Home ACTUALITE Ouverture du séminaire sur la lutte contre la criminalité transnationale organisée : La promotion de la sécurité et de la paix en Afrique en toile de fond

Ouverture du séminaire sur la lutte contre la criminalité transnationale organisée : La promotion de la sécurité et de la paix en Afrique en toile de fond

Le Centre d’Etudes Stratégiques pour l’Afrique (CESA) organise depuis hier à Niamey, en partenariat avec le Centre National d’Etudes Stratégiques et de Sécurité (CNESS), une rencontre sur la lutte contre la criminalité transnationale organisée. C’est le ministre délégué chargé de la Sécurité publique, M. Alkache Alhada qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ce séminaire qui durera cinq (5) jours et qui enregistre la participation de plusieurs pays du continent africain.

Le ministre délégué chargé de la Sécurité Publique a d’abord souligné l’importance de ces assises qui se tiennent au moment où le terrorisme et la criminalité transnationale organisée mettent à rude épreuve les capacités sécuritaires de plusieurs pays. Le contexte sécuritaire que vivent les pays du G5 Sahel, et d’autres pays de l’Afrique est une situation dramatique qui mérite beaucoup de résilience de la part de notre pays ; de l’ensemble des pays du G5 Sahel mais aussi de tous les pays africains, bref c’est un fléau qui concerne le monde entier. «Les actes perpétrés par les groupes terroristes et criminels sur les populations civiles et les Forces de Défense et de Sécurité, se soldent régulièrement par des pertes en vies humaines et des déplacements internes et transfrontaliers de populations», regrette M. Alkache Alhada.

Cette situation a, selon le ministre délégué chargé de la Sécurité publique, a engendré une désorganisation du tissu économique et social qui place de fait les pays affectés dans une situation humanitaire alarmante. «Les pays africains sont donc amenés à repenser leurs stratégies de sécurité nationale afin de relever les défis politiques, sécuritaires, et surtout militaires que pose cette situation d’insécurité. Pour faire face à cette situation, les Etats sont appelés à coordonner leurs actions militaires, de police et de justice, dans des approches harmonieuses nationales, régionales et continentale» a estimé le ministre délégué chargé de la Sécurité Publique.

Ce combat qui est en train d’être mené nécessite selon  l’Ambassadeur des Etats-Unis au Niger, SE Eric P. Whitaker une réflexion approfondie par rapport à l’enjeu qu’il comporte. «Au-delà du terrorisme, la criminalité transnationale notamment le trafic des migrants, le trafic des drogues et autres sont des facteurs qui alimentent le terrorisme, et qui, par conséquent déstabilisent les Etats, les économies, les sociétés», a-t-il indiqué.

Pour sa part, la directrice du Centre d’Etudes Stratégiques de l’Afrique (CESA), Mme Katé Knopf a expliqué la mission assignée à son institution, qui a-t-elle dit, est basée sur la production et la diffusion du savoir par la recherche, les programmes académiques, la communication stratégique et à travers les chapitres communautaires. «Sur la base d’expériences pratiques et d’enseignements acquis sur les efforts accomplis en matière de sécurité sur le continent, le Centre génère des perspectives et des analyses pertinentes qui pourront renseigner les praticiens et les décideurs politiques sur les problèmes de sécurité les plus pressants à relever» a fait savoir Mme Katé Knopf. Aussi, le CESA met à la disposition de ses partenaires des plateformes virtuelles ou de communication directe qui leur permettent d’échanger des points de vue sur les priorités et les bonnes pratiques. Ces échanges multiplient les relations qui à leur tour, sont maintenues au fil du temps par le biais de chapitre communautaires, des communautés d’intérêts, de programmes de suivi du Centre et par un dialogue permanent entre les participants et le personnel du CESA, selon la directrice du centre.

