Accueil / ACTUALITE / Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l’orpaillage dans le Ténéré et le massif de l’Aïr…

Point de Presse des députés Adamou Namata et Mano Aghali à Agadez : Eclairages sur la loi de finances 2019, les mouvements migratoires et l’orpaillage dans le Ténéré et le massif de l’Aïr…

Une mission parlementaire a séjourné pendant deux semaines dans la région d’Agadez pour échanger avec les différents acteurs sur la loi de finances pour l’année budgétaire 2019 ; les mouvements migratoires et l’orpaillage dans le Ténéré et le massif de l’Aïr.

À l’issue des visites de terrain et des consultations sur les différentes thématiques, les députés Adamou Namata, président de la Commission des Finances de l’Assemblée nationale et Mano Aghali ont tenu une réunion, le mardi 8 janvier dernier, pour partager avec l’opinion publique, l’objectif de leur mission et leurs observations.

M. Adamou Namata, président de la commission des finances a indiqué que la région d’Agadez a la primeur d’avoir la première restitution de cette loi des finances que les députés ont voté. Le budget général de l’Etat au titre de l’année 2019, a –t-il annoncé, a été arrêté en recettes et en dépenses à un montant de 2.050,76 milliards de FCFA, contre 1.971,97 milliards de FCFA en 2018. Le budget général de l’Etat au titre de l’année 2019 a donc connu une hausse comparativement à celui de l’année 2018.

Au titre des recettes internes (à travers les recettes fiscales et autres) il est prévu d’engranger 1.128,61 milliards de CFA dont 1.078,15 milliards de recettes fiscales (impôts, patentes et droits de douanes) en 2019 contre des recettes 2018 qui se sont élevées à 1.087 milliards. Quant aux recettes externes, elles s’élèvent à 742,70 milliards de FCFA a dit M. Namata. Il est attendu pour l’année en cours 376,64 milliards toutes recettes confondues de la douane et 706 milliards de FCFA de la Direction générale des impôts. Ces agrégats additionnés font les 2000 milliards pour le budget général annoncé aux participants.

Le président de la commission des finances de l’Assemblée nationale a aussi déclaré qu’au titre de la dette publique, l’Etat va dépenser 290,76 miliards et 16 milliards pour la dette intérieure. Les investissements de l’Etat s’élèvent à 1.111,08 milliard de FCFA soit 52% du budget général. Ceci est d’autant plus important que ces investissements créent des richesses et permettent des réalisations durables a dit M. Adamou Namata.

La question des mouvements migratoires a été évoquée par les deux parlementaires. Les migrants, ont-ils annoncé, sont aujourd’hui victimes d’actes inhumains une fois à l’extérieur : prise d’otages avec la complicité de la filière nigérienne de la chaine migratoire, séquestration etc. Par rapport à ce problème, il est injuste d’incriminer le gouvernement pour attentisme face aux actes commis par des bandits de grand chemin opérant dans des zones de non-droits et échappant à toute forme de contrôle.

Pour ce qui concerne l’orpaillage, la mission parlementaire qui a visité le site de Tchibarkaten, s’est dite édifiée par l’ardeur de nos compatriotes et la symbiose qui existe sur ces montagnes voisines de la frontière algérienne.

Par Abdoulaye Harouna ANP-ONEP/Agadez

À propos Administrateur

Un commentaire

  1. Mais en quoi se sent-on éclairé, au sortir de cet article? Où donc se trouve le rapport entre le titre annoncé et le corps du texte? C’est donc ça, le journalisme dans notre pays? En tout cas, j’espère que c’est le journaliste qui s’est trompé de vocation, parce si on me dit que c’est la vraie substance d’une mission de nos parlementaires qui nous a ainsi été laconiquement et superficiellement rapportée, alors ce serait encore plus inquiétant.

Répondre à Hors sujet Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.