Accueil / ACTUALITE / NIGER/USA/DIASPORA : UN NIGÉRIEN CANDIDAT AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES DANS UNE VILLE AMÉRICAINE

NIGER/USA/DIASPORA : UN NIGÉRIEN CANDIDAT AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES DANS UNE VILLE AMÉRICAINE

Un membre de la diaspora nigérienne aux Etats-Unis, M. Mohamed Baki a annoncé Vendredi sa candidature au poste de conseiller municipal de la ville de Greensboro en Caroline du Nord ou vit une importante communauté nigérienne.

« Dans l’optique de mieux intégrer notre pays d’accueil et de continuer à apporter notre participation sociale, économique et intellectuelle afin de mieux nous titulariser dans les communauté dans lesquelles nous vivons,  Baki a décidé de se présenter à un poste politique à la municipalité de Greensboro » a expliqué la porte-parole du bureau de campagne de Mr Mohamed Baki, Madame Amina Tahirou. Dans une correspondance adressée au Conseil des Nigériens aux Etats-Unis (CONUSA) et dont Niger inter a obtenu une copie Madame Amina Tahirou a indiqué que les élections primaires auront lieu le 10 Octobre prochain tandis que le scrutin général est prévu un mois plus tard, le 7 Novembre 2017 précisément.

Réagissant à cette candidature, le président du CONUSA Mr. Seybou Douma appelle tous les nigériens à se mobiliser pour le candidat de la diaspora nigérienne et africaine.  « Je demande instamment à tous nos frères et sœurs nigériens de Greensboro de l’appuyer, de sortir et voter pour lui. Il a besoin du soutien de la communauté nigérienne et de la diaspora africaine en général »a affirmé Mr Douma, estimant qu’au-delà de la personne de Mohamed Bakie, cette candidature montre la voix à suivre pour les futures générations d’immigrés africains qui peuvent postuler à n’importe quel poste, qu’il soit au niveau local, étatique ou fédéral.
Sur place à Greensboro même, la communauté nigérienne a décidé de mener campagne de porte à porte pour mobiliser les électeurs en faveur de M. Mohamed Bakie, car dans cette ville du Caroline du Nord, communément appelée « Petit Niamey », beaucoup de nigériens et africains ont élu domicile depuis des années. La candidature de Mohamed Bakie tombe donc à point mené pour permettre à la diaspora africaine de sortir davantage de l’ombre.
Toutefois, Mr Mohamed Baki qui veut ratisser large se présente en candidat des pauvres et laisser pour contre, dénonçant l’échec des membres du conseil municipal sortant. « Les membres actuels du conseil municipal ont également échoué à unir nos communautés en s’engageant dans des combats perpétuels et des comportements négatifs non seulement contre eux-mêmes, mais surtout contre nos meilleurs intérêts », déclare -t-il à News and Record, un journal local.
Titulaire d’un diplôme en administration des affaires de l’Université de High Point, M. Mohamed Baki a suivi des programmes de troisième cycle à l’Université de Duke et de Boston.

À propos de l'Auteur

Abdoulaziz Moussa (Niger Inter)

À propos Administrateur

16 plusieurs commentaires

  1. Bonne chance au candidat plaise à dieu.

  2. Étant donné que généralement les Nigériens à l’extérieur se tiennent main dans la main j’ose espérer que nos compatriotes et même tous les Africains et Africaines bien sur, voteront pour notre frère BAKI.
    D’ici accompagnons le avec nos prières et Incha Allahou il sera élu.

  3. President of Nombia

    Je suis ravis de la candidature du Nigérien Baki et je lui souhaite bonne chance. Au prochaine présidentielle USA, je serai aussi candidat car nous nambiens, nous sommes des citoyens américain.

  4. Si seulement les Nigériens aux USA pouvaient véritablement avoir un esprit communautariste et dans un sursaut d’orgueil s’approprier cette campagne électorale, on pourrait d’ores et dejà penser aux futurs candidats dans d’autres villes Americaines.

  5. 😊😉 Et quand TOTO A DIT partage et dit qu’en est il du cas du TOTO A DIT Africain qui est devenu Politicien dans pays meme de HITLER , jusqu’a postuler pour une REELECTION en ALLEMAGNE…..WiWi le meme HITLER qui a oublie de Taper ces bavards de Frenchiez jusqu’a la mer rouge …….et a la ligne….mais est ce que tu es force…..? 😆😀:

    En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une circonscription d’ex-RDA, aspire à la normalité malgré les injures racistes qui pleuvent sur lui dans cette région où prospère la xénophobie.

    « A tous les racistes : I’m not your negro! » (« Je ne suis pas votre nègre ! »): sur Facebook, Karamba Diaby, né au Sénégal il y a 55 ans, a tapé du poing sur la table pour répondre aux néo-nazis qui l’agonissent d’injures alors qu’il bat le pavé pour se faire réélire lors des législatives du 24 septembre.

    Car derrière l’apparente quiétude de la campagne et d’une élection qui paraît promise à Angela Merkel, la colère aux marges de l’échiquier politique gronde. Et avec lui le ressentiment à l’égard des étrangers.

    Le candidat social-démocrate de la ville de Halle dénonce ceux qui déversent leur fiel sur lui à coup de « singe noir » et de « ce mot en n » qu’il refuse désormais de prononcer. Il a porté plainte contre le parti néo-nazi NPD à l’origine de cette campagne.

    « Les commentaires sont devenus très, très agressifs » sur les réseaux sociaux, affirme à l’AFP ce docteur en chimie élu député pour la première fois il y a quatre ans.

