Home ACTUALITE Première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : promotion de la production et de la consommation du mil …

Première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) : promotion de la production et de la consommation du mil …

La première édition du Festival International du Mil (FESTIMIL) a été officiellement lancée aujourd’hui par la Première Dame Dr Lalla Malika, Issoufou, Présidente de la Fondation Tatali Iyali à l’Académie des Arts Martiaux (ACAM) de Niamey.

Cette édition, placée sous le thème de : « Défis et perspectives de la culture, a pour objectif de promouvoir l’alimentation saine et équilibrée de la famille particulièrement en milieu rural, afin de mieux lutter contre la malnutrition.

Il s’agit donc de faire connaitre l’importance de la culture du mil, de renforcer la concertation et la synergie entre les acteurs de la chaîne de valeur du mil, d’attirer l’attention des  investisseurs sur la  nécessité de soutenir la production du mil et de mettre en exergue le rôle  fondamental du mil dans l’équilibre alimentaire et la lutte contre la faim  et la malnutrition.

Lors de la cérémonie grandiose de cette 1ère édition du FESTIMIL, en présence du ministre en change de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Albadé Abouba, des membres du gouvernement, du Haut Commissaire à l’initiative N3, du directeur général de l’ICRISAT, des membres de délégations des pays amis et de plusieurs invités,  la Première Dame, Dr Lalla Malika Issoufou, s’est réjouie de l’organisation de la présente cérémonie qui a vocation à donner une place de choix à la production du mil, à lui donner de la visibilité et à le valoriser, avant de remercier, tous ceux qui ont fait le déplacement ; ce qui témoigne de l’intérêt manifeste porté à cette initiative salutaire mais aussi à la nécessité de promouvoir la production et la consommation du mil.

Pour Dr Malika Issoufou « l’événement que nous célébrons aujourd’hui et auquel la Fondation TATTALI IYALI s’associe découle de la volonté fortement exprimée depuis bientôt trois ans par notre pays, à savoir, l’atteinte de l’objectif «Faim zéro» à travers la mise en œuvre de l’Initiative 3 N (les Nigériens Nourissent les Nigériens» qui est l’une des priorités du Programme de Renaissance acte II du Président de la République Son Excellence Issoufou Mahamadou ».

Elle a rappelé que l’engagement des plus hautes autorités a valu au Niger de la visite en août 2018 d’une mission conjointe des plus hauts responsables de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) et du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), décidés plus que jamais à accompagner le Niger dans son initiative originale. « Vous comprenez bien, dans ce contexte, notre engagement à la présente initiative qui revêt pour nous une importance capitale non seulement pour notre pays, mais aussi pour tous les pays sahéliens qui ont adopté le mil depuis des siècles et qui en ont fait leur alimentation de base. En effet, le mil, cette céréale séculaire au Niger, constitue l’aliment de base produit par nos laborieux agriculteurs et consommé par plus de plus de 80% de notre population. Outre ses avantages du point de vue économique, alimentaire et nutritionnel, le mil constitue une valeur culturelle qu’il faut protéger et promouvoir.

Dr Lalla Malika Issoufou a poursuivi que « Le mil est consommé sous une multitude de formes au Niger. Les produits transformés à base du mil constituent la base alimentaire des ménages ruraux. Les ménages urbains commencent à découvrir dans les épiceries et les magasins d’alimentation, les boulangeries, les restaurants des grands hôtels des produits transformés secs ou prêts à être consommés à base du mil.

C’est le lieu de dire que la première édition du FESTIMIL est une chance pour les Nigériens et la communauté internationale. Cette édition permettra à toutes et à tous de connaitre les extraordinaires vertus du mil surtout sur le plan nutritionnel pour les jeunes, les moins jeunes, les femmes allaitantes et même les malades.

Cette première édition enregistrera aussi des expositions vente des produits à base du mil, des expositions des variétés de mil, des concours culinaires des recettes, des conférences- débats, de la dégustation et un atelier culinaire.

Les aliments à base de mil deviendront les plus disponibles, les plus appréciés par toutes et par tous. La preuve est à la porte de cette enceinte et je vous invite à découvrir les spécialités nigériennes à base du mil ».

