Accueil / ACTUALITE / Processus de déstabilisation du MNSD-NASSARA : Entre ingratitude et la politique de chaos !

Processus de déstabilisation du MNSD-NASSARA : Entre ingratitude et la politique de chaos !

El hadj Seyni Oumarou.

Il y a deux semaines de cela nous avons parlé d’un complot contre le Président du parti, Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD-Nassara), Elh. Seini Oumarou ourdi par le Chef de File de l’opposition politique, le fugitif, Hama Amadou et ses acolytes. Depuis la planification de ce complot, des réunions et autres rencontres se multiplies dans un jardin à Harobanda, sur la route de Say.

Certes le groupe est marginal, malgré leur tentative de fédérer leur force pour aboutir au concassage du parti à défaut de le faire partir de la majorité. Parmi, ces militants, dont malheureusement le parti a tout donné, n’ont aucun idéal ou alternative en dehors d’une haine viscérale accompagnée d’un langage ordurier et un goût prononcé pour l’argent. Rancuniers et égoïstes, ils ont du mal à voir quelqu’un émerger. C’est pour cette raison que dans leurs localités ils sont toujours rejetés et marginalisés par leur électorat.

Sinon comment comprendre, la position de Foukori, pour qui, au premier mandat de la 7ème République, le MNSD-Nassara étant à l’opposition, lorsque son enfant a des problèmes avec la justice d’un pays arabe, le Président Elh. Seini Oumarou était parti voir le Président de la République, Elh. Issoufou Mahamadou pour intercéder en faveur de l’enfant de Foukori.

Sans arrière-pensée, le Président Issoufou, par son humanisme, a pris un avion pour aller ramener au pays l’enfant de Foukori. En plus du Président du parti, le Secrétaire Général du parti, Tidjani Abdoulkadri, actuel ministre de la formation professionnelle et technique, le Ministre de la Santé, Dr. Illiassou Idi Mainassara, le Ministre de l’environnement, Almoustapha Garba, le DG de la SPEN Ahmed Haidara et le Président de la région d’Agadez sont aussi des cibles.

C’est pour cette raison, certains médias proches de l’opposition politique ont commencé des attaques diffamatoires et de dénigrements groupés contre le ministre de la santé et celui de la formation professionnelle et technique la semaine dernière. Aujourd’hui, que les détracteurs de l’alliance entre le PNDS et le MNSD se détrompent car les deux formations politiques ont écrit et écrirons encore de belles pages de l’histoire politique de notre pays.

En effet, beaucoup de choses lient ces deux formations politiques, tour à tour adversaires, amis, coalisés, alliés, mais jamais ennemis, car au MNSD-NASSARA, la compréhension de la politique est que : les partis politiques sont des adversaires dans la conquête du pouvoir mais jamais au grand jamais ils ne peuvent et ne doivent être des ennemis. C’est cela l’esprit qui a toujours présidé aux décisions du bureau politique national du MNSD.

C’est pour cette raison que ces acolytes de Hama Amadou sachent que même avec les départs en différentes périodes de la vie politique de notre pays, ont eu un effet de compensation du à la taille de géant du MNSD. En effet, même avec lesdits départs dont le dernier est celui de l’ancien secrétaire général Albadé Abouba et ses amis, n’ont pu entamer l’envergure presque naturelle du MNSD. On peut le dire sans risque de se tromper. Il a pris des coups mais tient toujours et tiendra débout tel un roc.

Que donc les uns et les autres se rassurent. La nature humaine est ainsi faite. Les gens se déplacent toujours dans la direction de leurs intérêts vitaux, du moins vers des centres d’intérêts qui tiennent comptent des leurs. La direction du MNSD s’inscrit en faux contre toutes les allégations y afférentes et rassurent ses militantes et militants qu’elle ne déviera jamais de sa vision politique. Autant le dire tout de suite : Toute la campagne actuelle de dénigrement contre le MNSD tire son origine du soutien et la loyauté que le MNSD accorde au président Issoufou Mahamadou.

Il n’y a qu’à y voir que des ragots qui n’ont rien de réaliste. Face à toute cette campagne, le MNSD n’entend pas recevoir de leçons de la part d’apprentis sorciers politiques et leur demande tout simplement de balayer devant leur propre porte…

À propos de l'Auteur

Z.S. (Le Temps)

À propos Administrateur

9 plusieurs commentaires

  1. ca c’est une honte un avion presidentiel s’envole pour aller liberer un seul garcon parce qu’il est le fils
    d’un tel alors que des milliers de gens etudiants meurent de fain a l’etranger.
    Honte pour ce Gurui

  2. Sinon comment comprendre, la position de Foukori, pour qui, au premier mandat de la 7ème République, le MNSD-Nassara étant à l’opposition, lorsque son enfant a des problèmes avec la justice d’un pays arabe, le Président Elh. Seini Oumarou était parti voir le Président de la République, Elh. Issoufou Mahamadou pour intercéder en faveur de l’enfant de Foukori.

    vous me décevez par rapport à ce paragraphe de votre texte. A-ton un Président du clan ou celui de la république ? si je comprends votre logique si un des nôtres a des problèmes hors du territoire nationale même s’il n’a pas la même idéologie que le pouvoir en place, doit-on le laisser mourir?

  3. ZS je crois qu’il faut changer de métier. Ton article est indigeste et plein de non sens et de contradictions. Pour communiquer Le Grand MNSD Nassara ne doit pas se fier à ce faux machin d’organe de presse  » Le Temps » qui est animé par un incompétent notoire.

  4. Fais chier !! Espèce d’ignorant.votre mnsd est foutu a jamais.le pnds est le diable et ton mnsd a fait pact avec.donc attend toi au pire.espèce de griot.

  5. Je n’ai pas pu lire cet article jusqu’à la fin. Grammaire médiocre pour un journaliste.

  6. « Que donc les uns et les autres se rassurent. La nature humaine est ainsi faite. Les gens se déplacent toujours dans la direction de leurs intérêts vitaux, du moins vers des centres d’intérêts qui tiennent comptent des leurs. » En terminant par dire ces propos est ce que l’auteur cet article ne s’est-il pas contredit. Car quel est l’intérêt q’auront, ceux qui veulent ramener le MNSD à l’opposition? Si pour ceux qui soutiennent la majorité on a compris l’intérêt qu’ils poursuivent et pour ceux qui veulent ramener le parti à l’opposition, plaise à l’auteur cet article de nous dire leur intérêt.

  7. « ..En plus du Président du parti, le Secrétaire Général du parti, Tidjani Abdoulkadri, actuel ministre de la formation professionnelle et technique, le Ministre de la Santé, Dr. Illiassou Idi Mainassara, le Ministre de l’environnement, Almoustapha Garba, le DG de la SPEN Ahmed Haidara et le Président de la région d’Agadez sont aussi des cibles. » Le MNSD merite mieux que seyni et ses autres mangeurs. Le seul vrai parti avec une assise nationale qui se meurt silencieusement a cause de la cupidite de quelques ventres mous. les nassaristes qui ont encore de l´ambition pour le parti et pour le pays n´ont pas besoin de hama amadou pour clamer leur revolte.

  8. Tamtaminfo ou Journal des Mille colline est devenu un papier toilette dangereux pour l´unite nationale. Cet article en est la preuve.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.