    Avec un autre Allemand d’origine sénégalaise, ils sont les deux premiers noirs de l’Histoire à siéger au Bundestag.

    Karamba Diaby, qui a reçu des centaines d’e-mails injurieux et des menaces de mort dans le passé, considère que « c’est un devoir de toute la société » de faire front. Car « il n’y a pas de liberté d’opinion quand on insulte quelqu’un. »

    Dignité d’une personne

    « La dignité d’une personne est inscrite dans notre Constitution », martèle cet homme qui parle parfaitement l’allemand, le français et le mandinka. Et « je ne me laisse pas intimider par qui que ce soit. »

    Le député né en Casamance aimerait qu’on ne le renvoie plus sans cesse à sa couleur de peau. « Si le fait que quelqu’un qui vit ici depuis plus de 31 ans, qui a étudié ici, qui a sa famille ici […] pose sa candidature au parlement est un événement extraordinaire et une sensation, c’est très dommage », juge-t-il.

    Mais sur les terres désindustrialisées de l’ancienne RDA communiste, le racisme fait florès. Halle, ville de 230 000 habitants qui ne compte que quelque 7 % d’étrangers et accueille 4 000 réfugiés, est considérée comme un fief néo-nazi.

    En outre, le jeune parti nationaliste et anti-migrants Alternative pour l’Allemagne (AfD) a enregistré dans sa région un score record de plus de 24 % l’an dernier.

    Sur la place principale de Halle, Karamba Diaby enchaîne ce matin-là les échanges chaleureux. Très loin de la haine sur internet. « Karamba ! », lance un jeune poing levé en signe de victoire. « Tu viens au match samedi ? », lui demande un autre alors que grimpé sur un escabeau, le député se débat avec une affiche de campagne qu’il faut accrocher au lampadaire.

    Naturalisé en 2001

    « Je dis toujours aux étrangers que quand tu es en Allemagne, tu dois la considérer comme ton pays », reprend Diaby, naturalisé allemand en 2001.

    Malgré tout, pour lui « l’Allemagne est un pays ouvert » qui a beaucoup changé depuis qu’il a débarqué, un jour d’octobre 1985, dans la RDA communiste. Pour seul bagage, le jeune Sénégalais disposait d’une bourse d’études décrochée grâce à ses activités dans une organisation estudiantine de gauche dans son pays natal.

    « Je savais seulement deux mots, ‘Bundesliga’ et ‘BMW’ » en arrivant », sourit Diaby qui a fréquenté au lycée l’actuel président sénégalais, Macky Sall. Et « les conditions n’étaient pas faciles » dans ce régime dictatorial.

    Les Allemands de l’Est vivaient en vase clos, les Africains, essentiellement des étudiants venus de pays socialistes, n’étaient guère intégrés.

    Quand le mur de Berlin s’effondre en 1989, le racisme à l’Est se déchaîne. Un soir de 1991, descendant d’un bus, le jeune doctorant est agressé physiquement. Diaby n’aime guère évoquer ce souvenir.

    Marié à une Allemande, il reste dans le pays, s’engage au SPD où il veut aujourd’hui se battre pour l’éducation, « l’un des grands défis » du pays.

    Sa thèse de doctorat, il l’a consacrée à la pollution de sols dans les jardins ouvriers, ces lopins de terre typiques de son pays d’adoption.

    AH WIWI ……REDIS a ces constipes xenophobes…… THAT you are not their NEGRO

    • blabla bla bla
      copier/coller
      Man u have to be serious or close yr mouth
      fucking liar
      fucking faker

      • 😀 And since when Sharing become phony😆
        What a Turd !

        Watch your mouth with those derogatory f word…….

        SHOW TOTO A DIT his so calling lies or are saying or questioning the fact that, Karamba Diaby, an African Senegalese-born German chemist and politician is not now seeking re-reelection ?

        …..say it …… Genuine Moron !

        And TOTO A DIT does not entertain a dickhread or peabrain of your kind.. : a WASTE OF TIME😂
        In fact why TOTO A DIT chooses to waste 3 mn of his 😆?

        IF you weren’t so dunce, you should notice that TOTO A DIT stated and started his input by ….Et quand TOTO A DIT partage…..
        Do you know the meaning or connotation of PARTAGE even in french , dumbo ? 😥

        • 😱😱TOH ????? 😱😱😱

          Where is the lie ?
          Where is the fakeness ?
          Where is the hoax ?

          Say or show It ..

          😊😕 And who even , said and TOTO A DIT quote…… SURELY SILENT CAN SOMETIMES BE THE MUST ELOQUENT REPLY…….
          Can you comprehend that Mister or Miss wannabe GENUINE😂😄

  6. Bonne chance mon frère que Dieu te vien en aide Amine

  7. Cela demontre que le zenophobisme qui se montre au Niger doit etre bani. Même un Africain de l’Ouest ne peut pas imaginer à cela au Niger à plus forte raison un Americain. Vive Baba Alfa

  8. les nigériens s’intègrent bien dans leurs pays d’accueil, ça ne peut que nous réconforter, il n’y a pas longtemps, c’était un autre nigérien en Belgique qui a fini par avoir un poste de ce genre, en tout cas bonne chance

  9. Mahamadou Abdourahmane

    Je suis très émerveillé par votre courage. Bonne chance frère nigérien, que Dieu soit ton guide et protecteur.

  10. Courae mon frere et bonne chance

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*