Pour sa part, le ministre Albadé Abouba, a indiqué que, depuis l’antiquité, les sociétés africains ont fait du mil leur base alimentaire surtout dans l’espace du Sahel en général et au Niger en particulier. Selon le ministre d’Etat, la production nationale du petit millet est de l’ordre de quatre (4) millions de tonnes par an, ce qui représente environ 75 % des céréales consommées au Niger. Il est transformé et consommé sous diverses formes, en bouillie, pâte, couscous, galettes, etc. Cette importante consommation du mil reste liée aux habitudes alimentaires ancestrales et à des méthodes de préparation traditionnelles, sans en connaître véritablement les vertus et les qualités nutritionnelles de cette céréale rustique et climato-résiliente.

Il a cité des résultats des travaux de recherches démontrant qu’un grain de mil contient environ 10,6% de protéines, 5,1% de lipides, 66,7% d’amidon, 1,3% de fibres brutes et 1,9% d’éléments minéraux. L’apport en vitamines du mil est également appréciable, de l’ordre de 0,22 mg de vitamines A par 100 g de grains.

Le mil apparaît ainsi comme une alternative très précieuse dans le contexte de recherche de sécurité alimentaire et nutritionnelle aggravé par les effets des changements climatiques. Ainsi « en dépit de la faible productivité du mil, qui dépasse difficilement un rendement de 500 kg/ha, la production a été portée à plus de trois millions sept cent quatre vingt dix mille (3 790 000) tonnes sur une superficie d’environ sept (7) millions d’hectares déjà en 2017.

Il faut saluer les inestimables recherches réalisées dans le domaine du mil avec des résultats des plus encourageants. Grâce à ces recherches plusieurs variétés de mil rapides et à fort rendement ont été mises à la disposition des producteurs  entre autres variétés le P3 Kollo ; ICRI- Tabi ; le JPO ; le Mil Aristé ; le SOSAT- C88 ; la Variété 221.

Une dégustation des mets à base de mil a agrémenté la cérémonie.

Par Tamtam Info News

8 Comments

    1. Voilà un sorti d’entre les jambes d’une mère ignorante qui a manqué crucialement l’intelligence d’apprendre le minimum des 30 Règles princeps de la vie en société pour un « MIEUX VIVRE ENSEMBLE ».

      Nous te regrettons car ta mère regrette sûrement de t’avoir mis au monde. Quoique que soit sataniste, ta réaction, sache que celui manque de respect à autrui, le manque sûrement à ses géniteurs biologiques. Qu’Allah (swt) te ramène sur le droit chemin tel le berger ramène la brebis égarée dans l’enclos; et, merci.

    2. Sabo! Sache que nous sommes des redresseuses et correctrices des caractères belliqueux chez des individus de ta série. Nous empruntons les pas d’Al Hassane et Al Housseine, les deux nobles fils de nobles Ali Ibn Abi Thalleb et Fatimèh fille du Saint Prophète Mohamed (rsaws) Messager Envoyé pour guider l’humanité sur le droit chemin.

      Un jour, en chemin alors qu’ils étaient envoyés chez leur très noble grand père, ils virent un gomme très âgé qui faisait des ablutions dans le désordre => il n’en a pas appris auprès des ses parents ni chez un connaisseur encore moins auprès d’un maitre. Par respect à l’âge de l’ignorant à qui et tous ses semblables, ils ne doivent laisser encore commettre de telles erreurs aux ablutions; ils montèrent une astuce que seuls des parents intelligents en apprennent à leurs progénitures. Le petit Al Housseine dit à son grand frère Al Hassane: « Simulons une discussion pour demander à ce mauvais pratiquant de nous départager. Ainsi, il leur remet sa bouilloire afin que chacun fasse l’ablution à sa manière. À la fin, il remarqua qu’ils ont fait exactement la même chose différente de sa façon et leur dit: « VOUS DEUX-LÀ, VOUS ÊTES DE QUELLE MAISONNÉE »? Ils répondirent:

      « NOUS SOMMES LES ENFANTS D’ALI IBN ABI THALLEB ET DE FATIMÈH, petits fils de l’Envoyé d’Allah (swt) ».

      Sur le champs, le vieux leva les bras vers le ciel et remercia Allah Soubahanahou wa Ta’ala de l’avoir guidé à travers les rayons de sa Lumière.

