Home ACTUALITE Pourquoi la retraite à 65 ans ?

Pourquoi la retraite à 65 ans ?

Selon une rumeur de plus en plus persistante le gouvernement de la 7ème République compte allonger l’âge de la retraite à 65 ans. Certainement c’est dans cette perspective que la Caisse Autonome des Retraites du Niger (CARENI) avait procédé récemment à un plaidoyer devant le parlement pour démontrer le bienfondé de la démarche.  Ainsi, il se susurre de plus en plus que la loi visant à fixer désormais 65 ans serait adoptée à la session dite des lois du mois mars.

Avant toute analyse de la question il serait très utile de se poser la question suivante :  pourquoi veut on porter l’âge de la retraite à 65 ans et au nom de quel impératif ?

Il s’avère très important de préciser que l’argumentaire de la CARENI et du gouvernement pour défendre une telle initiative repose principalement sur un seul alibi selon lequel un nombre important de ceux qui cotisent beaucoup à travers leurs salaires seraient très bientôt à la retraite alors pour éviter de tomber dans une situation où il serait difficile à l’Etat de payer les pensions de retraités, l’âge de retraite doit urgemment doit être porté à 65 ans.  L’on est tenté de se demander que fera l’Etat lorsque ces cotisants auraient atteint 65 ans si c’est la seule solution ? Une nouvelle prolongation à 70 ans ?

Le recrutement massif de jeune à la fonction publique permet évidemment de démonter très facilement l’argument principal du   gouvernement et la CARENI. En effet, par exemple, si nous avons 10.000 agents de la catégorie A1 qui cotisent 100.000.000 FCFA et qui iront à la retraite bientôt, pourquoi l’Etat n’envisage pas la possibilité de recruter 25.000 jeunes dans toutes les catégories de la fonction publique afin de combler le gap de 100.000.000 FCFA que ces supposés 10.000 agents pourraient éventuellement cesser de cotiser par leur départ à la retraite si brusque soit elle. Ceci aura l’avantage naturellement de permettre à l’Etat de faire un triple coup. 

D’abord dans la réduction du chômage des jeunes qui s’amplifie chaque jour du fait de manque de perspectives pour une jeunesse de plus en plus diplômée. De plus, cela contribuera significativement dans l’atteinte de l’objectif visant à créer 50.000 emplois par an conformément à la promesse du Chef de l’Etat. Enfin, ce recrutement permettra à l’Etat de beaucoup rajeunir l’effectif de la fonction publique dans un premier et surtout d’ajuster dans un second temps la pyramide actuellement totalement déformée.

 A moins que d’autres intentions soient cachées au peuple nigérien sinon à l’heure actuelle rien ne pourra justifier cette démarche qui par ailleurs ira forcement à l’encontre des intérêts de notre pays au vu de la situation de dégénérescence de l’Administration Publique et du chômage endémique de la jeunesse.

C’est un truisme de dire que l’Administration Publique est malade de ses agents, une maladie qui s’empire  par leur refus systématique  d’accomplir leurs différentes missions ou charges, ils ont majoritairement cesser de travailler pour l’intérêt général,  un renoncement collectif à l’effort caractérise l’Administration Publique, une administration extrêmement lourde et paresseuse dont les agents se livrent sans état d’âme et à ciel ouvert à la corruption, au trafic d’influence, au gaspillage inutile, à cela s’ajoute l’indiscipline et autres excès interdits par les dispositions réglementant la fonction publique  de servitude hélas pervertie par les attitudes des uns  à vouloir  toujours se sucrer  au détriment et sur le dos du contribuable. 

Ainsi, prolonger l’âge de la retraite à 65 ans reviendrait à prolonger dans le temps les mêmes tares empêchant à l’Administration d’être efficiente, cela reviendrait à infliger les mêmes supplices à l’endroit de notre pays qui verrait davantage son développement retardé car l’administration doit   être le moteur et ses agents le carburant du développement d’un pays surtout avec la jeunesse et sa parfaite maitrise des technologies de l’information et de la communication (TIC).  