Quant au directeur du CNESS, le Colonel Major Mahamadou Seidou Magagi, il a relevé les impacts négatifs de ce fléau sur le Niger tant au niveau social, économique, qu’au niveau administratif et politique. Au niveau social, on assiste à une augmentation de la violence due à l’affrontement entre groupes criminels rivaux pour contrôler l’économie illicite ; au niveau économique l’on assiste à une fragilisation de l’économie et à l’aggravation des inégalités entre les acteurs économiques tandis qu’au niveau administratif et politique, cela se traduit par la corruption grandissante des fonctionnaires et décideurs. Cet état de fait peut, selon le DG du CNESS, conduire à une mauvaise influence sur l’Etat et, dans le pire des cas, aboutir à une prise de contrôle totale de l’Etat.

Par Aïchatou Hamma Wakasso (ONEP)

  1. N’EUT ÉTÉ QU’ALLAH (swt) N’AIT PRÉALABLEMENT DÉCLARÉ QU’APRÈS LA CRÉATURE PRINCEPS MATÉRIALISÉE DES SAVANTES MAINS DU CRÉATEUR SUPRÊME, L’ÂME PURE INTRODUITE DANS LE CORPS DE L’IMAM DE L’HUMANITÉ TOUTE ENTIÈRE, L’INTERCESSEUR AU JOUR DE LA VÉRITÉ, CE PREMIER ET DERNIER DES PROPHÈTES – LE MESSAGER ENVOYÉ POUR GUIDER L’HUMANITÉ SUR LE DROIT CHEMIN – LE NOBLE FILS DE NOBLES ARABES MOHAMED (rsaws) – L’ON CROIRA À DES HOMMES MYTHIQUES QUI ONT EXISTÉ DANS CE MONDE EN SEMBLANT ÊTRE DES PROPHÈTES ET CONSIDÉRÉS COMME TELS POUR AVOIR GOUVERNÉ SUR LES HOMMES AVEC HUMANISME ET SAGESSE. APPRENONS À CONNAITRE ET COMPRENDRE L’HISTOIRE DE CES EXEMPLAIRES DIRIGEANTS/GUIDES DES PEUPLES TELS QUE:

