Home ACTUALITE Niger: l’opposition écartée de la rédaction du rapport sur «l’uraniumgate»

Niger: l’opposition écartée de la rédaction du rapport sur «l’uraniumgate»

Mr Soumana Sanda

Ce mercredi 26 avril, une séance de l’Assemblée nationale à huis clos était convoquée pour discuter du rapport de la commission d’enquête parlementaire sur l’« uraniumgate ». Cette affaire avait été révélée mi-février par la presse locale qui avait dénoncé un système de vente circulaire d’uranium entre Areva et le Niger, via des sociétés russes et libanaises.

Une opération qui aurait permis aux intermédiaires de gagner des dizaines de milliers de dollars, voire des millions pour certains. L’opposition, qui affirme avoir été écartée de la rédaction du rapport, estime que cette affaire dérange le pouvoir.

La commission d’enquête chargée de travailler sur le rapport de « l’uraniumgate » était composée de dix membres dont deux députés de l’opposition qui affirment avoir été écartés de la rédaction de ce rapport. L’opposition, qui du coup a remis au président de l’Assemblée son propre rapport, a donc décidé de boycotter la séance d’hier pour ne pas légitimer le rapport écrit par les députés de la majorité.

Le député de l’opposition et vice-président de la commission d’enquête, Soumana Sanda, estime que cette affaire dérange le pouvoir et que c’est pour cette raison que l’opposition a été écartée de la rédaction du rapport.

« En réalité, c’est un sujet aujourd’hui qui fait trembler les tenants du pouvoir puisque l’implication du directeur de cabinet du président de la République de l’époque, Massaoudou Hassoumi, est confirmée par tous les éléments en notre possession, parce que jamais au Niger un scandale d’une telle ampleur n’a eu lieu, et parce qu’enfin, le peuple nigérien très tôt a été mis au courant par la presse indépendante et attend avec ferveur les conclusions de cette enquête, explique le député.

Donc naturellement, tous les mécanismes ont été mis en branle par les députés de la majorité pour qu’il n’en soit pas ainsi. Mais malheureusement pour eux, la Constitution, le règlement intérieur de l’Assemblée nationale nous autorisent à être membre de cette commission. Nous l’avons été et en cela nous avons pu avoir accès à toutes les informations qui, aujourd’hui, confirment ce que les journaux de la place ont révélé au grand public ».

Contacté, le président de la commission d’enquête n’était pas joignable pour répondre aux questions de la rédaction de RFI.

[author ]Par RFI [/author]

24 Comments

  1. Isoufou n’aime le Niger?
    Ah bon!!
    Malgré toutes ces réalisations?
    Et qui aime donc ce pays?
    Le pyromane et lâche?
    Montrez nous donc une seule réalisation , faite dans l’intérêt du Niger, à laquelle a participé Hama Amadou, après plus de 40 ans passés dans l’appareil d’Etat.
    Pourquoi Hama n’a pas daigner participer à la pose de la première pierre du barrage de Kandadji, du deuxième pont, de la SORAZ?
    Rien que la haine
    Rien que la zizanie
    Rien que les coups tordus.
    Les partisans de Hama Amadou aiment plus leur leader que le Niger, leur pays.
    Pauvres antinationaux..

    1. je suis entièrement d’accord avec vous . le tort de Issoufou est qu’il ne soit pas Djerma s’il l’était ce qu’il a realisé sera considérablement vanté.
      s’il était Djerma tout ce qu’il a fait comme erreur et manquement sera soit caché ou minimisé.
      quand vous voyez un peu les choses au clair tout Président qui ne soit pas Djerma est de facto mauvais .
      Tout Président qui ne permettra pas de faire faux et usage de faux est mauvais .
      Tout Président qui ne permettra pas de voler ou faire des fausses factures ou surfacturation est aussi mauvais .
      Tout Président qui permettra pas aux Djermas d’etre supérieurs aux autre ethnies est mauvais.

