Ne ratez pas
Accueil / ACTUALITE / Première journée des compétitions de la 40ème édition du Sabre National : Le champion en titre rassure, de grands favoris déjà hors course

Première journée des compétitions de la 40ème édition du Sabre National : Le champion en titre rassure, de grands favoris déjà hors course

Les compétitions de la 40ème édition du Sabre National ont débuté hier matin à l’Arène Naroua Sanou de Tillabéry avec à l’affiche des prestations riches en technique. La première journée des compétions a enregistré la participation massive du public de la région de Tillabéri ayant effectué le déplacement pour apprécier les vives confrontations au menu du jour. Celles-ci ont opposé dans la matinée Niamey à Agadez, Diffa à Tahoua ; et dans la soirée Dosso a affronté Zinder, enfin, Maradi a croisé Tillabéry.

Avant le début des combats la table technique en collaboration avec la commission centrale des arbitres a procédé à la démonstration des différentes chutes qui peuvent intervenir, qui peuvent être validées ou refusées par le juge central au cours des confrontations. Toutes les dispositions prises relèvent du code de la lutte qui est l’instrument de référence en la matière dans notre pays.

Par la même occasion, la table technique a, à travers le Directeur Technique National du Comité de Gestion de la Lutte traditionnelle, annoncé les nouvelles mesures prises dans le code la lutte relativement au temps de combat. Il s’est agi à travers cette annonce de partager l’information avec les spectateurs et tous les acteurs pour éviter des tergiversations pouvant entrainer des désordres dans le déroulement des compétitions.

En effet, pour deux invaincus le temps de combat est désormais de cinq minutes fois deux intercalées de deux minutes de pause. Dans un combat entre un lutteur vaincu et un invaincu, le temps de combat est aussi de cinq minutes fois deux, intercalées de deux minutes de pause. Par contre entre deux lutteurs vaincus, le temps de combat est de trois minutes fois deux intercalées de deux minutes de pause.

Concernant la phase finale comprenant les 1/16e des finales, les 1/8 des finales, les ¼ des finales, les ½ finales, les 3e et 4e places, et la finale, le combat se déroule en autant de période de cinq minutes jusqu’à la chute. Retenons aussi que le code précise, en son article 34, que la victoire peut intervenir à tout moment en cas de faute grave comme le fait de donner délibérément à un adversaire, à un officiel ou à un dirigeant, un coup de poing, un coup de tête, un coup de genou, un coup de pied, un coup de coude ou une gifle, etc.

Dception-de-Yahaya-Kaka-et-Mansour-Issa--genou-deux-espoirs-de-Tahoua-et-de-Diffa

La première rencontre de la journée a opposé Niamey à Agadez. Le premier combat de la 40e édition du Sabre National a mis aux prises Issiakou Moussa de Niamey à Moustapha Saïdou d’Agadez. C’est le lutteur de Niamey qui a remporté la victoire en deux minutes dix-huit secondes de combat. Les combats les plus attendus pour la région de Niamey sont ceux de Yacouba Adamou, de Sabo Abdou, de Adamou Abdou, et de Tassiou Ibrahim.

Si Yacouba Adamou est tombé sur une proie facile, il n’en est pas le cas pour Sabo Abdou et Tassiou Ibrahim pour avoir croisé respectivement Hassan Adamou et Rabiou Abdou Kankoura. Ces deux derniers étaient les espoirs de la région d’Agadez, mais malheureusement, ils se sont heurtés à la force et à la technique de Tassiou Ibrahim et de Sabo Abdou. Quant à Adamou Abdou il a terrassé son adversaire Ayouba Kouka Goma en seulement 46 secondes. C’est d’ailleurs le combat le plus rapide de la matinée.

Dans cette confrontation, la région d’Agadez a pu sauver deux de ses lutteurs favoris à savoir le triple champion national Laminou Maidaba et Saley Daouda. A l’issue de la rencontre la région de Niamey s’est imposée devant Agadez par 6 victoires à 4.

La deuxième rencontre de la matinée a mis aux prises la région de Diffa à celle de Tahoua. La confrontation a été de mauvais goût compte tenu de la surprise à laquelle les spectateurs ont assisté notamment le combat nul (synonyme de chute) entre l’ancien champion, et vice-champion en titre Yahaya Kaka de Tahoua et le jeune et redoutable technicien de Diffa Mansour Issa. Au cours de ce choc, le public a assisté à un combat impressionnant couronné par des tentatives de part et d’autres sans succès.

L’élimination de Yahaya Kaka constitue une perte énorme pour la région de Tahoua qui va compter désormais sur Laouali Dan Tambeye et Abdousalam Soumaïla qui sont en mesure de conduire le bateau à bon port. L’autre surprise de la matinée, est l’élimination de Souley Hachimou Rabagardama de Tahoua qui a été aussi tenu en échec par Ari Kaboulayé de Diffa par un combat nul.

La région de Diffa qui comptait beaucoup sur Mansour Issa, Ari Kaboulaye et le jeune Dalla Abani, va désormais espérer un miracle de la part de Malam Klé M’Boua qui a chuté Badamassi Assoumane de Tahoua en une minute quinze secondes. Pour sa part Dalla Abani a mordu le sable au bord des sacs sous la pression de Abdousalam Soumaïla en une minute 32 secondes. La confrontation a pris fin sur la victoire de Tahoua 6 victoires à 2, et deux combats nuls. Retenons que les seize lutteurs de chaque région ont reçu chacun une prime de participation de 50.000FCFA.

Toujours dans la soirée d’hier, Dosso s’est imposé par 7 victoires à 3 face à Zinder qui garde tout de même ses deux valeurs sures à savoir Tassiou Sani, le champion en titre et le fin technicien Laouali Abdou Dan Téla. Du côté de Dosso, Issaka Issaka et compagnie poursuivent leur course. La deuxième confrontation de la soirée a mis aux prises Maradi et Tillabéri, la région hôte. Maradi s’est imposé par 7 victoires contre 3, mais perd Oumarou Ali Bindigao.

Les rencontres d’aujourd’hui vont opposer dans la matinée Maradi à Diffa, puis Niamey à Dosso. Dans la soirée Tahoua affrontera Tillabéry tandis qu’Agadez croisera Zinder.

Par ONEP

À propos Administrateur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.