Home ACTUALITE Niger: le programme électronucléaire en marche

Niger: le programme électronucléaire en marche

Source photo: http://oorjaa.wifeo.com/Le Niger compte faire un usage pacifique de ses réserves d’uranium, en développant un partenariat avec des pays qui maîtrise la technologie nucléaire.

Un comité d’orientations stratégiques pour le programme électronucléaire vient d’être mis en place. Ce comité est chargé d’une part, d’examiner et d’orienter les politiques et stratégies pour la mise en œuvre efficiente des projets du programme électronucléaire.

D’autre part, il est chargé d’analyser les résultats des travaux du comité technique national pour le programme électronucléaire et d’orienter les actions à mettre en œuvre aux niveaux national et sous-régional.

Le Niger entend ainsi « assumer face à l’histoire son rôle d’unique pays de la sous-région disposant des ressources en uranium, » déclare le premier ministre Brigi Rafini. Pour ce faire, explique-t-il, une étude de l’offre et de la demande énergétique a été entreprise avec l’aide de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA).

Cette étude a démontré que l’électronucléaire est une option économiquement viable à l’horizon 2030. Pour l’heure, le Niger peut se réjouir de l’acceptation par l’AIEA de son projet « Etude de faisabilité du programme électronucléaire » qui sera financé pour deux ans.

Dans le même ordre d’idée, une équipe de l’AIEA Afrique a séjourné la semaine dernière au Niger. Selon Shaukat Abdulrazak, directeur Division Afrique de l’AIEA, son institution a appuyé le Niger à hauteur de cinq millions d’euros dans différents projets de développement et a « renforcé ses capacités dans l’utilisation pacifique de la science et de la technologie nucléaires ». Et cela dans plusieurs domaines, notamment la gestion des ressources en eau, la santé, l’énergie et la sécurité alimentaire.

Finalisation

Malgré les ressources uranifères exceptionnelles dont il dispose, le Niger reste confronté à plusieurs défis complexes et multidimensionnels. « Les applications pacifiques des sciences et techniques nucléaires peuvent apporter des réponses efficaces à ces défis », déclare Mindaoudou Souley Zeinabou, présidente de la Haute autorité nigérienne à l’énergie atomique (HANEA).

« Ces applications et techniques nucléaires sont un puissant levier pour le développement économique et social durable et elles offrent des avantages sans précédent à ceux qui ont le courage et la volonté de saisir leur potentiel pour conduire le changement », souligne-t-elle.

Conscientes des opportunités multiples qu’offrent les applications nucléaires pacifiques, les autorités nigériennes ont décidé de les prendre en charge, dans toutes leurs dimensions et diversité. « Il s’agit d’en faire un outil efficace de lutte contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire, les problèmes énergétiques, sanitaires et environnementaux, notamment », explique la présidente de la HANEA.

Ainsi, depuis la création de cette institution en 2013, « pas moins de sept projets de loi ont été élaborés dont cinq adoptés par l’assemblée nationale ». Du reste, le Programme nucléaire nigérien est en cours de finalisation.

Horizon

Au Niger, l’uranium représente 5% du PIB et 5% des recettes fiscales. L’activité uranifère est assurée par la Cominak détenue à 31% par l’Etat du Niger, 34% par le groupe français Areva, 25% par le japonais Ourd et l’espagnol Enusa, la Somaïr détenue à 37% par l’Etat du Niger et 63% par Areva.

Une troisième mine d’uranium est exploitée depuis 2006 par la Somina détenue à 33% par le Niger et 37,2% par la CNCC et 24,8% par ZXJOY Invest. Le projet d’une quatrième mine détenue par Areva qui fera du Niger le premier producteur d’uranium a été repoussé à l’horizon 2021.

