Home ACTUALITE Nigelec: NOTE D’INFORMATION…

Nigelec: NOTE D’INFORMATION…

Mme KIMBA Rabi NARGOUNGOU Responsable Cellule Communication et Protocole – NIGELEC

A différentes reprises au cours des dernières semaines, certains médias et réseaux sociaux ont relayé des rumeurs faisant état que le Nigéria menace de couper l’approvisionnement en énergie électrique du Niger pour cause d’impayés, que le contrat d’approvisionnement du Niger en énergie électrique par le Nigéria prend fin en 2018, ou que la centrale électrique de Gorou Banda serait inutile.

Sans verser dans la polémique stérile, la Cellule Communication de la Société Nigérienne d’Electricité (NIGELEC) par cette note, informe la communauté nationale et internationale qu’il n’en est rien.

  1. Des impayés vis-à-vis de la Transmission Company of Nigeria (TCN)

A date, la NIGELEC ne reste redevable d’aucune facture impayée vis-à-vis de la Transmission Company of Nigeria (TCN). La NIGELEC enregistre dans ses livres deux (2) factures de la TCN à savoir celles des mois de juillet et août 2017, reçues respectivement le 29/08/2017 et le 26/09/2017. Or, l’article 11 du Contrat d’approvisionnement conclut entre la Power Holding Company of Nigeria (PHCN) et la NIGELEC stipule que « la PHCN adressera à la NIGELEC au plus tard le quinze (15) du mois suivant, la facture de consommation du mois précédent et la NIGELEC s’engage à payer au plus tard soixante (60) jours après réception de la facture. Les paiements seront effectués exempts de toutes taxes ou autres charges à un compte bancaire dûment indiqué par la PHCN et uniquement par des voies officielles de transfert de devises étrangères ». Au vu des dispositions de l’article précédemment cité, les deux factures enregistrées actuellement dans les livres de la NIGELEC, ne sont donc pas échues.

Aussi, nous portons à la connaissance de la population que les deux sociétés à savoir NIGELEC et TCN se rencontrent régulièrement aussi bien pour des questions techniques que pour le rapprochement des factures émises et les règlements, trois à quatre fois dans l’année ; le dernier rapprochement étant intervenu le 02 juillet 2017 à Abuja.

C’est dire que les relations commerciales entre la TCN et la NIGELEC sont saines et qu’aucune menace de coupure pour impayés ne pèse sur le Niger.

  1. Du Contrat d’approvisionnement en énergie électrique du Niger par le Nigéria

Par essence, tout contrat a une durée au terme de laquelle il est soit renouvelé, soit résilié.

En ce qui concerne le contrat d’approvisionnement en énergie électrique, au terme de l’article premier de l’Accord entre la République Fédérale du Nigéria et la République du Niger, signé le 21/12/2010, il est stipulé ce qui suit « La République Fédérale du Nigéria s’engage à continuer de fournir l’énergie électrique à la République du Niger pendant une nouvelle période de vingt (20) ans aux termes et conditions stipulés dans le contrat conclu entre la Power Holding Company of Nigeria (PHCN) ou ses successeurs en titre et en attribution, et la Société Nigérienne d’Electricité (NIGELEC) ».

  1. De la Centrale 100 MW de Gorou Banda

La centrale électrique de Gorou Banda a été inaugurée le 02 avril 2017 avec une puissance disponible de 80 MW. Elle est actuellement opérationnelle et alimente en permanence la Ville de Niamey et ses environs.

En effet, de 2016 à 2017, la pointe de la demande satisfaite au niveau de la Ville de Niamey est passée de 128 MW à 132 MW.

En 2016, cette demande a été satisfaite grâce aux sources d’approvisionnement et de production ci-après :

– la ligne du Nigéria : 65 MW,

– les groupes de location Aggreko : 30 MW,

– le groupe PC4 de Goudel : 9 MW,

– les deux turbines à Gaz de Niamey II : 18 MW,

– les groupes MTU : 10 MW, soit un total de 132 MW.

Depuis le 31 décembre 2016, suite à la mise en service de la Centrale 100 MW de Gorou Banda, la NIGELEC a mis fin au contrat de location des groupes d’Aggreko (30 MW). Les deux turbines à gaz (18 MW) étant indisponibles, il ne reste que la ligne du Nigéria (65 MW), le groupe PC4 de Goudel (9 MW) et les groupes MTU (3 MW disponibles) soit un total de 77 MW. Aussi le différentiel de puissance pour couvrir la pointe soit 55 MW est assurée par la centrale de Gorou Banda. Du 1er janvier 2017 au 31 août 2017, la production locale totale est de 155 GWh dont 138 GWh produits par la centrale de Gorou Banda, soit 89%.

Il est à rappeler que la Centrale de Gorou Banda devrait servir de réserve froide car la mise en service de la Centrale hydro-électrique de Kandadji (130 MW) devrait intervenir en 2016 et celle de la centrale à charbon de Salkadama (200 MW) en 2017. Malheureusement, les choses se sont passées autrement, la centrale de Gorou Banda est devenue aujourd’hui une centrale en fonctionnement continue.

 

Tout ceci démontre que les informations distillées dans les médias et réseaux sociaux ne sont que pure invention d’esprit.

 

La NIGELEC tient à rassurer sa clientèle en particulier et toute la population nigérienne en général, que toutes les dispositions sont prises pour assurer une bonne continuité de service dans la fourniture de l’énergie électrique.

[ author ]Mme KIMBA Rabi NARGOUNGOU Responsable Cellule Communication et Protocole – NIGELEC[/author]

4 Comments

  1. hum;aché ya une cellule communication a la nigelec,madame sa prouve que vous ne payez pas entièrement le montant de votre facture.

  2. on peut très bien comprendre les pannes techniques, ça peut arriver de temps en temps, une fois sur 6 mois ou même l’année mais la ces pannes sont très récurrentes….

    pourquoi se presser de libérer deux grosses sources d’énergie alors que le projet auquel vous avez misé n’est pas totalement testé pour être sur de sa disponibilité et de son service???ça prouve encore votre incompétence???

    dans le domaine telecom par exemple, ce n’est pas parce que j’ai mis de la fibre optique que j’enlève définitivement ma liaison satellitaire ou radio…la logique et la compétence voudrait que je garde plusieurs sources de service pour garantir une haute disponibilité….au moins jusqu’à avoir d’autres sources de service plus fiables et performantes (testées sur le long terme bien évidement et jugées fiables et efficaces)

    c’est incompréhensible que les gens payent leurs factures et que le service ne soit pas garanti comme il le faut…..

    je me plain mon pays………

  3. Bon courage , merci pour la mise au point mais n’attendez pas les informations de la rue pour édifier la population !!!

Comments are closed.

Check Also

Invitation du Collectif des Nigériens de la Diaspora (CND) à un Débat Public sur l’Application Zoom…

La campagne électorale pour les prochaines élections présidentielles commencera le 5 décem…