  2. Ce qui me semble important dans le combat contre les antinationaux:
    les antinationaux comme TOTO A DIT ne peuvent nous dire qu’ils sont neutres. Les masques sont tombés et TOTO A DIT montre, preuve à l’appui qu’il est le plus grand partisan du pyromane et lâche.

  3. « Une opposition en perte de vitesse ne peut en aucun cas défendre sa cause politique « . La politique ne se résume pas uniquement en règlement des comptes personnels, mais plutot en une analyse objective des actes posés par les tenants du pouvoir dénoncer les dérives de ceux qui sont aux commandes de l’état. Mais au Niger nous faisons face à une organisation terroriste et sectaire camouflée dans une peau aux couleurs des partis politiques. Je ne cesserais jamais de dire que la politique s’apprend à l’école et non dans la rue. il faut avoir la chance d’etre instruit, affronter les caprices de la vie à travers les fronts sociaux pour au moins comprendre ce qu’est la politique et ensuite se faire valoir a travers ses actions. La politique ne se fait jamais par sous traitance mes chers de la nébuleuse secte satanique loumana. Ces gens de la société » si vile »en compagnie des journalistes sans foie vont contribuer à rendre d’avantage votre clan avide d’idéologie et d’orientation politique impopulaire. Votre haine à l’encontre de certaines personalités ciblées du régime actuel vous rendra maigres et aigris. Dieu est avec tout le monde (majorité et opposition) et raison pour laquelle, le soit disant messi de la politique nigérienne a créé son organisation terroriste dénomée ARN avant les élections 1er tour de 2011 dans laquelle il a rassemblé pas mal de gens et après, au second tour il les a laché pour accompagner Son Excellence ISSOUFOU Mahamadou qui devint Président de la République et par la suite il le lacha pour une question de coquille vide pour rejoindre les anciens amis de l’ARN. Hama++ a créé sa propre tombe politique. Chers amis en politique il n’ya pas d’erreur car chaque erreur est imputée sur sa personne raison pour laquelle les anciens compagnons de hama+ de l’ancienne ARN ont refusé de lui tenir compagnie aujourd’hui. Telle que les choses se dessinent en politique internationale que nous copions en Afrique, le pouvoir semble etre loin de cette opposition comme l’horizon qui semble toucher la terre mais …. Combattez politiquement, vendez vos programmes, allez y dans les confins du Niger profond (brousses, hameaux, villages et villes) afin de gagner la confiance de ce vaillant peuple. Acceptez ce qui s’en est sorti de l’enquete parlementaire sur la vente de l’uranate car c’est le résultat de vos propres enquetes.

  4. Une question: comment la sopalin,elle se soustrait à Areva pour liquider sa part tente de faire cette transaction? J’ai toujours dit que c’est une montagne qui cache une souris. C’est juste servir de porteur de la rançon que devait payer Areva pour obtenir la libération de ses agents enlevés à Arlit. On connaît bien cette chanson. Aksar à explicitement parler quand il est coincé. Avant les travaux Bazoum à confirmé que le président est le leur a savoir Karidjo. Que vs dit ce nom quand on parle de cette affaire?

    1. Mais toi laoualy tu vis dans quel monde? On ne dit pas sopalin mais plutot SOPAMIN. S’il te plait cherche un repétiteur pour relever ton niveau. Ok!! ça va de ton intéret

  5. TOTO A DIT, n’es tu la « tête » de l’opposition Nigérienne. Tout laisse croire que tu es tapi à l’ombre sans que personne ne sache qui tu es, tout laisse croire que tu es un autre « KAI Na Tourai » ou son représentant direct. faire de l’opposition n’est pas synonyme de follie. tu ne cherche que de problèmes et ton souhait est le mal sur le pays. Dieu est grand. il faut savoir que un jour vous serez au pouvoir et tu verras que ce que tu fait est mauvais!!!

    1. 😀😂Et qui t’a dit ici que DIEU EST PETIT ?? HEIN…. HEIN ???

