Home ACTUALITE Perception de la corruption, les premiers résultats de Mai Boulala…

Perception de la corruption, les premiers résultats de Mai Boulala…

L’Indice de perception de la corruption 2016 a été rendu public hier. Notre pays a continué sa progression inexorable. Il est dans un mouchoir de poche avec plusieurs pays ex quo, à partir de la 96 ème place du classement de l’indice de perception de la corruption de Transparency internationale.

Ce qui fait que la 101 ème place qui est attribuée au Niger n’est pas une reculade, car, les principaux critères de perception de la corruption ont été boostes grâce à une politique hardie qui tend vers la tolérance zéro initiée par le Chef de l’État. Au vu de cette progression de notre pays, et surtout de l’amélioration du score du pays qui année après année, améliore ses performances dans la lutte contre la corruption et la perception de la corruption par Transparency internationale à l’égard de notre pays.

C’est dire que le combat contre la corruption engagée dans notre pays depuis l’arrivée des autorités de la 7ème République et en particulier le Président de la République, Issoufou Mahamadou, qui en a fait son cheval de bataille, commence sérieusement à porter ses fruits.  La dynamisation de l’opération Mai Boulala, les traques continuelles contre les effets néfastes de la mauvaise gouvernance sont entrain d’être reconnues et saluées par la Communauté internationale.

Il faut les intensifier, tout en n’épargnant personne quelle qu’en soit sa proximité avec le Chef de l’Etat.

Le Président de la République, l’a à maintes reprises réaffirmé que « s’agissant justement de la lutte contre la corruption, vous le savez, mais je ne le répéterai jamais assez, elle est pour moi une préoccupation majeure en ce qu’elle est l’indispensable levier du développement que j’ai promis au peuple nigérien.

Depuis 2011, je me suis attelé à ce combat et notre pays connaît des progrès relatifs dans l’indice de perception de la corruption de Transparency International. Bien qu’ayant gagné 35 rangs depuis 2011 dans ce classement, notre pays ne peut pas se contenter de la 99e place qu’il occupe actuellement.

C’est pourquoi le gouvernement a soumis à l’assemblée Nationale qui l’a récemment adoptée, la loi contre la corruption, dispositif qui offre à la HALCIA un arsenal qui permettra de réaliser plus efficacement nos objectifs ».

Aujourd’hui, avec ce classement, des efforts restent à faire et nous devons faire plus pour répondre aux attentes du Chef de l’Etat. Et le Président a engagé la HALCIA, à l’utilisation de ce dispositif pour des résultats immédiats. Pour une efficacité totale du combat, particulièrement attendu par le peuple Nigérien, le gouvernement a déjà, à travers d’autres reformes, impulsé une politique pénale qui prône la tolérance zéro ».

Les dernières interpellations intervenues depuis la semaine passée contre des personnalités présumées coupables d’avoir détourné ou spolié les biens publics, démontrent si besoin en est , que la lutte sera encore plus implacable, plus impitoyable.

Nul ne sera épargné.

Corrupteurs corrompus tous seront classés à la même enseigne et combattus comme tels, affirme t–on dans le cercle du pouvoir.

Le Président Issoufou est catégorique sur ce point précis.

« En effet, souligne t-il, le gouvernement a déjà mis en place on s’en souvient, d’autres mesures législatives et institutionnelles pour contribuer à la lutte contre la corruption. Il en est ainsi de la mise en place du Bureau Informations-Réclamations, Lutte contre la Corruption et le Trafic d’Influence dans le secteur judiciaire, de la mise en place du pole judicaire et des chambres spécialisées en matière économique et financière, de la modification de la loi portant code pénal, de la modification de la loi portant code de procédure pénal.

Toutes ces réformes mettent un accent particulier sur la répression des détournements des deniers publics en alourdissant aussi bien les peines d’emprisonnement que les peines d’amende ». Actuellement, des grands militants du parti présidentiel, des anciens ministres, des commis de l’Etat, des opérateurs économiques indexés par des rapports d’inspection ont été interpellés et sommés de rembourser les sommes détournées.

D’autres opérations vont suivre dans les prochains jours.

Le Procureur de la République, M. Cheibou Samna Soumana a été on ne peut plus clair, dans une récente interview au quotidien Le Sahel, « je puis vous assurer que j’ai un certain nombre de dossiers qui me sont transmis, dont vous voyez une partie ici sur mon bureau. Ces dossiers proviennent de la HALCIA et de l’Inspection générale d’Etat. Ils concernent tous les secteurs et plusieurs ministères. Le message que j’aimerai passer ici, c’est de demander à toutes les personnes qui savent que ces dossiers (détournement des biens publics) les concernent, de remettre ce qu’elles ont pris irrégulièrement pendant qu’il est encore temps. Les gens qui ont pris irrégulièrement de l’argent public doivent le réintégrer incessamment, même si c’est un seul copeck. De même, ceux qui ont pris irrégulièrement d’autres biens publics doivent les rendre sans délai, cela quelle que soit la personne et où qu’elle se trouve. Je répète bien quelle que soit la personne ! »

C’est clair, net, précis et concis.

Pas de quartier, pas de répit, Zaki bai san na gida ba. Mai Boulala va traquer, terroriser les voleurs de l’Etat et tous ceux qui se croyaient jusqu’alors invincibles.

L’ouragan Katerina a déversé ses premières rafales, gare aux imprudents.

