Home ACTUALITE PERDRE LA RESIDENCE DU NIGER A NEW YORK SERAIT UN ACTE TRES GRAVE ET INADMISSIBLE

PERDRE LA RESIDENCE DU NIGER A NEW YORK SERAIT UN ACTE TRES GRAVE ET INADMISSIBLE

Le Niger dispose d’une résidence, 5 EAST 80th STREET A MANHATTAN, NEW YORK qui risque d’être vendue dans le cadre du différend opposant AFRICARD à notre pays. Cette résidence dont l’on estime la valeur à près de $30 millions de dollars, acquise il y a très longtemps par le Niger ne saurait être victime d’une irresponsabilité. Elle est, en plus de la valeur qu’elle représente, une partie de notre territoire et un symbole fort pour le Niger.
C’est vrai, dans sa fuite en avant, le Secrétaire Général du Gouvernement (SGG), n’a pas dit à l’opinion le sort réservé à la résidence de CENTRAL PARK à New York.

Rappelons au SGG, relativement à l’affaire AFRICARD contre l’ETAT du NIGER, que l’on ne saurait évoquer sa propre turpitude. Même devant la juridiction nationale c’est – à – dire la Cour d’Etat, l’arrêt a été rendu par défaut contre l’Etat du Niger. Selon les informations, la Cour d’Etat a annulé la décision du ministre de l’intérieur pour excès de pouvoir, le 23 janvier 2013 et notification faite six (6) jours après au ministre de l’intérieur et au Secrétaire général du Gouvernement.

Supposons même que seul le ministre de l’intérieur ait été concerné par la notification, il ne pourrait faire autrement que d’informer son chef du gouvernement car sa correspondance du 24 mars 2012 n’est pas sa propre initiative. Et si l’annulation unilatérale du contrat était du seul fait du ministre de l’intérieur, il devrait rendre des comptes à l’Etat du Niger.

A Paris comme à New York, l’Etat du Niger a brillé par son absence aussi, qui est cette fois – ci, le bouc émissaire ?

Le chef hiérarchique de la direction du contentieux de l’Etat est un juriste et le Niger est censé disposer d’avocats, pourquoi a – t -on perdu devant notre propre juridiction et sans être capable d’exercer la voie d’opposition à l’arrêt dans le délai légal ?

Non, la faute se paie et surtout cash, il faut que l’on arrête la fuite en avant pour sauver le patrimoine du Niger qui est à la merci d’une illustre société inconnue avant cette affaire qui menace dangereusement les intérêts et l’image de notre cher Niger.

[author ]Elhadji Idi Abdou (Contribution FB)[/author]

23 Comments

  1. Nous assistons une gestion tres tres catrasphrotique, avec les gouvements qui se sont suivi aucun n’oser poser un tel acte. Un building paye par Feu Seyni Kountche que son ame repose en paix qu’ALLAH le tout puisant lui accord sa misericorde a achate pour le bien des nigeriens voila aujourdhui avec cet honteux gouvernement, nous assistons impuisant a la vente de ce bien. Il a construit et le guru detruit.

    Honte au guru,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

LE REPRESENTANT PERMANENT DU PAKISTAN ET PRESIDENT DE L’ECOSOC CHEZ LE REPRESENTANT PARMANENT DU NIGER ET PRESIDENT DU COSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES

Cette audience accordée au Représentant du Pakistan par le Représentant du Niger porte ess…