Accueil / ACTUALITE / Niger-Rachat d’Orange: Maroc Télécoms hors course, TELECEL RCA et RIMBO retenus…

Niger-Rachat d’Orange: Maroc Télécoms hors course, TELECEL RCA et RIMBO retenus…

Après la multinationale sud-africaine MTN qui a jeté l’éponge et l’espagnol Vodafone, le géant marocain de la téléphonie Maroc Telecom en bonne position pour la reprise de la filiale nigérienne du Groupe Orange (Orange Niger), vient d’être disqualifié.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique ce vendredi 07 juin 2019, deux sociétés ont été au finish retenues: il s’agit de TELECEL RCA et Rimbo Holding. La première a présenté la meilleure offre financière par rapport aux concurrents, tandis que Rimbo Holding garantit mieux le plan social des travailleurs d’Orange Niger. Exclusif

Le processus d’acquisition d’Orange Niger, filiale du Groupe français Orange (France Télécoms) est entré dans sa dernière phase. C’est presque le bout du tunnel. La filiale Orange Niger dans l’attente de sa lune de miel avec le nouvel acquéreur se mettra bientôt sur les pylônes de ce dernier.

Selon des informations exclusives en possession de Confidentiel Afrique, le géant marocain de la téléphonie qui était en pole position est disqualifié et est sorti de la course. Les raisons? Confidentiel Afrique a appris de sources bien informées que l’offre de l’opérateur marocain est loin devant les deux autres offres de ses concurrents. Il s’agit de TELECEL RCA et de Rimbo Holding.

Telecel RCA selon nos informations a présenté la meilleure offre financière, alors que celle de Rimbo Holding, nom du richissime homme d’affaires nigérien Rhissa Mohamed Alias Rimbo qui a fait fortune dans les télécoms, le transport et les services financiers bancaires, garantit les emplois des travailleurs nigériens d’Orange Niger.

Rimbo Holding a donc présenté un Plan social béton que ses concurrents ont relégué en seconde zone. Une bataille féroce oppose désormais après la sortie de Maroc Telecom, MTN et Vodafone, TELECEL RCA à Rimbo Holding. Selon des informations parvenues à Confidentiel Afrique, le français Dominique Aubert qui officie jusque là comme Directeur Général d’Orange Niger, pencherait du côté de Rimbo Holding pour le rachat de Orange Niger.

Il est à rappeler que l’homme d’affaires nigérien Rhissa Mohamed Alias Rimbo se trouve être lui-même Président du Conseil d’Administration d’Orange Niger. Aux dernières nouvelles, le repreneur final qui s’offrira Orange Niger devra prendre en charge le concordat estimé à près de 40 milliards de FCFA et garder le personnel d’Orange Niger.

La filiale Orange Niger a réalisé un chiffre d’affaires fin 2017 de 66 milliards de FCFA. Elle affiche donc une santé financière remarquable malgré son récent bras de fer avec le service des impôts de l’État nigérien. Aux dernières nouvelles, la décision finale sera connue de ses actionnaires et de ses partenaires stratégiques avant le 12 juin prochain. Nous y reviendrons.

Par Ismael AIDARA (Confidentiel Afrique)

À propos Administrateur

7 plusieurs commentaires

  1. C’est que TOTO A DIT …….. Sans considération aucune pour le cas du Niger ….. En terme de prestation …. De satisfaction des attentes des clients ……. De plus de crédits ……….. De data …..de pulse service mashup plan ……plan appel vers les autres opérateurs a l’avantage du client utilisateur….convient il de donner le thumb up …. De donner crédit a MTN…. Et il s’est démarqué sous d’autres face a VODAFONE, AIRTEL,, ORANGE, TICO. . Pour sur et parole de TOTO A DIT .. le Niger a raté une occasion…d’un opérateur et son know how…..et surtout customer oriented…..

    Juste dit en passant…..

  2. Qu’Allah aide Rimbo à acquérir cette société!

  3. Y’a des gens payé pour la gestion ,qui ont les compétences requises .Rimbo sera juste propriétaire, et je suis sûr que les gens de Rimbo peuvent choisir des bons gestionnaires.

  4. C’est très inquiétant. RIMBO et Telecel RCA (CENTRAFRIQUE???) n’ont pas une expertise aux regards des enjeux. Soignons sérieux, il faut reprendre l’appel d’offre.

  5. Tous les média reprennent les mêmes infos ressorties du mail qui a fuité, aucun effort de recherche, approfondissement, analyse….

  6. Pourquoi ne pas faire une analyse profonde de l’article? Le remettre ici n’a presque peu de valeur ajoutée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.