Accueil / ACTUALITE / Plus 115 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour l’électricité en Afrique de l’Ouest dont le Niger…

Plus 115 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour l’électricité en Afrique de l’Ouest dont le Niger…

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 17 avril dernier le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP), financé à hauteur de 150 millions de dollars par des crédits et des dons de l’Association internationale de développement (IDA), apprend-on dans un communiqué transmis ce jeudi à l’ANP.

Cet appui s’inscrit dans le cadre de la relance de 74,7 millions de dollars au titre du Fonds pour les technologies propres. Il s’agit d’aider la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et le Centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO à étendre l’accès à l’électricité hors réseau dans 19 pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel : Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, République centrafricaine, Sénégal, Sierra Leone, Tchad et Togo.

Le projet entend améliorer l’accès à l’électricité pour les ménages, entreprises et institutions publiques grâce à une approche régionale harmonisée de déploiement de systèmes solaires autonomes modernes. Il devrait bénéficier à environ 1,7 million d’individus actuellement privés d’électricité ou alimentés de manière aléatoire mais également à des entreprises et des institutions publiques et, ce faisant, améliorer les niveaux de vie et les performances économiques.

« À ce jour, seuls 3 % des ménages en Afrique de l’Ouest et au Sahel sont raccordés à un système solaire domestique autonome et 208 millions d’habitants de la sous-région n’ont pas accès à l’électricité. Le projet ROGEP va aider les décideurs de la région à créer un marché régional de systèmes solaires autonomes, vital pour combattre la pauvreté. Il va aussi permettre aux entrepreneurs de saisir les opportunités liées à ce nouveau marché, en mettant au point des solutions commerciales évolutives », explique Rachid Benmessaoud, directeur de la coordination de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. « Ce nouveau projet favorisera l’adoption de normes et réglementations qui contribueront à l’harmonisation des politiques à l’échelle de la région et rendront ainsi cette filière attractive pour les grands acteurs du marché, au bénéfice de tous les pays participants. »

Malgré le potentiel commercial des systèmes solaires autonomes, les pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel peinent à attirer des investissements dans les énergies renouvelables hors réseau. Ce nouveau projet maximise le financement au service du développement en levant des fonds privés pour appuyer le déploiement de technologies innovantes. En contribuant à la création d’un marché régional, il va permettre de satisfaire les attentes croissantes pour un approvisionnement électrique fiable et de créer des emplois.

Conforme au double objectif du Groupe de la Banque mondiale de mettre fin à la pauvreté et de promouvoir une prospérité partagée ainsi qu’au Business plan pour le climat en Afrique, le projet offre par ailleurs l’occasion de tester de nouveaux modèles d’affaires pour électrifier les écoles et les dispensaires qui sont indispensables au Projet pour le capital humain en Afrique de l’Ouest, selon la BM.

Par Agence Nigerienne de Presse

À propos Administrateur

2 plusieurs commentaires

  1. BATASSAYÉ JIKAN AGGO

    En effet, un compatriote en a fait cas de cette nouvelle donne qui semble faire frotter les mains de nos pays cités ci-haut; mais c’est sans tenir compte de la géopolitique stratégiquement menée par l’Occident et leurs manœuvres au Masque-Blanc sous Peau d’Âne.
    Une formation politique conçue par un des plus jeune leader en savait plus car c’est à lui que fut donné la compilation d’idées et de pensée de Maitre ZaksKab qui eut voulu en faire un livre à coéditer à deux. Hélas! Plus trahi que jamais, les idées versées se trouvèrent dans le programme politique de cette formation politique dont le chef ne pensa un temps soit peu à celui qui l’aida à tout mettre au point. De quoi en est la question quant à la libéralisation d’usage de notre énergie aujourd’hui à licence d’exploitation à nos pays accordée par ceux-là qui ont fini de se servir du polluant pétrole dont les usines de fabrications des moteurs d’engins hydrauliques sont sous la menace de fermeture en Occident? Nous savons que la Chine, l’URSS ou même l’Inde utilise encore du charbon dans la production pour leurs énergies fossiles car ne se trouvant pas prêtes de tout déposer pour tout remplacer par l’usuelle seconde source d’énergie: le PÉTROLE tant combattu par tous les groupements associatifs Verts du monde. À noter la marche mondiale des jeunes et les grèves hebdomadaires des enfants en Europe quant à leur droit de survie tant réclamé à toute haute tribune où se font-ils entendre. Toute cette bataille mondialement menée par des enfants exigeant la protection de la nature contre la carbonisation de notre atmosphère, le charcutage de la couche d’ozone devenue de plus en plus grandement béantes pour favoriser l’accélération du Réchauffement Climatique, la fonte des calottes glacières, la montée du niveau de la mer, la destruction des cotes occidentales, la menace venue du ciel a commencé depuis près d’un quart de siècle et arrive à la vitesse logarithmique pour atteindre sa vitesse de croisière dans vingt cinq ans. pour preuve, les Tempêtes destructrices changent de direction pour menacer directement l’Afrique à commencer par le Mozambique et à ces jours, les pays sud-africains gouttent à ce sort fataliste. L’Occident en général et l’Europe (qui nous gouvernait en nous empêchant de nous développer afin de rester les permanents consommateurs de leurs produits) se protègent et nous permirent d’exploiter nos gisements de pétrole dont ils n’ont plus besoins. Rappelez-vous sinon regardez comment le supersonique Concorde, le géant Airbus 380, les rapides Trains tupe TGV, Navires pétroliers, Paquebots, Bateaux, géants groupes électrogènes types utilisés par UDF France et même les camions gros porteurs et les 4×4 grosses cylindrées dont nos pachas y roulent, se trouvent interdis de production en attendant l’écoulement total du stock déjà sorti des usines. Les maisons Berliet, l’autre Peugot, Renault et autres Toyota ancien système sont tous en cessation de fabrication dont ils ne reste que les pièces détachées réservées pour nos pays-boubelles-bio.

