Accueil / ACTUALITE / Probable retour de Hama Amadou à Niamey Quand le désespoir se résume en de la résignation !

Probable retour de Hama Amadou à Niamey Quand le désespoir se résume en de la résignation !

Hama Amadou, candidat à la présidentielle 2016

Les partisans et militants parlent de plus en plus du retour à Niamey, après la fête du mois de Ramadan de leur leader, le Chef de File de l’Opposition politique Nigérienne, Président du Moden/FA Lumana, Hama Amadou, après plus d’un an d’évacuation sanitaire en France. Pourquoi Hama Amadou a-t-il aujourd’hui choisi de revenir à Niamey ?

Est-il fatigué de son soit disant évacuation prolongée ? Où a-t-il pressenti une menace dans l’air ? En tout cas une chose est sûre, comme disait un adage :  » abindayaturakusu awutaya fi wutazafi  » (ce qui a poussé la souris dans le feu est plus brulant que le feu). En plus, Hama Amadou ne croit plus à la lutte que mènent ses partisans et militants pour empêcher ne serait-ce que son arrestation, car la journée du 14 novembre 2015 en fut un exemple patent ou encore celle récente de Max.

En plus ; ceux-ci ne peuvent encore moins arrêter l’historique train de la Renaissance du Président Issoufou Mahamadou, qui de plus en plus rassurent même les moins convaincus qui commencent à comprendre par les actes et réalisations de développement au profit du pays et qui sont en train d’être réalisés les uns après les autres par le régime, malgrétous les complots et autres intrigues, les uns plus machiavéliques que les autres, ourdis contre le régime, à Niamey tout comme au forum d’Abidjan ont échoué.

L’opposition politique s’est transformée en un instrument de médisances et de délations plutôt que de rendre un travail technique et intellectuel, de bilan contre bilan, pour informer, sensibiliser et dénoncer afin d’éclairer les nigériens sur la marche du pays. Rien que pendant cette session extraordinaire de l’Assemblée Nationale, une loi rectificative a été votée au parlement, mais le groupe parlementaire de l’opposition n’a fourni aucun argument de taille pour pratiquer la politique de la  » chaise vide  » ; comme du temps de l’ancienne opposition et son groupe parlementaire ARN lors du premier quinquennat du Président de la République Issoufou Mahamadou.

Le Président du Moden/FA Lumana sait bien qu’aussitôt rentré au bercail, il retrouvera sa cellule, puisqu’il n’a pas jamais obtenu sa mise en liberté provisoire en quittant et en plus, même s’il a fait appel de la décision de la Cour d’Appel de Niamey qui le condamnait à un (1) an d’emprisonnement fermepour faux et usage de faux, rien ne fait objection à son arrestation d’autant que le verdict n’est suspensif.

En plus, Hama Amadou sait bien qu’il peut être frappé aussi par la sanction du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale et perdre son statut de député national.L’article 10 du règlement intérieur qui dit : Article 10 :

1.La démission d’un député est d’office lors qu’il :

– est nommé membre du gouvernement ;

– exerce toute fonction publique, exception faite du cas du personnel enseignant-chercheur de l’enseignement supérieur et des médecins spécialistes ;

– occupe un emploi de salarié ;

– occupe un emploi rémunéré par un État étranger ou une Organisation internationale.

2. Tout député à l’Assemblée nationale peut se démettre de ses fonctions. Les démissions sont adressées au Président qui en donne connaissance à l’Assemblée nationale dès la prochaine séance, si elle est en session. Hors session, le Président prend acte de la démission qui lui est adressée et informe l’Assemblée nationale dès la prochaine session.

L’acte de démission est inséré au Journal Officiel.

3.Lorsqu’un membre de l’Assemblée nationale aura manqué au cours de son mandat à la totalité des séances de l’une des deux sessions ordinaires, sans excuse valable admise par l’Assemblée nationale, il est suspendu d’office par cette dernière.

4.L’Assemblée nationale invite le député intéressé à fournir toute explication ou justification qu’il jugerait nécessaire et lui impartit un délai à cet effet.

5.Après examen de ladite explication ou justification ou, à défaut, à l’expiration du délai imparti, l’exclusion du député peut être prononcée à la majorité des deux tiers (2/3) des membres présents.

6.La démission d’un député est constatée dans tous les cas par la Cour constitutionnelle saisie à cet effet par le Bureau de l’Assemblée nationale.

7.En cas de décès, de démission, d’empêchement définitif ou d’exclusion d’un député prononcée par l’Assemblée nationale au cours de la législature, celui-ci est remplacé d’office par son suppléant.

8.Le nom du nouveau député qui supplée, dans les cas énumérés plus haut, est annoncé à l’Assemblée nationale par son Pré- sident à l’ouverture de la première séance à laquelle il prend part.

9.Il en est de même du nom du député élu à la suite d’une élection partielle en application des dispositions pertinentes du Code Électoral.

10.Hors session et dans l’attente de l’annonce prévue aux alinéas précédents, le Président de l’Assemblée nationale prend acte de la communication du nom du nouveau député par un avis inséré au Journal Officiel.

11.Les modalités d’application des alinéas 3, 4 et 5 de cet article sont précisées par arrêté du Président de l’Assemblée nationale après avis du Bureau « .

Aujourd’hui, Hama Amadou a constater de lui-même qu’il n’a aucune issue pour échapper au sort que l’histoire lui a réservé, le Président de la République Issoufou Mahamadou et son régime, ne font que gagner toujours la confiance de la communauté internationale, là où l’opposition pensait étouffer le régime, pire avec la nouvelle donne sur le plan international, où les dernières élections aux Etats Unis, en France, en Grande Bretagne ont vu venir au pouvoir les nouveaux maîtres très peu connus.