      Et si toi, Gaskiya pense…… Et où arrivé à la conclusion…. Ta conclusion que TOTO A DIT se révèle être….. » la tête » de l’opposition Nigérienne » Comme tu dis….. 😕 TOTO À DIT se dit honoré bien que n’ayant cette aptitude ou un quelconque intérêt….. Par consequent te cédé cette place : BONNE CHANCE Gaskiya😊

      1. 😱et😀 c’est quoi même Que autre « KAI Na Tourai ??? 😐

        DIS TU ETRE un KAI NADADGI …. ou KAI DAN DANDJI ???? 😂😂😂

    2. Effectivement TOTO A DIT a tout fait pour brouiller les cartes. Mais la vérité est connue désormais: TOTO A DIT est le chef adjoint des antinationaux. Le chef étant le pyromane et lâche.

    3. le faux Ag , il ne faux pas prendre les gens pour des imbéciles en te prénommant Ag POUR TE PASSER pour un Touareg que tu n’es pas .Sur ce site tout le monde utilise un pseudo et non un nom surtout que vous vous livrez à des injures

  6. le rapport de la majorité et de l’opposition c’est la même chose, la seule difference et la majorité banaliise l’affaire comme nous sommes gourvernés par des gangues, donc le chien aboie la caravane passe. C’est ridicule ou au plus haut sommet d’un Etat ils jouent au kalekalé même si c’est vrais que l’Uranium n’appartient au niger. Mon inquiètude est que cet uranium peut être du niger et pour être la production de plusieurs années déjà vendu en avance comme cela les générations futurs continuent à payer comme pour le pétrole. Que LE BON DIEU vienne en aide au niger Amene

    1. Vraiment , j’en conviens avec vous, Askia que beaucoup de ceux qui entourent le président IM n’aiment pas ce pays et sont d’une espèce qu’on trouverait dans les organisations mafieuses et non dans un Etat, parole d’un nigérien soucieux de l’avenir de ce pays qui est aussi membre d’un parti de la MRN. J’ai peur pour ce pays si IM ne change pas de méthode de gouvernance

      1. Isoufou n’aime le Niger?
        Ah bon!!
        Malgré toutes ces réalisations?
        Et qui aime donc ce pays?
        Le pyromane et lâche?
        Montrez nous donc une seule réalisation , faite dans l’intérêt du Niger, à laquelle a participé Hama Amadou, après plus de 40 ans passés dans l’appareil d’Etat.
        Pourquoi Hama n’a pas daigner participer à la pose de la première pierre du barrage de Kandadji, du deuxième pont, de la SORAZ?
        Rien que la haine
        Rien que la zizanie
        Rien que les coups tordus.
        Les partisans de Hama Amadou aiment plus leur leader que le Niger, leur pays.
        Pauvres antinationaux..

  7. TOH😊😊 TOHHH !! 😇😉

    VOICI MAINTENANT l’autre rapport de la commission parlementaire de la majorité a transmis au gouvernement de MANGEMENT que TOTO A DIT a vu…. a lu et partage….

    « La commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur l’affaire de l’Uraniumgate au Niger a rendu son rapport au président de l’Assemblée nationale. Elle estime que Niamey a bien participé à une transaction avec Areva en 2011, sans toutefois dépenser le moindre sou.

    Selon les conclusions de la commission d’enquête parlementaire, qui ont été transmises au gouvernement mercredi 26 avril et dont Jeune Afrique a obtenu copie, Hassoumi Massaoudou, à l’époque directeur de cabinet du président Issoufou, a bien été sollicité en 2011 par Sébastien de Montessus, directeur de la branche Mines d’Areva. Ce dernier proposait au Niger d’intégrer, via la Sopamin, une transaction de 5,5 millions de livres d’uranium passée entre le géant du nucléaire français et la société Optima Energy, pour 319, 826 millions d’euros.

    En échange, Areva s’engageait à dédommager Niamey, en lui accordant des fonds officiellement dédiés à aider le pays à sécuriser ses sites miniers, notamment autour d’Arlit, visés peu auparavant par des preneurs d’otages.

