Home ACTUALITE Place de la Femme dans le secteur pétrolier: la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou plaide pour rendre la femme nigérienne plus indépendante et autonome financièrement

Place de la Femme dans le secteur pétrolier: la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou plaide pour rendre la femme nigérienne plus indépendante et autonome financièrement

En sa qualité de Marraine de la première conférence sur la place de la femme Nigérienne dans l’industrie pétrolière  organisée par l’Association Niger’sWomen in Oil and Gas (NIWO), la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou a prononcé un discours lors de la cérémonie d’ouverture.

D’emblée, elle a exprimé la fierté qui l’anime de voir des jeunes femmes soulever le débat sur la participation de la femme dans un secteur que l’on a toujours qualifié à tort de masculin, avant de déplorer qu’au Niger, les femmes sont sous représentées dans les filières scientifiques en général et pétrolier en particulier. Or, leur contribution développement et au perfectionnement du secteur des énergies fossiles n’est plus à démontrer.

La Première Dame a plaidé pour « rompre avec certaines considérations basées sur le genre, qui nous mettent en retard. Nous devons, dit-elle,  hommes et femmes travailler ensemble pour y parvenir. »

Hadjia Aissata Issoufou espère vivement  « que la mise en place de l’association NIWO composée de jeunes techniciennes et ingénieures nigériennes permettra  entre autres de sensibiliser les filles aux métiers techniques et scientifiques ; faire tomber les stéréotypes et faire évoluer la mixité dans ce domaine ; enfin, aux entreprises, de créer un environnement de travail mieux adapté à leurs besoins.

Je vous encourage à continuer vos efforts et vous pourrez en tout temps compter sur mon soutien pour rendre la femme nigérienne plus indépendante et autonome financièrement.

La promotion de la femme et leur droit à l’éducation occupent une place très importance dans le plan d’action de la Fondation Guri Vie. En effet, nous œuvrons inlassablement pour l’amélioration des conditions de vie de la femme nigérienne, le respect du quota du genre dans tous les secteurs professionnels.

Le programme du prix d’Excellence que nous avons initié a permis d’insuffler un véritable élan au sein de la jeunesse pour atteindre l’excellence à l’école. Nous avons doté de nombreux établissements d’outils informatiques de pointe pour que les élèves, notamment les jeunes filles, puissent renforcer leurs capacités et affronter les nouveaux enjeux du monde du travail ».

En conclusion, la Première Dame, Hadjia Aissata Issoufou a souhaité  que cette rencontre soit une plateforme de partage et de débats constructifs à même de générer une forte impulsion.

[author ]Tamtam Info News[/author]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Des Caméras Partout À Niamey !

Encore un buzz mettant en scène des cas de vols filmés ! A peine une dizaine de jours aprè…