Home ACTUALITE Propos malsains sur les réseaux sociaux Au gnouf les pyromanes

Propos malsains sur les réseaux sociaux Au gnouf les pyromanes

Le climat social est devenu subitement délétère depuis la fin de la 39 ème édition du championnat national de lutte traditionnelle. La défaite de Tahoua concédée devant Zinder ne passe pas devant certains compatriotes, qui continuent de contester la décision de l’arbitre malheureusement avec des propos vils et injurieux.

Profitant de ce chienlit, des individus mal intentionnés, anti patriotes et anti cohésion sociale déversent à longueur de journée leur haine viscérale sur les réseaux sociaux.

Des groupes sataniques sont crées sur whats app pour s’en prendre aux ressortissants des deux régions. Les échanges sont devenus si bas si grossiers qu’on se demande si les auteurs de tels propos ne sont pas des névrosés.

Des bonnes volontés ont essayé d’appeler les uns et les autres à la raison et à la retenue, malheureusement, les oreilles des pyromanes sont bouchées. Et pourtant, beaucoup de foyers d’incendies ont commencé par moins que ça, c’est pourquoi le pouvoir public se devait de se saisir de la question pour y mettre un terme.

Il n’est inacceptable que dans un Etat de droit, que des individus qui tiennent de leurs propos ne soient inquiétés. Le Procureur de la République doit s’en saisir et ouvrir une enquête judiciaire.

L’organe de régulation des médias au Niger, le CSC doit également se pencher sur la réglementation des réseaux sociaux, qui, au lieu d’être un facteur de cohésion sociale sont entrain d’être utilisés par les ennemis de la Nation pour devenir des vecteurs de haine et de discorde entre Nigériens.

Malgré la complexité de la tâche, ces médias d’un autre genre doivent être réglementés dans les meilleurs délais.

C’est vrai que certains partis politiques ont pris position contre de tels propos, mais au lieu de les condamner vivement et de dénoncer leurs auteurs, ces partis se sont adonnés à leur sport favori l’accusation gratuite de l’autre camp.

Or, comme chacun le sait il y a des pyromanes au sein des deux bords politiques, il faut les démasquer et les dénoncer. Le Niger est notre bien commun, à tous, il n’appartient ni à la majorité présidentielle ni à l’opposition ; c’est un pays et un peuple qui aspirent à la paix, à l’unité et à la concorde.

Si des individus lâches, car se cachant derrière l’oripeau des réseaux sociaux pour déverser leur sale bile, sont laissés libres, il y a péril en la demeure, il faut les mettre hors d’état de nuire.

Il faut saluer la prompte réaction du gouvernement qui, à travers un communiqué a vivement condamné ces agissements. Pour le Gouvernement :

« des individus mal intentionnés vont se répandre par la suite sur les réseaux sociaux pour véhiculer à dessein des messages malsains et malveillants de nature à porter atteinte à l’unité nationale et à la cohésion.

C’est pourquoi, le gouvernement tient à rassurer la population que des investigations sont d’ores et déjà engagées par les services compétents pour identifier et punir avec vigueur les auteurs de ces propos odieux, comme il l’a fait dans un passé récent dans des cas similaires où les concernés ont été mis à la disposition de la justice qui les poursuit pour les délits commis.

Le gouvernement rappelle que la lutte est certes une pratique traditionnelle ancrée dans nos mœurs, mais elle est après tout un sport et à ce titre, les passions auxquelles elle donne cours doivent rester des passions saines contenues dans le cadre des règles sportives.

C’est pour cette raison que le gouvernement met en garde tous ceux qui peuvent être tentés d’instrumentaliser ces passions des foules à des fins visant à les pervertir.

Le gouvernement appelle les citoyens à ne pas céder aux manipulations et à faire preuve de sagesse pour utiliser rationnellement ces précieux outils contemporains de développement que sont les réseaux sociaux».

Les voix des ennemis de la Nation, sont reconnaissables, il faut simplement agir et les mettre hors d’état de nuire.

[author ]Namalka Bozari (Tamtaminfo News)[/author]

34 Comments

  1. Ha! Ha!
    ça fait mal n’est-ce-pas Acidobasiques d’entendre certaines réalités qui sont loin d’être des mythes. Quant au reste, je te renvoie la balle dans ton camp pour commencer tes investigations dans ta famille où l’exode des Hommes laissent les femmes……. Bref on connaît !!! Donc on se tait !

  2. Nous les nigériens aimons palabres inutiles. Passons à autre chose plus sérieuse. Les défis sont immenses et temps passe… Circulezzzz!!!!

  3. La haine est l’arme des médiocres
    La haine est l’œuvre de Satan
    ALLAH aime ce pays.
    Et ce pays restera débout.
    Comme indiqué dans notre hymne national.
    N’est déplaise aux petites âmes traumatisées.

  4. Iram
    je suis entièrement d’accord avec toi, surtout sur ta dernière phrase : Quand on est con, c’est pour toute la vie. Ce ne n’est pas pour rien qu’il y’a 2 dromadaires (communément appelés chameaux) à l’entrée de la Capitale d’une région. Cela se reflète à travers l’esprit et le comportement. Sans blagues!!!!

      1. Interroges-toi plutôt sur les conditions de sa naissance. On ne peut pas être bien né et tenir certains propos, de surcroit à l’endroit de tout un people. La civilité est une vertu et il faut une origine saine pour y prétendre.

  5. BOZARI, Issoufou Mahamdou est lui m^me complaisant dans cette situation.
    Ses dons lui et sa femme (10 milliosn et 2 millions) au lutter de Tahoua illustrent leur parfaite désaccord avec la décision de l’arbitre de donner le sabre au Zinderois. Qu’ont-ils donner au Zinderois ?

    Alors tu vas inviter le procureur à faire quoi ?
    Quand on sème la tempête on récolte le vent

    1. Depuis quand le PR Issoufou a donné de l’argent à Yahaya Kaka? SVP, arrêtons ce jeu de passion. A la moindre occasion il faut tout faire pour trainer le nom du Président? La politique à chaque virage? Pour gagner quoi? Du n’importe quoi !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Elections au Niger : Le Président Issoufou Mahamadou retire sa carte d’électeur biométrique

Le Président de la République Issoufou Mahamadou, accompagné par les deux Premières Dames,…