Home ACTUALITE Quelles conséquences tirées du Macth Niger -Égypte à Alexandrie ?

Quelles conséquences tirées du Macth Niger -Égypte à Alexandrie ?

Monsieur Issoufou Boubacar Kado Magagi

Nous avons suivi avec intérêt les différentes réactions des joueurs de notre Mena Nationale , par rapport à la défaite d’Alexandrie. En effet, à travers ces nombreuses réactions, entre autres, nous avons retenu que nos joueurs n’étaient pas bien préparés pour affronter ces compétitions.

Les braves garçons disent, depuis deux ans ils n’ont bénéficié d’aucune prime de matchs. Ils mangent mal , ils ne sont pas dans des bonnes conditions physiques et mentales .

À notre humble avis, nos joueurs auraient dû poser le problème à qui de droit avant de quitter le pays pour ce matchs historique , où le Niger a encaissé six buts et marqué zéro but.

C’est vrai! C’est triste et très douloureux !
La situation est déjà arrivée, il faut prendre le mal en patience.

Ici , nos joueurs ont joué au médecin après la mort !

La situation que ces joueurs avaient vécues pendant deux ans aurait dû être portée à la connaissance des plus hautes autorités du pays , si tel est le cas que leur ministère de tutelle faisait sourde oreille à leurs préoccupations.

Maintenant que ce qui devrait arriver, arriva, regardons vers l’avenir, c’est la loi du sport ,il y a toujours un perdant et un gagnant. La pays a perdu, par un score fleuve, c’est dommage !

C’est une immense tristesse !

Pour l’avenir, il serait très souhaitable que nos joueurs portent désormais à la haute attention des plus hautes autorités la situation qu’ils vivent , très tôt , avant que le mal arrive.

Le cas de notre champion mondial de Taekwondo, Abdoul Razak Alfaga, qui vivait une situation très difficile, doit faire école, quand son problème a été porté à la connaissance du Président de la république, sans aucun masque , une solution diligente et heureuse a été trouvée.

Ici ,il s’agit d’une très grande défaillance encore du ministère en charge du sport.
Le découragement n’est pas nigérien, le Mena a perdu une étape de la bataille, mais pas toute la bataille, il faudrait tirer toutes les conséquences qui s’imposent et prendre des mesures appropriées pour faire face aux futures étapes qui nous attendent.

À bon entendeur salut!

[author ]Issoufou Boubacar Kado Magagi[/author]

29 Comments

  1. Bien sûr ! Pelé est un officier des forces armées nigériennes , il a fait ses preuves dans la défense de la patrie, il a le sens de l’honneur, il ne va venir se mettre à mentir comme OOh !
    En faisant la promotion des menteurs, des magouilleurs, des poltrons, des opportunistes, on ne rend pas service au pays.
    On perverti nos bonnes moeurs et bonnes pratiques religieuses .

  2. Le président de la Fédération nigérienne de football, le colonel majeur Djibrila dit Pelé a donné sa version des faits suite à la publication vidéo des joueurs de Mena.
    Dans son intervention, le président Pelé reconnaît que les primes ne sont pas payées aux joueurs depuis deux ans. Il reconnaît avoir posé le problème de l’équipe au ministère de tutelle et qu’il y a eu une lenteur, entre autres dans la transmission du courrier relatif à la prise en charge des joueurs.
    Je crois que le Président de la FENIFOOT est très sincères, de bonne foi, le problème du sport en général se situe au niveau de la mafia du ministère en charge des sports.
    Il serait très souhaitable de démanteler cette mafia pour permettre aux sports de prospérer au Niger.

  3. L ‘article est clair, la problématique bien posée.
    Je connais bien l’auteur de cet article, sa notoriété, sa constance dans la lutte syndicale, son goût de dire la vérité ne sont plus à démontrer.
    Si l’auteur de cet article a besoin d’être ministre, je pense qu’il n’a pas besoin de ces genres d’écrits. Si tu veux savoir qui est KADO, adresses toi au montor de Kassoum et autres hommes politiques que vous cotoyez.
    Je pense qu’il faut rester dans le débat c’est plus honnête. Entre KADO et Kassoum c’est comme la jour et la nuit.
    Comparez ce qui est comparable.
    Dans cet article nul part ,il a parlé de Kassoum, il a posé une problématique comme à son habitude et esquisser une série de propositions de solutions.
    Maintenant qui se sent morveux qu’il se mouche !

    1. Lire entre KADO et Kassoum c’est comme le jour et la nuit . Évidemment le jour est clair ,et Kado est clair, la nuit est obscure, comme Kassoum est obscure.
      Ce n’est pas un secret pour les nigériens.

  4. Dans le Niger d’aujourd’hui, je ne pense pas que des gens sincères, honnêtes, intègres, soient intéressés par un poste ministériel, si non ,ils diront pas ces vérités amers pour les malfrats et autres !
    La vérité ne plaît jamais aux malhonnêtes !
    À mon humble avis vous avez intérêts à prendre en compte cette douloureuse vérité relatée par Kado si vraiment vous êtes pour la bonne gouvernance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

60 ème anniversaire de l’ASECNA Le Représentant de l’ASECNA au Niger reçu par le Chef du Gouvernement…

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,  BrigiRafini a accordé hier une audie…