    Officiellement mandaté par la Sopamin, Hassoumi Massaoudou, aujourd’hui ministre des Finances, aurait donc créé le 8 décembre 2011 un compte bancaire à la BNP Paribas, destiné à recevoir les fonds versés par Areva et devant servir à payer l’uranium fourni par la société Optima Energy.

    Un intermédiaire à 800 000 dollars

    Le 9 décembre, Areva, via sa filiale à Francfort, en Allemagne, crédite le compte de la Sopamin de la somme de 320 649 942, 72 dollars. Le 15, la Sopamin transfère 319 825 078, 52 dollars sur le compte d’Optima Energy à Dubaï pour l’achat de l’uranium.

    Bilan de l’opération, comme l’indique le relevé bancaire que Jeune Afrique a pu consulter : Niamey réalise une plus-value d’un peu plus de 800 000 dollars, en ayant accepté de servir d’intermédiaire pour Areva. Ces fonds sont reversés le 28 décembre au Trésor nigérien, puis mis à disposition de la présidence le 18 janvier 2012, à la demande d’Hassoumi Massoudou.

    Selon le ministre des Finances, auditionné, comme tous les acteurs du dossier, pendant près d’une heure et demie par la commission le 28 mars dernier, la somme aurait alors été investie dans la sécurisation des sites miniers du pays. En conclusion, la commission d’enquête parlementaire « rejette donc tous les soupçons » de détournements avancés par une partie de la presse nigérienne, explique Saddi Soumaïla, son président.

    « L’argent n’est pas celui du Niger »

    « L’argent ayant servi à l’achat de l’uranium n’est ni celui du Niger, ni celui de la Sopamin, mais vient d’Areva », ajoute la commission. Elle regrette par ailleurs les retombées négatives pour la Sopamin, explique-t-elle dans le document remis à la présidence de l’Assemblée nationale.

    Le document n’a toutefois pas été validé par deux des dix membres de la commission, issus de l’opposition. Ceux-ci, dont le député Soumana Sanda, estiment avoir été mis à l’écart de sa rédaction. Une accusation que rejette formellement Saddi Soumaïla, contacté par Jeune Afrique, dénonçant une manœuvre politique.

    L’affaire ne se limite toutefois pas à sa partie nigérienne, la justice française ayant lancé des investigations dès 2015 sur cette transaction d’uranium, qui incluait également une société russe, Energo Alyans. Selon Areva, la vente aurait en réalité été finalement annulée, Optima Energy n’étant pas parvenue à assurer la livraison du stock.

    Les sommes engagées auraient alors été remboursées, notamment entre Optima Energy et Areva. Les enquêteurs se sont notamment interrogés sur de possibles dédommagements payés à l’occasion de l’annulation du montage et ayant pu donner lieu à des versements de commissions. »

    DONC 😱😱😱TCHIÉEEEEEEEE

    Une même affaire, DEUX RAPPORTS ????

    QU’EST CE QU’IL Y A LIEU DE FAIRE…. Pour que le bas peuple et le Niger rentrent dans leur droit quand l’on est face d’un dilemme d’une classe politique kleptomane même pipe même tabac qu’il s’agisse du pouvoir comme de l’opposition ????😳😳😙😙😖😖🙎🙎..

  8. 😱😱TOH ??? 😎😎 TOH ?? 😱😱

    C’est QUOI MÊME CE DILATOIRE DE BORDEL de Tamtaminfo ??

    Pourquoi NE PUBLIEZ VOUS le rapport de l’opposition SIEGANT dans la commission d’enquête parlementaire sur les 200 MILLIARDS VOLATILISÉS : ABRADABRAAAA ????

    ET AU MONDE d’apprécier….. D’accord 😀😀😀TOTO A DIT va partager ce qu’il a vu et lu….

    Rapport des représentants de l’opposition au sein de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire des deux cents milliards de francs CFA viré du compte de la Sopamin dans un compte à DUBAI par Mr Hassoumi Massaoudou Directeur de Cabinet du Président de la République (à l’époque des faits) NIAMEY le 24 avril 2017.

