Home ACTUALITE Panorama de Diffa N’glaa…

Panorama de Diffa N’glaa…

10 janvier 2020

Le Comité Interministériel d’Orientation du Programme de modernisation des villes communément appelé «fêtes tournantes du 18 décembre», s’est réuni vendredi 10 janvier 2020, à la Primature, sous la présidence du Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, président dudit comité. A l’ordre du jour de la rencontre figurent les conditions de démarrage du Programme Diffa N’Glaa qui débutera incessamment, l’examen de l’état d’exécution de Tillabéri Tchandalo, et un point sur les Programmes précédant (Dosso Sogha, Maradi Kolliaya, Agadez Sokni, Tahoua Sakola et Zinder Saboua) et réfléchir sur les perspectives en termes d’orientation.

Lors de cette réunion, le Président du Comité d’Organisation du Diffa N’Glaa, M. Abdou Lawan Marouma a expliqué qu’à l’instar des autres fêtes tournantes, le Programme de Diffa N’Glaa se résume en cinq volets qui sont les infrastructures de voiries et d’assainissements, les infrastructures de logement de hautes personnalités, les infrastructures administratives, celles des services sociaux de base, les infrastructures sportives culturelles, des places et espaces verts, les infrastructures économiques et touristiques. Il a noté le contexte particulier de la zone et les contraintes liées notamment la difficulté en matière d’accès aux matériaux de construction, la fermeture de la frontière avec le Nigéria, l’éloignement de la zone, le coût de transport, celui de la main d’œuvre, la sécurité et les récentes inondations. «Chacune de ces contraintes a une incidence sur le coût».

C’est pourquoi, le président du comité Diffa N’Glaa a plaidé pour une majoration du coût de 60 à 80%, tout en demandant au comité interministériel de bien vouloir réviser à la hausse l’allocation budgétaire de 10 milliards habituellement accordée par programme à au moins 18 milliards. Selon lui, c’est sur cette base que le comité a estimé le coût total des actions prioritaires programmées pour l’année 2020 d’un montant prévisionnel de près 18 milliards.

Ce fut le tour des présidents des autres comités d’organisation des fêtes tournantes de faire le point des programmes les concernant pour évoquer entres autres les actions accomplies, les chantiers en cours et encore les difficultés. Ils ont unanimement reconnu que ces programmes ont permis d’élever le niveau de nos villes. Il ressort de ces discussions de la nécessité de la consolidation des acquis, la question de la gestion et l’entretien des infrastructures, le règlement des passifs et l’importance de marquer une pause.

Les travaux du Programme Diffa N’Glaa seront lancés le 25 janvier prochain

Le Comité a estimé que les conditions sont réunies pour le lancement des travaux du Programme Diffa N’Glaa le 25 Janvier 2020. «Plus que partout ailleurs, Diffa mérite notre soutien pour que cette ville bénéficie d’un Programme digne de ce nom. Un programme qui va la hisser au niveau des autres villes capitales régionales», a dit le Chef du Gouvernement à l’issue des échanges. «Diffa N’Glaa va démarrer un peu plutôt en raison même du contexte de la région. Cela va permettre certainement de créer les conditions de sa réussite», a-t-il ajouté. «Quant à Tillabéri Tchandalo qui est en train de clôturer les travaux, nous avons constaté que Tillabéri Tchandalo a été vraiment Tcahadalo puisque la ville a été totalement transformée. Nous avons un nouveau visage de cette ville. Un visage qui reflète une ville moderne», a estimé le Premier ministre, avant de féliciter le comité d’organisation qui a fait un travail colossal même si les conditions sécuritaires n’ont pas permis de réaliser certaines activités culturelles et sportives.

Pour ce qui est des autres Programme conduits jusqu’à présent à savoir Dosso Sogha, Maradi Kolliya, Agadez Sokni, Tahoua Sakola et Zinder Saboua, le Premier ministre a estimé que c’est des acquis qu’il faut pérenniser, maintenir et valoriser. Au cours de cette réunion, les membres du comité interministériel se sont mis d’accord sur le fait qu’avec Diffa N’Glaa on a fini le tour des régions sauf Niamey. Mais, «nous considérons qu’avec Niamey Nyala et les actions faites lors du Sommet de l’Union Africaine en2019, Niamey est à jour», a expliqué le Premier ministre. Mieux, a-t-il ajouté, «Niamey a été concerné par le Programme de modernisation des villes». Selon le Chef du gouvernement le Comité est d’avis pour observer une pause mais pas une pause dans les investissements. «C’est une pause qui va nous permettre de consolider les acquis au niveau national, au niveau de toutes les villes où ces réalisations ont eu lieu, en parachevant les chantiers déjà entamés et en épurant tous les passifs accumulés au cours des six années d’exécution de ces programmes», a-t-il expliqué.