    Alors, nous est permis d’exploiter et consommer notre pétrole aux fins d’acheter au maximum, les vieilleries des voitures, trains et avions déposés pour notre usage d’où, cette ouverture de nous servir de l’énergie solaire que la nature a tant réservée à l’Afrique qui se trouvera inépuisablement et indéfiniment présente tant que le soleil continuera d’exécuter ses rotations autour de notre galaxie; car, l’Europe n’en a que très peu survenant intempestivement au point d’emmener les européens à ruer vers les endroits où la météo annonce la présence de cet astre vital que les africains adoraient comme le Dieu de la vie quand la Lune est tenue pour mère qui accouche que les haoussa appellent « OU’WA » donnant « OU’WA’TA signifiant MA MÈRE » linguistiquement prononcée » WATA ».
    Aujourd’hui que l’Occident a mis au point et se sert de l’uranium bien maitrisé et domestiqué dans les foyers au point où il n’y aura plus de Tchernobil ou le genre d’accident nucléaire produit chez l’Indomptable Lieutenant de troupes des Hommes du Roi HIRO HITO, dis-je, le naturaliste Shizo AABÉ, on nous donne libre court d’user de l’Énergie Solaire pour les moins nantis des zones rurales reculées et difficiles d’accès quand des routes transversales et autres autoroutes seront construites en plus d’agrandissement de nos aéroports qui s’opéreront afin de mieux accueillir et contenir ce que les autres déposent chez eux. MAIS, QUAND ÇA VA SE SATURER, le Maitre ZaksKab ne manquera pas d’idées dans sa gibecière pour mieux endiguer les flux excédentaire des déchets carbonatant de notre milieu environnemental. PRÉPARONS-NOUS AUX NOUVELLES SITUATIONS POUR DIRE À NOS SAGES ET VISIONNAIRES DIRIGEANTS DE L’AFRIQUE EN GÉNÉRAL ET DU NIGER EN PARTICULIER QUAND ON SAIT QU’IL EST TOUJOURS LÀ, PRAGMATIQUE ET INFATIGABLE BULLDOZER POUR NE RIEN LAISSER AU HASARD, dis-je, Na Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika afin qu’un espace soit ouvert au niveau de SONILOGA pour nous éviter des catastrophes en décarbonant les décarbonables produits venus d’ailleurs. VIVONS NATUREL, CONSOMMONS NATUREL, ET SOYONS BIO POUR RESTER BIO DANS UN ENVIRONNEMENT BIO TELS LES 3N DE LA RENAISSANCE DE SEM LE PRÉSIDENT ISSOUFOU MAHAMADOU QUI SOUHAITE VOIR LES NIGÉRIENS NOURRIR LES NIGÉRIENS AVANT LA FIN DE SES DEUX MANDATS BIEN ET DIGNEMENT MÉRITÉS.

  2. l’électricité = lumière = reflet de l’image Divin = le genre humain dans son ensemble .La banque mondiale merci pour vos efforts en ce qui concerne le conditionnement de la vie des peuples noirs qui le méritent directement ou indirectement mais n’oublier pas une choses , faite briller vos l’ âmes de votre personne morale seulement en abolissant le red + ses dérivés et vous saurez que : la puissance divine somnole chez chaque être humain sans exception.

    NB : le Devoir d’un compatriote c’est seulement demander la grâce + protection d’Allah pour l’humanité entière sinon , on est loin d’être animaux ou centre électrique robuste : juste des Hommes parmis les Hommes par la force de la foie + indifférence .

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.