Accueil / ACTUALITE / Niger : Ali Idrissa, 44 ans, coordonnateur national du Rotab et de PCQVP

Niger : Ali Idrissa, 44 ans, coordonnateur national du Rotab et de PCQVP

Image173815.jpg © TAGAZA DJIBO POUR J.A.

Image173815.jpg © TAGAZA DJIBO POUR J.A.

Dans la majorité, dans l’opposition comme dans la société civile, qu’elles soient ou non candidates aux législatives ou à la présidentielle, certaines personnalités s’imposent. Leurs avis et leurs choix seront déterminants pour l’issue des prochains scrutins. Ali Idrissa est coordinateur national du Rotab et de PCQVP.

Directeur général du groupe de presse privé Radio et Télévision Labari (RTL Niger), créé en 2012, Ali Idrissa est surtout connu pour être la bête noire des industriels des secteurs minier et pétrolier au Niger, à commencer par le groupe français Areva.

Cofondateur et vice-président de l’une des plus importantes organisations de défense des droits de l’homme et de promotion de la démocratie du pays, Croisade Niger (le Comité de réflexion et d’orientation indépendante pour la sauvegarde des acquis démocratiques), qu’il a créée en 1999 avec d’anciens camarades de l’Union des scolaires nigériens et de l’université de Niamey, Ali Idrissa représente la société civile en tant que membre du comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie) Niger.

À la tête du Réseau des organisations pour la transparence et l’analyse budgétaire (Rotab) au Niger et membre du conseil d’administration de l’ONG Publiez ce que vous payez (PCQVP), il a été plusieurs fois interpellé pour manifestation illégale par les autorités (notamment le jour de la visite du président français François Hollande à Niamey, le 18 juillet dernier), et ne cesse de réclamer une meilleure répartition des revenus issus des industries extractives entre l’État nigérien et les groupes étrangers. Un thème qu’il est bien décidé à imposer au cœur des élections de 2016.

Il se dit « déçu par Mahamadou Issoufou », dont le programme de lutte contre la corruption n’a, selon lui, pas été mis en place. Le 19 août, lors d’une conférence de presse organisée avec l’ONG Alternative Espace Citoyens, dirigée par Moussa Tchangari, et d’autres organisations de la société civile, il a appelé à l’organisation d’élections libres et crédibles et à l’ouverture d’un « dialogue national » pour les préparer au mieux.

Il demande notamment que le nombre de députés ne passe pas de 113 à 171, comme le prévoit la loi adoptée fin octobre 2014 par l’Assemblée nationale sur proposition du gouvernement, estimant qu’ils sont déjà bien assez nombreux et que ces 58 sièges supplémentaires ne feraient que créer encore plus d’emplois fictifs au sein des institutions.

À propos de l'Auteur

Mathieu Olivier (Jeune Afrique)

À propos Administrateur

22 plusieurs commentaires

  1. Ali Idrissa faisait partie de ces jeunes de la région de Tillabéri qui ont manifesté avec la bénédiction des H+ en 1997 contre la présence des jeunes d’autres régions du Niger sur le site d’extraction de l’or de Téra. Ils pensaient que cet or allait laver toute leur misère. Ils ont vite déchanté! Ce sont eux qui luttent aujourd’hui pour la transparence de l’industrie extractive dans d’autres régions.

  2. Hum, Mathieu Olivier le plaisantin !

  3. cet article prouve que son auteur est loin de la réalité.Si Ali Idrissa Nani est vraiment populaire; pourquoi, il ne se présente pas en indépendant aux ligislatives de 2016 ne serait que pour défendre la meilleure réparttion des revenus issus des industries extractives.Pour nous, Ali est un traitre lorsqu’il étati membre de l’USN,un indicateur de la police et des services de renseignements.Un vrai caméléon comme l’ atteste son passage du parti RDP Jama’a au loumana en passant par le MNSD.UN imposteur comme le prouve son passage à RTT et Dounia ..UN homme versatile et ingrat comme le démontre l’ état délétère actuel de ses rapports avec le Ministre Morou Amadou son mentor et bienfaiteur et dont il était le DIRCAB durant la transition de Salo Jibo.Tot ou tard , Ali sera rattrapé par l’ audit de la transition militaire .Dieu ne dort pas.UN BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE JAMAIS.

