Home ACTUALITE Présidentielle au Niger : Seini Oumarou, l’éternel second rôle

Présidentielle au Niger : Seini Oumarou, l’éternel second rôle

Candidat à la présidentielle de décembre, le patron du MNSD alterne entre opposition timide et alliance de circonstance. Une voie médiane qui s’apparente à une impasse.

L’orange du désert. Le vert de la plaine fertile. À Accra, en ce 16 février, les couleurs du Niger s’affichent fièrement. Le Mouvement nigérien pour la société du développement (MNSD-Nassara) a réuni les militants de la diaspora autour de son président, Seini Oumarou, et de ses principaux collaborateurs. Aux côtés du chef, qui a chaussé ses éternelles petites lunettes, on aperçoit le secrétaire général du parti, Abdoulkarim Tidjani, le leader des Jeunes, Almoustapha Garba, et la présidente des Amazones, Aïssa Diop.

Timide « précampagne »
Assis dans un fauteuil à l’armature dorée et aux prétentions royales, Seini Oumarou s’offre une bouffée d’oxygène. La semaine précédente, il a présidé la mission d’observation des législatives camerounaises de l’Union africaine. Trouve-t-il en dehors du Niger un élan qu’il n’espère plus en son pays ? Désigné candidat de son parti, en mars 2019, pour la présidentielle (ce sera sa troisième tentative), il a depuis lancé une timide « précampagne », selon les mots de l’un de ses proches.

Par Mathieu Olivier (Jeune Afrique)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Nécrologie : Maman ABOU de la NIN n’est plus !

Mamane Abou, PDG de la Nouvelle Imprimerie du Niger et directeur de publication du journal…