Satisfaction des populations

SE Brigi Rafini a noté qu’au niveau de chacune des villes où ces programmes ont été réalisés, cela s’est traduit par une satisfaction totale des populations. Toutefois, le Chef du gouvernement a aussi évoqué les difficultés enregistrées comme c’est le cas de Maradi Kolliya. « A Maradi on a un passif assez important, aujourd’hui, qui pose quelques problèmes à nos opérateurs ; difficultés auxquelles nous allons nous atteler le plus tôt possible », a-t-il préciser. Toutefois, précise-t-il ces difficultés n’ont pas entamé la grande  satisfaction de la population aussi à Maradi qu’à Agadez, à Tahoua et à Zinder. «Je pense qu’il s’agit là d’un véritable programme salutaire pour nos chefs-lieux de régions, un programme qui mérite d’être consolidé et poursuivi. Nous allons mettre un dispositif qui va rapidement réfléchir sur les modalités de prise en charge de ces infrastructures. Il procédera également à faire le bilan avant de programmer les investissements à faire», a déclaré le Premier ministre. «Nous souhaitons que cela soit capitalisé par notre pays au-delà des régimes ou des personnes puisqu’il s’agit de l’intérêt général, de l’intérêt de notre population», a conclu SE. Brigi Rafini. 

23 Janvier 2020

Le président du comité Diffa N’glaa, M. Abdou Lawan Marouma s’est rendu sur le site de la cité Diffa N’glaa 2020 accompagné du Gouverneur Mr. Issa Lemine et du Maire de la ville de Diffa Brah Mamadou, où des jeunes effectuaient des actions de salubrité.

24 janvier 2020

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini a lancé officiellement, le vendredi 24 janvier dernier à Diffa, les travaux pour la construction d’infrastructures entrant dans le cadre de la célébration de la fête tournante du 18 décembre 2020 dénommée Programme ‘’Diffa N’Glaa’’.

Arrivé à la tête d’une forte délégation comprenant des députés nationaux au titre de la région, des membres du gouvernement, l’ancien Premier ministre, SE. Maman Oumarou, le Haut-Commissaire à l’Initiative 3N, etc, le Chef du gouvernement a reçu un accueil chaleureux et enthousiaste, à la hauteur de l’espoir que suscite le programme Diffa N’Glaa, dans cette région qui sort petit à petit de l’insécurité.

A sa descente d’avion, à l’aérodrome de Diffa, le Premier Ministre a été accueilli au pied de la passerelle de l’avion par le Gouverneur de la région de Diffa, M. Issa Lemine, le président du Comité d’organisation, M. Abdou Lawan Marouma, le président du Conseil régional, et le Maire Diffa. Il a ensuite passé en revue un détachement militaire qui lui rendait les honneurs, avant d’être salué par les corps constitués et de prendre un bain de foule. Les populations de la capitale du Manga, se sont massivement mobilisées pour réserver cet accueil de grand jour et au son de l’algaita, cet instrument de musique à vent, emblématique de cette région. Après cet accueil populaire, la délégation du Premier ministre s’est transportée sur le site de la cérémonie situé non loin du Rectorat de l’Université de Diffa.

Sur place, c’est une autre ambiance qui attendait le Chef du gouvernement et sa délégation. En effet, le site est plein comme un œuf. Toute la population s’était mobilisée pour être témoin de cet évènement à l’occasion duquel plusieurs allocutions ont été prononcées.

Dans son discours officiel de lancement, le Premier ministre a tout d’abord transmis les fraternelles salutations du Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou à l’ensemble de la population du Manga. SE. Brigi Rafini leur a aussi adressé ses sincères remerciements pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé dans la tradition légendaire du Manga. Aussi, le Chef du gouvernement a rappelé avec plaisir qu’il a servi dans cette cité de Diffa en qualité de Secrétaire général de la Préfecture du 6 septembre 1982 à septembre 1983. Aussi, il a noté toute la joie qui l’anime de présider la présente cérémonie de lancement des travaux de Diffa N’Glaa. SE. Brigi Rafini a souligné que le Président de la République a initié ce programme pour une vaste modernisation de nos capitales régionales. «C’est un vœu cher au Président de la République, de créer les conditions optimales de la modernisation de nos villes dans le Programme de la Renaissance», a-t-il précisé.