    – ABRAHAM LINCOLN – UN DES PRÉSIDENTS AMÉRICAINS, QUI A FAIT STOPPER LA TRAITE NÉGRIÈRE EN ENDIGUANT ET ABOLISSANT L’ESCLAVAGISME OUTRANCIER SUR DES PEUPLES FAIBLES.
    – MAHATMA GHANDI DE L’INDE QUI A MENÉ PACIFIQUEMENT LA BATAILLE DE SON PEUPLE CONTRE LE COLONIALISME ANGLAIS, EN MARCHANT PIEDS NUS SUR LA ROUTE DU SEL. SE SACHANT FACE À DES SERVITEURS DE L’ESPRIT DU MAL QUI N’ONT NI FOI NI LOI ENCORE MOINS LE SENS DE L’HUMANISME POUR ÉPARGNER LA VIE DU PAUVRE, LES HOMMES DE GHANDI ONT VOLONTAIREMENT ACCEPTÉ DE RÉPONDRE PAR LE « NON » AUX COLONS, EN TENDANT LEURS TÊTES POUR RECEVOIR LE COUP EXÉCUTEUR JUSQU’À DISPOSER DE LEUR DROITS CIVIQUE ET CIVIL.
    – QUELQUE PART, LE NOMBRE UNIFIÉ FAIT LA FORCE DES CHINOIS QUI ONT COMPRIS QU’IL FAILLE S’UNIR POUR AFFRONTER DES GENS SANS FOI NI LOI; ALORS? SOUS LE COMMANDEMENT DE MAO TSÉ TUNG, LA CHINE S’EST HISSÉE DU PAYS EN VOIE DE DÉVELOPPEMENT EN ENTRAINANT LES PAYS SOUS-DÉVELOPPÉS DANS LE GROUPE DES NON-ALIGNÉS AUX FINS DE SE SORTIR DES MARÉCAGES DE LA PAUVRETÉ QU’AVALAIENT LES SABLE-MOUVANT S DES EMPIRES COLONIAUX. DE NOS JOURS, LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE RESTE ET DEMEURE LA SECONDE PUISSANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE ET LA PREMIÈRE PUISSANCE TECHNOLOGIQUE SUR TERRE.
    – L’ALGÉRIEN BOUMÉDIENE ET SES COMPAGNONS ONT FAROUCHEMENT ET STOÏQUEMENT LUTTÉ FACE AUX COLONS FRANÇAIS AVANT DE FINALEMENT OBTENIR L’INDÉPENDANCE DE LEUR PEUPLE ET LEUR PATRIE. DE TOUS LES PAYS AFRICAINS, LA RÉPUBLIQUE SŒUR D’ALGÉRIE EST LA PREMIÈRE À SE FABRIQUER SON PROPRE TÉLÉVISEUR NOIR/BLANC PUIS EN COULEUR AVANT DE FAIRE DON D’UN ÉQUIPEMENT DE TÉLÉCOMMUNICATIONS PAR SATELLITE DE SA FABRICATION QU’ELLE A INSTALLÉ AU CENTRE COURANTS PORTEURS ET MULTIPLEX SIS CENTRAL « B » DE L’ex-OPT (de l’info fournie au journal « AFRIQUE BRANCHÉE » par un certain Zakaria Saïd Kabalé, des premiers techniciens des télécommunications par Radio & Courants Porteurs, ancien pionnier de Faisceau Hertzien dans la boite depuis le temps de France-Câbles & Radios, appelé PTT puis SONITEL avant d’être dénommée NIGER-TÉLÉCOMS patriotiquement dirigé sous la gestion du Jeune Honorable Dr Abdou Harouna Sarki’n Yaki’n S.A Ali Zaki Chef de Province du Katsina-Maradi). GRÂCE À LA TÉNACITÉ DU PEUPLE ALGÉRIEN, AUJOURD’HUI L’ALGÉRIE COMPTE PARMI LES PREMIÈRES PUISSANCES ÉCONOMIQUES ET SURTOUT TECHNOLOGIQUES QUAND ON SAIT QU’ILS SE FABRIQUENT LEURS PROPRES ORDINATEURS JUSQU’AUX VOITURES ET AUTRES MATÉRIELS NUMÉRIQUES..
    – TOUS LES PREMIERS DIRIGEANTS AFRICAINS QUI ONT LUTTE POUR L’INDÉPENDANCE SOCIOPOLITIQUE ET ÉCONOMIQUE DE NOS PAYS, ONT FINI PAR DISPARAITRE SOUS LES COUPS DE FOUETS MORTELS DES ANCIENS COLONISATEURS QUI ONT PLACÉ DES VALETS POUR SERVIR DE GARDIENS DES INTÉRÊTS DE LA MÉTROPOLE COLONIALE.
    C’est cela l’Afrique et les africains subsahariens d’hier et d’aujourd’hui quand onn sait que l’on se plante des couteaux dans le dos pour obtenir des privilèges de la part de ceux-là qui tinrent à nous assujettir, esclavagiser, animaliser et abêtir en dominant les pauvres et faibles afin de dépendre de leur volonté comme s’ils sont les créateurs de la race humaine, des cieux et de la terre. Sont-ils humains, humanoïdes ou créatures hybrides sans foi ni loi pour ainsi haïr l’être humain et contraindre le reste de l’humanité à les servir? N’y a-t-il pas d’hommes et de femmes chez ces véritables serviteurs de l’Esprit du Mal pour les emmener à réfléchir et s’humaniser face aux tragédies, drames et ignominies qu’ils causent sur Terre pour des intérêts éphémères et biens matériels desquels, L’HOMME trompe l’Homme?

