Home ACTUALITE Ouverture d’un atelier de formulation du Plan de Développement Economique et Social 2022-2026
ACTUALITE - Economie - 14 juillet 2021

Ouverture d’un atelier de formulation du Plan de Développement Economique et Social 2022-2026

eabf7466-dfdc-4cdf-804d-6978bfc631fe

n atelier national de lancement du processus d’élaboration du Plan de Développement Economique et Social du Niger (PDES 2022-2026) s’est ouvert le lundi 12 juillet 2021  à Niamey.

L’objectif de cette rencontre organisée par le Ministère du Plan vise à  rendre opérationnels la Déclaration de Politique Générale du Gouvernement (DPG) et le Programme de Renaissance Acte 3.

Le nouveau plan de développement du Niger consolide les actions engagées dans le cadre du PDES 2017-2021 sur différents aspects et s’inscrit dans la poursuite des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU, de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et les autres engagements internationaux auxquels le Niger a souscrits.

Selon le Ministre du Plan, M. Abdou Rabiou, pour conduire le processus de formulation du PDES 2022-2026, une Note d’orientation a été élaborée, enrichie par les différentes instances et examinée par le Gouvernement le 5 juillet 2021. Cette note précise la méthodologie qui sera utilisée tout au long du processus.

M. Abdou Rabiou a ensuite annoncé que la formulation du PDES 2022-2026 s’articule autour de cinq principales phases, notamment la réalisation d’un diagnostic stratégique (thématique, sectoriel et régional) ; la définition des orientations générales et sectorielles ; l’élaboration du Plan d’Actions Prioritaires (PAP); la rédaction du PDES 2022-2026 et l’adoption et la vulgarisation du PDES.

Avant de faire savoir que les autorités voudraient disposer, d’ici la fin de l’année 2021, de ce cadre stratégique sur lequel reposera l’action gouvernementale, le Ministre du Plan a informé que ces phases sus-énumérées ont été précédées d’une phase préparatoire et chacune d’entre elles est déclinée en plusieurs étapes.

Ainsi, a-t-il expliqué, le Niger s’est doté d’une Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI) Niger 2035, dont le PDES 2017-2021 est la première déclinaison. « Cette option traduit incontestablement la volonté du Gouvernement de concilier les impératifs de la gestion économique et financière axée sur la recherche des solutions aux préoccupations de court terme, avec ceux d’une définition des stratégies cohérentes de développement à long terme, mieux aptes à valoriser les ressources naturelles et humaines pour assurer l’épanouissement des générations présentes et futures ».

Présent à cette rencontre, le Représentant de la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies au Niger, M. Attaher Maiga, a rappelé que depuis l’adoption de l’Agenda 2030 en 2015, le Niger s’est approprié l’ensemble des Objectifs de Développement Durable à travers le Plan de Développement Economique et Social 2017-2021, première déclinaison quinquennale de la vision pour le Niger à l’horizon 2035 articulée dans la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (SDDCI).

Pour le représentant onusien, le PDES traduit l’ambition du Niger d’accélérer les transformations structurelles permettant l’amélioration du bien-être des populations, la consolidation de la sécurité et de la paix, la progression vers une société plus juste et plus équitable et le renforcement de l’Etat de droit.

« Le PDES du Niger est une formidable opportunité de réengager le partenariat avec l’ensemble des partenaires externes et internes et repenser la coordination sectorielle », a-t-il déclaré avant de souligner que les axes du nouveau Plan permettront de maximiser l’impact des ressources par un dialogue rapproché avec les partenaires techniques et financiers dans une perspective d’un développement durable et inclusif au Niger au bénéfice des populations.

Cette rencontre qui durera deux jours a également enregistré la présence de la Représentante de la Banque Mondiale au Niger, Mme Joëlle Dehasse, et de plusieurs autres partenaires techniques et financiers du Niger.

Par ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

L’HEURE EST A L’UNION SACREE DERRIERE LE MENA NATIONAL ET SES RESPONSABLES

Certes, les deux défaites du Mena national pourraient soulever un tollé et c’est légitime …