Les travaux ainsi démarré permettront, selon le Chef du gouvernement, la création de plusieurs emplois permanents et temporaires ainsi que la redistribution de revenus au profit des jeunes, des entrepreneurs, des commerçants et artisans opérant dans le secteur de la construction. SE. Brigi Rafini de préciser que la mise en œuvre de ce programme générera, rien que l’année 2020, au moins 13.600 emplois directs pour la main d’œuvre locale auxquels vont s’ajouter des milliers d’emplois indirects. Le Premier ministre Brigi Rafini a appelé la population à s’approprier de ce vaste programme de modernisation de la capitale régionale du Manga. «L’Etat s’engagera résolument au suivi de ces travaux et apportera aussi l’accompagnement nécessaire pour réussir cette œuvre d’embellissement de Diffa», a-t-il assuré. Le Premier ministre Brigi Rafini a posé la 1ère pierre, donnant ainsi le lancement officiel des travaux, avant de découvrir la maquette de la Cité du 18 décembre 2020.

Auparavant, le maire de la Commune urbaine de Diffa  a souhaité la chaleureuse bienvenue aux participants avant de se réjouir de la tenue de cette cérémonie dans son entité administrative. Aussi M. Brah Malam Mamadou a exprimé l’adhésion totale de la population à ce programme qui donnera un nouveau et beau visage à Diffa.

Pour sa part, le gouverneur de Diffa a tout d’abord salué et remercié le Premier Ministre, Chef de Gouvernement et sa délégation pour avoir honoré de leur présence à cette cérémonie qui dit-il «fait date dans nos  cœurs comme une bonne année de pluie fait date dans le Sahel». Le programme Diffa N’Glaa, a déclaré M. Issa Lemine qui va être mis en œuvre est venu à point nommé vu les crises multiples et multiformes que connaît cette région depuis cinq (5) ans. A travers ce programme, a poursuivi le gouverneur Issa Lemine, c’est un véritable défi que les autorités régionales appuyées par les plus hautes autorités de la 7ème République s’engagent à relever pour faire ressusciter une région qui, depuis plusieurs années vivait dans des contraintes sécuritaires.

«Cependant, bien que meurtrie, la population de notre région fait preuve de courage et de dignité pour gérer, grâce à la solidarité agissante, toutes les conséquences afférentes à cette crise», a précisé le gouverneur de Diffa. M. Issa Lemine a tenu à faire une  motion  spéciale pour la jeunesse de la région pour son courage et son engagement dans le cadre des actions de restauration de la paix et de développement. Enfin, le gouverneur de Diffa a assuré le président du Comité d’organisation Diffa N’Glaa de l’engagement de toutes les couches socioprofessionnelles de la région à soutenir les efforts du Comité pour que ce programme soit une réussite totale.

Dans son intervention, le président du Comité d’organisation de Diffa N’Glaa a renouvelé sa profonde gratitude au Président de la République, Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou pour lui avoir confié la responsabilité de la mise en œuvre du Programme Diffa N’Glaa. Aussi, M. Abdou Lawan Marouma de souligner que les populations de la région du Manga fondent un grand espoir dans la réalisation de ce vaste programme. «C’est l’occasion pour notre jeunesse désœuvrée et en proie au désespoir de trouver des opportunités d’emplois. C’est l’occasion aussi pour nos entrepreneurs et tâcherons locaux au bord de la ruine de reprendre leurs activités», a-t-il estimé. Bref, a poursuivi, M. Abdou Lawan Marouma, c’est l’occasion pour nos populations «de continuer à garder leur courage et leur dignité face aux difficultés de tous ordres auxquelles elles font face (inondation, insécurité, sécheresse, manque d’emplois)».

Pour le président du Comité d’Organisation, ce programme structurant mettra à la disposition des populations et des générations futures, des infrastructures qui vont transformer significativement la physionomie de la capitale du Manga. M. Abdou Lawan Marouma s’est enfin dit confiant «quant à l’essor que connaitra toute la région de Diffa dans un an, avec la volonté du Tout Puissant ALLAH».

