Accueil / ACTUALITE / Niger: avenir incertain pour l’opposant Hama Amadou

Niger: avenir incertain pour l’opposant Hama Amadou

Quel avenir pour Hama Amadou et son parti Lumana ? C’est la question qui se pose aujourd’hui. Il vient d’être déchu de son poste de député, une décision qui fait suite à sa condamnation à un an de prison pour une affaire de trafic de bébés nigérians. L’arrêt de la Cour constitutionnelle est sans appel et s’ajoute à sa condamnation à un an ferme qui avait déjà porté un coup à sa carrière. Son entourage ne s’avoue pas vaincu pour autant.

Au mois de mai, lors de l’anniversaire de son parti, il s’était clairement positionné comme candidat à la présidentielle de 2021. Aujourd’hui, ses proches y croient toujours et refusent de parler de la fin de sa carrière. Le Moden Fa Lumana reste le premier parti d’opposition au Parlement et considère toujours Hama Amadou comme son président et chef de file de l’opposition.

Mais en exil depuis plus de deux ans et interdit de toute compétition électorale, ne risque-t-il pas de perdre des soutiens et son parti de s’effriter ? C’est un risque, reconnaît un cadre de son mouvement, qui assure que ses militants se battront jusqu’au bout pour que l’ancien Premier ministre soit candidat en 2021.

Pour y arriver, le parti compte notamment sur une décision de la cour de justice de la Cédéao saisie l’année dernière. Une première audience est programmée début novembre et pourrait en théorie conduire à une révision de la condamnation de l’opposant.

Autre espoir des soutiens de Hama Amadou, un changement du code électoral qui lui interdit aujourd’hui de se présenter. Une possibilité qui n’est pas à l’ordre du jour, même si le texte est contesté.

Après la bataille judiciaire, la bataille politique s’annonce donc rude pour le parti Lumana pour défendre la place de son président qui n’a pas programmé son retour au Niger.

À propos de l'Auteur

Par RFI

À propos Administrateur

19 plusieurs commentaires

  1. « Le dernier mot appartient au tout puissant »

  2. Je pense qu’il est grand temps pour Hama de désigner un dauphin pour ne pas perdre sur toute la ligne. Il faut regarder la réalité en face et l’accepter au lieu de sombrer par orgueil. Quelqu’un qui n’est pas sûr place ne peut pas gagner une bataille. Il aurait dû rentrer au lieu de crier au persécuté. C’est ça la réalité

  3. AINSI FINISSE LES HORS LA LOI. BYE BYE HAMA.

  4. Peut-être nicola a voulu que le PNDS laisse Hama Amadou agir à sa guise.
    Les nicola ont voulu voir le PNDS retourner à l’opposition en laissant Hama prendre tranquillement le pouvoir.
    Sinon que peut-on reprocher au PNDS? De s’être défendu?
    Hama a joué et il a perdu. Où est le problème? A malin, malin et demi

    • En tout cas le PNDS a montré à Hama comment on traite un adversaire politique quand on a le pouvoir.
      La solution, c’est un assassinat politique

      Bravo PNDS de cette belle correction à qq1 qui a pensé être le meilleur dans ce jeux politique

  5. Haba nicola
    Les faits, rien que les faits.
    Les faits sont sacrés et les commentaires sont libres.
    Alors donnons les faits. A notre âme et conscience pour que chacun assume les conséquences courage de ses actes.
    1. Acte I Hama et son parti soutiennent la candidature du Président du PNDS
    2. Acte II le pouvoir fut acquis et avec lui partage. Hama et les siens eurent leur part. (des coquilles d’abord pleines puis ensuite des coquilles plus ou moins vide)
    3. Acte III Hama se met à jouer au plus intelligent, au plus malin pour pousser son allier vers l’opposition et récupérer le pouvoir avec d’autres forces politiques
    4. Acte IV comme il fallait s’attendre, le PNDS riposta
    5. Acte V comme à son habitude le pyromane et lâche prit la fuite
    6. La suite est connue
    Une question et une seule : à qui la faute ?

  6. Hama Amadou a fait de Issoufou Mahamdou alias Charlie President de la Republique et Issoufou en retour utilise ce meme pouvoir pour le liquider. Il suffit de revisiter le parcours de issoufou mahamdou depuis la conference nationale pour se rendre a l´evidence que ce n´est ni de la politique et encore moins de la trahison, mais simplement la preuve qu´il ne porte aucune des valeurs humaines qui sont propres aux nigeriens. C´est genetique et Nicholas Beau ne s´y est pas trompe.

    • Les faits, rien que les faits.
      Les faits sont sacrés et les commentaires sont libres.
      Alors donnons les faits. A notre âme et conscience pour que chacun assume les conséquences courage de ses actes.
      1. Acte I Hama et son parti soutiennent la candidature du Président du PNDS
      2. Acte II le pouvoir fut acquis et avec lui partage. Hama et les siens eurent leur part. (des coquilles d’abord pleines puis ensuite des coquilles plus ou moins vide)
      3. Acte III Hama se met à jouer au plus intelligent, au plus malin pour pousser son allier vers l’opposition et récupérer le pouvoir avec d’autres forces politiques
      4. Acte IV comme il fallait s’attendre, le PNDS riposta
      5. Acte V comme à son habitude le pyromane et lâche prit la fuite
      6. La suite est connue
      Une question et une seule : à qui la faute ?

      • Peut-être nicola a voulu que les PNDS laisse Hama Amadou agit à sa guise.
        Les nicola ont voulu voir le PNDS retourner à l’opposition en laissant Hama prendre tranquillement le pouvoir.
        Sinon que peut-on reprocher au PNDS?
        Hama a joué et il a perdu. Où est le problème? A malin, malin et demi.

    • C’est parce que HAMA est naïf
      S’il savait qui il soutenait !!!!!!!

      MAINTENANT IL LE SAIT

  7. Lu pour vous:
     » Japon: Un salarié fait des pauses déjeuner de trois minutes, ses supérieurs le sanctionnent »
    Comme quoi nous nigériens, nous avons encore un peu d’effort à faire (en termes de discipline et de rigueur dans le travail) pour espérer être au niveau des peuples qui gagnent.
    N’est-il plus confortable de rester le dernier pays du monde en termes d’IDH?
    Tout est question de choix. Et chaque a un coup. Sacrifice ou indignité.

  8. Qui donc lu « étrange destin de Wangrin? »
    A un moment tout souriait à Wangrin, tout réussissait à Wangrin.
    Comme Hama, Wangrin faisait ses coups bas et cela marchait à tous les coups.
    Comme Hama Wangrin choquait, brimait, écrasait,
    Comme Hama Wangrin pensait qu’il était infaillible, invulnérable.
    Jusqu’au jour où Wangrin rencontra le géomancien qui lui prédit que désormais, chaque jour sera meilleur que le jour qui lui succèdera. Autrement dit pour Wangrin ça sera le calvaire jusqu’à la fin de ses jours.
    Je ne souhaite malheur à personne.
    Mais le cas Hama doit interpeler tout croyant.

  9. ALLAH a dit que c’est LUI l’Arrogant. Et si vous faites l’arrogant IL va vous réduire à votre plus simple expression avant de vous rappeler à LUI.

    • Bonjour

      Issoufou a peur de Hama et c’est ce dernier seulement qui peut lui tenir tete
      Dans tous les cas l’histoire jugera qui a trahi l’autre entre ces deux
      Militants du Moden, battez vous pour obtenir la justice
      Qua’allah vous aide, amen

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.