[author ]Namalka Bozari (Contributeur Web) Tamtaminfo News[/author]

28 Comments

  1. Permettez moi de douter ….mr le président en a fait son cheval de bataille ….eh bien charite bien ordonnee commence par soi meme….donc avant d aller balayer chez les autres il devait commencer par chez lui….cesser de favoriser ses amis .
    ..cesser d inventer des postes….

    Deshabiller paul pour habiller jacques, n est pas la solution…

    La HALCIA est certes une bonne idee , mr le president a surement de bonnes intentions mais sont tres mal menees…

    Donc une fois qu il aura nettoye chez lui …il y aura une grande avancee…car je ne vois rien de spectaculaires dans les demarches de la HALCIA. ..

  2. quel rang occupe la justice Nigérienne dans le classement des services les plus corrompus. Aujourd’hui pour un certificat de nationalité , il vous faut 1 voir 3 mois à Tahoua. Vous passez par le couloir, il est délivré sur le champ.

  3. S’il y a un domaine où un président a fait la différence c’est bien dans la lutte contre la corruption et les détournements des biens publics. L’autre domaine c’est la construction d’infrastructures publics qui n’est autre que la conséquence du premier domaine. Enfin domaine pas des moindres sinon déterminant c’est la sécurité et la paix maintenus à prix d’or et hypothéquant considérablement le second domaine et ce malgré le climat de dévalorisation du prix de l’uranium et du pétrole. J’en conviens toutefois que si le rythme de la lutte contre la corruption et le détournement s’accélère tous azimut, il y a de fortes chance que le progrès observé soit plus intense et induise le Niger à quitter son rang de dernier selon l’IDH. Courage et Allah est toujours avec les hommes justes. Comparez un peu les réalisations de ISSOUFOU durant ces 6 dernières années dans le contexte hostile avec les 10 ou 15 dernières années avant vous l’applaudirez et vous prierez pour qu’Allah lui accorde encore sa bénédiction afin qu’il continue à faire avancer le Niger qui n’est pauvre que par la faute de la gestion de ces gouvernants. « La seule chose que je demande aux nigériens c’est le changement de comportement » a déclaré le PR ISSOUFOU lors de sa prestation de serment le 11 avril 2011. Hélas les mentalités n’ont évolué pas dans le bon sens, idem pour les attitudes néfastes au progrès.

    1. SALAOU : Savez vous qu’avant l’arrivée de IM au pouvoir, beaucoup de milliardaires d’aujourd’hui tombaient en panne sèche dans la circulation ? Savez également que l’ambassade des USA au Niger est restée plus d’une année sans Ambassadeur après le départ de celle qui a dénoncé les 17 nouveaux milliardaires dans les rouages du pouvoir après seulement 2 années d’exercice ? Et puis souvenez vous, avant l’arrivée de IM au pouvoir, il n’y avait pas de retombées du pétrole. IM avait tout pour réussir car les autres s’étaient échinés pour lui, mais comme il est entouré de gloutons et que lui en est le chef, le Niger peine aujourd’hui a faire face à ses dépenses de souveraineté. Si nous voulons que ce pays se construise à l’image de ce qui se fait ailleurs dans la sous région, nous ne devons en aucun cas nous comporter en vantards. En affirmant que IM est un champion dans la construction des infrastructures, vous faites insulte à l’intelligence des Nigériens qui n’ont pas encore digéré les rails-poubelle de Bolloré malgré tout le tapage médiatique qui a été fait autour, la centrale de Gorou Banda qui refuse d’être achevée malgré toutes les promesses, la 2è cimenterie de Malbaza qui devait faire baisser le prix du ciment de moitié, celle de Kao dont on ne parle plus, et j’en passe. Ce régime ne compte que de grands prédateurs sous les ordres de leur chef. Faites un peu appel à votre fibre patriotique et soutenez ceux qui sont capables de faire avancer le Niger, quelque soit leur bord. Merci.

  4. N aie pas peu Mr le President, tous ces Malfrats et autres spolieus de ressources ne depassent pas 500 à 1000 personnes… on va des Seisme decimés ou tués plus de 200 000 personnes et la vie continue de plus belle….

  5. C’est le seul combat qui vaille la peine d’être mené, tellement le Niger est pollué de vermines, d’individus peu recommandables et d’arrivistes. Si le PR réussit ce combat, tout le reste suivra, car on ne peut rien attendre d’une situation où d’une main on construit et de l’autre on détruit. Courage Excellence, encore un coup dans la tanière pour débusquer ceux qui croient être protégés et vous serez meilleur que Kountché, Tandja. Le peuple est reconnaissant et solidaire à toute action en sa faveur car il n’est pas dupe comme on le pense ! Je voudrais vous voir sur le piédestal des GRANDS HOMMES de ce pays. Deux choses fondent une démocratie : la justice et la presse libre et indépendantes : la seconde dénonce les malfrats et la première examine et sanctionne, c’est très simple ! Mai Boulala n’inquiète que les malfrats camouflés en honnêtes citoyens (et musulmans !). Qu’ils sont si naïfs qu’ils pensent qu’ils peuvent tromper et échapper à Dieu !

  6. Voici des interventions constructives. Rendre à Czar ce qui l’appartient. Si quelqu’un travaille il doit être récompensé par contre s’il triche il faut le dénoncer pour être châtier qu’il soit de la majorité ou opposition. Le NIGER AVANT TOUT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Président Issoufou Mahamadou s’est entretenu vendredi après-midi à Ouagadougou avec l’ancien Premier Ministre britannique Tony Blair…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est entretenu ven…