[author ]Source: http://fr.africatime.com/[/author]

48 Comments

  1. HABA Abdoulaye S

    Pourquoi veux-tu que la centrale de Salkadalma, le barrage de kandadji le développement du solaire, l’énergie éolienne, de l’énergie hydraulique, éolienne soient exclusifs …
    Je constate que même la France mère de la maîtrise du nucléaire (avec notre uranium développe en même temps tous les autres type d’énergie. Pourquoi pas nous? Sommes- nous moins que les français en tant que peuple?
    Ma différence avec toi est que
    – moi je crois au génie de tout peuple pour avancer
    – moi je suis convaincu qu’il n’y a pas de peuple incapable
    – moi je suis convaincu que l’intelligence est la chose la mieux partagée
    – « Si tu peux, dis-tu ? Mais tout est possible pour celui qui croît ». moi je crois contrairement à des gens comme toit qui cultive l’impossible
    – moi je veux que les nigériens aient des attentes et de l’espérance
    -moi je suis de ceux disent aux nigériens « oui, nous pouvons »
    Tu reviens encore « les possibilités réelles » or tout individu normalement constitué sait que les possibilités d’un peuple sont dynamiques.
    Et notre pays a beaucoup de possibilités…
    Abdoulaye,retiens que « marcher c’est poser un pieds devant l’autre et recommencer ».
    Apparemment tu ne le sais pas…

    1. Ta dernière phrase est excellente et, tu vois, je suis d’accord avec toi: marcher c’est mettre un pied devant l’autre, et moi c’est précisément ce que je veux pour notre pays. Toi tu proposes de faire des bonds de 100 mètres à chaque pas, ou bien au lieu de monter une échelle degré par degré tu proposes d’essayer d’aller tout de suite au sommet et c’est comme ça qu’on termine le nez dans le sable, sans avoir rien fait….

      1. Je n’ai jamais, dans tous mes écrits affirmer qu’il faut abandonner les autres projets. C’est dans ta tête qu’ils sont exclusifs. Je sais que mon pays doit avancer vers son autonomie électrique. Et contrairement à toi je ne déteste pas qu’il commence aujourd’hui à développer le nucléaire. Cela lui permettrait de s’autonomiser mais d’autonomiser toute l’Afrique de l’ouest en électricité. Pourquoi pas?
        Tu as eu à me parler de rêve.
        Toutes les grandes réalisations humaines suivent le cheminement suivant
        1° Elle commence par l’utopie
        2¨L’utopie se transforme en rêve
        3° Le rêve devient réalité
        ALLAH nous donné l’uranium. Cela fait longtemps qu’on parle de centrale nucléaire.
        Voilà pourquoi j’applaudis de deux mains quand aujourd’hui mon pays manifeste son désir de réaliser une centrale nucléaire.
        C’est pour moi la première bonne nouvelle de l’année.
        Marcher c’est mettre un pieds devant l’autre et recommencer.
        Maintenant je souhaite que mon pays fasse de grands pas, même pas de 100 m mais des km. Il le faut. C’est mon souhait. C’est aussi ma prière.
        Il n’y a aucune raison de continuer à trouver normal que d’autres peuples utilisent nos propres ressources quand nous on recule.
        Je suis de ceux qui pensent que tous les peuples se valent..

  2. Heureusement pour le Niger et les nigériens: ils n’attendent la permission de Abdoulaye S pour avancer dans la construction de leur avenir

    A bon entendeur…

    1. J’attends que tu construises le barrage de Kandadji qui coute dix fois moins cher qu’une centrale nucléaire et on reparlera du nucléaire. De toutes façons pas la peine de nous épuiser. Ta centrale ne sera construite que dans tes rêves…Quant au fait que nôtre pays stagne, je crois que les irréalistes comme toi qui ne veulent pas étudier le contexte et les possibilités réelles qui nous permettraient d’avancer dans l’ordre du possible, vous nous faites reculer avec vos fantaisies et vos fantasmes irréalisables. C’est vous qui détruisez les petits commerces de Niamey pour qu’on ait une belle capitale!!!Soi disant…en attendant les gens crèvent de vos belles idées.