    MÉDITONS SUR CE DIALOGUE ENTRE LE CRÉATEUR DE LA CRÉATION ET LE DÉMON/IBLISS, CE SPÉCIALISTE DE DÉTOURNEMENT DE CONSCIENCE DES ANCÊTRES DE L’HUMANITÉ:DEPUIS L’EXISTENCE DANS LE MONDE CÉLESTE DE L’AU-DELÀ QUAND, SUR TERRE, IL PARVINT À FAIRE TUER ABEL PAR SON PROPRE FRÈRE GÉNÉTIQUE CAÏN; ET, DEVENIR L’ENNEMI DÉCLARÉ DES ENFANTS D’ADAM ET ÈVE.

    Ibliss/Satan était la première créature Chef de toutes les créatures du monde céleste quand Allah (swt) le Seigneur Majestueux instruisit ce proche serviteur chef de tous les serviteurs de se prosterner et adorer l’Homme Adam. Se sachant fort et puissant comme un dieu, l’orgueilleux Ibliss/Satan refusa obtempérer en disant qu’il est fait de Feu et les autres Anges de Lumière quand les Djinns furent produits à partir du Vent alors que l’insignifiant Homme Adam est fait d’Eau, d’Air et de Sable. Ainsi, le Seigneur Suprême le bannit de sa Cour Seigneuriale. Depuis, Satn/Ibliss devint rebelle à toute Volonté d’Allah (swt) qu’avant de regagner le maquis, il rétorqua à Dieu:
    – Je m’en vais si c’est à cause de cette modique créature que Tu m’as révoqué de ton Gouvernement. Mais, je me promets de dérouter tous tes serviteurs de la Bonne Voie de leur Salut pour les diriger vers celle d’égarement, de perdition et d’avilissement.
    – Allah (swt) lui répondit: « VAS, MAIS TU N’AURAS AUCUNE EMPRISE SUR MES SINCÈRES SERVITEURS ».

    depuis, Satan/Ibliss n’a d’ennemi à avilir que les enfants d’Adam et Eve qu’il oppose l’un contre l’autre tel Adam poussé à commettre le Péché Originel en glissant son zizi dans le jardin d’Éden d’Ève en plein milieu du Paradis désormais sali du sang de destruction de la porte d’où Caïn le premier né sortit des entrailles de sa génitrice et qui tua son propre frère Abel second né des ancêtres de l’humanité. Par ailleurs, Caïn avait préalablement refusé l’ordre de son Père lui proposant d »épouser la sœur jumelle d’Abel pour croiser la descendance afin d’éviter l’inceste alors qu’Abel qui avait accepter la volonté divine de par l’ordre de son père, avait déjà consommé son mariage avec celle de caïn qui n’aimait que celle-là dont il trouva plus belle. Est-ce qu’à cause de la femme ou de la propriété foncière que fut développé la conspiration du mal au sein de la fratrie? L’Omniscient, savant et Sage Dieu Allah (swt) seul en sait davantage; mais, depuis le parachutage de l’homme sur Terre, l’humanité n’a cesse de connaitre le désordre et le chaos à cause des malveillances et nuisances de Satan/Ibliss qui a toujours trompé en détournant la conscience légitime des hommes poussés à s’autodétruire. SI CUX QUI DOMINENT LE MONDE NE SONT PAS DES HUMAINS, ALORS, PRENONS GARDE ET ÉVITONS DE LES CHOISIR POUR NOUS CONDUIRE DANS D’INEXTRICABLES LABYRINTHES SCABREUX DE CE BAS-MONDE AFIN QU’ILS NE NOUS DÉTOURNASSENT ET NOUS CONDUISENT À L’AVILISSEMENT, LA DÉCHÉANCE HUMAINE. Qu’Allah (swt) nous en garde et nous protège contre le mal de l’Esprit du Mal et ses serviteurs. AUX BONS ENTENDEURS, SALUT!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Ça y est : les conclusions de l’audit du ministère de la défense nationale sont sur le Bureau du Procureur de République…

Selon des sources dignes de foi, le Bureau du Procureur de la République a reçu, le vendre…