Accueil / ACTUALITE / Point de presse du ministre en charge de la Communication relativement à la grève du SYNAMEP : «C’est bien de revendiquer, c’est bien d’aller en grève mais il faut rester dans la proportion du raisonnable», a déclaré M. Yahouza Sadissou

Point de presse du ministre en charge de la Communication relativement à la grève du SYNAMEP : «C’est bien de revendiquer, c’est bien d’aller en grève mais il faut rester dans la proportion du raisonnable», a déclaré M. Yahouza Sadissou

M. Yahouza Sadissou

M. Yahouza Sadissou

Le ministre de la Communication et des Relations avec les Institutions M. Yahouza Sadissou a animé hier, à son cabinet, un point de presse relatif à la grève de 48 heures entamée par le Syndicat National des Agents des Médias Publics (SYNAMEP). M. Yahouza Sadissou a tenu à éclairer l’opinion publique sur les principaux points de revendication du SYNAMEP notamment l’augmentation de 250% de salaire, le rehaussement de la subvention d’équilibre de l’Etat pour les Médias Publiques à hauteur de 500%, la modernisation des équipements, la réintégration de la redevance ORTN dans le calcul des ristournes et la prise en charge des missions des journalistes sportifs à l’extérieur.

Le ministre en charge de la Communication a d’abord affirmé que le gouvernement ne trouve pas d’inconvénient pour les principes de la revalorisation des salaires des agents, mais il faut le faire dans la proportion du raisonnable, en respectant les recommandations de la session du Conseil National du Travail qui a eu lieu en 2012 et qui a regroupé l’ensemble des secteurs autour du Premier ministre. A l’issue de ces discussions, il a été recommandé que les sociétés parapubliques peuvent éventuellement négocier et consentir une augmentation de salaire de 6%. En effet selon M. Yahouza Sadissou, le gouvernement n’est pas contre que cette augmentation recommandée par la session soit consentie si les travailleurs de l’ORTN n’en ont pas bénéficié.

Le Ministère ne peut pas selon lui accepter une augmentation significative de salaire du moment où la subvention d’équilibre des médias publics et de l’ensemble des sociétés parapubliques subventionnées par l’Etat a été réduite pour un certain nombre de raisons. Premièrement, «notre pays connait un problème de sécurité et le gouvernement a décidé de privilégier cette question. C’est pourquoi la réduction a été faite pour financer la sécurité et dès que la situation redevient normale, les subventions de ces différentes sociétés seront rétablies voir augmentées » a-t-il dit. En plus, ajoute-t-il, il y a à l’ORTN une centaine de collaborateurs dont certains ont plus de 10 ans et le Ministère s’est engagé dans le processus de leur recrutement.

En effet, «il est inconcevable d’augmenter des salaires à 250% à des agents pendant que d’autres qui font la plus grande partie du travail sont sans salaire » dit-il soulignant qu’au stade actuel, la direction générale de l’ORTN a fait de gros efforts. Selon le ministre, cet office distribue à la fin de chaque mois 32,5% de ses recettes globales en termes de ristournes à ses agents. Au mois de novembre, il y a selon le ministre, des agents qui ont perçu respectivement 115000 FCFA et 77000 FCFA de ristournes.

En ce qui concerne l’augmentation de la subvention d’équilibre que l’Etat donne aux médias publics, M. Yahouza Sadissou a rappelé que c’est un combat permanent que son département ministériel a engagé avant même la création du SYNAMEP. En effet, annonce-t-il, les dernières négociations qu’ils ont eues avec le Premier ministre ont souligné la possibilité de réviser dans un prochain collectif budgétaire, le rehaussement de cette subvention.
Pour ce qui est de la modernisation des équipements, le ministre a estimé que depuis leur création, les médias publics n’ont jamais bénéficié d’autant investissements que ces dernières années.

A l’ORTN, c’est tout le matériel qui va être intégralement rénové, numérisé pour la faramineuse somme de 30 milliards dans le cadre du projet de la TNT. Le processus est en cours et les équipements ont commencé à être déployés. Pour le cas de l’ONEP, le ministre a noté que l’Etat a payé une nouvelle machine de 800 millions de Fcfa qui a été livrée et les techniciens qui vont l’installer seront là dans les jours à venir. Un bâtiment est en train d’être construit pour accroitre la capacité du service. Enfin, M. Yahouza a indiqué que du matériel de plus de 100 millions a été réceptionné le 30 décembre pour l’ANP et le processus continu.

En ce qui concerne la réintégration de la redevance ORTN dans le calcul des ristournes, le ministre a souligné que c’est une inspection d’Etat diligentée à l’ORTN qui a fait ressortir que la perception de cet argent en termes de ristournes par les agents est illégale mais pour compenser les manques à gagner, le Ministère a consenti d’autres avantages aux agents. Pour ce qui est de la prise en charge des journalistes sportifs en mission à l’extérieur, M Yahouza Sadissou a affirmé qu’il revient aux fédérations sportives de prendre en charge les frais de mission de ces agents car l’Office ne peut pas payer un service qu’il n’a pas demandé.

«Je lance un appel à l’ensemble des travailleurs des médias publics avec qui nous entretenons depuis 2 ans et demi de très bonnes relations et de part et d’autre, nous avons consenti des efforts de compréhension mutuelle pour qu’ils se ressaisissent afin que ce climat puisse renaitre et que nous continuons les échanges, les négociations parce que notre souci quotidien, c’est d’améliorer les conditions de vie et de travail non seulement des agents des médias publics mais aussi de tous les agents des médias » a-t-il conclu…

À propos de l'Auteur

Aïchatou Hamma Wakasso (ONEP)

À propos Administrateur

6 plusieurs commentaires

  1. A nos factures Nigelec…Donc cette redevance sert a payer des ristournes a des fonctionnaires de l’ortn? Mais pour quel service public rendu et a qui surtout.Sommes nous obliges de payer cette redevance qui ne se justifie plus? Je propose qu’ell soit purement et simplement supprimee ou a defaut redefinie dans le genre : Redevance Sante Education et Securite ( RSES) loge dans un compte au tresor pour usage entre les trois ministeres concernes.
    Merci,c’est une reflexion.

  2. Si cette redevance pourrait être reversée comme contribution à la gratuité des soins. Stop de prendre l’argent des citoyens pour faire l ’ éloge de quelques individus au lieu de service le peuple.

  3. Pourquoi verser des sous a des griots du regime en place .

  4. Moi personnellement je ne vois en quoi il est justifié de verser le redevance ORTN. Cette somme qu’on nous soutire à travers nos factures de la NIGELEC doit prendre une autre destination (je propose éducation car ce sont des millions par mois). L’ORTN est un outil de propagande de ceux qui sont au pouvoir, leur service public est négligeable.

  5. Au seuil de ce Nouvel An, je souhaite bonne et heureuse Année à tout le Niger et que l’année qui va partir amène avec elle tous les démons de la division, de l’insécurité, de l’instabilité, de la pauvreté qu’a connu notre pays. Et que cette année 2016 qui s’annonce qu’elle nous apporte tout le Bonheur possible, la Paix, la stabilité dans notre pays. Que le nouveau Président qui sera élu, que le Bon Dieu l’accompagne dans sa miséricorde pour gouverner dans la Justice et l’Équité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.