    Lorsque le 03 mars 2017, l’opposition parlementaire déposait sur le bureau du Président de l’Assemblée Nationale une demande de mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur l’affaire dite « URANIUMGATE » c’était pour faire toute la lumière sur ce scandale sans précédent par sa nature, son ampleur et la fonction des protagonistes.

    En effet :
    – Par sa nature ce scandale révélé par la presse indépendante porte sur une transaction douteuse assimilée à un détournement massif de deniers publics et un blanchiment de capitaux à grande échelle,
    – Par son ampleur il porte sur une vente circulaire et frauduleuse de 55 millions de livres d’uranium propriété des filiales de Sopamin et Areva, dune valeur de plus de deux cent milliards de francs CFA,
    – Par la fonction des protagonistes il s’agit pour la première fois dans notre pays du Directeur de Cabinet du président de la République, qui est directement impliqué.
    Les faits relatés par la presse, notamment l’hebdomadaire Le Courrier, étant étayés par des preuves accablantes, il s’agissait donc pour nous uniquement de recueillir les aveux des mis en cause par rapport au rôle joué par chacun et les bénéfices tirés à titre personnel ,les noms des complices nationaux et internationaux puis le relevé du compte de Sopamin créé par le directeur de cabinet du président de la république en toute illégalité auprès de BNP Paribas (il est fort à craindre que ce compte n’ait pas recueilli seulement les ressources liés à cette affaire mais bien d’autres qui ont suscité beaucoup d’interrogations mais dont on a aucune trace )
    Pour rappel, ce compte a été ouvert le 08 Décembre 2011 avec début de mouvements dès le 09 D2cembre 2011, alors même que le fameux mandat, à l’insu du conseil d’administration de la sopamin n’a été délivré que le 14 Décembre 2011.
    Le champ d’application du dit mandat quoique non conforme a été clairement déterminé selon le Directeur Général de SOPAMIN de l’époque, à savoir : réfléchir à des modalités financières pour la sécurisation des activités uranifères.
    Nous avouons ici toute notre surprise lorsque contre toute attente, la majorité a donné son accord pour la mise en place de ladite commission.
    Malheureusement nous avons compris chemin faisant que la majorité pensait pouvoir compter sur sa prédominance au sein de la commission pour imposer SA VERSION oubliant de fait que la vérité ne s’établit pas par le vote mais par les faits.
    La précipitation avec laquelle un soit disant rapport est déposé 17 jours avant le délai imparti, après un travail de la commission organisé en catimini le 15 Avril consacré à l’examen et au vote de la levée d’immunité d’un Député et la mise en accusation de deux anciens ministres, prouve à suffisance la volonté de torpiller le processus de la manifestation de la vérité.
    Et les faits que nous avons pu établir au cours de nos auditions confirment ce qui suit :

    – Le DIRECTEUR DE CABINET DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE reconnaît avoir ouvert un compte au nom de la Sopamin auprès de BNP Paribas le 08 Décembre 2011,
    – Le DIRECTEUR DE CABINET DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Massoudou Hassoumi reconnaît avoir signé un ordre de virement de 200 milliards de francs du compte de Sopamin à BNP PARIBAS dans un compte à DUBAI,
    – Le DIRECTEUR DE CABINET DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Massoudou Hassoumi reconnaît avoir signé sur la facture adressée à sopamin par OPTIMA ENERGY,
    – Le Directeur Général de la Sopamin au moment des faits Mr Hammadou Hama reconnaît avoir donné mandat au directeur de cabinet du président de la République le 14 Décembre 2011 après avoir été convoqué au cabinet du Directeur de cabinet Adjoint le 06 Décembre 2011 en présence du Vice-président d’Areva monsieur De MONTESSU,
    – Le Directeur Général de la Sopamin Mr Hammadou Hama ne conteste pas sa signature sur le document attestant que les fonds appartiennent à Sopamin mais dit ne pas se souvenir avoir fourni un tel document.
    Toujours selon lui, à la demande de la Présidence de la République, deux chèques leur ont été émis le 19 Janvier 2012 : De Trois cent millions ( 300 000 000) et le 20 janvier 2012 de soixante dix sept millions (77 000 000).
    Il dit n’avoir jamais manipulé le compte, n’avoir jamais tiré un profit personnel et que tout ce qui se serait fait antérieurement au 14 Décembre 2011 n’est pas fait avec lui,
    – Le Directeur de cabinet de l’époque Massoudou Hassoumi est revenu sur certains aspects de sa conférence de presse qu’il dit avoir tenue de mémoire , en dépit de la gravité de l’affaire et l’émoi suscité au sein de l’opinion,
    – L’ancien PCA na jamais eu connaissance de cette affaire avant quelle soit révélée par la presse,
    – Le DG actuel et le PCA actuel également, étaient au courant comme tout le monde à travers la presse,
    – La commission na fait aucune démarche visant à obtenir le relevé du compte de sopamin chez BNP.