Il faut noter qu’en marge de cette cérémonie, le Premier ministre a effectué deux visites dans la Commune urbaine de Diffa. SE. Brigi Rafini s’est d’abord rendu à la Zone de Défense N°5 où il a transmis les salutations et les encouragements du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées aux vaillants militaires pour la mission de sauvegarde de l’intégrité territoriale de notre pays. Le Premier ministre s’est ensuite rendu à la MJC de Diffa pour remettre, en son nom, un don de couvertures, de nattes, de moustiquaires et d’huiles alimentaires aux populations vulnérables des sites de Garin Wanzam, d’Awaridi, soit, plus de 824 ménages.

25 janvier 2020

Le Président du Comité d’organisation de la fête tournante de la République, Diffa N’Glaa 2020, M. Abdou Lawan Marouma, remercie les autorités administratives, coutumières et religieuses de la région de Diffa, toutes les couches socio-professionnelles de la population de Diffa et l’ensemble des ressortissants ayant effectué le déplacement de Diffa pour la chaleur de l’accueil qu’ils ont réservé au Premier Ministre et à la délégation qui l’accompagne ainsi que pour leur participation active à la cérémonie de lancement officiel des travaux du programme Diffa N’Glaa.

Il les exhorte par la même occasion à davantage de mobilisation pour s’approprier le programme et offrir une très belle fête à toute la nation nigérienne le 18 décembre prochain

15 juin 2020

Cérémonie de signature de convention de partenariat avec l’ORTN

Le Président du Comité d’organisation de la fête tournante de la République, Diffa N’Glaa 2020, M. Abdou Lawan Marouma et le Directeur Général de l’ORTN, M. Seydou Ousmane ont procédé à la signature d’une convention de partenariat.

Selon le président Marouma, « C’est avec un réel plaisir que je prends la parole à l’occasion de cette cérémonie solennelle qui marque le début de la série de signature de conventions avec les partenaires du Comité d’Organisation de la fête tournante de la République, édition 2020, Diffa N’Glaa.

En effet, le programme triennal de modernisation de la ville de Diffa à l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, initié par Son Excellence Issoufou MAHAMADOU, Président de la République, Chef de l’Etat, vise à faire de Diffa, comme ce fût le cas des autres chefs-lieux des régions, une ville moderne dotée de plusieurs infrastructures répondant aux normes internationales.

Au cours de ces trois années de mise en œuvre du programme ‘’Diffa N’Glaa’’, près de cent milliards de francs seront investis pour la construction d’infrastructures à même de moderniser la ville de Diffa et ses alentours.

Mesdames et Messieurs

Depuis le lancement des travaux par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Brigi Rafini, le 25 janvier 2020 à Diffa, une latence apparente s’est installée, prolongée par la pandémie à Coronavirus qui a limité toutes les rencontres et tous les déplacements. Qu’à cela ne tienne, le Comité d’organisation de la fête tournante Diffa N’Glaa 2020 ne s’est pas du tout reposé. Nous avons tout mis en œuvre pour que les différentes entreprises adjudicatrices soient sélectionnées, que les contrats soient signés et que les chantiers démarrent effectivement.

A ce jour, seul le chantier de la voirie urbaine de Diffa n’a pas démarré. Ceci est dû au blocage de la livraison de ses engins commandés à cet effet par la crise de la covid-19. Dieu merci, à la date d’aujourd’hui, tous les engins sont livrés à Niamey et les formalités administratives de leur mise en route pour Diffa sont terminées.

Mesdames et Messieurs

Pour le cas spécifique des médias, le programme prévoit un certain nombre d’investissement visant à moderniser votre cadre de travail et améliorer la performance des vos représentants régionaux, même après la fête tournante du 18 décembre.

C’est ainsi que nous avons engagé les travaux de construction d’une nouvelle maison de la radio et de la télévision, grâce à l’extension de l’existant où les services régionaux de l’ORTN, de l’ONEP et de l’ANP seront tous dans les conditions optimales d’assurer leur travail régalien de couverture des évènements locaux.