      1. Pourquoi veux-tu que la centrale de Salkadalma, le barrage de kandadji le développement du solaire, l’énergie éolienne, de l’énergie hydraulique, éolienne soient exclusifs …
        Je constate que même la France mère de la maîtrise du nucléaire (avec notre uranium développe en même temps tous les autres type d’énergie. Pourquoi pas nous? Sommes- nous moins que les français en tant que peuple?
        Ma différence avec toi est que
        – moi je crois au génie de tout peuple pour avancer
        – moi je suis convaincu qu’il n’y a pas de peuple incapable
        – moi je suis convaincu que l’intelligence est la chose la mieux partagée
        – « Si tu peux, dis-tu ? Mais tout est possible pour celui qui croît ». moi je crois contrairement à des gens comme toit qui cultive l’impossible
        – moi je veux que les nigériens aient des attentes et de l’espérance
        -moi je suis de ceux disent aux nigériens « oui, nous pouvons »
        Tu reviens encore « les possibilités réelles » or tout individu normalement constitué sait que les possibilités d’un peuple sont dynamiques.
        Et notre pays a beaucoup de possibilités…
        Abdoulaye,retiens que « marcher c’est poser un pieds devant l’autre et recommencer ».
        Apparemment tu ne le sais pas…

  3. Imaginons que notre pays fournisse l’électricité à toute l’Afrique de l’ouest (plus de 300 millions d’habitants) et imaginons notre chiffre d’affaires en une seule année. Sans compter la fierté d’être un pays qui compte dans la région, un pays sur lequel se base toutes les activités industrielles.
    Mais il faut avoir des ambitions et aucun peuple n’a grandi, n’a compté au plan mondial sans avoir de grandes ambitions.
    Si maintenant nous pensons que nous sommes un sous peuple qui ne cherche qu’à joindre les 2 bouts comme le souhaite un certain Abdoulaye, c’est une autre histoire.
    J’ajouterai que quand les français s’étaient lancés dans la maîtrise de l’atome c’est en se basant sur l’uranium des autres ( des nigérien)
    Heureusement que le Niger et les nigériens n’attendront pas la permission des Abdoulaye S pour avancer dans la construction de leur avenir.

    1. C’est notre souhait a tous Mr kondo,bien que notre pays produisait depuis des années de l’uranium, du charbon,de l’or et du pétrole.pour ne citer que ceux-là , mais malgré tous ça nous sommes toujours dernier sur l’IDH. A bon entendeur salut!!!

  4. Au fait, pour les rêveurs, chevaliers de l’impossible qui font que nous restons tjs dans les problèmes:
    un seul réacteur d’une centrale nucléaire coute 1300 milliards de Francs CFA.
    Qui va payer????

    1. Imagine que ton pays fournissent l’électricité à toute l’Afrique de l’ouest (plus de 300 millions d’habitants) et imagine notre chiffre d’affaires en une seule année. Sans compter la fierté d’être un pays qui compte dans la région, un pays sur lequel se base toutes les activités industrielles.
      Mais il faut avoir des ambitions et aucun peuple n’a grandi, n’a compté au plan mondial sans avoir de grandes ambitions.
      Si maintenant nous pensons que nous sommes un sous peuple qui ne cherche qu’à joindre les 2 bouts, c’est une autre histoire.

  5. moi je pense que ce projet est realisable. Pour la question de securité il faudrait juste trouver le bon emplacement. Le niger a trop souffer, si cela pourra nous permettre de vendre lelectricité alors pourquoi pas? Vendre de lelectricité ces possibl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

LE REPRESENTANT PERMANENT DU PAKISTAN ET PRESIDENT DE L’ECOSOC CHEZ LE REPRESENTANT PARMANENT DU NIGER ET PRESIDENT DU COSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES

Cette audience accordée au Représentant du Pakistan par le Représentant du Niger porte ess…