    – La commission n’a fait aucune démarche visant à entendre les autres complices.
    – Il n’existe aucune trace de virement de 800 millions de francs CFA de Areva à Sopamin,
    – Il n’existe aucune trace de virement de 800 millions de francs CFA de sopamin au trésor national correspondant à une quelconque commission,
    – Il n’existe aucune trace de ces fonds dans la loi rectificative 2011 et dans la loi de règlement 2011,
    – La commission n’a jamais reçu la copie du journal-banque, du grand livre et la balance de clôture de l’année ou les écritures sont passées et qu’elle a demandé à la Sopamin de mettre à sa disposition.

    Il ressort de ce qui précède :
    – Que les différentes auditions, n’ont fait qu’amplifier le doute quant à cette transaction,

    – Que l’implication du directeur de cabinet du PR monsieur Massoudou Hassoumi est confirmée et que seule une action judiciaire permettra au peuple Nigérien de rentrer dans ses droits et de démêler les ficelles de ce vaste scandale qui a fortement entaché la crédibilité de notre pays.

    NOUS RECOMMANDONS PAR CONSÉQUENT QUE L’ASSEMBLÉE NATIONALE VOTE UNE MISE EN ACCUSATION CONTRE LE DIRECTEUR DE CABINET DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE MONSIEUR MASSOUDOU HASSOUMI

    ONT SIGNÉ :
    LES DEUX SEULS MEMBRES DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE PARLEMENTAIRE AU TITRE DE L’OPPOSITION :

    Mr SOUMANA SANDA : Vice-président de la commission d’enquête parlementaire,

    Mr MANMAN DJIBO : Membre de la commission.

    1. Comme on le voit les TOTO A DIT ont fait diligence pour publier leur propre rapport d’enquête.
      Peut-on vraiment s’attendre à une autre position de la part des partisans du pyromane et lâche.
      Compte tenu de l’accueil chaleureux que Massaoudou a réservé à leur mentor lors de son retour raté on ne peut s’attendre à un autre comportement des antinationaux vis à vis de l’ancien ministre de l’intérieur.

      1. SI TU N’ES PAS AUSSI BETE DE NAISSANCE… tu sauras que ces rapports sont sur le net au monde entier de lire ….
        Quelle ânerie ! avec tout le respect que TOTO A DIT ait pour les ânes.

          1. Pauvre TOTO A DIT; manquant d’arguments les partisans du pyromane et lâche comme TOTO A DIT n’ont que des insultes à la bouche.

  9. l opposition s est plutôt soustrait ;dire qu elle a été écartée ça c est sa version a elle .une opposition vomit par ses propres militants .

  10. C’est clairement dit dans le rapport que l’argent appartient à Areva. Mais parce qu’au Niger depuis que les « sai ni na iya » autrement « moi seul sait faire ou connait » sont à l’opposition il n’y a plus de secret d’Etat. Pendant qu’ils étaient au pouvoir ils ont placé des plantons et autres chefs de bureau d’ordre dans tous les ministères. Ces gens leur rendent compte de toutes les correspondances administratives. Quel pays sans secret d’Etat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Pose de la première pierre, pour la construction du Pipeline Niger-Bénin par le Président de la République Issoufou Mahamadou…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou  a lancé officielle…