  4. Pourquoi c’est classé dans la rubrique faits divers?

  5. il faut vraiment être ALI IDRISSA pour subir ces insultes de la part de ceux qui sont manipulés par ce satanique parti qu’est, c’est même un pêché de dire son nom.Mr ALI,nous autre nigériens et les vrais aussi sommes fiers de la lutte que tu mènes et sommes convaincus de l’amour que tu as pour notre cher et unique NIGER. donc mon frère ne te laisse pas décourager par les propos de ces démarcheurs politiques qui pensent avoir une renumérotation ou qui ont été déjà renumeré pour leur commentaire.

  6. un politicien mesquin. C »est un des monstres qui envenime la vie nigerienne. c »est un soi disant société civile. EN BREF UN MONSTRE, un satan.

  7. C’est un idiot de grand chemin. Un vrai adepte de la secte satanique lumana comme dirait l’autre

    • bjr, s’il vous plait pas d’insulte à l’égard des grands Hommes, soyez sincère quand même,
      tout le monde sait que Ali Idrissa est un fervent de la lutte pour la transparence,
      pouvez vous me dire actuellement le prix du KG de l’Uranium issu du contrat entre le régime de Issoufou Mahamadou et Aréva? Ali a tout fait pour que ces closes soit dévoilées au grand public mais hélas, donc de grâce soyez objectifs dans vos propos.

      • HAMID Ag Mohamed

        Mr abdoul salam, occupe-toi de savoir ou connaitre le prix du kilo du riz ou celui de la mesure de mil ou mais. Pour toi le prix du kilo de l’uranium est sans importance. Pour ton information, c’est la constitution de la 7è République qui recommande la transparence dans l’exploitation et la commercialisation de toutes les ressources extractives. Aucune autre constitution des Républiques précédentes n’a ce caractère obligatoire sur les industries extractives. Renseignes-toi

  8. C’est un idiot de grand chemin. Un vrai adepte de la secte satanique lumana comme dirait l’autre

  9. Ali Idrissa = BANDIT de GRAND CHEMIN

  10. soutient indéfectible pour son analyse . et espérons qui l ne puisse pas changer de borne d ici 2016

  11. CE INDIVIDU EST LE REFLET DE LA CORRUPTION DES SYNDICATS ET AUTRES ASSOCIATIONS FANTOCHES ENTRETENUES OU CRÉÉS PAR LE GOUROU FUGITIF DE LA SECTE TERRORISTE LOUMANA!

  12. Lisez le portrait de Ali Idrissa, paru dans le journal Les Afriques. Il nya pas photo avec ce pastiche de Jeune Afrique. J’ai compris tout le parcours de ce jeune militant social grâce aux Afriques. Je vous recommande de le lire. C’est dans le numéro Spécial Nger des Afriques paru le 23 septembre.

  13. Lisez le portrait de Ali Idrissa, paru dans le journal Les Afriques. Il nya pas photo avec ce pastiche de Jeune Afrique. J’ai compris tout le parcours de ce jeune militant social grâce aux Afriques. Je vous recommande de le lire. C’est dans le numéro Spécial Nger des Afriques paru le 23 septembre.

  14. Gaskiya Ta Hi Kobo

    Toutes ces associations ne servent qu’à cacher l’activisme de ce Mr. Un ami de Lumana, sa formation politique m’a dit un jour que eux memes ils se posent des questions sur les activités réelles de Ali Idrissa. Il semble qu’il est constemment en mission on ne où? Wallahi summa tallahi je suis sincère dans ce que je dis.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*