Accueil / ACTUALITE / ONU: Antonio Guterres plaide pour un soutien fort au G5 Sahel

ONU: Antonio Guterres plaide pour un soutien fort au G5 Sahel

A quelques jours de la visite du Conseil de sécurité au Mali, du 19 au 23 octobre, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a présenté ses recommandations pour un soutien accru à la force antiterroriste du G5 Sahel. Il note le niveau de préparation très disparate des cinq pays du Sahel, le manque d’équipement et de financement et appelle les Etats membres à être « ambitieux ».

Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau

Antonio Guterres se serait personnellement impliqué dans ce rapport, selon une source qui indique qu’il souhaitait que le langage soit volontairement très engagé. Le G5 Sahel est une opportunité à ne pas laisser passer, écrit-il. Et il prévient indirectement les Etats-Unis, réfractaires à apporter un appui financier : le coût de l’inaction sera bien plus élevé qu’un soutien à cette force.

Puis il liste les besoins colossaux : le G5 Sahel cherche toujours 300 millions d’euros de financement. Il manque d’équipements les plus basiques comme des gilets pare-balles, des moyens de communication et de renseignements. Les visions stratégiques au sein de cette force africaine ont aussi du mal à s’accorder.

Nouvelle réunion le 30 octobre

L’aide multilatérale est donc nécessaire et le secrétaire général plaide pour trois options, de la plus ambitieuse, avec le vote d’un mandat robuste et la création d’un bureau des Nations unies en soutien à cette force, à la plus économique avec un simple soutien logistique de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma). La présence de l’ONU est indispensable assure encore le patron de l’ONU qui craint des violations des droits de l’homme lors de ces opérations antiterroristes, le cadre légal étant encore très flou.

Les diplomates du Conseil de sécurité qui doivent se rendre au Mali jeudi prochain auront donc la possibilité de mettre ces recommandations en perspective avant de se retrouver à New York, le 30 octobre, pour déterminer la meilleure approche.

À propos de l'Auteur

Par RFI

À propos Administrateur

4 plusieurs commentaires

  1. OU SONT LES DRONES ???
    QUE VALENT LES PRESENCES DE CES FORCES ETRANGERES ….QUAND DES NIGERIENS CONTINUENT A MOURIR COMME DES MOUCHES…….
    ENCORE UNE FOIS …’.JAMAIS DE MEMOIRE INDIVIDUELLE OU COLLECTIVE….. LES FDS N’ONT PLEURE AUTANT DES LEURS

    ENCORE UNE FOIS DES FAMILLES SONT ENDEUILLEES

    ENCORE UNE FOIS LE DRAPEAU SERA MIS EN BERNE….

    ENCORE UNE FOIS MEME LE CALCULEMA AURA DES DIFFICULTES POUR ENREGISTRER LE NOMBRE DE MORTS EXACT EN DEPIT DE CES INVASIONS DE CES BASES ETRANGERES ILLEGALES…..
    QUE FOUTENT OU VALENT LEURS SERVICES DE RENSEIGNEMENTS QUAND DES NIGERIENNES CREVENT ET TOMBENT COMME DES MOUCHES…….?
    13 GENDARMES TUÉS…. au moins lors d’une seule attaque ….ce n’est pas de l’amusement
    DE QUELLE SECURITÉ PARLE T ON LA MEME …?.

    QUELLE SECURITÉ INSECURISÉE !!!! ….😬😬

    Et quand malheureusement TOTO A DIT partage l’hecatombe…….:😢😢😢

    NIGER: NOUVELLE ATTAQUE TERRORISTE CONTRE LE CAMP DE LA GENDARMERIE D’AYOROU

    Au NIGER, LE CAMP DE LA GENDARMERIE D’AYOROU, LOCALITÉ SITUÉE À 180 KM AU NORD DE NIAMEY, DANS LA RÉGION DE TILLABÉRY, À LA FRONTIÈRE MALIENNE, A ÉTÉ ATTAQUÉ, CE SAMEDI MATIN 21 OCTOBRE. AU MOINS 13 GENDARMES ONT ÉTÉ TUÉS. EN DEUX SEMAINES D’INTERVALLE, DES ISLAMISTES ARMÉS PRÉSUMÉS ONT FRANCHI LA FRONTIÈRE NIGÉRIENNE À TROIS REPRISES, À TONGO TONGO, KOLMANE ET YAOROU. DES OPÉRATIONS DE RATISSAGE SONT EN COURS.

    C’est la seconde fois que la brigade de la gendarmerie d’Ayorou a été attaquée. Arrivés du côté est de la ville, en direction des camps des réfugiés maliens de Tabareybarey, les assaillants à bord de plusieurs véhicules 4×4 ont envahi le camp de la gendarmerie. Au moins treize gendarmes ont été tués et cinq autres blessés.

    Avant de fuir en direction de la frontière malienne, les assaillants ont pillé le magasin de la brigade de la gendarmerie et emporté du matériel de guerre ainsi que trois véhicules de gendarmes.

    Sitôt l’alerte donnée, les premiers renforts, venus du camp de parachutistes de Yassen, sont partis à leur poursuite. Toutes les positions militaires de la zone ont été mises en alerte et des moyens aériens ont été mobilisés.

    A Ayorou, plusieurs personnes contactées pointent du doigt le camp de réfugiés de Tabareybarey, situé à seulement 4 km de la ville attaquée. Selon des sources sécuritaires, ce camp pourrait servir de refuge aux terroristes qui planifient leur opération, en toute tranquillité.

    « Le camp est un endroit idéal pour stocker des armes, avant toute opération dans la zone », dit-on.

    Selon plusieurs observateurs, cette attaque est très osée. Les terroristes ont attaqué, à 180km de Niamey, la capitale, sur la nationale 1, une zone en plein état d’urgence et située à 25 km seulement de la première ville malienne de Labezanga.

    Visiblement, les islamistes mettent la pression et cherchent par tous les moyens des armes avant la grande opération annoncée par les pays du G5 Sahel.

     

  2. A Kargué tu es sur de ton analyse, moi je pense que c’est plutôt le fait d’engager nos forces a la frontiere malienne qui nous a fait saigner et attirer tout les terrorristes chez nous

    • Il est evident K Le chef D etat major general des armees doit demissioner. Je ne peux pas comprendre K ça soit Toujours Le meme systeme D attak opere par Les bandits, et a chak fois Ils ns font subir des pertes Lourdes. Pourkoi au Niger diantre!! On ne prend jamais de lecon?? Nous ne cesserons jamais de le dire dans ce forum, tant K Les postes militaires, de garde, de police de gendarmeries ne Serons pas clotures et fortifies par des fils barbeles, des mirradors places dans tous Les postes militaires avances ki sont dans des zones strategiques, c est peine Perdue.le Niger continuera malheureusement a compter ses Morts…

  3. En engageant nos forces au Mali,S.E.M. Issoufou a contré une probable déstabilisation de notre pays par des terroristes.Cet effort est à saluer.On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs eut-on dit.Un tel engagement nous a fait saigner, certes ,mais l’Organisation Mon -diale a trompé nos dirigeants en leur faisant miroiter le remboursement du fonds englouti.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*