Je puis vous assurer que tout sera mis en œuvre pour que ces infrastructures, ainsi que toutes les autres, soient livrées à temps afin que la fête du 62ème anniversaire de la proclamation de la République soit belle. Du reste c’est cela l’attente du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Issoufou MAHAMADOU et Gouvernement qui n’ont ménagé aucun effort pour que les expériences des fêtes précédentes soient capitalisées et boucler en beauté la série des fêtes tournantes.

Aussi, Monsieur le Directeur Général, j’attends de vous un partenariat actif qui va amener les populations à s’approprier le programme et nous aider, à travers une organisation participative, à offrir la plus belle des fêtes au public du Niger et du monde entier dans la paix, la sécurité et l’allégresse.

Que Dieu, le Tout Miséricordieux, descende la paix sur le Niger et l’ensemble de la sous-région ! Amine !

16 juin 2020

 Signature de conventions de partenariat avec l’ANP et l’ONEP

Le président du Comité d’organisation de l’édition 2020 de la Fête tournante du 18 décembre ou Programme « Diffa N’Glaa », M. Abdou Lawan Marouma, et les Directeurs Généraux de l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), M .Dalatou Malam Mamane, et de l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP), M. Zakari Alzouma Coulibaly, ont procédé, ce mardi 16 juin 2020, à la signature de conventions de partenariat dans le cadre de l’organisation de cet événement.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du sécrétaire général dela communication, président du comité communication, de la secrétaire générale du ministère des domaines et du staff du comité Diffa 2020.Ces conventions de partenariat  , le 3ème du gentre avec les organes de presse publics  après celle signée le 15 juin avec l’ORTN vont leur permettre de mener des actions devant conduire les populations à s’approprier le programme et partant aider le Comité, à travers une organisation participative, à offrir la plus belle des fêtes au public du Niger et du monde dans la paix, la sécurité et l’allégresse.La signature de ces conventions, qui vont se poursuivre avec les organes privés, marque le point le départ des activités marketing du Comité « Diffa N’Glaa », a  déclaré M. Abdou Lawan Marouma, avant de rappeler que « Diffa N’Glaa » est, tout comme les autres programmes, une émanation du programme de modernisation des villes du Niger initié par le Président de la République Issoufou Mahamadou « en vue de doter les capitales régionales d’équipements modernes et contribuer ainsi au mieux-être des populations ».Selon le président du Comité « Diffa N’Glaa », « dans le cas précis de cette édition 2020 de Diffa, qui va célébrer le 62ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger, ce programme structurant retrouve toute sa justification puisqu’il confortera la résilience d’une population qui est restée digne dans la souffrance due à l’insécurité et à ses conséquences, et contribuera ainsi au relèvement de l’économie de la région ».« C’est pourquoi, a-t-il indiqué, la contribution des deux organes sera décisive dans le cadre de la sensibilisation des populations qui doivent comprendre le bien-fondé de ce programme et s’approprier ses réalisations ».Le Directeur Général de l’ANP s’est réjoui de signer ce partenariat et a voulu rassurer le président du Comité « Diffa N’Glaa » en ce que « l’ANP a une expertise certaine en matière de couverture des grands évènements ». Selon M. Dalatou Malam Mamane, « à la fin de chaque fête tournante, nous avons reçu des félicitations des organisateurs pour le travail professionnel qui a été fait par l’AN ».« Nous avons une expérience certaine par rapport à ce genre de travail, nous avons des journalistes aguerris et rompus en la matière. Nous n’avons vraiment pas de crainte par rapport au travail professionnel, nous avons l’habitude de le faire et nous le ferons encore avec beaucoup de professionnalisme et beaucoup d’efficacité. Je donne l’assurance au président du comité « Diffa N’Glaa » que nous allons contribuer à mettre toutes ces expériences, nos canaux de communications pour que Diffa soit effectivement  Diffa N’Glaa », a assuré le Directeur Général de l’ANP.Quant au Directeur Général de l’ONEP, il a aussi fait savoir que « nous allons tout faire pour que Diffa soit une pièce de monnaie reconnue par les Nigériens et à l’extérieur. Nous allons envoyer des équipes à l’intérieur de la ville de Diffa pour nous faire une photographie de toutes les zones de Diffa et de toutes ses potentialités ».« Déjà à partir de la semaine prochaine, nous paraitrons tous les jours avec le logo de Diffa N’Glaa, ensuite nous allons éditer un premier journal en couleur la veille de Diffa N’Glaa où nous allons étaler tout ce que Diffa possède et le jour de la fête nous allons distribuer gratuitement à tous ceux qui seront à la fête », a spécifié M. Zakari Alzouma Coulibaly.