Le Président Issoufou Mahamadou a la confiance total de ses pairs régionaux et internationaux à cause de ses idéaux qu’il a toujours défendu surtout en matière de paix, de sécurité et de développement. Ainsi, après le Sommet arabo-islamo-amé- ricain à Riyad/Arabie Saoudite, une fois de plus le Président de la République, Issoufou Mahamadou, a été honoré par la communauté internationale pour sa participation aux travaux du sommet G7 en qualité d’invité.

Au plan régional, le Président de la République, Issoufou Mahamadou, a été désigné Champion de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) de l’Union Africaine. Pour toutes ces raisons, pour l’enfant terrible de Youri, qui sait bien ce que sait la politique, devra plutôt se résigner et de ce fait il ne lui reste qu’à purger sa peine et après on verra ! A défaut de cette prise de décision courageuse, Hama Amadou sait bien aujourd’hui que rien n’empêche à la justice Nigérienne de demander son extradition au pays, surtout que la décision n’est pas suspensive.

Or mieux venir soi-même avec dignité, que se laisser coincer pour ceux qui ont les moyens de le faire et ils savent bien le faire et disposent du courage, plutôt que d’être enchainé et trimballé dans un avion comme un petit colis de marchandise.

Car comme l’avait dit le feu Adamou Moumouni Djermakoye :  » une règle qui ne saurait être extraite de la marche démocratique de toutes les nations du monde : est que dans le jeu politique on ne dit jamais, jamais ! « 

À propos de l'Auteur

Zabeirou Souley (LE TEMPS N° 102)

À propos Administrateur

17 plusieurs commentaires

  1. Nice replies in return of this question with genuine arguments
    and explaining everything concerning that.

  2. les Nigériens ne cesseront jamais de prononcer le nom de HAMA AMADOU tant qu il ne s est pas presenter a la justice nigérienne pour prouver qu il est aussi Nigerien comme les autres qui croupissent dans les prisons du pays.

  3. honnêtement certains journalistes-jounaleux devrait la boucler. Mr le journaliste, ça pue « l’enveloppe ton article »! Serais-tu entrain de nous dire que le sort de Hamadou est scellé? Pas d’autres issues autre que la prison pour Hamadou? Quelles sont tes sources? Sais-tu seulement ce qui se negocie loin de ta gueule (entre ces politiciens)? Tu ferais mieux de dresser autres bilans de la situation de ton pays: Pour peu que tu sois un compatriote. Il y a des sujets « de l’heure » qui préoccupent les Nigeriens. je ne suis ni dans l’un ou de l’autre camp!

  4. Hama par ci, Hama par l à. Dès que les faux types de guri ont un problème sur la main, on amène à la surface les vieux dossiers imaginaires de Hama. Qu’ils se regardent un peu dans le miroir. C’est Tanja qui a été élu PR et non Hama. Devons nous dire que tous les problèmes et la mauvaise gestion de Guri sont la faute de Brigi ?

  5. Hama Amadou est une personnalité hors commun du l’échiquier politique nigérien .c’est qui pense que son arrestation arbitraire est légitime sont des plaisantais

    • Mais, Hama a-t-il réellement pris tout son courage pour purger sa peine? Il sait au moins que s’il rentre au Niger, c’est Koutoukalé direct. Il ne saurait en douter un seul instant, car, contrairement à ses militants rêveurs, lui au moins il sait que l’Etat c’est l’Etat, pour avoir fait suffisamment parler la force publique au temps de sa splendeur.

  6. Ah , pour une fois il ser courageux et rentrera quand meme toute honte bue, la que entre les jambe tel, un chien affame. Il ne reste plus qu’a la police de le ceuillir a l’aeroport, direction Kotoukale pour 2 ans . Ainsi finissent les esprit malfaisant et diaboliques.

    • Mais, Hama a-t-il réellement pris tout son courage pour purger sa peine? Il sait au moins que s’il rentre au Niger, c’est Koutoukalé direct. Il ne saurait en douter un seul instant, car, contrairement à ses militants rêveurs, lui au moins il sait que l’Etat c’est l’Etat, pour avoir fait suffisamment parler la force publique au temps de sa splendeur.

      • Hama n’est jamais parti à la Pj prendre la main d’un individu pour le faire sortir de la garde à vu il faut etre de Gouri pour faire certaines choses raison pour laquelle vous violez la constitution sans aucun soucis

  7. Vivement la fin de ce feuilleton.

  8. Nous n’allons pas oublier nos milliards,notre riz ,wilgate ,africard la mort de nos vaillants soldats qui ne bénéficient même pas de deuil national.Rira bien qui rira le dernier.La reprise de votre arrogance vous ne pouvez pas divertir les nigériens.

  9. Mais, Hama a-t-il réellement pris tout son courage pour purger sa peine? Il sait au moins que s’il rentre au Niger, c’est Koutoukalé direct. Il ne saurait en douter un seul instant, car, contrairement à ses militants rêveurs, lui au moins il sait que l’Etat c’est l’Etat, pour avoir fait suffisamment parler la force publique au temps de sa splendeur.

  10. welcome mister hamma nd ramadan mubarak waa koulou sanna inta tayabb!!!

  11. D’autre part des enquêtes sérieuses doivent être menées si quelqu’un n’est pas impliqué dans les constantes menaces sur notre sécurité.

  12. Cher monsieur! Hama t’a fait quoi dans ce pays?
    Pour ton journal puisse être acheté et lu, tu pouvais juste mettre la photo de Hama en couverture. Tu t’assoies sous l’ombre de l’arbre et tu attends voir l’affluence.
    Nous sommes dans le mois de jeûne. Faisons attention!!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*