Déjà à 60 ans bon nombre de ces agents passent plus de temps à dormir dans les bureaux, leur efficacité doit être démontré ainsi que leur rémunération constituant une pure perte sèche pour l’Etat. Si c’est pour aider les agents à supporter le coût de la vie de plus en plus cher, prolonger l’âge de la retraite n’est aucunement la solution, puisque c’est au dépriment de l’Etat et des nigériens et particulièrement la jeunesse. Dans ce cas, l’Etat ferait mieux de rendre la vie après la retraite plus attractive à travers des mesures sociales et des politiques publiques volontaristes et ambitieuses parce c’est une évidence que les retraités souffrent énormément, ce qui suscite la peur chez ceux qui sont dans l’antichambre de la retraite actuellement et qui œuvrent inlassablement pour la retraite à 65 ans.  Cette loi si elle venait à être adoptée, elle constituera une faute morale dans la mesure où des grands pères préfèrent occuper la place de leurs petits-enfants condamnés au chômage, dans le même temps elle consacrera indubitablement l’avènement d’une administration de dormeurs aux antipodes de l’administration de développement indispensable à l’heure actuelle.

Par ailleurs, dans un pays où 75% de la population a moins de 25 ans par conséquent une population extrêmement jeune, comment peut-on imaginer porter la retraite à 65 ans, cela relève de la pure l’hérésie parce que les pays où cette option avait été portée par les gouvernements sont confrontés à un vieillissement de leurs populations. Ce qui est très loin du cas de notre Niger, surtout à cette heure de compétition entre les Etats, un pays avec des cadres compétents et jeunes peut d’une part être à la hauteur de cette compétition et d’autre part répondre présent au grand rendez-vous de l’intégration.

Il est clair que notre Administration Publique n’a nullement besoin d’un prolongement de l’âge de la retraite à 65 ans mais a davantage besoin d’une véritable modernisation à travers des vraies réformes visant à améliorer la gouvernance, l’efficience et la qualité des prestations. Cette modernisation passera forcement par le rajeunissement de l’effectif de la fonction publique. Cependant, si cette loi venait à être adoptée, elle ne doit pas être généralisée à tous les secteurs et à tous les agents de l’Etat, on pourrait par exemple faire une exception strictement encadrée pour certains métiers où le Niger d’aujourd’hui a besoin d’avantage d’agents plus expérimentés comme le secteur de la santé, l’éducation et dans une certaine mesure la diplomatie à conditions que ces agents manifestent le désir ce qui est à l’opposé de la motivation liée à la cotisation aux fonds de retraite évoquée par la CARENI.

Pour toutes ces raisons, la jeunesse nigérienne doit se mobiliser plus que jamais comme un seul homme pour faire échec à ce projet funeste, peu importe son appartenance politique car il s’agit   purement et simplement de la préemption à la fois de son avenir et du rôle qu’elle doit impérativement jouer dans le développement de notre pays 

Par SOUMAILA ABDOU SADOU Administrateur Civil.

36 Comments

  1. Quand j’ai lu le commentaire janvier 25, 2019 à 12:07 d’AG ADÈS ISSILIN BAHAUSHEN MISRA posté le 25 Janvier 2019 à 12:07 sous l’Article « Niger et le Nigeria lancent un programme pour la promotion de la paix dans la sous-région en proie à l’insécurité… » et sous « COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 25 JANVIER 2019 »: ce sont LES 30 RÈGLES PRINCEPS DE LA VIE que l’on trouve dès l’accès à la page de veille de l’ordinateur de Maitre ZaksKab; et, je les reporte sur cette page au profit de notre JEUNESSE afin que nos Jeunes qui croient à leur capacité de prendre la place des anciens, commencent par s’y conformer pour être accepté sous le hangar des sages du quartier, village, communauté, peuple et nation croyante. Pour bien gérer un village ou pays comme le Niger et sa population, ce n’est pas un décret de MI ni une élection à coup de billets de banque qui donnera un bon chef à même de bien gouverner ses sujets pour en faire de bons citoyens prêts à sortir le pays des situations difficiles. Autrement, ce Chef, loin du modèle exemplaire de SEM le Président Issoufou Mahamadou et son fidèle compagnon SE le PM Brigi Rafini ou l’indomptable Redresseur des poutres tordues Hassoumi Massaoudou; le modèle du conspirationniste PAN fuyard, ne peut qu’enfoncer le peuple et la nation dans la culture de la médiocrité. Avant, un apprenti chauffeur peut rester auprès de son patron routier pendant des années avant qu’il lui fasse confiance en lui donnant le volant sur les routes dégagées en rase campagne pendant plusieurs autres années avant de devenir lui-même un conducteur d’automobile s’il réussit aux examens de permis de conduire, sans corruption ni passe-droits. Aujourd’hui, c’est une modique somme glissée sous enveloppe qui vous donne le permis de conduire par télécommande afin d’aller tuer de paisibles piétons et autres citoyens assis pour leurs commerces au bord des rues. Est-ce cela doit continuer? Sinon, que doit-on faire que sensibiliser la Jeunesse dans son ensemble, à revenir sur nos valeurs ancestrales que peuvent enseigner ces 30 RÈGLES PRINCEPS DE LA VIE, notées par ZaksKab (Vous pouvez les copier, imprimer sous grande police en A3 et les afficher dans votre chambre intime, chambres à coucher de vos enfants, petits frères et sœurs ou même dans les bureaux et ateliers pour rappel régulier et permanent:

    01 – Adore l’Unique Absolu et Tout Puissant Créateur des deux Mondes, d’un culte pur. 02 – Aime ton prochain. 03 – Ne fais point le mal. 04 – Fais le bien. 05 – Laisse parler les hommes. 06 – Le vrai culte de l’Eternel Très-Haut consiste dans les bonnes mœurs. 07 – Fais donc le bien pour l’amour du Bien lui-même. 08 – Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître respectable devant le Seigneur Majestueux, le Dieu Allah (swt). 09 – Estime les bonnes personnes, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne. 10 – Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres. 11 – Ne flatte point ton frère, c’est l’une des attitudes d’Ibliss, la trahison. Crains celui qui te flatte, il ne manquera pas de te corrompre. 12 – Écoute toujours la voix de ta conscience et ta raison. 13 – Sois l’ami des forts et le père des pauvres ; car, chaque soupir que ta dureté leur arrachera, augmentera le nombre des malédictions sur ta tête. 14 – Respecte l’étranger-voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi. 15 – Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté. 16 – Respecte les femmes; n’abuse jamais de leur faiblesse ; car, plutôt mourir que de les déshonorer. 17 – Si le Grand Donateur t’accorde un enfant, remercie-Le. 18 – Sois pour cet enfant l’image de la Divinité ; et, tremble sur le dépôt à toi, confié. 19 – Fais en sorte, jusqu’à ses dix ans, qu’il te craigne ; jusqu’à ses vingt ans, il t’aime et jusqu’à la mort, il te respecte. 20 – Étant élève de sa mère jusqu’à ses six ans, sois son maître jusqu’à ses dix ans, son père jusqu’à ses vingt ans, son ami jusqu’à la mort. 21 – Apprends-lui plutôt de bons principes au lieu de belles manières ; qu’il te doive la droiture éclairée ; mais, non pas une frivole élégance. 22 – Fais de lui l’honnête homme plutôt que l’habile malin. 23 – Si tu rougis de ton état, c’est l’orgueil. 24 – Sache que ce n’est pas ta place qui t’honore, t’élève ou te rabaisse ; mais, la façon dont tu l’exerces. 25 – Lis et profite des idées des autres; vois et imite les bons comportements; réfléchis et travaille, rapporte tout à l’utilité de tes frères et ta communauté, c’est travailler pour toi-même ; car, le travail libère l’homme. 26 – Sois satisfait du peu gagné à la sueur de ton front, content de tout, partout et avec tout. 27 – Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l’iniquité, souffre sans te plaindre. 28 – Pèse-toi toi-même sur la balance de ta conscience avant de peser les autres. 29 – Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme pas et loue moins. 30 – C’est à Allah (swt) Seul que revient de sonder les cœurs et les poitrines des autres. AL HAMDOU LILLAH; Wassalam !

  2. La fonction publique ne peut pas absorber tous les flux de demandeurs d’emploi même si vous tuer tous les vieux.
    Au lieu d’opposer les jeunes à leurs pères autant initier une politique ambitieuse de formation à l’intention de ces jeunes pour qu’ils se prennent en charge à travers des emplois non salariés occupés actuellement par des non nigériens.