« Diffa N’Glaa », note-t-on, est un programme triennal de près de cent (100) milliards de francs CFA qui seront investis pour la construction d’infrastructures à même de moderniser la ville de Diffa et ses alentours.

19 juillet 2020

Réunion d’échange et de cadrage entre les membres du Comité d’organisation de la commune de Diffa et le Président du comité d’organisation de Diffa N’Glaa

La réunion s’est déroulée en présence du maire de la commune, Malam Brah Mamadou. Au menu des échanges la mise en œuvre et la réussite de la fête du 18 décembre à Diffa. Pour sa modernisation, la ville de Diffa bénéficiera de plusieurs infrastructures. Après avoir livré la quintessence du programme, le président du Comité d’organisation de Diffa N’glaa, M. Abdou Lawan Marouma a souligné que « malgré l’éloignement Diffa aura ses routes et ses voiries ».

Ce qui est attendu de l’équipe de Diffa, c’est son implication et la mobilisation des populations. Aussi il faut nourrir les gens, les héberger et les sécuriser pour ce faire les membres de comité de Diffa ont pris l’engagement de le faire et que la fête de Diffa sera belle, très belle incha Allah !

22 juillet 2020

Installation à Diffa de la commission colloque scientifique et jumelage universitaire

Le lancement de la cérémonie officielle a été placé sous le haut patronage de Abdou Lawan Marouma, Président du comité Diffa N’Glaa

Le thème choisi pour ce colloque international est : Bassin du Lac Tchad, changement climatique, sécurité, vulnérabilité et résilience.

Pour Abdou Lawan Marouma c’est un thème capital pour les populations.

23 juillet 2020

Le Président du comité d’organisation Diffa N’Glaa, le ministre Conseiller à la Présidence Abdou Lawan Marouma à rencontré à Diffa le groupe d’action Diffa N’Glaa. Groupe auquel sont intégrés les ONG et autres associations .

Les échanges ont porté sur les voiries, les assainissements, les infrastructures, la modernisation de la ville de Diffa, un projet cher au Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou dans le cadre de la fête tournante du 18 décembre.

Abdou Lawan Marouma à rassuré l’assistance sur l’effectivité du démarrage de tous les chantiers relatifs à cet événement. Le défis de la mobilisation, de l’hébergement, de la restauration et la sécurité seront relevés. Votre implication nous rassure. Vous êtes sur le terrain et demeurez la cheville ouvrière pour la réussite de Diffa N’Glaa

22 septembre 2020

Signature d’un partenariat entre le Comité Diffa N’Glaa et l’ARCEP représentés respectivement par le ministre Conseiller à la Présidence, Président du Comité Diffa N’Glaa, M. Abdou Lawan Marouma, la présidente du CNRCEP, Mme Bety Aichatou Oumani et le DG de l’ARCEP Monsieur Hassane Hachimou.

Ce partenariat se manifeste par la construction d’une villa VIP, le don d’un cyber café équipé et le sponsoring de diverses activités dans le cadre de Diffa N’Glaa.

En signant ce partenariat le DG de L’ARCEP  s’est dit convaincu que son agence contribuera au rayonnement de la fête du 18 décembre à Diffa. La Présidente du Conseil d’Administration de renchérir, l’ARCEP œuvrera pour accompagner Diffa dans sa modernisation.

Le président de Diffa N’Glaa très ému a lui magnifié les gestes de l’Agence de régulation qui a-t-il indiqué a toujours été aux côtés des fêtes tournantes et que l’appui de l’ARCEP rendra encore la fête de Diffa plus belle.

27 septembre 2020

Cérémonie officielle de réception des mini-bus offerts par la République Algérienne Démocratique et Populaire au Comité d’organisation de Diffa N’Glaa dans le cadre de coopération Nigero-Algérienne.

La République Démocratique et Populaire d’Algérie vient d’octroyer un ensemble de dix (10) mini-bus flambants neufs au comité d’organisation de Diffa N’Glaa à travers son ambassadeur SEM Ali DROUICHE. 

Ce don exceptionnel d’une valeur inestimable pour le comité Diffa N’Glaa a été réceptionné par son Président le Ministre Conseiller à la Présidence, M Abdou Lawan Marouma, lors d’une cérémonie présidée par la Ministre Déléguée auprés du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, chargée de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Attaka Zaharatou. 

