLIMATIQUES.POUR L EOLIENNE LE VEUT PEUT NE PAS ETRE FAVORABLE….POUR LE SOLAIRE LE PROBLEME DE CONSERVATION EST TRES CHER POUR LE RESTANT DE TEMPS DE LA JOURNEE OU IL N Y A PAS DE SOLEIL….QUANT A POUR L HYDRIQUE NOTRE UNIQUE COURS D EAU PEUT ETRE BLOQUE EN AMONT ET VOILA QUE NOTRE TURBINE VA DEVENIR UN TOBOGAN GIRATOIRE.
    CHERS NIGERIENS CONCENTRONS NOUS SUR LA CENTRALE NUCLEAIRE ET NOTRE CHARBON EN RENFORCANT LA SONICHAR EN MULTIPLIANT LES TURBINES.
    CONSEIL D UN AMI DES SPECIALISTES EN LA MATIERE.

    1. Mr. Ali Sibi, nous n’avons meme pas la discipline de bien gerer un puits a plus forte raison une centrale nucleaire. J’aurai bien souhaiter vous voire ne serait-ce qu’au passage commenter sur le danger d’une centrale nucleaire en cas d’accident. Tous nos parents du Nord seront affectes. Vous savez bien que le nucleaire n’admet aucune entorce au manque de discipline ni a la pagaille. Promouvoir le charbon et le nucleaire est a mon sens un contaste, car diametralement oppose. Nous avons le soleil durant toute l’annee, pourquoi ne pas capitalizer dessus. Lisez les dernieres publications sur le solaire, et vous allez vite vous rendre compte du progres fait dans ce domaine. Je suis curieux de savoir qui cet ami specialiste en la matiere est? S’il a des publications, j’aimerai bien les lire, car nous apprenons l’un de l’autre. Merci.

  9. « Le DG de la Nigelec, selon le journal, mise sur la construction prochaine du barrage de Kandadji… »
    La génération d ses parents a fait le même pari et celle de ses petits-enfants misera sur le même mirage.
    La vie au Niger ressemble de plus en plus à un dessin animé

  10. Franchement a quoi sert ce monument si c est pour laisser les gens dans l`obscurite? en plus on oublie de dire que si la Nigelec a perdu un demi milliard quand est il des usagers? combien de biens ont ete detruits ou mis hors usage a cause de la Nigelec? combien d investissements ont echoue a cause de la Nigelec? on oublie tres souvent qu` au Niger tres rarement les banques soutiennent les actions privees des individus donc les gens investissent sur fond propre ou via des prets a travers des connaissances, ainsi la Nigelec a detruit non seulement ces individus mais egalement ceux qui les ont soutenu. ca fait combien de demi milliard tout ca?
    ilfaut revoir la gestion de cette societe ca na rien avoir avec la Nouvelle direction puisque c est la meme pratique depuis toujours. Il est temps de repartir sur des bases saines et claires . Placer des politiques a ce poste suppose qu il remplisse la caisse du parti et donc pas dobligation de resultat. a chaque fois on nous dit ya coupure car ca vient du Nigeria .quand meme pourquoi toujours attendre que ca soit le Nigeria notre seule source d energie electrique? les gens consomment et payent meme sans consommer ils payent donc forcement ca rapporte comment expliquer qu on a pas pu investir le gain issu de cette exploitation pour augmenter la capacite de production energetique, multiplier les sources et ainsi etre independant?
    tant qu on ne change pas la forme de gestion de la Nigelec c est certain que c est pas pour demain la fin de la merde

      1. le solaire n’est pas une source d’energie fiable, il ya d’abord in cout enorme pour l’investissement et le besoin d’un espace concequent pour la mise en place des paneaux pour une distribution a grande echelle.
        le besoin est immense. le mieux c’est de se concentrer et finaliser le fameux barrage de kandaji.
        je me rappel en 2003 je soutenais au Nigeria mon memoir de fin de cycle d’ingenieur et le theme etait : construction d’une ligne de haute tension de 33kva du barrage de kandaji a Niamey. figurez vous que je fut la rise de tous parceque les professeurs mon simplement did que c’est in projet qui ne verra jamais le jour. helas je commence a douter aujourdhui ………..
        nous avons besoin d’un peu de volonté politique pour achiever ce projet.

        1. rappel: 1.267.000 km²de superficie!!! je me demande ce que tu appelle « manque d’espace ».
          Je suis d’accord pour le barrage cependant. Mais le solaire c’est une très alternative. Cf. Sénégal récemment, le Maroc, même les USA et ect …..

        2. Mr l’ingénieur, n’est il pas plus facile et moins couteux de faire une centrale solaire que le barage de Kandadji qui date de je sais depuis combien d’année? De quelle genre de manque d’espace vous parlez??? Pendant que des pays qui n’ont pas notre soleil se batte pour le solaire, installe des éolienne même sur la mère, des ingénieurs viennent nous parler de cette manière??????
          Le barrage n’aura pas lieu, tes professeurs ont raison puisque le lobby ne veut perdre l’argent qu’on leur verse chaque année.
          Notre retard, nos difficultés c’est même les ingénieurs, qui disent qu’ils ont étudié très loin, mais pensent et soutiennent les théories de nos ennemis, don ALLAH ressaisissez vous!!! ressaisissons NOUS!!! Debout Niger Debout!!!!!

        3. Le solaire peut bel et bien être combiné avec les éoliennes. Nous le voyons dans les pays occidentaux les éoliennes sont très exploitées alors que leurs vents sont moindres.

          Le Niger est l’un des 2 pays les plus ensoleillés de la surface du globe terrestre (Tropique du Cancer) rendant toute installation solaire bien plus rentable que n’importe laquelle (Hydrique comprise).

          J’informe aussi que nos leaders trop connaisseurs que la population nigérienne n’a pas attendu leur bon vouloir pour verser dans le solaire. Des villes et des particuliers aux USA produisent tellement d’électricité qu’ils en revendent aux compagnies locales. N’oubliez pas aussi que chaque investissement dans le solaire est amorti pendant entre 20 à 25 ans sans payer d’électricité.

          Cet échec honteux et pitoyable effort nommé GOROU est à l’imagine du politique nigérien.

          Alors avec ou sans Kandadji, nigérien moyen cours vite t’approvisionner en Chine et n’attends aucun « dirigeant ».

          1. Alors, RIEN, tu voudras nous expliquer ce que tu veux bien dire avec ta conclusion:
            « Alors avec ou sans Kandadji, nigérien moyen cours vite t’approvisionner en Chine et n’attends aucun « dirigeant » ».
            En Chine??

        4. mr Zakou,lles 3/4 de l enregie d l allemagne vient du soleil… je peux t garantir kil n ont meme pas le soleil (pour un sahelien). ensuite le niger est 4 fois plus grand…. rrecemment le Senegal au meme moment que Gorou Banda a inauguré 30 MW pour 25 Milliards….. je te laisse faire la comparaison……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 10 JUILLET 2020

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 10 juillet 2020, dans la salle habi…