      C’est ainsi que toi, nous et tous les croyants devons nous comporter vis-à-vis de quiconque, sans rage ni haine et encore moins d’animosité; d’où, nous te prions, de lire ces lignes en « 30 Règles Princeps de la vie » mises en forme par notre Maitre ZaksKab qui en a fait la page de veille de son ordinateur. Copie-les et imprime-les sous format A3 à grandes police que tu peux afficher dans ta chambre afin de les réciter en les répétant. Tu verras sous peu, l’effet positif que ça produira dans ta conscience. Du courage!

      01 – Adore l’Unique Absolu et Tout Puissant Créateur des deux Mondes, d’un culte pur. 02 – Aime ton prochain. 03 – Ne fais point le mal. 04 – Fais le bien. 05 – Laisse parler les hommes. 06 – Le vrai culte de l’Eternel Très-Haut consiste dans les bonnes mœurs. 07 – Fais donc le bien pour l’amour du Bien lui-même. 08 – Tiens toujours ton âme dans un état pur pour paraître respectable devant le Seigneur Majestueux, le Dieu Allah (swt). 09 – Estime les bonnes personnes, plains les faibles, fuis les méchants mais ne hais personne. 10 – Parle sobrement avec les grands, prudemment avec tes égaux, sincèrement avec tes amis, doucement avec les petits, tendrement avec les pauvres. 11 – Ne flatte point ton frère, c’est l’une des attitudes d’Ibliss, la trahison. Crains celui qui te flatte, il ne manquera pas de te corrompre. 12 – Écoute toujours la voix de ta conscience et ta raison. 13 – Sois l’ami des forts et le père des pauvres ; car, chaque soupir que ta dureté leur arrachera, augmentera le nombre des malédictions sur ta tête. 14 – Respecte l’étranger-voyageur; aide-le, sa personne est sacrée pour toi. 15 – Évite les querelles; préviens les insultes, mets toujours la raison de ton côté. 16 – Respecte les femmes; n’abuse jamais de leur faiblesse ; car, plutôt mourir que de les déshonorer. 17 – Si le Grand Donateur t’accorde un enfant, remercie-Le. 18 – Sois pour cet enfant l’image de la Divinité ; et, tremble sur le dépôt à toi, confié. 19 – Fais en sorte, jusqu’à ses dix ans, qu’il te craigne ; jusqu’à ses vingt ans, il t’aime et jusqu’à la mort, il te respecte. 20 – Étant élève de sa mère jusqu’à ses six ans, sois son maître jusqu’à ses dix ans, son père jusqu’à ses vingt ans, son ami jusqu’à la mort. 21 – Apprends-lui plutôt de bons principes au lieu de belles manières ; qu’il te doive la droiture éclairée ; mais, non pas une frivole élégance. 22 – Fais de lui l’honnête homme plutôt que l’habile malin. 23 – Si tu rougis de ton état, c’est l’orgueil. 24 – Sache que ce n’est pas ta place qui t’honore, t’élève ou te rabaisse ; mais, la façon dont tu l’exerces. 25 – Lis et profite des idées des autres; vois et imite les bons comportements; réfléchis et travaille, rapporte tout à l’utilité de tes frères et ta communauté, c’est travailler pour toi-même ; car, le travail libère l’homme. 26 – Sois satisfait du peu gagné à la sueur de ton front, content de tout, partout et avec tout. 27 – Réjouis-toi de la justice, courrouce-toi contre l’iniquité, souffre sans te plaindre. 28 – Pèse-toi toi-même sur la balance de ta conscience avant de peser les autres. 29 – Ne juge pas légèrement les actions des hommes, ne blâme pas et loue moins. 30 – C’est à Allah (swt) Seul que revient de sonder les cœurs et les poitrines des autres. Alhamdou lillah – Wassalam !

  1. Il faut être intelligent pour avoir l’esprit inventif. Et, l où les uns sont restés en queue de peloton, cet esprit manquait crucialement à l’éducatrice de la famille.