Ces mini-bus de 24 places assises de marque Mercedez, entièrement fabriqués en Algérie, contribueront sans nul doute à renforcer le park automobile du Comité Diffa N’Glaa et faciliter la mobilité lors de ces manifestations. 

A l’occasion de cette cérémonie mémorable, l’ambassadeur de la République Algérienne Démocratique et Populaire, SEM Ali DROUICHE, a loué les qualités des liens de coopération qui unissent les deux pays, avant d’émettre le vœux de voir ces bus affectés à la couverture des besoins en transport des populations locales une fois la fête terminée. 

Quant au Président du Comité Diffa N’Glaa, M. Abdou Lawan Marouma, il a salué ce geste noble et prompt de l’Algérie puis exhorté les chancelleries des autres pays amis à lui emboîter le pas.

Enfin, en remettant au Président du Comité Diffa N’Glaa les clés qu’elle a reçues des mains de l’ambassadeur, la Ministre Déléguée auprès du Ministère des Affaires Etrangères, Mme ATAKA Zaharatou, a souhaité qu’il en soit fait un bon usage. 

Vive la coopération Nigero-Algérienne! Que la fête de Diffa N’Glaa soit belle !

2 octobre 2020

Signature au siège de Diffa N’Glaa de partenariat entre le Comité Diffa N’Glaa et la Nouvelle imprimerie du Niger (NIN) d’une part et le Comité Diffa N’Glaa et la SONIA entreprise qui produit l’eau minérale Dallol.

Pour le Président du comité  Diffa N’Glaa, M. Abdou Lawan  Marouma ce fut un réel plaisir  de procéder à cette signature simultanée des deux conventions.
Le président du comité Diffa N’Glaa  a espéré  que cette première signature avec les sociétés privées sera le déclic pour une réaction des autres sociétés du secteur. En  remerciant ces nouveaux partenaires,  il a émis les voeux que les autres sociétés privées leur emboîtent le pas. Le directeur d’exploitation de SONIA Yacoubou Fayçal rassure le Président du Comité Diffa N’Glaa de l’accompagnement jusqu’à la fin du processus.
Quant au directeur Marketing et Art graphique de la NIN, Boubacar Boureima a rassuré également que son imprimerie sera de la fête. La NIN consentira une remise de 45% sur  tous les travaux  d’impression pour Diffa N’Glaa. Très  heureux que le choix soit porté sur son entreprise,  il a exprimé sa fierté d’accompagner le comité Diffa N’Glaa et souhaité qu’Allah fasse de la fête de Diffa une belle fête.

6 octobre 2020

Lancement du site Web du comité Diffa N’Glaa par le ministre conseiller à la Présidence, président du comité d’organisation de Diffa N’Glaa, M. Abdou Lawan Marouma.

Cette activité la première du genre dans le cadre des fêtes tournantes du 18 décembre fut marquée par la présence du président de la commission communication de Diffa N’Glaa,  secrétaire Général  du ministère  de la communication Abdoulaye Coulibaly. Ce site Web créé en partenariat entre Diffa N’Glaa et une agence de communication est une innovation et une première dans le cadre de la fête du 18 décembre. C’est un site qui permettra  au citoyen lambda de découvrir Diffa N’Glaa, ses activités actuelles et futures relatives à la modernisation de la région de Diffa. Une idée chère au président de la République  Issoufou Mahamadou.

Pour le président du comité Diffa N’Glaa, Abdou Lawan Marouma, ce site n’est pas simplement un médium de plus qui  nous permettra de nous ouvrir au monde mais un outil qui nous permettra de vivre au rythme de la modernité, mieux un outil qui  fera connaître  les activités de Diffa N’Glaa. Le président du comité a convié  tous les nigériens et singulièrement ceux de la région de Diffa à enrichir le contenu du site.

Le SG du ministère de la communication s’est appesanti sur cette innovation dans le cadre des fêtes tournantes. Il s’est réjoui de ce dispositif important pour la visibilité des activités de Diffa N’Glaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le terrorisme est le plus grand ennemi de notre religion a déclaré le Président Issoufou Mahamadou

Le Tchadien Hissène Brahim Taha, a été nommé nouveau Secrétaire général de l’Organisation …