  3. Malheureusement il y a des débats qu’on ne pose qu’au Niger, ce pays d’éternels « débatteurs ».
    Jamais l’essentiel. Toujours des accusations mutuelles.

  4. Soyons des peuples qui veulent avancer. Évitons les débats stériles. Avez-vous regardé la liste et l’âge des ministres et autres responsables américains, français, allemands….?

  5. Le Niger un pays d’inconscients? Une fois des  » experts « étaient venus nous dire retraite à 30 ans nous avons servilement accepté.
    Une autre fois des « experts » étaient venus nous dire : pas de recrutement dans la fonction publique: nous l’avons fait
    Des « experts » étaient venus nous demander de décapiter notre système éducatif: nous avons respecté la parole d’expert.
    Résultat: aujourd’hui nous sommes en retard de plusieurs décennies par rapport à d’autres pays qui ont su résister aux « experts. »
    Aujourd’hui’ nos jeunes pensent que leurs parents doivent partir, d’une manière ou d’une autre, pour leur laisser la guidance de ce pays déjà en déperdition.
    Non dans le contexte qui est le nôtre nous avons besoin de l’expérience de nos ainés dans tous les secteurs ( FDS, enseignement, administration,….) . Pourvu que l’avenir de notre pays soit notre seule préoccupation et non le fait de se presser pour s’enrichir…

  6. SOUMAILA Abdou c’est exactement le sentimentalisme qui fait de notre pays voir l’ Afrique une fuite intellectuel = paupérisation . A plus de 70 ans De Gaule tenait encore la France donc il existe toujours des vieux expérimentés , actifs et incontournables pour l’accomplissement de certaines taches administratives au service du peuple . Mais ceux la qui ont des handicapes physiques qui, toujours en déplacement pour leurs soins , font non seulement atteintes aux horaires des travaux administratives mais aussi constituent un blocus pour l’intégration professionnel des jeunes dans la vie active + un blocus à la caisse de l’État .
    Les vieillards fragile de moralité doivent servir nos administrations industrielles qui verront jour avec les projets en cours de la renaissance du mâle dominant de la 7eme République du Niger ISSOUFOU MAHAMADOU , les jeunes quand à eux doivent occuper les administrations publics + privés avec l’appui empirique des anciens têtes dans le but de fournir leurs forces physiques + psychologiques + professionnel pour la terre Nigérienne + leur épanouissement personnelle qui réduira le taux du Sida + prisonniers + maladie mentale etc… .
    NB : 1) la masse jeune = l’honneur Africain sans oublier que les ressources humaines sont d’une importances capitale pour les pays riches et développés .
    2) comme tout est un mal nécessaire dans la vie le Niger se doit d’être fier des ses tendres chômeurs alphabète + analphabète pour une production économique + agricole + industrielle + informatique .

    1. permet moi de te faire une suggestion, en parlant du president de la république, tu n’as pas besoin de mentionner « mal dominant du régime 7, le voyant, l’intellectuel etc….. » à la limite c’est le boulot du griot ça, il est certes le president de la république mais reste après tout un humain…..le glorifier à ce point devient plaisant….c’est un president qui fait son travail, on ne doit pas l’applaudir pour avoir fait son devoir du president….

      il ne suffit pas qu’il ait juste des jeunes dans les administrations publiques mais qu’il ait des jeunes intègres, travailleurs, patriotes, conscients avec toutes les bonnes valeurs de la république

      sans rancune frère!!!!

  7. Un conseil:
    Entrez dans n’importe quelle boutique de votre quartier.
    Comptez le nombre des produits fabriqués dans notre pays.
    Faites le% de ces produits sur le total et venez publier les résultats de votre recherche sur tamtaminfo.
    Vous verrez que la meilleure chose à faire ce n’est pas être là à opposer les générations mais c’est de nous mobiliser tous, comme un seul homme pour sauver notre pays, pour sortir notre pays de la honte.
    A bon entendeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le Président Issoufou Mahamadou s’est entretenu vendredi après-midi à Ouagadougou avec l’ancien Premier Ministre britannique Tony Blair…

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, s’est entretenu ven…