    LE FOYER À TROIS QUI CONSTITUE LE CADRE INSPIRATOIRE ET ÉDUCATIF DES NIGÉRIENNES ET NIGÉRIENS, EST FORMÉ DE DEUX GRANDES DAMES, NOS MÈRES DE LA NATION (Hadjia Aïssata et Dr Lalla Malika) QUI ACCOMPAGNENT UN HOMME – SEM ISSOUFOU MAHAMADOU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU NIGER – À LA TÊTE DE NOTRE PAYS AFIN QUE SOIT AFFIRMÉS, CONFIRMÉS ET PÉRENNISÉS LES « 3N » POUR UN « CONSOMMONS NIGÉRIENS ».

    Ils l’ont dit relativement à l’éducation et le maintien de la Jeune fille à l’école; nous l’avons lu dans le Plan d’Action de l’ONG Alliance d’Appui au Développement des Énergies Renouvelables et Réseau d’Accès Rural – ADER & RAR NIGER, où l’un des membre fondateurs notait:

    « LA MÈRE (Femme) EST LA FONDATION, LE SOUBASSEMENT ET LA CHARPENTE DE TOUTE SOCIÉTÉ BIEN CONSTRUITE »; car, toute mère ignorante conduit une bonne partie de la communauté à la perdition.

  2. « Défis et perspectives de la culture, a pour objectif de promouvoir l’alimentation saine et équilibrée de la famille particulièrement en milieu rural, afin de mieux lutter contre la malnutrition = Dr MALIKA ISSOUFFOU + Mr ALBADÉ ABOUBA + le Mil Nigérien Transformé au cœur du marché International = un adage dit « rien ne se crée + rien ne se perd + tout se transforme « .
    Mme la fondatrice de Tatali Iyali Niger votre détermination + engagement dans la participation de la modernisation des œuvres caricatures + relations culturelles + productions – paupérisation au Niger fait non seulement la fierté des fils de cette terre mais aussi sa rend hommage à la mémoire de militante Américaine HELEN KELLER laquelle a toujours rêver avoir des sens de vue et d’ouïe afin de faire de l’économie de sa nation une grâce de la production , entrepreneuriat etc.
    Vous n’avez aucun handicap l’arbre socialiste des femmes Nigériennes , votre tronc le ministre de l’agriculture Mr ALBADÉ résiste les feu de brousse , vos branches (Administrateurs ) sont droit comme les droits de l’homme , votre racine ISSOUFFOU MAHAMADOU + enclos BAZOUM et ses épines qui sont notre corps de l’armée , font de vous une arbre agricole susceptible de recevoir sous son ombre les oiseaux nations unies qui ne manqueront pas de vous faire pousser des fruits économiques sucrés qui tomberont sur le teritoire Nigérien : soyer stable en toute humilité le Niger a besoin des gens comme vous = 3N = Zéro Faim .
    Militant + militante du Niger vous conviendrez avec nous que depuis un certains temps la politique dominante du Niger anime celle mondiale de façon inimaginable par la grâce de nos hautes personnalités du gouvernement de la 7eme République de notre Pays lesquels sont de façon permanente sur les terrains de c( opération ) voir stratégiques d’actions + politiques et conomique internes + externe .Ce pourquoi notre devoir patriotique nous la <> c’est de leurs apprendre que nous seront ses <> qui seront les premiers à mettre pieds sur les terrains de batailles dictatoriaux qui se passeront sur notre champ démocratique le Niger = rien ne s’impose + tout se négocie .

    Les aliments à base de mil deviendront les plus disponibles, les plus appréciés par toutes et par tous. La preuve est à la porte de cette enceinte et je vous invite à découvrir les spécialités nigériennes à base du mil » = Le mil est incontournable dans la ration alimentaire quotidienne du genre humain tant du village que celui de la ville = les pays développés on passé par la quête de l’autosuffisance alimentaire avant de penser à la révolution industriel = nos terres sont fertiles + nous avons des braves valides mais il s’avère que nos industries de transformations de vivres sont moindres Dr Malika , Mr ALBADER il faut gérer cette situation avant la fin de la RENAISSANCE ISSOUFFOU MAHAMADOU car nous ne voulons pas que nos récoltes moisissent dans nos greniers .

    Bonne chance à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Commission Climat pour la Région du Sahel M. Issifi Boureima nommé Coordonnateur du Cadre Transitoire Opérationnel…

Par Décret du Président de la République, M. Boureima Issifi a été nommé Coordonnateur du …